Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
NPA 27   Comités NPA de l'Eure

Articles avec #nouveau parti anticapitaliste tag

M-real : expropriation, vite !

22 Novembre 2011 , Rédigé par NPA 27 Publié dans #Nouveau Parti Anticapitaliste

Article à paraître dans Tout Est A Nous, hebdomadaire du NPA

M-real : expropriation, vite !

 

Divers-5 9710Après plus d’un mois, la quasi-totalité du personnel s’est prononcée pour le déblocage du site et un PSE qui prévoit certes des conditions qui pourraient  paraître satisfaisantes, mais quand même  les premiers départs en avril 2012.

C’est qu’il arrive un moment où il faut, comme lors du long combat pour l’unité de pâte à papier en 2010, mener la lutte pour le meilleur PSE possible de front avec le combat contre la fermeture. Une course contre la montre. Du dépôt massif de plaintes pour harcèlement moral contre le PDG à l’audience à l’Elysée, en passant par une procédure au plan européen pour entente illicite entre groupes papetiers, tout est mis en oeuvre pour forcer la maison mère, la coopérative  forestière finlandaise  Metsälitto,  à vendre à l’un des trois candidats. Mais là on  bute sur le droit de propriété, et ces interlocuteurs  se révèlent surtout prodigues en belles paroles, même si les mots « scandale » et « inacceptable » fleurissent. La communauté de communes (de droite) a bien suivi le maire PCF d'Alizay et voté unanimement en faveur de « l’expropriation pour cause d’utilité publique » pour permettre la reprise par l’un des prétendants. Mais elle n’est appuyée ni par le conseil général et la Région, de gauche, ni bien sûr par l'Etat. C’est la foire aux hypocrites: ce serait « mal fondé en droit, trop long, trop coûteux… » . Manifestement pour ces gens là, le droit à une existence digne de 650 familles ne relève pas de l’utilité publique. Bien respectueux de l’ordre capitaliste, ils sont tout juste capable de pressions indirectes dont on peut mesurer l’inefficacité.

Le « travail » a donc repris le 18 novembre En levant le blocus, les travailleurs ont libéré le  stock de papier, mais les machines et les équipements ne bougeront pas sans l’accord du CE. Trois éléments ont fait pencher la balance : la direction n’aurait pas continué à payer les grévistes plus longtemps, l’obtention d’une prime de 3000€ brut -la moitié versée avant la reprise- (avec, fait notable, 1500€ pour les 43 salarié-e-s UPS de la logistique externalisée, qui ont été de tous les coups), et la conviction de ne pas pouvoir peser plus lourd dans la balance en continuant, forcément moins nombreux et divisés. Or, après la journée « redémarrage » et son formidable écho populaire et médiatique, après de multiples actions spectaculaires seuls ou en lien avec des boîtes de la région rouennaise, le verrou n’a pas encore sauté: Metsällitto refuse toujours de vendre. Vite, la mobilisation doit reprendre comme  avant la grève: avec le collectif unitaire, par des actions impliquant essentiellement les équipes de factionnaires en repos, pour mettre le doigt sur ce scandale social : c’est justement parce que l’usine peut vivre avec tous ses emplois que Metsälitto ne veut pas la vendre. Car comme ses « concurrents » Stora Enso ou UPM, ils ferment des usines pour faire monter les prix. On peut encore leur faire mal en s’en prenant à leur image, eux qui tiennent tant  à afficher  leur «  éthique »…


Correspondant-e-s

Lire la suite

Tract NPA-27 - novembre 2011 : NON à L'austérité de Fillon et Sarkozy !

17 Novembre 2011 , Rédigé par NPA 27 Publié dans #Nouveau Parti Anticapitaliste

Tract NPA-27 du mois de novembre distribué sur les agglos et entreprises de Vernon, Bernay et Pont-Audemer.

Pour lire le tract au format PDF, cliquer ICI

Au sommaire:

Page 1 : 

- Non à l'austérité de Fillon et Sarkozy !

 

Page 2 :

- Aux peuples de décider !

- M-real (Alizay) : le droit à l'emploi avant le droit de propriété !

- Solidarité avec la lutte des mahorais !

- Souscription : le NPA a besoin de vous... et de vos sous !

 

2 dates à retenir :

Vendredi 2 décembre, 19h, inauguration de la librairie du NPA : 40 rue des Murs Saint Yon (Rouen Rive gauche, près de la place Saint Clément) en présence de Philippe Poutou.

Samedi 3 décembre, 16h-23h, fête du NPA, Le Havre, salle Louis Eudier, meeting avec Philippe Poutou.

NPA-27-11-2011-a.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

NPA-27-11-2011-b.jpg

Lire la suite

Unité contre l'austérité Fillon : lettre du NPA à la gauche sociale et politique

12 Novembre 2011 , Rédigé par NPA 27 Publié dans #Nouveau Parti Anticapitaliste

Face à l'austérité Fillon, lettre du NPA à la gauche sociale et politique

 

Montreuil, le 8/11/2011

Chè(e)s ami(e)s, cher(e)s camarades,

 

Evreux-19-10-10-eLe Premier ministre, François Fillon, a annoncé lundi à l'issue d'un conseil des ministres
exceptionnel, la nouvelle étape d'un plan d'austérité programmé sur plusieurs années. L'austérité durable, voilà la nouvelle invention du pouvoir : 65 milliards d’euros d'économie d’ici 2016 dont 18, 6 milliards en 2012 et en 2013.

François Fillon justifie ces nouvelles mesures par la baisse de la croissance mais il continue
aveuglément la même politique qui a provoqué cette baisse de la croissance et la menace d'une récession. Il prétend, non sans cynisme, demander « un effort équitable » mais en réalité c'est bien les travailleurs et les classes populaires qui sont frappés de plein fouet par ces mesures alors que celles qui touchent les revenus élevés et les entreprises ne sont que de la démagogie.

L'avancement d'un an de la date de mise en application de l'âge légal de départ à la retraite à 62 ans,  la hausse du taux de TVA réduit de 5, 5% relevé à 7%, les économies sur les budgets sociaux, la protection sociale, l'assurance maladie, les allocations familiales et les aides au logement soumises à l'évolution du taux de croissance sont autant de mesures inacceptables.

L'attaque n'est pas de circonstance, elle vise à une remise en cause profonde des acquis sociaux conquis par des décennies de luttes et de résistances. « Il faut refonder notre modèle de croissance qui est devenu insoutenable car depuis trop longtemps tiré par la consommation soutenue par les transferts sociaux » a déclaré le Premier ministre. C'est bien une politique de régression sociale à long terme qu'engagent Sarkozy et son gouvernement en accord avec Angela Merkel et Barak Obama. Le diktat imposé aux travailleurs et au peuple grecs mis en scène dans le cadre du G20 participent de cette politique qui vise à sauver les banques et le système financier, le parasitisme des classes dominantes, des gros actionnaires en faisant payer le prix de leur crise à ses victimes mêmes, les classes populaires.

L'ampleur de l’offensive annoncée demande une réponse d'ensemble. D'ores et déjà se prépare une manifestation unitaire de solidarité au peuple grec pour le 17 novembre. Les organisations syndicales vont se rencontrer pour discuter de leur riposte au plan Fillon. Nous nous adressons à toutes les forces du mouvement ouvrier, de la gauche sociale et politique pour leur proposer de nous rencontrer pour discuter des moyens d'organiser la mobilisation unitaire contre cette politique, de faire converger toutes les initiatives.

S'il y a accord sur cette démarche nous pourrions convenir d'une première réunion le lundi 14
novembre à 17 heures dans nos locaux, au 27 rue Taine 75012 Paris

Avec nos salutations fraternelles.

Christine Poupin et Myriam Martin, portes-parole du NPA

Lire la suite

Le Havre : Fête du NPA avec Philippe Poutou le 3 décembre

11 Novembre 2011 , Rédigé par NPA 27 Publié dans #Nouveau Parti Anticapitaliste

 

NPA Le Havre

 

Fête du NPA, avec Philippe Poutou,
candidat du NPA à l'élection présidentielle


Samedi 3 décembre de 16h à 23h
Salle Louis Eudier (quartier de l’Eure)

LE HAVRE

 

logo-NPALa situation politique et sociale devient chaque jour de plus en plus difficile pour la population : la dette est une arme politique pour justifier des plans d’austérité tous plus violents les uns que les autres. L’exemple grec démontre que les marchés financiers et les gouvernements de l’Union européenne sont prêts à tout pour continuer à prélever une part toujours plus importante des richesses aux profits des banques et des capitalistes. Les dernières annonces du gouvernement Fillon s’inscrivent dans ce cadre : hausse de la TVA, accélération du calendrier de la réforme des retraites, blocage de fait des allocations familiales etc. Dans la région, les licenciements et fermetures de sites industriels pleuvent à nouveau. C’est le capitalisme dans son ensemble qui est en crise et ce serait à nous de payer !

Les Indignés espagnols, les salarié-e-s grecs, chacuns à leur manière n’entendent pas se laisser faire mais l’absence de perspective politique rend les luttes difficiles. La pression politique et médiatique est telle que pour la majorité de la population il devient difficile d’imaginer que « payer la dette » n’est pas inéluctable. Les récentes déclarations de François Hollande, candidat du PS, sur le « sens » qu’il faut donner à la rigueur traduisent le consensus gauche-droite pour faire payer la dette et la crise à la population plutôt que de proposer une alternative à la dictature des marchés !

Face à ces attaques sans précédent, l’heure est à la mobilisation de tous pour imposer d’autres choix. Le premier d’entre eux : une bataille unitaire la plus large possible pour exiger un audit de la dette sous contrôle démocratique, la suspension immédiate de son remboursement et l’annulation de la dette illégitime. C’est ce que le NPA entend défendre, y compris dans la campagne présidentielle de 2012.

16h Débat : Crise de la dette, quelles réponses ?
Avec Christine Poupin, porte-parole du NPA, et Didier Germain-Thomas
18h Meeting avec Philippe POUTOU, candidat du NPA à l’élection présidentielle

Apéro musical avec « L’enfant rouge » / repas / concert

Les réservations pour le repas sont fortement encouragées (8€ pour les salariés / 4€ pour les chômeurs et les jeunes). Alors un petit mail ou un coup de fil à un-e militant-e du NPA !

On vous attend nombreux et nombreuses !
Salutations anticapitalistes !

Lire la suite

Besancenot lance le Crac 40

6 Novembre 2011 , Rédigé par NPA 27 Publié dans #Nouveau Parti Anticapitaliste

olivierb-1.jpg

(Le Parisien du 4 octobre)

Fumigènes rouges et faux billets de banque pour célébrer la naissance d’une parodie d’agence de notation baptisée le Crac 40. Des membres de ce nouveau collectif lancé par des militants du Nouveau Parti anticapitaliste (NPA) sous la houlette d’Olivier Besancenot, ont surgi devant la BNP. Abasourdis, les passants ont observé l’ancien candidat à la présidentielle escalader la façade pour y accrocher une banderole géante.

Plusieurs dizaines de manifestants ont alors scellé l’entrée de cet établissement du CAC40 sous les cris de « Solidarité avec le peuple grec ». « On devrait mettre toutes les banques sous scellés, a fulminé Besancenot. Le plan d’aide n’est pas fait pour les Grecs mais pour les financiers qui spéculent sur son dos. »

Lire la suite

Primaires socialistes : pourquoi nous n'avons pas voté

17 Octobre 2011 , Rédigé par NPA 27 Publié dans #Nouveau Parti Anticapitaliste

Communiqué de presse des comité NPA Seine-Eure envoyé aux médias locaux

Primaires socialistes : pourquoi nous n'avons pas voté

logo-NPAUn succès indéniable, qui manifeste la force de la volonté de chasser la droite. Cette échéance est apparue à beaucoup comme une occasion de peser vraiment. De l'extérieur, au premier tour, nous avons apprécié le score du seul candidat qui osait -au moins en parole -s’en prendre aux profits des banques et au système financier . Quant à la prestation du candidat du fantomatique PRG, il aurait été bien naïf d'espérer qu'elle ramène son ami le maire de Louviers à plus de modestie...

On pourra  compter sur nous pour virer Sarkozy, mais nous n'avons pas voulu nous mêler du choix de qui défendra la politique social-libérale du PS, celle qu'appliquent Zapatero et Papandreou : bouteille souple ou rigide, transparente ou opaque, le breuvage reste le même et il sera bien saumâtre.

Et puis, tant qu'à consulter, à quand de véritables choix : sortir ou pas du nucléaire maintenant  ? Interdire les licenciements (chez M-real comme ailleurs) ?  Annuler la dette ? Augmenter les salaires ? Revenir sur la réforme des retraites ? Ces questions, nous continuerons à les porter comme militant-e-s engagé-e-s dans les combats de chaque jour,  et aussi avec notre candidat, Philippe Poutou, ouvrier chez Ford à Bordeaux.

Comités NPA Seine-Eure

Contact: Pierre Vandevoorde  06 88 16 08 65

Lire la suite

Urgence, 8 octobre 2011, ensemble pour agir !

8 Octobre 2011 , Rédigé par NPA 27 Publié dans #Nouveau Parti Anticapitaliste

Tract national du 7 octobre 2011

 

Tract-07-10-11.jpg

Lire la suite

Disparition de notre camarade Léonce Aguirre

30 Septembre 2011 , Rédigé par NPA 27 Publié dans #Nouveau Parti Anticapitaliste

Disparition de notre camarade Léonce Aguirre

Nouvelle image.JPG

Notre camarade Léonce Aguirre vient d'être brutalement emporté par une méningite foudroyante.
Léonce Aguirre était membre du Comité exécutif et du Conseil politique national du NPA.

C'était un militant inflexible qui a commencé dès le plus jeune âge en Suisse dans les années 1970, à lutter contre toutes les injustices. Installé à Paris en 1976, il a été longtemps dirigeant de la Ligue communiste révolutionnaire et a participé activement à la fondation du NPA pour en faire un parti anticapitaliste large et ouvert.

Aguirre était joyeux et déterminé à la fois. Ses qualités humaines et son enthousiasme militant, même dans les moments difficiles, vont nous manquer.

Nous reviendrons sur son histoire militante plus longuement dans les jours qui viennent.
Nos premières pensées vont aussi évidemment à sa compagne, à ses enfants, à leur mère, à sa famille, à ses amis.

En attendant, nous faisons ce qu'il aurait avant tout aimé que nous fassions, continuer le combat.

_____________________

Les obsèques publiques de Léonce Aguirre auront lieu le mardi 4 octobre 2011 :

- à 16h, enterrement à l'ancien cimetière de Montreuil sous bois (93), rue Galilée (pour celles et ceux qui veulent faire parvenir des fleurs, les livrer au cimetière)

- à 18h30, hommage du NPA à la Mairie de Montreuil sous bois, salle de l'hotel de ville.

Enfin nous recevons à diverses adresses des témoignages individuels de camarades qui l'ont connu ou d'organisations. Nous avons ouvert une adresse spéciale pour ces envois : temoignage.aguirre@npa2009.org

Merci à toutes et à tous.

Lire la suite

Tract distribué à la manifestation d'Evreux du 27 septembre contre la destruction de l'Education Nationale

27 Septembre 2011 , Rédigé par NPA 27 Publié dans #Nouveau Parti Anticapitaliste

 Pour lire le tract au format PDF imprimable, cliquer  ICI Tract EN 27 sept 2011 
Lire la suite

Hommage à notre camarade René COTTREZ

23 Septembre 2011 , Rédigé par NPA 27 Publié dans #Nouveau Parti Anticapitaliste

René CottrezRené n’aura profité que quelques mois de sa retraite, avant d'être peu à peu accaparé par son dernier combat: deux ans à se battre contre un cancer dû à l'amiante avec le même courage qui l'animait dans ses combats contre l'exploitation et l'oppression. Ce n'est pas sans mal que la reconnaissance comme maladie professionnelle a été obtenue, car les patrons contestent de plus en plus, mais sauf erreur il n'y en a guère qui en aient été affectés...

 Jeune ouvrier embauché à Renault Cléon, à 18 ans René s'était jeté dans la fournaise des  mois de mai-juin 1968. Il y joua un rôle déterminant dans le démarrage de la grève dès le 15 mai.

Militant révolutionnaire, il est resté fidèle à ses convictions, quelquefois dans des conditions fort difficiles, quand il s'était retrouvé, de la fin des années 70 au début des années 80, seul militant à défendre les idées de la LCR dans une usine de 9000 salariés. Il avait joué un rôle important dans plusieurs grandes grèves, encourageant les travailleurs à agir par eux-mêmes, ce qui n'était pas bien vu par les dirigeants syndicaux de l'usine à l'époque. Il fut à plusieurs reprises candidat de la LCR aux législatives dans la circonscription d'Elbeuf. Passionné de photographie, il avait constitué une collection d’appareils unique. Il savait tout faire de ses mains et avait remonté, quasiment seul, une maison en ruine en Corrèze dont il comptait bien profiter avec sa famille et ses amis. Il était curieux de tout, et ses dernières lectures allaient du gros livre de Onfray sur Freud et la psychanalyse au "Missak" de Daeninckx sur la vie du résistant internationaliste Manouchian. Avide de connaissances,  il était devenu un praticien du droit du travail redouté des patrons et de leurs larbins. A partir du secteur juridique, dans le cadre de l’union locale CGT d’Elbeuf, il s’était attaché à l’organisation des salariées, en particulier dans des boîtes où la politique patronale s’oppose à toute présence syndicale. La CGT Cléon lui avait aussi confié des mandats importants. Bourru, pas toujours facile d'abord et têtu comme une mule, c'était en même temps  une figure reconnue, appréciée et respectée. Il restera dans toutes les mémoires comme un sacré bonhomme.
On était un certain nombre à l'aimer comme il était. Josette, dont il fut le compagnon de toujours, ses deux « gars» et leurs compagnes,  ses petites-filles, en ont eu le témoignage par la nombreuse affluence et les hommages qui lui ont été rendus le jeudi 22 septembre au crématorium d’Evreux par  Jacky Touzain, ancien secrétaire général du syndicat, Jean-Marie Canu, son vieux camarade et complice de toujours, et Christine Poupin au nom du NPA.

Nous continuerons ses combats pour changer radicalement cette vie et débarrasser l’humanité du capitalisme.

Lire la suite
<< < 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 30 40 > >>