Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
NPA 27   Comités NPA de l'Eure

Articles avec #nouveau parti anticapitaliste tag

Tract NPA-27 - mars 2012 : DEHORS SARKOZY ! sans faire confiance à Hollande

15 Mars 2012 , Rédigé par NPA 27 Publié dans #Nouveau Parti Anticapitaliste

Tract NPA-27, mars 2012, distribué à Bernay, Pont-Audemer, Vernon, Val de Reuil

Pour lire le tract au format PDF, cliquer ICI.

Au sommaire

 Page 1 :
- Dehors Sarkozy ! Sans faire confiance à Hollande... - Meeting avec Olivier Besancenot en soutien à Philippe Poutou, mercredi 21 mars, 20h, salle Jules Janin à Evreux.

Page 2 :
- Guéant lit le télésouffleur de Le Pen... - Le FN et le droit des femmes... - Un an après Fukushima, sortir du nucléaire, vite ! - A lire : "Un ouvrier c'est là pour fermer sa gueule !" par Philippe Poutou, 5 euros
Tract-NPA-27-mars-2012-a.jpg

































Tract-NPA-27-mars-2012-b.jpg










Lire la suite

Meeting avec Olivier BESANCENOT à Evreux mercredi 21 mars

15 Mars 2012 , Rédigé par NPA 27 Publié dans #Nouveau Parti Anticapitaliste

Le meeting du NPA-27 pour soutenir vla campagne de Philippe POUTOU a lieu le MERCREDI 21 MARS, salle Jules Janin à EVREUX, à 20 heures

avec Olivier BESANCENOT.

(et non le mardi 21 mars comme indiqué par erreur en fin d'article dans La Dépêche)

Ci-dessous les articles annonçant le meeting dans La Dépêche et Ere-Infos.

 

Meeting-21-mars-2012-La-Depeche.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Meeting-21-mars-2012--Eure-Infos.jpg

Lire la suite

RENAULT : SALAIRES de COLERE !

29 Février 2012 , Rédigé par NPA 27 Publié dans #Nouveau Parti Anticapitaliste

Cleon-28-fevrierDepuis l’obligation de Négociation Annuelle Obligatoire sur les salaires, la question des salaires n’est le plus souvent posée qu’une fois par an, notamment dans les grosses entreprises. Un rituel qui généralement ne mobilise pas les salariés mais permet aux patronat de justifier le blocage des salaires pour le reste de l’année.Et puis, parfois, la colère accumulée explose à ce moment-là

C’est ainsi que dans le groupe Renault, jeudi dernier, veille des négos, le traditionnel appel à débrayage de différents syndicats suivant les sites a eu un écho significatif. D’après les informations CGT, ce sont 130 salriéEs à VSF(78), près de 500 à Cléon, 250 à Sandouville, plus de 700 à Douai, 150 à Lardy, 50 à Rueil, 550 au Mans, 400 à Guyancourt, 250 à Flins et quelques dizaines sur les autres sites (Choisy, grand Couronne, Siège), qui ont débrayé plus ou moins longtemps suivant les sites et les équipes.


Il faut dire qu’avec des propositions à 2,3% pour le plus grand nombre de travailleurs/euses, avec 1,3% en mars et le reste seulement en octobre, il y a de quoi être de mauvaise humeur. Et l’annonce quasiment en direct de la salle des négos via les SMS d’une baisse de près de moitié de l’intéressement à carrément fâché les salariéEs de Cléon et Flins.

Et, malgré la pause du week-end, c’est reparti ce mardi à Cléon : 150 grévistes en nuit, gros débrayage dès le matin avec une manif de 700 travailleurs/euses dans les ateliers, 500 grévistes dans l’équipe du soir. Au total, plus de 1400 grévistes sur la journée. Et appel à remettre ça dès le demain. Elargir encore la mobilisation sur Cléon, relancer les liens avec les autres sites...pour gagner 300 euros nets de plus, pour toutes et tous.

 

tiré du bulletin Autocritique à l'initiative du secteur automobile du NPA

Lire la suite

Tract NPA-27 - février 2012 : Dégageons Sarkozy et préparons les mobilisations

21 Février 2012 , Rédigé par NPA 27 Publié dans #Nouveau Parti Anticapitaliste

Tract NPA-27, février 2012, distribué à Bernay, Pont-Audemer, Vernon, Val de Reuil

Pour lire le tract au format PDF, cliquer ICI.

Au sommaire

Page 1 :Dégageons Sarkozy et préparons les mobilisations

Page  2 : M-real, une belle lutte pour l'emploi

                 Fermetures de classes, la lutte a payé

                 Homos-Hétéros, mêmes droits

                 Grèce: "c'est eux ou nous"

                 Conférence-débat - jeudi 23 février  Evreux : Nous ne paieons pas leur dette !

Tract-NPA-27-02-2012-a.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Tract-NPA-27-02-2012-b.jpg

 

 

Lire la suite

Zéro surprise : Sarkozy est candidat à l'élection présidentielle.

18 Février 2012 , Rédigé par NPA 27 Publié dans #Nouveau Parti Anticapitaliste

Communiqué du NPA

Zéro surprise : Sarkozy est candidat à l'élection présidentielle.

logo-NPAZéro surprise, il veut continuer la même politique, les mêmes destructions de la protection sociale et des droits sociaux.

Après ses déclarations « à droite toute » du week-end dernier, il ajoute un zeste de démagogie pour « s’adresser à tous », nous faire le coup du « ni de droite ni de gauche », du bon président qui nous protège…

Il reprend de la campagne précédente « le travail au centre de tout », refait la promesse du travail pour « tous ceux qui ont la force et la santé » en oubliant que le chômage a doublé pendant ses cinq années de présidence. Mais désormais ce sera le travail obligatoire pour les chômeurs après la formation obligatoire dans les secteurs les plus durs.

Pour défendre sa perspective de référendum, il déclare sans rire « redonner la parole au peuple », « ne pas avoir peur du peuple » .

Face à ses coup de menton, on a vraiment envie de lui faire peur et en tout cas de le dégager !

Le 15 février 2012.

Lire la suite

Mobilisation immédiate pour le retrait du projet de TVA antisociale !

31 Janvier 2012 , Rédigé par NPA 27 Publié dans #Nouveau Parti Anticapitaliste

Communiqué du NPA

TVA antisociale : mobilisation immédiate !

Comme prévu, N.Sarkozy a annoncé la création de la TVA antisociale .

Les vœux du MEDEF sont exaucés : les patrons seront totalement ou partiellement exonérés du financement des allocations familiales, sur les salaires allant de 1, 6 à 2, 1 fois le smic.Ce sont Retrait-TVA-antisociale.jpg13 milliards de cadeaux supplémentaires, qui sont ainsi faits aux patrons, sous couvert de « compétitivité » et de « baisse des coûts du travail ». Ils s’ajouteront aux 31 milliards d’exonération dont ils bénéficient déjà.

En contrepartie, la TVA, à taux dit « normal », qui était de 19, 6% passera à 21, 2% . C’est une nouvelle ponction sur le pouvoir d’achat des salariés, et des classes populaires, dont les salaires et pensions n’augmentent pas, et qui vont payer plus cher leurs achats. C’est un nouveau plan d’austérité qui n’ose pas dire son nom.

"Est-il normal que les entreprises financent nos politiques familiales ?" n’a cessé de répéter le président-candidat, au cours de son intervention.

Demain, il ajoutera « est il normal que les entreprises financent des retraités qui ne travaillent plus ? Des travailleurs malades qui ne sont pas à leur poste de travail ? Des femmes qui cessent de produire parce qu’elles attendent un enfant ? Ou des chômeurs ? »

C’est une régression vers cette société-là que prépare l’instauration de la TVA antisociale.

C’est l’existence même de la Sécurité Sociale, et de son financement par les employeurs, qui est en jeu.

Le NPA s’adresse à nouveau à toute la gauche syndicale associative et politique pour construire, dans les semaines qui viennent, une mobilisation de masse unitaire autour d’un unique objectif : le retrait du projet de TVA antisociale.

Le 30 janvier 2012.

Lire la suite

La Fête du NPA-27 dans Paris Normandie

27 Janvier 2012 , Rédigé par NPA 27 Publié dans #Nouveau Parti Anticapitaliste

 

Pour une autre politique

Publié le jeudi 26 janvier 2012 dans Paris Normandie

LOUVIERS.

Le NPA a rassemblé ses militants, samedi, au Moulin. L'occasion de réaffirmer ses positions sur l'actualité.

Thierry Philippot, Christine Poupin et Philippe Thouément ont animé le meeting

Fete-NPA-27-dans-PN.jpgLe grand rassemblement annuel du NPA-27 (Nouveau Parti anticapitaliste) a eu lieu, samedi, au Moulin et les militants ont répondu présent. La fête du NPA (Nouveau parti anticapitaliste) de l'Eure a débuté par une conférence de Jean-Pierre Lavignasse, enseignant en économie à l'université de Rouen. Au programme : la dette, et surtout les solutions pour faire autrement : « Une dette de 100 % du produit intérieur brut (PIB) peut être remboursée en quelques années », a notamment expliqué le conférencier. Mais pour cela, il faut évidemment gouverner autrement, et c'est ce qu'ont démontré Philippe Thouément, conseiller municipal NPA à Louviers et Christine Poupin, l'une des deux porte-parole nationales du parti, avec la présence Thierry Philippot, animateur de la lutte des M-real à Alizay.
« Cette dette n'est pas la nôtre ! », a déclaré Christine Poupin. Le NPA propose un bouclier social qui prévoit une augmentation de 300 € des salaires, l'interdiction des licenciements et le retour à la retraite à 60 ans. »
C'est d'ailleurs cette lutte contre les licenciements qui a orienté le choix de Philippe Poutou pour l'élection présidentielle.
La question de l'énergie a également été évoquée : « Il faut développer les énergies renouvelables, dans une logique de service public », a-t-on entendu. « Philippe Poutou va être le seul candidat à défendre la sortie du nucléaire sans avoir besoin d'alliances électorales. Il faut se débarrasser de Sarkozy, c'est une mesure de salut public », a conclu Christine Poupin.

Lire la suite

Fête du NPA-27 : un rendez-vous de qualité réussi

23 Janvier 2012 , Rédigé par NPA 27 Publié dans #Nouveau Parti Anticapitaliste

La fête du NPA-27, un rendez-vous de qualité réussi 

 

fete-NPA-27-janvier-2012-a.jpgTroisième semaine de janvier, dans le cadre confortable de la belle salle du Moulin à Louviers, la fête du NPA de l'Eure est un rendez-vous de qualité. L'après-midi s'ouvre par le traditionnel atelier de réflexion: l'an dernier, en pleine crise du Médiator, une réflexion sur le médicament et la protection sociale animée par le spécialiste de l'industrie pharmaceutique Philippe Pignarre et le syndicaliste CGT de Sanofi-pasteur Guy Troley.

Cette année, juste après la perte du fameux triple A, le professeur d'économie à l'université de Rouen Jean-Pierre Lavignasse a procédé à un démontage fete-NPA-27-janvier-2012-b.jpgen règle des mécanismes de la dette publique et des balivernes que l'on tente de nous faire gober devant un public de 75 personnes qui ont aussi cherché à en savoir plus et à débattre  . (voir le compte-rendu de notre ami blogueur Jean-Charles Houel).


Après une pause, le meeting a été introduit par notre élu municipal local, Philippe Thouément. Depuis 10 ans, notre courant est représenté au conseil par... un seul élu sur 33 pour 10% des voix en gros. C'est sans doute ça qu'on appelle la proportionnelle ! Il a illustré l'activité d'un conseiller qui se veut les yeux et les oreilles de ceux et celles qui se mobilisent.

Ensuite notre camarade Thierry Philippot, animateur de la lutte longue et dure des M-real, expliqua comment se mène actuellement en parallèle le combat pour le meilleur plan de licenciement  possible  (en avril dans le pire scénario) et le combat pour le maintien du site et l'expropriation: " les motions de soutien unanimes, les grandes déclarations devant l'usine, c'est bien beau, mais on attend des actes de tous ceux qui disent nous soutenir !".

Enfin il revint à notre porte-parole nationale Christine Poupin, technicienne dans la chimie à Rouen, de développer les axes forts de la candidature de Philippe Poutou, ouvrier dans l'automobile: un bouclier social contre les licenciements, les hausses de prix et taxes diverses, et donc l'interdiction de tout licenciement, la nationalisation des entreprises qui ferment, sans indemnités, sous contrôle des travailleurs, 300€ d'augmentation et 1600€ nets pour tous les revenus; la sortie du nucléaire en 10 ans; le refus de payer toute la dette crée par les banquiers et les actionnaires; la création d'un grand service public bancaire...  Ce sont là des axes que nous sommes les seuls à défendre. Nous faisons donc tout notre possible pour récolter les 500 signatures auprès des maires démocrates qui considèrent que notre courant doit pouvoir se faire entendre. Et de toute façon, il faudra compter avec nous aux législatives.


La soirée s'est poursuivie par un apéritif., puis une bonne soixantaine de personnes a partagé ce que chacun avait apporté pour dîner. Et pour finir, comme il se doit, ce sont les talents musicaux qui furent mis en commun.

Au total 110 participant-e-s pour cette bonne cuvée 2012 !

Lire la suite

Pour le retrait immédiat des troupes françaises d'Afghanistan.

21 Janvier 2012 , Rédigé par NPA 27 Publié dans #Nouveau Parti Anticapitaliste

Communiqué du NPA

Pour le retrait immédiat des troupes françaises d'Afghanistan.

logo-NPASur la base de Gwam, dans la vallée de Taghab, province de la Kapisa, un homme, portant l'uniforme de l'armée afghane, a tiré sur les militaires présents tuant 4 soldats français et en blessant 16 autres.

N. Sarkozy a décrété la suspension des opérations de formation et d'aie au combat et envisagé un départ anticipé.

Depuis 2001, début de l'intervention militaire en Afghanistan de la force internationale de l'OTAN, 82 soldats français ont payé de leurs vies cette aventure sans fin.

Cette guerre a fait des milliers de morts parmi les civils afghans soit à l'occasion d'opérations militaires ou de bombardements des armées de l'OTAN. Les estimations du nombre de civils tués depuis dix ans varient entre 8000 et 17 000. L'armée française a, en tout cas, participé à de nombreux massacres.

Le NPA, qui était opposé à cette intervention militaire, exige le retrait immédiat des troupes françaises.

Une enquête internationale, indépendante des gouvernements participant à la guerre et de leurs alliés, doit avoir lieu pour connaître le nombre exact des victimes de l'OTAN en Afghanistan. Les gouvernements, la France notamment, doivent cesser de cacher les chiffres et les faits.

Le 20 janvier 2012.

Lire la suite

Le sommet social du 18 janvier, vaste entreprise d'enfumage.

18 Janvier 2012 , Rédigé par NPA 27 Publié dans #Nouveau Parti Anticapitaliste

Communiqué du NPA

Le sommet social du 18 janvier, vaste entreprise d'enfumage.

logo-NPALe sommet social annoncé par N. Sarkozy, à moins de 100 jours du premier tour de l'élection présidentielle, se présente comme une vaste entreprise d'enfumage et de propagande gouvernementale en faveur de celui qui n'est pas encore candidat.

Mais derrière les discours et les déclarations, ce sont de sombres projets de destruction des droits sociaux qui se préparent.

Bien évidemment, la dégradation du triple A par l'agence Standard and Poors, annoncée comme une catastrophe avant et finalement pas si grave après, donne de nouveaux arguments au gouvernement pour une nouvelle dégradation de la situation sociale.

De la TVA antisociale au contrat compétitivité-emploi de X. Bertrand pour flexibiliser le temps de travail et les salaires, en passant par la remise en cause de la 5e semaine de congés payés par Luc Chatel, l'ancien DRH de l'Oréal, les recettes sont celles du Medef : renforcement de la politique d'austérité, extension de la précarité de l'emploi, blocage des salaires, destruction de la protection sociale, des services publics.

La crise, la dette, les agences de notation servent tour à tour d'alibi pour faire payer toujours les mêmes : les salariés, les chômeurs, les classes populaires.

Mais la crise ce n'est pas tout le monde. Les entreprises du CAC 40 servent de copieux dividendes à leurs actionnaires.

Il faut refuser de passer sous les fourches caudines des agences de notation, refuser d'être dupes de ce soi-disant sommet social.

L'interdiction des licenciements, 300 euros net pour tous, un Smic à 1600 euros net, la défense des services publics , de la protection sociale, notamment sont des exigences sociales à défendre dans la rue et dans les élections.

Le NPA sera présent dans les initiatives qui seront prise le 18 janvier pour dénoncer la mascarade de N. Sarkozy.

Le 17 janvier 2012.

Lire la suite
<< < 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 30 40 > >>