Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
NPA 27 -  Eure

Articles récents

Lire la suite

L’OCCASION MANQUEE D’UNE MAJORITE QUI BLOQUE MACRON ET SES ORDONNANCES ANTI-SOCIALES

21 Mai 2017 , Rédigé par NPA 27 Publié dans #Nouveau Parti Anticapitaliste


Macron l’a emporté face à Le Pen, avec une confortable avance. Mais le score de la fille à papa n’a rien de réjouissant. Plus de 10 millions de voix se sont portées sur cette riche héritière raciste et xénophobe : elle a prospéré sur les ruines sociales, le désarroi et la colère engendrées par les gouvernements de droite plus ou moins dure et de gauche toujours molle qui se sont succédé depuis si longtemps.
 
MACRON MAL ELU, N’EST NI DE GAUCHE, NI DE GAUCHE…
Ce président, derrière la façade rénovée, a un programme qui sent le rance. C’est la continuation, en plus violent, de la politique menée par Sarkozy et Hollande, pour favoriser les patrons et casser tout ce qui peut ressembler à un acquis des salarié-e-s. Le travail du dimanche par exemple, c’était déjà lui. La loi El Khomri, c’est lui qui était derrière. Il a bien l’intention de frapper fort s’il a une majorité de députés qui lui donne les pleins pouvoir pour passer en force, en gouvernant par ordonnances.

PAYSAGE AVANT LA BATAILLE
            Les circonscriptions où il y aura une candidature à peu près unitaire des composantes de la gauche de combat se comptent sur les doigts de la main. Et pourtant, sur un bilan partagé du quinquennat, sur la volonté d’abroger les lois liberticides et anti-sociales de Hollande-Ayrault-Valls-Macron, sur l’objectif d’empêcher Macron d’avoir une majorité qui lui permette d’imposer ses ordonnances à marche forcée durant l’été, on pouvait créer une dynamique. Les scores de  Mélenchon, de Poutou, de Arthaud, en partie de Hamon/Jadot rendaient cet objectif atteignable.
             Cela aurait été un point d’appui sérieux pour préparer la contre-offensive sociale et un affrontement d’ensemble. Mais à la place, nous aurons à la place une accumulation de candidatures bien démotivante, avec pour résultat probable de priver le PCF de ses derniers députés et « La  France insoumise » du groupe parlementaire espéré….
LE PLUS RESPONSABLE, C’EST CELUI QUI EST EN POSITION DE FORCE
              Jean-Luc Mélenchon avait réussi à bousculer les règles du jeu. Il s’est imposé par une attitude sans concessions à l’égard du PS, il a déstabilisé la direction du PCF et ses combines traditionnelles avec le PS pour assurer des places, il a redonné largement envie de s’intéresser à ses propres affaires, il a enthousiasmé nombre de jeunes qui arrivent à la conscience sociale. Sincèrement bravo, et cela n’enlève rien à nos désaccords, sur la structuration pyramidale d’un rassemblement autour de sa personne, sur son chauvinisme nationaliste, ses ambiguïtés sur Poutine et Assad par exemple….  S’il était arrivé au second tour de la présidentielle, nous aurions appelé à voter pour lui (hypothèse que nous considérions comme  hautement improbable avec les seules forces regroupées autour de lui, tant qu’il se contentait d’exiger des autres qu’ils se retirent à son profit sans faire le moindre geste unitaire).

Pour les législatives,  JLM  persiste et signe: « Nous sommes candidats partout avec un objectif : gouverner le pays, constituer une nouvelle majorité » (discours à la convention électorale de FI) Encore une fois tout seuls donc ? On a peine à y croire, car pourtant la perception de la menace est bien là : ce qui nous attend, c’est une « violence sociale inouïe ». Alors, à quoi on joue, si c’est si sérieux ?

JLM a même fait cette déclaration bizarre : « Il faut montrer qu’il faut que ce jeune homme soit tempéré dans ses folies par la main avisée d’un sage qui connaît de quel côté est le bonheur du peuple ». Son horizon serait donc une future cohabitation dont il serait le sage-Premier ministre ? Pour étayer ce curieux propos, il s’appuie sur une prétendue « cohabitation fructueuse » de 1997 à 2002 entre Chirac et Jospin : « un des moments les plus positifs de la vie de l’économie française » avec des créations d’emploi record dues aux 35 heures et des comptes sociaux dans le vert. Un bilan étonnant. Mais JLM ne fut-il pas, de 2000 à 2002, ministre délégué à l’Enseignement professionnel dans ce gouvernement qui, entre autres, privatisa plus que la droite, et qui fut lourdement sanctionné : Jospin éliminé, Le Pen au second tour pour la première fois, élection de Chirac…..

UN FACE-A-FACE MACRON-MELENCHON ?
              En fait, Mélenchon sait très bien qu’il ne sera pas Premier ministre à la tête d’une majorité « insoumise ». Ce qui compte pour lui, c’est de prendre toute la place et de s’imposer comme le leader à gauche de l’opposition à Macron, même si elle est réduite à pas grand chos, même sur un tas de ruines. Et c’est bien pour cela qu’à la suite de la nomination d’É.Philippe, il a déclaré : « La droite vient d’être annexée. Le Parti socialiste a été déjà absorbé puisque ses élus et ses candidats par dizaines ont demandé l’investiture de Macron et nombre d’entre eux attendent d’être élus pour le rejoindre. Enfin, les électeurs du Front national, après que ce parti a rempli le rôle d’épouvantail qui était attendu de lui, sont abandonnés, leurs chefs ont tous déserté. Il ne reste qu’une force cohérente, unie autour d’un programme, c’est La France insoumise ». C’est aussi pour cela qu’il se présente contre un député sortant PS à Marseille. Entre lui et Macron, plus rien ne doit rester après le 18 juin.

DU PASSE FAISONS TABLE RASE ?
                    Mélenchon vise également la disparition du PCF en tant que parti indépendant. FI présente des candidat-e-s contre 11 des 15 députés PCF sortants, au motif ébouriffant qu’ils n’ont pas accordé leur parrainage administratif à JLM…Il impose à tous les candidats investis par FI de signer une charte qui a contraint ceux qui ont voulu établir des accords unitaires locaux à égalité de droits à être fort inventifs, ce qui en a découragé plus d'un-e. Au niveau national, le PCF a refusé ces conditions, il n’y a que quelques exceptions, le cas de Louviers étant « particulièrement particulier ».

                    Du coup, ça tangue fort au PCF:  dans l’Eure, alors que bien des responsables voient d’un mauvais œil l'accord de la gauche de combat FI-PCF-Ensemble-NPA  dans la 4ème circonscription ("cela revient à valider la campagne municipale NPA-PCF de Louviers"), on  apprend que dans la 2ème circonscription, le maire de Brionne PCF part avec un ponte du PS qui ne s'est jamais démarqué de Hollande….

Ailleurs que dans la 4ème circonscription, nous appelons  à voter pour les candidat-e-s qui s’engagent à faire barrage aux attaques anti-sociales de Macron dans les urnes et dans la rue, condamnent le bilan de Hollande et agiront pour le retrait des lois scélérates Ayrault-Valls-Macron

 

Lire la suite
Lire la suite

Nicolas Hulot EST l' "idiot utile" d'un gouvernement totalement anti-écolo, (...) - Observatoire du nucléaire

21 Mai 2017 , Rédigé par NPA 27 Publié dans #ENVIRONNEMENT- ECOLOGIE

Lire la suite

LOUVIERS-PONT DE L’ARCHE-GAILLON-BOURGTHEROULDE : > UNE CANDIDATURE COMMUNE POUR BATTRE LES MACRONIENS « DE GAUCHE » OU « DE DROITE » Mardi 16 mai, la candidature PCF d'Arnaud Levitre et d'Estelle Couturier a pris une nouvelle tournure. Ils sont devenus officiellement les candidats présentés et soutenus par France Insoumise, le PCF, Ensemble et le NPA.

18 Mai 2017 , Rédigé par NPA 27 Publié dans #Comité NPA Seine-Eure

Comment en sommes-nous arrivé-e-s là ?
>
> Après le combat du collectif autour des salariés de  M-real qui nous 
réunissait pour la première fois, d'autres expériences communes sont nées : la candidature NPA-PCF aux municipales de 2014 à Louviers, le travail commun dans le collectif pour la suppression du péage d'Incarville, dans l'association contre le contournement est de Rouen, dans le collectif contre l'état d'urgence. Nous partons de cette unité concrète sur le terrain des luttes qui a permis d'expérimenter ensemble et de partager nos façons de militer.
>
> Puis, la réunion unitaire initiée par le NPA le 2 mai, à Louviers, 
> réunissant 40 personnes (dont des représentants dEELV), a permis de discuter de la possibilité et de la nécessité de partir uni-e-s dans la construction d'une résistance et d'une riposte à la politique libérale de Macron et à la montée dramatique du vote FN à la présidentielle.! Partant d'une critique commune du quinquennat  Hollande, nous étions d'accord pour chercher la voie d'un accord pour la législative dans la 4° circonscription.  Résister et riposter dans les urnes et dans la rue.
>
> Puis Arnaud et Estelle ont  obtenu l'investiture de France Insoumise. Tandis que nos camarades d'EELV décidaient finalement de se présenter, le NPA a décidé lui d’être partie prenante de cette campagne. Bien sûr, nous contestons la volonté hégémonique de France Insoumise, qui va  jusqu’à imposer son logo en plus gros que les autres. B
ien sûr,  nous avons des divergences voire des  désaccords : en particulier  la surestimation de l'importance du rôle que pourrait jouer un député en l'absence de mobilisations.  Nous mettons nous l’accent sur le fait que rien ne changera sans mobilisations importantes. Mais  le plus important est pour nous de regrouper à tous les niveaux  toutes celles et tous ceux qui en ont assez de prendre des coups, qui veulent relever la tête et être prêts à refuser la future politique dévastatrice pour les droits sociaux, pour notre camp social, de la droite, de Macron, du FN. La résistance doit s'organiser. Le NPA prendra toute sa part dans cette expérience peu commune, car nous sommes convaincu-es que seule la lutte collective compte quand elle se fait dans l'unité et le respect des uns et des autres, sur des bases claires. Ceci est bien illustré par le choix du président du comité de soutien : notre camarade Thierry Philippot, syndicaliste bien connu, qui fut l’un des animateurs de la lutte des M-real.
>
> Les 70 personnes réunies à Alizay, le 16 mai, ont applaudi la démarche, et manifesté cette envie d'unité. Chacun dans nos partis nous ne sommes rien. Ensemble nous pouvons être tout! Le NPA Seine Eure, quel que soit le résultat, aura pris ses responsabilités et fait  son possible pour regrouper la gauche de résistance sans se contenter de commenter et de distribuer les bons et mauvais points.
>

LOUVIERS-PONT DE L’ARCHE-GAILLON-BOURGTHEROULDE :    > UNE CANDIDATURE COMMUNE POUR BATTRE LES MACRONIENS « DE GAUCHE » OU « DE DROITE »  Mardi 16 mai, la candidature PCF d'Arnaud Levitre et d'Estelle Couturier a pris une nouvelle tournure. Ils sont devenus officiellement les candidats présentés et soutenus par France Insoumise, le PCF, Ensemble et le NPA.
Lire la suite

Annonce de la Candidature unitaire de PCF, FI, Ensemble et NPA dans la 4e circonscription de l'Eure

16 Mai 2017 , Rédigé par NPA 27 Publié dans #Comité NPA Seine-Eure

Lire la suite

SOLIDARITE AVEC LES SALARIE-ES DE GM&S

13 Mai 2017 , Rédigé par NPA 27 Publié dans #COMMUNIQUES, #Luttes Ouvrières

Lire la suite

EFFONDREMENT SUR LE SITE NUCLEAIRE DE HANFORD (USA): UNE SITUATION PREOCCUPANTE

11 Mai 2017 , Rédigé par NPA 27 Publié dans #ENVIRONNEMENT- ECOLOGIE

EFFONDREMENT SUR LE SITE NUCLEAIRE DE HANFORD (USA): UNE SITUATION PREOCCUPANTE
EFFONDREMENT SUR LE SITE NUCLEAIRE DE HANFORD (USA): UNE SITUATION PREOCCUPANTE

Mardi 9 mai 2017, sur le site nucléaire de Hanford (état de Washington, à environ 300 km au sud-est de Seattle), aux Etats-Unis, a été constaté un effondrement d’un tunnel qui contient des déchets radioactifs. L’effondrement a une surface d’environ 6 mètres par 6 mètres.

Photographie de l’effondrement (source : http://www.hanford.gov )

Ce site gigantesque dépend du Département de l’Energie américain (U.S. Department of Energy : DOE). Le DOE a déclenché la procédure d’urgence interne. Il a été demandé aux travailleurs du site nucléaire de rester confinés. Un dispositif de mesure de radioactivité commandé à distance a été mis en oeuvre à côté du tunnel. Selon le DOE les premiers résultats n’ont pas mis en évidence de contamination et le confinement a été progressivement levé.

Le tunnel d’environ 109 mètres de long avait été construit dans les années 50 et 60 à côté de l’usine d’extraction de plutonium PUREX (Plutonium Uranium Extraction Plant) mise en oeuvre dans le cadre du projet MANHATTAN pour l’extraction du plutonium à partir de combustibles hautement radioactifs. C’est sur ce site qu’a été extrait le plutonium utilisé dans la bombe atomique utilisée à Nagasaki en 1945. Le tunnel contient 8 wagons chargés de déchets radioactifs et rejoint un second tunnel plus long renfermant 28 wagons également chargés de déchets radioactifs. Ces tunnels avaient été scellés au milieu des années 90. Les tunnels sont construits avec du béton et du bois et recouverts d’environ 2,4 mètres de terre.

L’exploitant étudie les moyens de reboucher l’effondrement afin de créer une “barrière entre les matériaux contaminés et l’air extérieur sans risquer d’agrandir le trou”!

Commentaires CRIIRAD

On peut s’étonner du fait que l’effondrement n’aie pas été détecté immédiatement, mais seulement dans le cadre d’une “surveillance de routine”. On ne sait donc pas depuis combien de temps les déchets radioactifs sont à l’air libre.

Officiellement il n’y aurait pas eu de détection de radioactivité relachée dans l’atmosphère, mais le communiqué officiel ne donne aucune précision sur la méthodologie de mesure (liste des substances radioactives recherchées et limites de détection).

Le fait que les mesures aient été réalisées avec un dispositif opéré à distance et la mise en oeuvre de mesures de confinement des salariés montrent la gravité potentielle de cet accident et indiquent que les déchets entreposés sont certainement fortement radioactifs.

L’accident montre que le confinement des déchets radioactifs dans ces tunnels n’est que très sommaire. Les wagons chargés de matières radioactives ont simplement été poussés dans ces tunnels pendant la Guerre Froide! Il s’agit de tunnels vétustes qui ne répondent manifestement pas aux plus élémentaires critères de sûreté !

Le site de Hanford est un des sites les plus contaminés des Etats Unis (et du monde). Il comportait 9 réacteurs nucléaires et 5 usines de retraitement.

Il pose des problèmes extrêmement préoccupants pour l’avenir, en particulier la gestion à long terme de près de 200 000 mètres cubes de boues et liquides hautement radioactifs entreposés dans plus de 170 cuves souterraines dont plusieurs sont fuyardes et contaminent le sous-sol et les eaux souterraines. En 2006, les autorités estimaient que la contamination radioactive des eaux souterraines au-dessus des seuils de potabilité était de 67 km2 et 121 km2 respectivement pour l’iode 129 et le tritium.

Un vaste chantier de récupération et de traitement de ces déchets a été confié en 2008 par le DOE à l’entreprise WRPS (Washington River Protection Solutions, LLC) qui sous-traite une partie des opérations au groupe français AREVA.

Mais le chantier est d’une grande complexité et à très haut risque.

Une plainte a été déposée en 2015 par l’Etat de Washington, l’association Hanford Challenge et un syndicat pour dénoncer le manque de protection des travailleurs engagés dans les travaux d’assainissement et exposés à des risques d’inhalation de substances toxiques. Selon l’association Hanford Challenge, des travailleurs ont développé de sérieuses maladies respiratoires et neurologiques. Pour des raisons de sûreté nucléaire, les réservoirs souterrains doivent être ventilés et cela entraine des risques d’exposition des travailleurs. Selon Tom Carpenter, directeur de Hanford Challenge, les coûts d’assainissement pourraient atteindre 300 à 500 milliards de dollars (cité par Reuters).

Rappel : la CRIIRAD a conduit une mission exploratoire sur le site de Hanford en mars 2008, avec le soutien de l’association Hanford Challenge, en accompagnement de l’équipe de réalisation du documentaire “Déchets cauchemar du Nucléaire”. Un compte rendu et des photographies sont reproduits en Annexe 1 ci-après. Le film est visionnable sur youtube. Le DVD peut être commandé en ligne.

Rédaction : Bruno CHAREYRON, ingénieur en physique nucléaire, directeur du laboratoire de la CRIIRAD

Accéder au PDF complet avec Annexes et Photographies   http:// http://www.criirad.org/installations-nucl/site_nucleaire_de_hanford/CP_CRIIRAD_170510%20_Hanford_nucléaire_USA.pdf

Lire la suite

10 FAUCHEUR-EUSES VOLONTAIRES EN CORRECTIONNELLE LE 16 JUIN

11 Mai 2017 , Rédigé par NPA 27 Publié dans #RESISTANCE, #ENVIRONNEMENT- ECOLOGIE, #Environnement; Résistance

10 FAUCHEUR-EUSES VOLONTAIRES EN CORRECTIONNELLE LE 16 JUIN

Ils et elles sont pousuivi-e-s pour « avoir le 27/09/2016 dégradé ou détérioré volontairement un bien, en l’espèce des produits contenant du glyphosate, appartenant à Espace Emeraude (St Jean du Falga) et M. Bricolage (Pamiers), en causant un dommage grave en l’espèce 2168.14€ et 2038.17€ de produits désherbants détériorés à la bombe de peinture, cette dégradation ou détérioration ayant été commise par plusieurs personnes agissant en qualité d’auteur ou de complice »

 

Nous ferons de ce  procès des Faucheurs le procès du glyphosate, des pesticides en général, de leurs fabricants et promoteurs.

Pour cela, de nombreux témoins se succéderont à la barre, scientifiques, médecins, victimes etc.

Les pesticides, on n’en peut plus, on n’en veut plus !!

10 FAUCHEUR-EUSES VOLONTAIRES EN CORRECTIONNELLE LE 16 JUIN
Lire la suite

Publié depuis Overblog et Facebook

11 Mai 2017 , Rédigé par NPA 27 Publié dans #RESISTANCE, #Luttes Ouvrières

Lire la suite