Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
NPA 27   Comités NPA de l'Eure

Articles avec #nouveau parti anticapitaliste tag

Tract NPA-27 - mai 2012 : 1er mai --> Anti-Sarkozy, Anti-Le Pen, Anti-austérité

28 Avril 2012 , Rédigé par NPA 27 Publié dans #Nouveau Parti Anticapitaliste

Tract NPA-27 - mai 2012- distribué sur plusieursv villes du département.

Pour lire le tract au format PDF, ciquer ICI .

Au sommaire:

page 1 : 1er mai : Anti-Sarkozy, Anti-Le Pen, Anti-austérité

 rassemblement à 10h30 pré du Bel-Ebat à Evreux 

page 2 :  FRONT NATIONAL : UNE POLITIQUE  CONTRE TOU-TE-S LES SALARIÉ-E-S !

                SOLIDARITÉ  AVEC LE PEUPLE  SYRIEN !

Tract-NPA-27-mai-2012-a.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Tract-NPA-27-mai-2012-b.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Lire la suite

Meeting Poutou à Rouen : Photos et Vidéo

20 Avril 2012 , Rédigé par NPA 27 Publié dans #Nouveau Parti Anticapitaliste

Pour voir la vidéo cliquer ICI

Autres photos

Rouen-P4191468.jpg

 Rouen--P4191466.jpg 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Rouen--P4191467-copie-1.jpg

Lire la suite

Les anticapitalistes s'invitent à l'hôtel Crillon (Vidéo)

20 Avril 2012 , Rédigé par NPA 27 Publié dans #Nouveau Parti Anticapitaliste

Les anticapitalistes s'invitent au Crillon

Philippe Poutou et plusieurs dizaines de militants de NPA se sont incrustés dans le très select hôtel Crillon, que connaît bien Sarkozy,  pour exiger le partage des richesses ! Votons Poutou !


Les anticapitalistes s'invitent au Crillon par E_varlin

Lire la suite

Meeting de Rouen : Philippe Poutou décrit le futur du NPA

20 Avril 2012 , Rédigé par NPA 27 Publié dans #Nouveau Parti Anticapitaliste

Chiffres réels : 520 personnes comptées dans la salle, dont 250 debout

Philippe Poutou décrit le futur du NPA à Rouen

Publié le jeudi 19 avril 2012  

Pour voir les photos en diaporama du meeting

cliquer ici --> Paris Normandie

 

Dépêche AFP

Le candidat du NPA à la présidentielle Philippe Poutou a terminé sa campagne par une réunion publique le jeudi 19 avril à Rouen (Seine-Maritime) au cours de laquelle il a dit espérer "un score honorable" qui mettrait son organisation "en position plus facile pour la suite".

Poutou-Rouen-04-2012.jpg

"Si je fais 1%, cela ne nous démobilisera pas mais un score honorable nous mettrait dans une position plus facile pour la suite", a-t-il déclaré au côté d'Olivier Besancenot qui a porté les couleurs de la LCR, l'ancêtre du NPA, lors des campagnes de 2002 et 2007.

Devant près de 400 personnes, Philippe Poutou a estimé que la fin de campagne était "plus facile" pour lui et le NPA que ses débuts. "Nous avions des difficultés à nous faire entendre, il a fallu que je m'habitue à ce rôle de porte parole et qu'avec la campagne officielle nous bénéficions de l'égalité du temps de parole", a-t-il expliqué.  

Le candidat qui est ouvrier dans une usine automobile de la région de Bordeaux a assuré que le NPA répondra présent après l'élection pour "rassembler à la gauche de la gauche" et construire "un outil politique indépendant du PS, qui imposerait l'arrêt de la politique libérale et des mesures d'urgence".  

Philippe Poutou a affirmé que le NPA qui se veut "l'un des acteurs de la riposte" avait "énormément" de points communs avec Lutte ouvrière et le Front de Gauche mais qu'il subsistait avec ce dernier "un désaccord politique à propos des liens avec le PS".  

En revanche, le candidat qui a dit espérer que "Sarkozy se fasse dégager" a vivement critiqué le PS dont il a qualifié le programme de "libéral".  "Hollande ne va pas mener une politique de gauche mais une politique d'austérité, a-t-il souligné.  

Au cours de cette réunion, des syndicalistes de la région de Rouen ont pris la parole notamment Yvon Scornet, le porte parole de l'Intersyndicale CGT-CFDT-CFE/CGC de la raffinerie Petroplus de Petit-Couronne. "Notre lutte n'est pas plus remarquable que d'autres mais on a fait en sorte qu'elle soit très remarquée, car tant qu'on sera dans la lumière, on ne pourra pas nous assassiner", a-t-il affirmé.

Lire la suite

Toulouse : plus de 1000 personnes au meeting de Philippe Poutou (vidéo)

18 Avril 2012 , Rédigé par NPA 27 Publié dans #Nouveau Parti Anticapitaliste

Le NPA "jouera un rôle important"

AFP Publié le 17/04/2012 à 21:05 
Philippe Poutou, le candidat du NPA à la présidentielle, a estimé mardi à Toulouse que son parti montrait dans la campagne qu'il "existe malgré ceux qui annonçaient sa disparition pure et simple" et s'est déclaré "persuadé qu'après l'élection il jouera un rôle important".

En marge d'un meeting qui a réuni à Toulouse près de 1.000 personnes avec la participation d'Olivier Besancenot, Philippe Poutou a souligné la nécessité de préparer "la riposte unitaire contre le futur gouvernement même s'il est de gauche". Il a réitéré son "appel au Front de Gauche, aux militants de Lutte ouvrière, aux forces syndicales et associatives" dans cette optique et au-delà "pour la construction d'un outil politique complètement indépendant du Parti socialiste, dont le monde des opprimés aura forcément besoin".


"Il est hors de question de faire quoi que ce soit avec le PS, le Front de Gauche est plutôt ambigu là-dessus", a-t-il déclaré tout en soulignant la nécessité de "se respecter, de discuter, de faire tomber les barrières", incluant le FG mais aussi les ex-NPA qui ont rejoint la candidature Mélenchon et Lutte ouvrière. "On espère que la droite perde, c'est le plus probable, mais dès lors qu'on est convaincu qu'il n'y a rien à attendre de ce futur gouvernement de gauche (...) il y a besoin d'un outil politique", a déclaré M. Poutou rappelant que l'objectif du NPA est de "construire un parti large".


Philippe Poutou s'est montré rasséréné par les récents sondages qui montrent une progression des intentions de vote en sa faveur (de 0,5% à 1%). "Je suis le seul à avoir réussi à doubler mon score dans les sondages, si la campagne durait trois mois de plus on aurait pu être au deuxième tour", a-t-il lancé en boutade devant quelques journalistes.  Avant de conclure plus sérieusement: "Plus on fera un score important, plus cela peut aider à affirmer fort notre message".

En ce qui concerne les consignes de vote pour le deuxième tour, Philippe Poutou a indiqué que "la formulation exacte n'est pas encore décidée mais on garde l'axe de la campagne, il est important de dégager Sarkozy et toute sa bande".

 


En meeting à Toulouse, Philippe Poutou réunit... par ToulouseInfos

Lire la suite

Sortir du nucléaire : ça urge !

7 Avril 2012 , Rédigé par NPA 27 Publié dans #Nouveau Parti Anticapitaliste

Communiqué du NPA

Sortir du nucléaire : ça urge !

nucl_airenon.jpg

Le jeudi 5 un incident grave a perturbé le fonctionnement de la centrale de Penly. Cette nouvelle défaillance rendue publique, vient après d’autres restées secrètes, à Saint-Laurent-des-Eaux ou à Cattenom. Elle s’ajoute aussi à l’exposition des salariés à la radioactivité, à leur conditions de travail usantes et dangereuses qui restent dissimulées par tous les défenseurs du nucléaire.

Aujourd’hui le réacteur est arrêté et les conséquences sont limitées. Mais la succession d’incidents plus ou moins graves met en évidence les dangers que représente l’industrie nucléaire et l’urgence qu’il y a à décider et à organiser l’arrêt de l’industrie nucléaire.

Le programme défendu par Philippe Poutou prévoit la sortie du nucléaire en 10 ans, dans le cadre d’un service public de l’énergie favorisant les économies d’énergies, le développant les énergies renouvelables, préservant et développant l’emploi.

Choisir de dire soit « stop », soit « encore » au nucléaire est l’un des enjeux de l’élection présidentielle. Voter Philippe Poutou c’est faire clairement le choix d’un avenir débarrassé du nucléaire et des dangers qu’il fait peser sur les salariés, sur les populations, sur l’environnement et sur l’avenir.

 

Le 6 avril 2012.

Lire la suite

Tract NPA-27 - avril 2012 : La démagogie sécuritaire pour ne pas parler d'austérité.

4 Avril 2012 , Rédigé par NPA 27 Publié dans #Nouveau Parti Anticapitaliste

Tract NPA-27 - avril 2012- distribué sur Bernay, Pont-Audemer, Sud-Eure, Val d'Anbdelle, Vernon,

Pour lire le tract au format PDF, ciquer ICI.

 Page 1 :
- La démagogie sécuritaire pour ne pas parler de l'austérité Page 2 :
- Drame de Toulouse : stop aux amalgames ! - Le président et son pouvoir d'achat. - "Baisse de l'augmentation" du chômage ! - Incurie Total - Meeting avec Philippe Poutou, jeudi 19h avril à Rouen

NPA-27-avril-2012-a.jpg



































NPA-27-avril-2012-b.jpg


Lire la suite

Pour Olivier Besancenot, "la dynamique est pour le Front de gauche" de Jean-Luc Mélenchon (France TV)

23 Mars 2012 , Rédigé par NPA 27 Publié dans #Nouveau Parti Anticapitaliste

Pour Olivier Besancenot, "la dynamique est pour le Front de gauche" de Jean-Luc Mélenchon (France TV)

 

 

 

"Partisan de l’unité de la gauche radicale", Olivier Besancenot, soutien actif de Philippe Poutou, réagit à la tribune de dirigeants du NPA appelant jeudi 22 mars à voter pour Jean-Luc Mélenchon. "L'unité est un combat", dit-il.

Mercredi 21 mars, la nouvelle tombait. Le lendemain, des dirigeants du Nouveau parti anticapitaliste, dont Philippe Poutou est le candidat officiellement investi, s’exprimaient dansune tribune pour appeler à voter Jean-Luc Mélenchon, candidat du Front de gauche, dès le premier tour de l’élection présidentielle.

En meeting à Evreux pour battre la campagne pour Philippe Poutou, le double-candidat à l’Elysée Olivier Besancenot a réagi en exclusivité pour FTV2012, admettant que "la dynamique est du côté du Front de gauche".

Comment réagissez-vous à la tribune appelant à voter pour le Front de gauche et Jean-Luc Mélenchon?

Olivier Besancenot.C’était un peu attendu. Nous on ne peut rien faire d’autre que d’acter la décision de ces camarades sans injurier l’avenir. On espère que nos routes se recroisent rapidement. Nous, on continue à mener une campagne qui reste plus indépendante et plus à gauche que celle du Front de Gauche.

Quid alors de l’avenir du NPA?

Il faudra poser la question à eux, aux auteurs de cette tribune. Ils ont visiblement pris une décision et fait leur choix. Celui de quelques camarades de la direction. Il ne s’agit ni de pleurer ni de rire mais de comprendre. On doit poursuivre la campagne et chercher à démontrer dans les faits qu’on peut continuer à offrir une alternative politique concrète. Je pense que c’est plus efficace que tous les discours du monde.

Vous étiez pourtant favorable, à l’origine à une candidature commune de la gauche de la gauche?

Je suis un partisan de l’unité de la gauche radicale et étais favorable à une candidature unitaire. C’est une question politique et l’unité est un combat. L’unité doit se faire sur un contenu. Lutte ouvrière nous a dit non, et avec Jean-Luc Mélenchon, nous n’avons même pas pu en parler, il rêvait déjà tellement d’être candidat.

Le Front de gauche est néanmoins mieux placé que le NPA.

Je ne vais pas nier que la dynamique est du côté du Front de gauche. Tant mieux si cela peut redonner du courage à des militants. Mais si on se débarrasse de Nicolas Sarkozy, on sait tous qu’avec le PS, ça ne changera rien ou pas grand-chose. Il faut un front social - appelez-le comme vous voulez - à la gauche d’un éventuel gouvernement socialiste. Et le NPA en sera.

Lire la suite

Evreux : le 21 mars avec Olivier Besancenot (photos)

22 Mars 2012 , Rédigé par NPA 27 Publié dans #Nouveau Parti Anticapitaliste

A 17h30, nous avions donné rendez-vous à la presse ainsi qu’à la télé locale (GEA-TV) 21-03-2012-1.jpegdans le quartier populaire de La Madeleine devant deux immeubles promis à la démolition malgré le combat du collectif Urgence Logement dont le NPA est partie prenante. L'occasion de dénoncer le mal-logement et ses conséquences dramatiques pour tout le quartier, , tout en dialoguant avec ses habitant-e-s.

Le meeting a rassemblé 125 personnes avec Olivier Besancenot

Après un sympathique pique-nique sur le pouce avec les militant-e-s, le meeting, avec 125 présent-e-s, a de l'avis général donné la pêche.  Une vingtaine de têtes nouvelles, pas de représentants d’autres organisations, c’est pour l’essentiel la frange proche des 7 comités NPA du département qui s’est déplacée.

21-03-2012-2.jpegSophie Ozanne, qui a occupé « notre siège » au conseil municipal de Louviers, a présenté le NPA et ses engagements locaux (« Sortir du nucléaire », lutte pour le retour de l’eau en régie publique, RESF…), sans oublier de remercier les 31 élus du département qui ont accepté de parrainer Philippe Poutou.  

Jacques-Louis Perez est revenu sur le problème du logement à Evreux suite à la vente de six immeubles dont deux destinés à la casse et a présenté les propositions du NPA sur le sujet.

Thierry Philippot, animateur de la lutte des M-real, a fait le point sur ce long combat et la nécessité de l'interdiction des licenciements.

21-03-2012-3.jpegEnfin Olivier Besancenot a dévelopé dans une intervention très appréciée le programme du NPA, avant un débat nourri, qui a tourné en particulier autour de la façon de construire une riposte unitaire et de masse à chaque mauvais coup  de ce gouvernement… et de celui qui lui succèdera. Débat intéressant sur le logement avec une intervention de Jacques Caron, membre de la CNL et du Collectif Urgence logement.

8 personnes ont laissé leurs coordonnées pour poursuivre la discussion et donner un coup de main pour les collages et diffusions de tracts,  et 16 exemplaires du livre de Philippe ont été vendus.

Lire la suite

Olivier Besancenot à Evreux : "Virer Sarko ne suffira pas"

22 Mars 2012 , Rédigé par NPA 27 Publié dans #Nouveau Parti Anticapitaliste

Olivier Besancenot à Evreux : "Virer Sarko ne suffira pas"

Publié dans Paris Normandie le jeudi 22 mars 2012

POLITIQUE.  

La campagne du Nouveau Parti Anticapitaliste a fait étape à Evreux avec Olivier Besancenot.

Olivier Besancenot hier au contact des habitants de la ZUP de La Madeleine (photo Sylvain Fillastre)

Olivier Besancenot hier au contact des habitants de la ZUP de La Madeleine

(photo Sylvain Fillastre)

Avant de tenir un meeting en soirée, Olivier Besancenot s'est rendu, hier, au bas d'immeubles de la ZUP de La Madeleine qui doivent être détruits. Pour le célèbre facteur, candidat à la présidentielle en 2002 et 2007, c'est bien la question du logement et celle de l'emploi qui sont au cœur des préoccupations des Français. Pas celle de la viande halal… : « Nous sommes pour la création d'un service public du logement. »
Concernant la rénovation urbaine qui touche la ZUP ébroïcienne, « elle ne doit pas être le prétexte pour augmenter les loyers et les charges qui doivent être bloquées. La rénovation doit aussi s'opérer sous le contrôle des citoyens. »
Secrétaire CGT du comité d'entreprise de M-real, militant NPA, Thierry Philippot s'est exprimé sur l'emploi : « Le plan dit de sauvegarde de l'emploi est terminé et les licenciements vont être notifiés en avril. Tout ça parce que des hommes d'affaires dans des salons feutrés ont décidé que l'usine d'Alizay devait être supprimée alors que nous avons démontré qu'elle pouvait être rentable. »
Le leader syndical ne croit pas à l'expropriation : « C'est de la poudre aux yeux ! Ce qu'il faut c'est réquisitionner l'entreprise pour la faire redémarrer. »
« L'emploi comme le logement sont rarement traités dans cette campagne, ajoute Olivier Besancenot, sauf avec démagogie. Mais il faut aussi penser à l'après-présidentielle. Se débarrasser de Sarkozy ne suffira pas et un gouvernement de gauche plurielle bis ne résoudra rien. Il faudra des mobilisations, des luttes et les faire converger. »
Alors que la campagne officielle va démarrer, le candidat du NPA Philippe Poutou ne dépasse pas 1 % d'intention de vote dans les sondages. Démobilisant ? : « Non, déclare Olivier Besancenot, en 2002 j'étais entre 0,5 et 2 % jusqu'aux deux dernières semaines de la campagne. Je crois simplement que beaucoup de personnes ne connaissent pas encore les propositions de notre candidat. »

RICHARD MESNILDREY

Lire la suite
<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 > >>