Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
NPA 27   Comités NPA de l'Eure

Articles avec #international tag

Lire la suite

Appel international pour la libération de Baba Jan

28 Mai 2017 , Rédigé par NPA 27 Publié dans #International

 

Baba Jan, militant au Gilgit-Baltistan (GB) au nord du Pakistan, fait appel d’une double condamnation à perpétuité. Sa demande d’examen a été entendue par la Cour suprême le 25 mai 2017. Elle a ajourné sa décision afin que l’affaire puisse être entendue après les fêtes de l’Aid. C’était ce que demandait la défense, afin que d’autres avocats puissent comparaître pour le compte de Baba Jan.
Le cas de quatorze militants confrontés à deux condamnations à perpétuité devait être examiné. La condamnation à perpétuité de deux d’entre eux est suspendue. C’est un premier succès dû à la mobilisation internationale et à son écho au Pakistan. Il y a plus de temps pour préparer la défense des douze autres.


Baba Jan est membre du comité fédéral du Parti awami des Travailleurs. Il a été accusé d’avoir conduit des émeutes et organisé des rassemblements illégaux en 2010. Son véritable « crime » a été de porter aide aux victimes du lac Atta Abad afin qu’elles reçoivent une indemnisation équitable. Le lac a été artificiellement créé par un glissement de terrain qui a bloqué le cours de la rivière.

En 2010, lorsque les habitants d’Ali Abad, la principale ville de la vallée de Hunza, ont protesté pour que toutes les victimes reçoivent juste compensation, la police a ouvert le feu, tuant deux manifestants, un père et son fils. Il y a eu une réaction de protestation très forte et la population s’est rebellée. Baba Jan n’était pas sur place à ce moment. Il a rejoint plus tard le mouvement et a essayé de calmer un peu l’exaspération en organisant des rassemblements et des manifestations. Les autorités ont promis qu’une enquête serait ouverte sur l’officier de police responsable d’avoir tiré sur des manifestants pacifiques.

Au lieu de cela, divers chefs d’accusation ont été portés contre lui et plus de cent activistes de divers partis politiques en vertu des lois antiterroristes, très souvent utilisées pour des raisons politiques. Baba Jan et ses douze collègues ont été condamnés à vie en 2014 par le tribunal antiterroriste – jamais auparavant des manifestants n’avaient été condamnés à vie pour le seul fait de protester! Plus tard, la Cour suprême du Gilgit-Baltistan a acquitté Baba Jan après qu’il a déposé un recours contre ce verdict.

Baba Jan s’est présenté aux élections de 2015. Il est arrivé deuxième dans sa circonscription. Cependant, lors d’une élection anticipée dans la même circonscription, organisée après que le précédent gagnant eut été nommé gouverneur du GB, il est apparu que personne ne pourrait égaler sa popularité. Le gouvernement a alors demandé à la Cour suprême du Pakistan que son recours contre l’acquittement de Baba Jan soit entendu avant l’élection – et pour cela, les élections devaient être reportées.

Finalement, la Cour suprême a rétabli la condamnation à perpétuité. Nombreux sont ceux qui ont pensé que cette décision avait été prise afin d’empêcher Baba Jan de participer à l’élection.
Nous demandons au gouvernement de retirer son recours devant la Cour suprême et de plaider devant elle pour la libération de Baba Jan et tous les autres détenus, de les libérer tous.
Nous demandons la publication du rapport de la commission judiciaire sur l’incident créée par le gouvernement GB et sur la mise en œuvre de ses recommandations.

Parmi les signataires : Ken Loach, cinéaste, Gilbert Achcar, professeur à la School of Oriental and African Studies, Université de Londres, Martina Anderson, député européen, Grande-Bretagne - Badrul Alam, président, Bangladesh Krishok Federation - Prof Peter Alexander, ancien détenu avec Nelson Mandela, Afrique du Sud - Marina Albiol, Membre du Parlement européen, Espagne - Samir Amin, économiste, Egypte - Elisabeth Badinter, philosophe - Alain Baron, Union syndicale Solidaires --Francis Wurtz, député européen honoraire - Noël Mamère, maire de Bègles, député - Gilles Manceron, Ligue des Droits de l’Homme - Pascal Boissel, psychiatre, président de l’Union syndicale de la psychiatrie - Rita Bonheur, présidente de l’Union des femmes de la Martinique - José Bové, député européen - Annick Coupé, secrétaire générale d’ATTAC - Patrick Braouezec, membre honoraire du Parlement, France - Fathi Chamkhi, député à l’Assemblée des Représentants du Peuple, Tunisie - Yaneis Felekis, militant, prisonnier sous la dictature militaire (1967-1974), Grèce - Andrej Hunko, député européen Die Linke, Allemagne - Antonio Negri, philosophe, Italie -Søren Søndergaarde, membre du Parlement, Danemark - Alda Sousa, enseignante, Université de Porto, Portugal - Jean Batou, député, professeur à l’Université de Lausanne, Suisse -Bogusław Ziętek, président, WZZ « Sierpień 80 » (Syndicat libre « Août 80 »), Pologne…
Libérez Baba Jan ! Un appel international aux gouvernements du Pakistan et du Gilgit-Baltistan :
http://www.europe-solidaire.org/spip.php?article41089

Appel international pour la libération de Baba Jan
Appel international pour la libération de Baba Jan
Lire la suite

PHILIPPE POUTOU NE SE LAISSE PAS INTIMIDER SUR LCI

21 Avril 2017 , Rédigé par NPA 27 Publié dans #Déclarations de Philippe POUTOU, #International, #Antiracisme, #ETAT D'URGENCE

Lire la suite

ANTICAPITALISTE, ANTIRACISTE, INTERNATIONALISTE: PHILIPPE POUTOU REVE D'UN MONDE SANS FRONTIERES! (Petit Quotidien, 18.04.17)

21 Avril 2017 , Rédigé par NPA 27 Publié dans #Antiracisme, #International

Alors qu'un nouvel attentat a eu lieu hier, on redit qu'une société sécuritaire ne protège pas du terrorisme. DAECH fait campagne pour le FN et tous les crispés de la détente, c'est vers l'autoritarisme qu'ils veulent nous amener. Répondons autrement: un moyen efficace pour lutter contre le fléau de la radicalisation serait de garantir des conditions d' existence digne à toutes et tous avec un revenu décent, un accès à la santé et au logement, une meilleure éducation. On persiste et signe: fermer les frontières ne résoudra rien!

Lire la suite

Déclaration de Philippe Poutou : après le bombardement Etats-unien en Syrie

8 Avril 2017 , Rédigé par NPA 27 Publié dans #Déclarations de Philippe POUTOU, #album, #International

Lire la suite

Les millions de manifestant-e-s contre Trump montrent la voie de la lutte contre ceux qui nous dirigent

26 Janvier 2017 , Rédigé par NPA 27 Publié dans #International

 

Quelques heures à peine après avoir été investi officiellement, le président aventurier milliardaire, Donald Trump, a pris ses deux premiers décrets. Le premier visait à limiter les dispositions de « l’Obama Care », le système de soins médicaux qu’il juge trop coûteux, avant de pouvoir le remplacer par un autre, ultra-libéral. Le second annule des mesures de lutte contre le réchauffement climatique.

Contre les travailleurs et les peuples
Le gouvernement de patrons, de milliardaires et d’anciens généraux qu’il met en place va violemment s’attaquer aux droits sociaux et démocratiques des travailleurs et de la population. Aux Affaires étrangères, l’ancien PDG d’ExxonMobil, Rex Tillerson, a noué des relations d’affaires en Russie et avec Poutine ; au Travail, Andrew Puzder, le PDG d’une chaîne de fast-food, s’est fait connaître par son acharnement contre la hausse du salaire minimum lorsque les salarié-e-s de la restauration rapide, en faisant grève pendant plusieurs mois, obtenaient 15 dollars de l’heure. Le même s’est distingué également -mais c’est la règle dans l’entourage de Trump- par son combat  contre le droit à l’avortement et ses plaisanteries sexistes .
Dans son discours d’investiture, Trump a agité les slogans de sa démagogie mensongère, promettant de « ramener les emplois » aux Etats-Unis et de « rendre le pouvoir au peuple ». Des millions de femmes, d’hommes, de jeunes lui ont répondu dès le lendemain, lors de la Marche des femmes. Elles et ils ont crié leur rejet de Trump, du racisme, du sexisme, de l’homophobie, et opposé au « Make America great again » (« redonner sa grandeur à l’Amérique ») de Trump, des slogans tels que « Make America think again » (« Faisons que l’Amérique pense à nouveau »).

Des millions dans la rue contre Trump
Ces manifestations, parties d’un appel sur les réseaux sociaux d’une femme révoltée par les propos sexistes de Trump, Theresa Shook, ont rassemblé plus de 3 millions de personnes dans le monde.
Avec ces résistances massives s’affirment un espoir, à l’heure où l’élection de Trump à la tête de la première puissance mondiale donne le signal d’une accentuation de l’offensive des classes dirigeantes, aux Etats-Unis et partout dans le monde, contre les travailleurs et les peuples.
Ce même samedi 21 janvier, les partis de l’extrême droite européenne, Front national, FPÖ autrichien, « parti des Libertés » des Pays-Bas, AFD d’Allemagne, Ligue du Nord d’Italie, UKIP de Grande-Bretagne étaient réunis en « contre-sommet européen ». Tous enthousiasmés par Trump et et le Brexit, tous vomissant leur haine des migrants qu’ils désignent comme boucs-émissaires dans la situation dede misère et de chômage, alors que les vrais responsables sont les grands groupes industriels et financiers et les gouvernements qui servent leurs intérêts.
Face à ces forces ultra-réactionnaires qui sont engendrées par le système d’exploitation et d’oppression qu’est le capitalisme, il n’y a pas d’autre rempart que la mobilisation des travailleurs, des femmes et des peuples, la lutte, la solidarité collective, le combat pour une autre société débarrassée de l’exploitation et de l’accaparement des richesses par la propriété privée capitaliste.
Des idées que Philippe Poutou, candidat  du NPA, défendra dans la campagne de l’élection présidentielle.

Les millions de manifestant-e-s contre Trump montrent la voie de la lutte contre ceux qui nous dirigent
Lire la suite

Chanson: Win el malayine (Où sont les millions, où est le peuple arabe?) de Julia Boutros.

30 Décembre 2016 , Rédigé par NPA 27 Publié dans #International, #CULTURE

Julia Boutros, grande chanteuse libanaise, de confession chrétienne maronite et de mère arménienne chrétienne née en Palestine. Un chant d’espoir et de désespoir à la fois, dont l’énergie prend aux tripes, en cette phase de reflux violent de la révolution arabe entamée il y a 6 ans. La chanson fait référence à une légende mentionnée dans le coran, une attaque d'un souverain étranger contre la Mecque avec des éléphants, repoussée grâce aux oiseaux "ababils" qui leur ont lancé des pierres brûlantes...". Pas uniquement un chant antisioniste donc, comme il est écrit ci-dessous, mais un appel à l'action pour se débarrasser de tous les régimes corrompus et obscurantistes qui se repaissent sur le dos des "millions".

Lire la suite

NOUS SOMMES AVEC LE PEUPLE SYRIEN (L'ANTICAPITALISTE N°364)

27 Décembre 2016 , Rédigé par NPA 27 Publié dans #COMMUNIQUES, #International

Lire la suite

ALEP MARTYRISÉE, MASSACRÉE NE LAISSONS PAS ENTERRER LA RÉVOLUTION DEMOCRATIQUE EN SYRIE

16 Décembre 2016 , Rédigé par NPA 27 Publié dans #International


En 2011, la révolution syrienne est née populaire, laïque et démocratique, loin du "complot terroriste" que le régime criminel d'Assad a voulu présenter. C’est la violence de la répression et l’abandon de cette révolution par les puissances du monde
entier, le refus de leur fournir ne serait-ce que des armes anti-chars et anti-aériennes qui ont ouvert la voie aux djihadistes soutenus par les pétromonarchies.
Donnant ensuite la priorité à la lutte contre Daech, la coalition internationale emmenée par les USA a laissé les mains libres à Assad
pour massacrer celles et ceux qui s'étaient lé-e-s dans l'espoir d'une vie enfin libre. A Alep, en 2014, ce sont bien les révolutionnaires en lutte contre la dictature des Assad qui ont par eux-mêmes chassé Daech de la ville. Mais il fallait anéantir celles et ceux qui s'organisent dans des comités populaires pour gérer la vie quotidienne, détruire écoles, boulangeries, hôpitaux en priorité.
L’armée syrienne étant au bord de la déroute en 2015, cela n’a été possible qu’avec l’intervention massive des forces armées du nouveau tsar de Russie, appuyées par les milliers de membres des milices du Hezbollah libanais, des Pasdaran du régime très laïque bien sûr des mollah d'Ahmanidejad, des bataillons de supplétifs à leur service venus d'Irak ou d'Afghanistan.
La révolution syrienne vient de perdre un combat très important. Alors que les civils d'Alep connaissent le sort de ceux de Grozny, Sarajevo, Guernica, alors que tant d'aveugles veulent croire qu'il s'agit d'une victoire des forces progressistes, le camp de la solidarité est bien faible, mais c'est là qu'il faut être

ALEP MARTYRISÉE, MASSACRÉE NE LAISSONS PAS ENTERRER LA RÉVOLUTION DEMOCRATIQUE EN SYRIE
ALEP MARTYRISÉE, MASSACRÉE NE LAISSONS PAS ENTERRER LA RÉVOLUTION DEMOCRATIQUE EN SYRIE
Lire la suite

Publié depuis Overblog

16 Décembre 2016 , Rédigé par NPA 27 Publié dans #International

Lire la suite
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 > >>