Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
NPA 27 -  Eure

Articles récents

JO 2024 : en finir avec un modèle dépassé

24 Septembre 2017 , Rédigé par NPA 27 Publié dans #En bref...

Paris a été désignée. L'esprit olympique, les valeurs, c'est pour nous vendre ce qui depuis longtemps est une affaire de pouvoir et de fric. Le jackpot pour les bétonneurs et les sponsors, la concurrence démente entre des villes du monde, mais aussi la charge financière à supporter pour les collectivités, c'est à dire nous. En Grèce, les jeux de 2004 ont aggravé la crise de la dette. Ici, 6 Milliards prévus alors qu'on nous répète en permanence qu'il n'y a pas de sous pour la santé, les transports, l'éducation… Et d'un coup, la sécurité n'est plus un problème alors que l'état d'urgence se prolonge et rogne sur les libertés ! Comme pour d'autres grands projets inutiles (le contournement Est de Rouen), face à l' urgence sociale et environnementale, au besoin de sobriété, ce modèle ne peut plus continuer. Des  villes, comme Budapest et Hambourg, ont retiré leur candidature… après que des habitants se sont mobilisés contre. Alors, on laisse filer ou bien on réagit ?

Photo tiré de lesvertsbagnolet.over-blog.com

Photo tiré de lesvertsbagnolet.over-blog.com

Lire la suite
Lire la suite

L'avortement est un droit à défendre.

22 Septembre 2017 , Rédigé par NPA 27 Publié dans #DROITS DES FEMMES

communistefeigniesunblogfr.unblog.fr

communistefeigniesunblogfr.unblog.fr

L'avortement est un droit à défendre.
Lire la suite

Arrivés des compteurs Linky.

22 Septembre 2017 , Rédigé par NPA 27 Publié dans #RESISTANCE

Arrivés des compteurs Linky.
photo tiré de Les moutons enragés

photo tiré de Les moutons enragés

Lire la suite

L’URGENCE : CONSTRUIRE UNE MOBILISATION UNITAIRE CONTRE LA CASSE SOCIALE

22 Septembre 2017 , Rédigé par NPA 27 Publié dans #COMMUNIQUES

L’URGENCE : CONSTRUIRE UNE MOBILISATION UNITAIRE CONTRE LA CASSE SOCIALE

 

Depuis l’élection de Macron, une vaste offensive a été lancée contre les droits sociaux, les libertés démocratiques. Le 12 septembre et le 21 nous étions des centaines de milliers dans la rue contre les ordonnances de démantèlement du Code du Travail, premier volet d’un ensemble devant s’attaquer, notamment, à la protection sociale et notamment aux retraites, à l’indemnisation du chômage, au statut et aux rémunérations des fonctionnaires, toutes mesures frappant les classes populaires et, au premier chef, les femmes et les jeunes.

 

Dans ce combat, le  NPA a proposé depuis mai dernier que se construise nationalement et dans les villes du pays, des cadres unitaires de mobilisation rassemblant syndicats, associations, partis, toutes et tous les militantEs ayant la volonté de mener ce combat. Nous souhaitons qu’ils contribuent à construire une grève de masse contre le gouvernement. Ces cadres, dans diverses formes, nous avons, avec beaucoup d’autres, commencé à les construire et ils sont très actifs dans la réalisation des mobilisations depuis les élections.

 

Nous avons besoin de cette unité pour gagner.

 

Au début de l’été, Jean Luc Mélenchon a décidé d’organiser seul, au nom de la France insoumise, une Marche nationale à Paris le 23 septembre contre les ordonnances. Toute initiative de mobilisation contre les ordonnances et la politique de casse sociale de ce gouvernement doit aider pour construire ce front unitaire dont nous avons besoin.

 

Aussi, très rapidement, les porte-parole du NPA ont proposé à Jean Luc Mélenchon de construire ensemble un cadre unitaire national dans la durée, et y compris de faire du 23 septembre une manifestation unitaire, première étape d’une action commune contre les politiques d’austérité et d’atteinte aux droits démocratiques. Le PCF, et d’autres mouvements, ont fait des propositions allant dans le même sens.

 

Malheureusement, Jean-Luc Mélenchon et la France insoumise ont refusé ces propositions, voulant maintenir le 23 septembre comme une initiative dirigée et organisée par la seule France insoumise. C’est regrettable et cela fait apparaitre cette manifestation comme concurrente avec la grève du 21 auprès de nombreux secteurs.

 

Le NPA, Olivier Besancenot, Philippe Poutou et Christine Poupin ses portes paroles, seront présents le 23 septembre  sur un point fixe angle Boulevard Beaumarchais / Chemin Vert en solidarité avec les nombreux/ses manifestantEs qui seront dans les rue de Paris ce jour-là et pour réaffirmer que la réalisation de l’unité dans la mobilisation politique et sociale ne peut se faire que par la construction de cadres unitaires pour construire des grèves et des mobilisations de rues capables de bloquer l'économie pour faire céder le gouvernement. Ce sera pour toutes les organisations engagées dans la lutte contre les attaques de Macron une nécessité incontournable.

Lire la suite

Non au coup d’État de Madrid, bas les pattes devant le peuple de Catalogne

22 Septembre 2017 , Rédigé par NPA 27 Publié dans #International

Non au coup d’État de Madrid, bas les pattes devant le peuple de Catalogne

Depuis hier matin 20 septembre, c’est un véritable coup d’État que vient de commettre, en Catalogne, le gouvernement de Madrid : des bâtiments officiels pris d’assaut par la Guardia civil, plusieurs ministres catalans incarcérés, des sièges de journaux et de mouvements politiques perquisitionnés, des documents administratifs et du matériel électoral dérobés. 

Le but du gouvernement de Rajoy, avec le soutien du Parti socialiste espagnol (PSOE)  et de Ciudadanos est de bâillonner le peuple de Catalogne, d’empêcher par la force que se déroule le référendum d’autodétermination convoqué par le Parlement de la Généralité pour le 1er octobre.

Rajoy invoque, pour justifier son coup de force, l’illégalité de ce référendum alors que son parti bafoue depuis plus de dix ans les droits du peuple catalan, et même les engagements pour un statut d’autonomie de la Catalogne pris le parlement espagnol en 2006, engagement reniés quatre ans plus tard, poussant 1,5 million de Catalans à descendre dans les rues de Barcelone en  2010. Depuis cette exigence de contrôle démocratique n’a cessé de s’amplifier quand les gouvernements de Madrid s’arc-boutaient sur l’unité nationale espagnole. 

En Catalogne, plus de 70%  de la population approuve le droit de pouvoir choisir eux-mêmes leur destin le 1er octobre. Le peuple de Catalogne a le droit de voter, le droit de décider. Aucune manœuvre policière ne pourra empêcher l’expression de ce droit démocratique. 

Le NPA n’accepte pas que ce droit soit bâillonné et que se mette en œuvre une politique aux relents de franquisme.

Les gouvernants de Madrid comme les dirigeants capitalistes européens ont peur de ce référendum car il participe d’un mouvement qui en Europe refuse en même temps les politiques d’austérité subies par les couches populaires, la corruption des partis institutionnels et la restriction croissante des droits démocratiques. Aujourd’hui Macron et Merkel soutiennent Rajoy. Notre place  est au côté du peuple catalan.

Nous défendons le droit à l’autodétermination du peuple catalan, leur droit de constituer une République catalane qui puisse décider librement des liens qu’elle entend avoir avec le reste des peuples qui font partie aujourd’hui de l’État espagnol et de l’Europe.

Montreuil, le 21 septembre 2017

Photo tiré de l'express

Photo tiré de l'express

Lire la suite

La manif du 21 septembre a réuni à Evreux moitié moins de monde.

21 Septembre 2017 , Rédigé par NPA 27 Publié dans #RESISTANCE

La manif du 21 septembre a réuni à Evreux moitié moins de monde. La CGT réunissait le plus gros cortège, suivie de FO (mais moitié moins de manifestants pour ces deux syndicats). Quelques FSU et CGC. Des syndicalistes de la branche métallurgie de la CFDT étaient présents cette fois-ci.
 Les partis politiques présents PCF, LO et le NPA comptaient aussi moins de militant-e-s que la semaine passée.
Il est certain qu'organiser des journées de grève éparpillées, semaine après semaine, mois après mois, ne va pas contribuer à faire grossir la mobilisation.
La condition pour gagner face au gouvernement Macron  bien décidé à faire plier le mouvement social et à casser nos acquis,  est d'impulser, de préparer un mouvement large, unitaire,  avec toutes celles et tous ceux qui sont prêts à relever la tête, qui refusent le diktat de Gattaz et du Medef, qui n'abdiqueront jamais face aux exigences des capitalistes instigateurs de toutes les réformes du code du travail.
Ne recommençons pas l'erreur de la lutte contre la loi El Khomri!
L'urgence n'est pas de faire cavalier seul, ni de se diviser, ni de de s'épuiser dans des journées espacées entre elles.
La CGT et FO Transports lancent une grève reconductible à partir du 25 septembre, c'est la voir à suivre! Ne les laissons pas seuls! Rejoignons le mouvement, faisons le grossir et s'étendre à d'autres secteurs, préparons le blocage du pays,  amplifions nos voix en exigeant tous et toutes ensemble, au même moment, aussi longtemps qu'il le faudra, le retrait des ordonnances Macron.

Nous sommes au début de la bataille, à nous de faire qu'elle soit courte et victorieuse. Pour cela, pas d'autres solutions que de bloquer l'économie!

La manif du 21 septembre a réuni à Evreux moitié moins de monde.
Lire la suite

11 VACCINS OBLIGATOIRES EN JANVIER 2018 ,LES DESSOUS DE CETTE OBLIGATION

19 Septembre 2017 , Rédigé par NPA 27 Publié dans #Santé

AUJOURD HUI :
En France   -seuls 3 vaccins sont obligatoires  leDTP :Diphtérie- Tétanos- Polio. Obligation entérinée par le Conseil d’Etat le 8 Fév 2017. Mais on ne trouve plus en pharmacie que l’ Hexavalent de Sanofi = 6 vaccins (D-T-P  coqueluche,hépatite B ,hémophilius, + 1 (pneumocoque) =7,vaccins  avec de l’aluminium contreversé !
Déjà  beaucoup de parents ne trouvant plus les 3 ne font plus vacciner leurs enfants et le gouvernement actuel veut en imposer 11 !!
Pourquoi 11 si 3 semblaient faire consensus ? pourquoi pas  ces 3 obligatoires actuels et le reste selon la volonté éclairée des parents ?
Chez nos voisins européen – 18 états n’ont aucune obligation dont l’Allemagne et l’Espagne .Ni les épidémies ni la mortalité infantile y sont plus élevées qu’en France !
Des voix s’élèvent contre cette décision ! La Députée Michèle Rivasi « Il ne faut pas que l’obligation vaccinale- portée à 11- devienne le nouveau  jackpot des laboratoires «
 CAR LES FAITS SONT TROUBLANTS :
  L’alliance Sanofi/Macron :
Mr Serge Weinberg président de Sanofi principal fabriquant de vaccins français est un ami de longue date d’E. Macron. C’est lui qui l’a présenté à la banque Rotchild – première marche à son ascension ! En 2016-2017 E. M. a bénéficié de son soutien puissant pour accéder au pouvoir!
On ne peut s’empêcher de penser, comme la députée, à un renvoi d’ascenseur avec pour Sanofi des profits énormes évalués autour de 110 millions d’euros par an !
Qui pour appliquer cette décision ? Agnès Buzin ministre de la santé :
Professeure de médecine , hématologue, spécialiste de la greffe de moelle ses travaux concernent  entre autres la leucémie myéloïde chronique : - de 1998 à 2011 elle organise un congrès sur la greffe de moelle rémunérée par le labo Genzime
                      -Elle intervient dans des congrès sur la leucémie myéloïde chronique, elle est rémunérée par les labos Novartis et Bristol Myers Squibb qui fabriquent les médicaments qu’elle utilise. Elle entre dans leurs conseils d’administration et aussi quelques autres liés au cancer au nucléaire. Épinglée par Le Canard Enchaîné par un humoristique «  Léger conflit d’intérêt non ? » elle répond : «  il n’y a aucun problème à ce que les scientifiques qui évaluent les médicaments pour le public soient en même temps payés par l’industrie qui les fabrique. » !!!
ILS NOUS IMPOSENT 11 VACCINS  SANS DÉBAT SANS CHOIX ET C’ÉST NOUS QUI LES PAIERONT !
 Si 110millions d’euros tombent dans la poche de Sanofi ce sont NOS COTISATIONS via l’Assurance Maladie qui les financeront ! Il s’agit d’un RACKET !
L’ obligation des 11 vaccins  que ce gvt veut imposer dès janvier 2018 utilise le passage en force ! C’est sa méthode, contre le code du travail, pour la prolongation de l’état d’urgence…
Même méthode dans la Santé ! Sans débat public sans choix éclairé des citoyens : soignants/ parents/spécialistes…  sans débat public des pour et des contre,  tous sans conflit d’intérêt avec les labos bien sûr!
On peut  même envisager une production de médicaments prise en charge par l’état sans profits privés et dans l’intérêt de tous !
 

Lire la suite

Macron, qui prétend au leadership mondial contre le réchauffement climatique, va devoir trouver autre chose que la loi présentée par Hulot.

19 Septembre 2017 , Rédigé par NPA 27 Publié dans #ENVIRONNEMENT- ECOLOGIE

Macron, qui prétend au leadership mondial contre le réchauffement climatique, va devoir trouver autre chose que la loi présentée par Hulot.

Après la COP21 et le fameux (fumeux !) accord de Paris où les gouvernants du monde se vantaient d’avoir décidé de limiter la hausse des températures à 2 °C d’ici à 2100, Macron claironna qu’il allait agir. La preuve ? Il appela Hulot au gouvernement. 

Deux ans après la COP21, le millionnaire ministre proposait, en août dernier, un texte pour « laisser les énergies fossiles dans le sous-sol ». Le gouvernement n’étant pas prêt à s’opposer aux lobbies pétroliers, on cherchait l’entourloupe. Elle est apparue dans le texte soumis à l’Assemblée le 6 septembre, différent de celui présenté en août aux représentants d’ONG et d’associations. Pas gêné, Hulot affirme que « juste des petits détails » ont changé. Menteur avec ça ! 

Rien de nouveau avec Hulot !

La prolongation des concessions d’exploitation de gaz et de pétrole, interdite dans le premier projet, est finalement autorisée jusqu’en 2040. 

L’octroi de nouveaux permis de recherche sera soumis à des décisions de justice qui pourront obliger l’État à délivrer ou prolonger le titre minier. Or le droit minier est très favorable aux entreprises. Hulot ne peut l’ignorer. 

De plus, la définition d’hydrocarbures non conventionnels (hydrocarbures liquides ou gazeux piégés dans la roche mère) a sauté. Ce sont maintenant des sources d’énergie fossiles comme les autres. Pour Juliette Renaud des Amis de la Terre « on en reste à la loi de 2011. Si les pétroliers développent une technique alternative, ils vont pouvoir explorer et exploiter des gaz et huiles de schistes »

Hulot-Macron au service des pétroliers

Xavier Ploquin, conseiller énergie de Hulot, déclare : « Nous n’avons pas voulu remettre en cause les droits acquis par les compagnies, afin d’éviter tout risque de contentieux. » C’est clair : ce gouvernement, comme les précédents, refuse de s’attaquer aux intérêts privés des grands groupes. Que propose Hulot, qui prétend mettre fin aux voitures thermiques d’ici à 2040, qui nous fait la leçon pour expliquer qu’on va devoir changer de vie, lui qui prend son hélico comme un banlieusard prend le métro ? 

Arrêter d’extraire du pétrole du sol français. Mais la production française correspond à 0,02 % de la production mondiale, et 1 % de la consommation du pays ! C’est comme si l’Islande voulait combattre l’alcoolisme mondial en arrachant ses vignes ! La loi Hulot n’est, au fond, qu’une opération de communication. 

Et pourtant ça urge !

Les catastrophes climatiques récentes nous obligent à agir vite. Nous avons besoin d’une politique de sortie rapide des énergies fossiles, qui organise la socialisation de l’énergie, la mise en commun et un contrôle démocratique de la production et de la distribution. Le NPA inscrit ces questions complexes à son projet écosocialiste et invite toutes et tous à en débattre ensemble. 

Commission nationale écologie

 Crédit Photo:  DR

Crédit Photo: DR

Lire la suite

IRMA NOUVELLE CONSÉQUENCE DU RECHAUFFEMENT CLIMATIQUE

19 Septembre 2017 , Rédigé par NPA 27 Publié dans #ENVIRONNEMENT- ECOLOGIE

IRMA NOUVELLE CONSÉQUENCE DU RECHAUFFEMENT CLIMATIQUE
Un ouragan sans l’Atlantique Nord se forme au niveau de l’Afrique de l’Ouest. Il puise sa force dans la condensation d’une eau de mer qui doit dépasser 25°sur 100m de profondeur, alors la machine infernale est  lancée  :  Irma,  le 6 sept,  350 km/h , vagues de 12m ! Classé 5, c’est le plus puissant cyclone jamais enregistré dans cette zone ! Il détruit St Martin et St Barthélémy à 95% jetant les plus pauvres à la rue avant d’inonder la Floride… D’autres se forment déjà !
Les climatologues du monde entier constatent ce réchauffement de toutes les mers et glaciers du monde ! Dans l’Arctique la banquise fond à  vue  d’oeil et les ours polaires avec  ! Les glaciers fondent, dans l’Antarctique  ils se brisent dans la mer ;  tous les glaciers, alpins,  pyrénéens, andins,  himalayens, fondent ! Des sécheresses terribles frappent la Californie, l’Australie,  de vastes régions chinoises, le sud de l’Europe… irrigation et cultures impossibles …propagation des incendies !
Il faut être Trump et les climato-sceptiques  pour nier l’évidence ! Mais Trump le clame « je ne remettrai pas en cause le modèle de vie des Etats- Uniens ! » En France on est « vert » dans le discours  on  organise la COP 21 et encourage le vélo.  Mais les gouvernements successifs  ne veulent pas prendre les mesures qui s’imposent et qui s’opposent aux intérêts des multinationales de l’énergie, de l’industrie automobile, des transports routiers. Eux non plus ne veulent pas remettre en cause notre mode de vie !
 Pourtant il faut repenser notre mode de production et de consommation  si on veut freiner ce réchauffement dévastateur en cours ! Et on a tout à y gagner ! Rapprocher nos lieux de travail de nos lieux de vie, encourager toutes les productions locales y compris l’énergie, développer les transports en communs propres nombreux et gratuits comme à Niort. Employer les travailleursEs  dans d’autres secteurs tels que l’isolation des maisons et des bâtiments,  les énergies renouvelables et propres, l agriculture paysanne locale… ce n’est que quelques pistes ! C’est  possible ! C’est la seule solution contre toutes ces manifestations violentes qui secouent de plus en plus la planète et ses habitants !

Lire la suite