Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
NPA 27   Comités NPA de l'Eure

Articles avec #comite npa seine-eure tag

Lire la suite
Lire la suite

LOUVIERS-PONT DE L’ARCHE-GAILLON-BOURGTHEROULDE : > UNE CANDIDATURE COMMUNE POUR BATTRE LES MACRONIENS « DE GAUCHE » OU « DE DROITE » Mardi 16 mai, la candidature PCF d'Arnaud Levitre et d'Estelle Couturier a pris une nouvelle tournure. Ils sont devenus officiellement les candidats présentés et soutenus par France Insoumise, le PCF, Ensemble et le NPA.

18 Mai 2017 , Rédigé par NPA 27 Publié dans #Comité NPA Seine-Eure

Comment en sommes-nous arrivé-e-s là ?
>
> Après le combat du collectif autour des salariés de  M-real qui nous 
réunissait pour la première fois, d'autres expériences communes sont nées : la candidature NPA-PCF aux municipales de 2014 à Louviers, le travail commun dans le collectif pour la suppression du péage d'Incarville, dans l'association contre le contournement est de Rouen, dans le collectif contre l'état d'urgence. Nous partons de cette unité concrète sur le terrain des luttes qui a permis d'expérimenter ensemble et de partager nos façons de militer.
>
> Puis, la réunion unitaire initiée par le NPA le 2 mai, à Louviers, 
> réunissant 40 personnes (dont des représentants dEELV), a permis de discuter de la possibilité et de la nécessité de partir uni-e-s dans la construction d'une résistance et d'une riposte à la politique libérale de Macron et à la montée dramatique du vote FN à la présidentielle.! Partant d'une critique commune du quinquennat  Hollande, nous étions d'accord pour chercher la voie d'un accord pour la législative dans la 4° circonscription.  Résister et riposter dans les urnes et dans la rue.
>
> Puis Arnaud et Estelle ont  obtenu l'investiture de France Insoumise. Tandis que nos camarades d'EELV décidaient finalement de se présenter, le NPA a décidé lui d’être partie prenante de cette campagne. Bien sûr, nous contestons la volonté hégémonique de France Insoumise, qui va  jusqu’à imposer son logo en plus gros que les autres. B
ien sûr,  nous avons des divergences voire des  désaccords : en particulier  la surestimation de l'importance du rôle que pourrait jouer un député en l'absence de mobilisations.  Nous mettons nous l’accent sur le fait que rien ne changera sans mobilisations importantes. Mais  le plus important est pour nous de regrouper à tous les niveaux  toutes celles et tous ceux qui en ont assez de prendre des coups, qui veulent relever la tête et être prêts à refuser la future politique dévastatrice pour les droits sociaux, pour notre camp social, de la droite, de Macron, du FN. La résistance doit s'organiser. Le NPA prendra toute sa part dans cette expérience peu commune, car nous sommes convaincu-es que seule la lutte collective compte quand elle se fait dans l'unité et le respect des uns et des autres, sur des bases claires. Ceci est bien illustré par le choix du président du comité de soutien : notre camarade Thierry Philippot, syndicaliste bien connu, qui fut l’un des animateurs de la lutte des M-real.
>
> Les 70 personnes réunies à Alizay, le 16 mai, ont applaudi la démarche, et manifesté cette envie d'unité. Chacun dans nos partis nous ne sommes rien. Ensemble nous pouvons être tout! Le NPA Seine Eure, quel que soit le résultat, aura pris ses responsabilités et fait  son possible pour regrouper la gauche de résistance sans se contenter de commenter et de distribuer les bons et mauvais points.
>

LOUVIERS-PONT DE L’ARCHE-GAILLON-BOURGTHEROULDE :    > UNE CANDIDATURE COMMUNE POUR BATTRE LES MACRONIENS « DE GAUCHE » OU « DE DROITE »  Mardi 16 mai, la candidature PCF d'Arnaud Levitre et d'Estelle Couturier a pris une nouvelle tournure. Ils sont devenus officiellement les candidats présentés et soutenus par France Insoumise, le PCF, Ensemble et le NPA.
Lire la suite

Annonce de la Candidature unitaire de PCF, FI, Ensemble et NPA dans la 4e circonscription de l'Eure

16 Mai 2017 , Rédigé par NPA 27 Publié dans #Comité NPA Seine-Eure

Lire la suite

MACRON- LA-BANQUE ELU, CONSTRUISONS LES RESISTANCES !

8 Mai 2017 , Rédigé par NPA 27 Publié dans #Comité NPA Seine-Eure

La candidate du FN a été dégagée et c’est tant mieux. Mais Macron s’inscrit pleinement dans la politique de Hollande. Il a inspiré des lois de régression sociale comme celle qui porte son nom ou la loi travail à laquelle la rue s’est massivement opposée il y a un an. Au-delà, il veut en finir avec les 35h, casser la Sécurité sociale, diminuer le nombre de fonctionnaires, aller encore plus loin dans la casse du code du travail… Juste ce qui fait le lit du FN, qui a gagné 6 millions de voix depuis 2012.

Macron est donc élu, plus mal que tous ses prédécesseurs, avec  une abstention à 25%, 8% de votes blancs et nuls, une participation en baisse au second tour comme jamais auparavant, et  60% de ses électeurs qui n’ont pris son bulletin que pour faire barrage à Le Pen… Son assise est donc fragile, on peut dans un premier temps l’empêcher d’avoir une majorité de députés  pour imposer son programme antisocial en gouvernant par ordonnances. C’est possible si, comme nous le défendons depuis des semaines, au moins le PCF, EELV, France Insoumise et le NPA s’accordent sur une candidature commune pour l’abrogation des lois El Khomri-Macron et de toutes les lois scélérates de Hollande-Valls-Macron-Loncle. Face aux candidats de Le Pen et de Macron (version Loncle ou Priollaud), l’enjeu est et de savoir s'unir en se respectant sur l’objectif immédiat de battre en juin Macron, la Vème République et la casse sociale.Ensuite, il faudra construire l’unité sur le terrain pour résister et gagner.

Comité NPA Seine-Eure

Lire la suite

Rassemblement anti-FN à Alizay ce vendredi

3 Mai 2017 , Rédigé par NPA 27 Publié dans #Comité NPA Seine-Eure

Rassemblement anti-FN à Alizay ce vendredi
Lire la suite

LOUVIERS: DE NOUVEAUX HORIZONS POUR LA GAUCHE DE RESISTANCE?

3 Mai 2017 , Rédigé par NPA 27 Publié dans #Comité NPA Seine-Eure

Mardi soir, événement: quarante personnes en réunion à Louviers à l'initiative du NPA pour discuter d'une candidature unitaire de résistance dans la 4ème circonscription, et envisager ce qu'on pourrait faire ensemble au-delà. EELV, France Insoumise, le PCF avaient répondu à l'invitation, et aussi des personnes qui avaient eu notre tract. Nous avons proposé notre méthode, qui a fait ses preuves avec la liste  à l'initiative du NPA et du PCF aux municipales de Louviers, comme dans la lutte des M-real: on part des besoins, on discute de ce qui fait accord, tant nationalement (au moins le retrait des lois scélérates de Hollande-Valls-Macron) que localement (contre le contournement est de Rouen, péage d'Incarville, pas de subventions publiques aux entreprises...) et on voit ensuite qui on choisit pour porter la candidature. Mais qu'on arrive à un accord ou pas, les contacts pris sont pour nous la base d'un collectif de résistance qui aura du pain sur la planche quels que soient les résultats du second tour.
Le PCF défend bien naturellement la candidature d'Arnaud Levitre,  EELV pourrait envisager de ne pas présenter Alexis Fraisse, son candidat pressenti, si l'unité peut se faire sur le nom d'A.Levitre, qualifié de "candidat naturel". Du côté de FI, il y a eu une opposition virulente entre les représentants d'un « groupe d’appui » de la vallée de l'Andelle qui défendent ce même point de vue, et les autres, en particulier le représentant départemental Mickaël Després, qui ne démordent pas de l’idée que les 7 millions de voix obtenues par Mélenchon donnent à FI la légitimité suffisante pour que tout le monde accepte qu'ils donnent le  la autour de leur charte et de leur programme national. Si chacun-e a pu constater que FI est un mouvement certes vertébré verticalement, mais loin d'être homogène, ces échanges en ont surpris et choqué plus d'un-e.
Il est trop tôt pour tirer un bilan de cette réunion, qui aura au moins permis que des contacts soient pris et des liens resserrés, ce qui n’est pas rien avec le gros temps qui s’annonce.. FI annoncera bientôt" ses candidats", ce qui laisse encore une possibilité que la place soit laissée à Arnaud Levitre, qui devrait évidemment dans ce cas se soumettre à un cadre national. Nous comprendrions ce choix, mais on comprendra aussi que le NPA ne s'engage pas dans une campagne commune sans avoir son mot à dire.

LOUVIERS: DE NOUVEAUX HORIZONS POUR LA GAUCHE DE RESISTANCE?
Lire la suite
Lire la suite

REUNION PUBLIQUE A LOUVIERS mardi 18 avril 17h30 COUR DE LA MAIRIE salle de l’ancienne cantine LE VOTE UTILE, C’EST POUR UN GARS QUI SE BAT A LA TELE COMME A L’USINE UN VOTE POUR DIRE QU’ON NE FERA RECULER LES BOURGEOIS QU’EN S’AFFRONTANT A EUX

14 Avril 2017 , Rédigé par NPA 27 Publié dans #Comité NPA Seine-Eure

 

Mélenchon au second tour ? Admettons que ce soit possible. Mais ce serait certain s’il avait voulu s’entendre avec Hamon, au moins, sur la base des revendications essentielles : abrogation des sales lois Hollande-Valls-Macron-Loncle, à commencer par la loi El Khomri, l'arrêt des grands projets inutiles néfastes pour l'environnement, la levée de l'état d'urgence
Mélenchon ne le fait pas. Il se pose en présidentiable, homme providentiel seul à décider, au-dessus des partis. Il voudrait que tout le monde, se range derrière son panache blanc. Pas question.

Face au pouvoir des possédants et des médias à leur service, la seule garantie réelle de changement, c’est la lutte, les grèves de masse, les manifestations. On l’a bien vu en 1936, en 1968. On l’a bien vu aussi inversement en 1981, où les belles promesses de Mitterrand (si admiré par Mélenchon) ont fini en reniements.
Alors, Mélenchon au second tour ou pas, la meilleure garantie de changement, c’est de dire par notre vote que nous savons les affrontements inévitables.

Lire la suite

Législatives : un rassemblement à gauche dans la 4e circonscription de l'Eure ?

13 Avril 2017 , Rédigé par NPA 27 Publié dans #Comité NPA Seine-Eure

on peut résister aux injonctions et aux codes de « bonne conduite » que les puissants nous imposent pour mieux nous dominer : refuser de leur serrer la main, de se faire prendre en photo avec eux, ded s’habiller comme eux… Philippe Poutou a incarné la résistance à l’ordre établi. Digne successeur d’Olivier Besancenot, il a apporté la preuve que, même si c’est difficile, il faut savoir laisser la place, et ne pas se reposer sur un » homme providentiel ».

Voter Poutou, c’est dire que pour reprendre l’offensive contre ce système qui nous écrase, ça se fera d’en bas

Pour l’élection législative à venir, quel que soit le résultat de la présidentielle, nous sommes disponibles pour une candidature unitaire de résistance sociale, contre la V° République, pour les revendications urgentes.
A Louviers, le bilan du travail commun du NPA et du PCF depuis la municipale est positif. Nous demandons cependant comme garantie la suppléance pour le NPA. Le PCF refuse pour l’instant. Nous ne serons pas une simple force d’appoint ; Nous restons disponibles, à égalité de droits, à la construction d’un front d’opposition à l’alternative Macron –Le Pen.

Lire la suite
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 > >>