Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
NPA 27   Comités NPA de l'Eure

Articles avec #maintenant ca suffit tag

TOUS ENSEMBLE CONTRE LA SAPN !

6 Novembre 2015 , Rédigé par NPA 27 Publié dans #ENVIRONNEMENT- ECOLOGIE, #RESISTANCE, #COMMUNIQUES, #Maintenant ça suffit

 TOUS ENSEMBLE CONTRE LA SAPN !

Ci-dessus l'excellent dessin posté sur Facebook par Richard Jacquet, maire de Pont de l'Arche. Après notre dépôt de plainte ensemble, citoyen-ne-s mobilisé-e-s, de toutes opinions, avec des élu-e-s et représentant-e-s d'EELV, du NPA, du PCF, du PS. Après bien des actions sur le terrain, nous allons constituer une association indépendante pour porter notre action contre la la sapn qui "met en danger de la vie d'autrui" sur l'A13 à la sortie 20. Cette semaine, la municipalité de Val de Reuil a engagé un recours juridique "pour la gratuité du péage d'Incarville". Alors qu'elle fait à juste titre de ce péage la cause des bouchons dangereux à Criquebeuf, elle a choisi d'agir seule. Ce serait d'après elle "plus efficace et de nature à inquiéter davantage la SAPN" (citation de "La Dépêche"). Pourquoi cette mise en concurrence, alors que nous avons intérêt à pousser tous dans le même sens ? Et à nous faire entendre, encore plus nombreux forcément maintenant, n'en doutons pas, au péage même !
Pour le NPA, l'objectif, c'est la suppression du péage, sans indemnité ni rachat. L’A13 deviendrait une rocade urbaine d’Incarville à Bourg Achard, ce qui rendrait le contournement-est inutile. Moins de béton et d’asphalte, moins de pollution de l'air, voilà qui serait une contribution réelle à la lutte contre le changement climatique !

Lire la suite

Plainte contre la Société d’Autoroute (Caméra Diagonale)

11 Octobre 2015 , Rédigé par NPA 27 Publié dans #Non A l'Autoroute, #Maintenant ça suffit

Après 5 ans de démarches pour trouver une solution au problème que pose l’axe de circulation, sur l’autoroute 13, entre Criquebeuf-sur-Seine et Louviers. Usagers, élus et associations se sont retrouvés mardi devant la gendarmerie de Pont-de-l’Arche pour un dépôt de plainte, en pénal, contre la SAPN, pour « mise en danger d’autrui ». Depuis 5 ans, les dirigeants de la SAPN semblent faire un bras d’honneur à qui voudrait que la situation change. Pourtant, ceux qui empruntent (en payant) cet axe chaque jour voient que le danger est réel et l’accident grave, imminent.

 

 

Quelle est la situation?

Chaque jour, des centaines d’automobilistes se rendent dans la région rouennaise pour leur travail ou toute autre raison, partant de Louviers. S’ils empruntent l’autoroute, le prix à payer au péage d’Incarville est de 2,10€. Même tarif pour le retour. Alors, pour limiter les frais, nombre d’usagers prennent la sortie 20, à Criquebeuf, pour rejoindre la départementale 6015 (ancienne RN 15) jusqu’à Louviers. A l’approche de la sortie, dans le sens Rouen-Paris, une file interminable de véhicules se forme présentant un danger permanent avec une circulation très dense sur l’autoroute et des vitesses de 120km/h. Les voitures se frôlent constamment avec des risques de collisions réels. Plusieurs accrochages ont été enregistrés, heureusement sans gravité.

Alertés, les élus du secteur de  Criquebeuf et Pont-l’Arche ont commencé à s’inquiéter de la situation. Ils se sont adressés à la SAPN et au préfet de l’Eure. La SAPN a fait savoir que la situation ne la concernait pas. La demande des élus et des usagers est simple: ils souhaitent des aménagements nouveaux pour garantir la sécurité et, ou, la gratuité du péage d’Incarville afin d’éviter des sorties massives à Criquebeuf. Faute de réponse de la part de la SAPN et de l’État (préfet), depuis au moins 4 ans, élus et usagers ont porté plainte en pénal mardi soir à la gendarmerie. Ils sont défendus par Maître Verdier, avocat à Louviers. Mardi soir, les 150 personnes présentes avaient accepté de mandater 10 personnes pour le dépôt de plainte.

Pas de politique dans cette affaire

Usagers et élus ont voulu placer cette action au-delà des sensibilités politiques. Une association neutre a été créée pour porter l’action en justice, même si des syndicats et des élus de gauche ont rejoint le mouvement. C’est le cas du Front de Gauche et du collectif « Maintenant ça suffit »

L’action en justice

Une plainte en pénal arrive toujours jusqu’au bureau du Procureur de la République qui peut décider de poursuivre, ou non. Dans l’affirmative, il confiera l’enquête, très probablement, à la gendarmerie. Ensuite, les protagonistes seront appelés à comparaitre devant le tribunal  Correctionnel…..

 

Lire la suite

150 A PONT DE L'ARCHE CONTRE LA SAPN

7 Octobre 2015 , Rédigé par NPA 27 Publié dans #ENVIRONNEMENT- ECOLOGIE, #Maintenant ça suffit, #Non A l'Autoroute

150 A PONT DE L'ARCHE CONTRE LA SAPN

Mardi soir, plus de 150 personnes se sont réunies pour porter une plainte collective contre la SAPN pour « mise en danger délibérée de la vie d’autrui » à la sortie 20, à Criquebeuf. Cette intiative, lancée par Yves Lanic maire d’Amfreville, Gaëtan Levitre et Maryannick Deshayes conseillers départementaux de Pont de l’Arche, a heureusement débordé les rangs des « élus communistes, républicains et écologistes ». Etaient ainsi présents aussi le maire de Martot, des adjoints du Manoir et de la Haye-Malherbe, le maire de Pont de l’Arche…

Il s’agit en effet, si on veut gagner, de renouer avec la méthode de rassemblement qui a prévalu au moment de la mobilisation unitaire « pour le maintien et la préservation de l’emploi chez M-real ». L’objectif, c’est la sécurité des usagers à la sortie 20 de l’autoroute A13. La majorité des élu-e-s y veulent des aménagements. Pour le NPA, la seule solution, c’est la suppression du péage d’Incarville qui est responsable des bouchons et des dangers à la sortie 20,  partie intégrante de notre combat pour la transformation de l’A13 en rocade autour de Rouen d’Incarville à Bourg Achard, ceci rendant le contournement est inutile. 10 personnes sont allées déposer plainte, accompagnées d’un avocat, maître Verdier. Parmi elles, il y avait le maire PS de Pont de l’Arche Richard Jacquet et notre camarade Pierre Vandevoorde.

 Il s’agit maintenant de s’organiser à égalité de droits et de devoirs dans le cadre d’une association mais aussi d’une page Facebook (qui existe déjà) : La sécurité avant tout. Sur ce média paraitra très vite un statut permettant de télécharger en ligne un imprimé permettant à chacun-e de porter plainte également. L’affaire est bien partie.


Il faudra y retourner !

150 A PONT DE L'ARCHE CONTRE LA SAPN
Lire la suite

Réunion publique NON à L'autoroute le 12 Septembre: cette démocratie participative est un leurre

20 Septembre 2015 , Rédigé par NPA 27 Publié dans #Maintenant ça suffit, #ENVIRONNEMENT- ECOLOGIE, #Non A l'Autoroute

Françoise Verchère pendant son intervention sur "grands projets et démocratie" le 15.09 à Pont de l'Arche.

Françoise Verchère pendant son intervention sur "grands projets et démocratie" le 15.09 à Pont de l'Arche.

Mardi dernier, ce sont environ 80 personnes qui se sont réunies à la salle communale de Pt de l'Arche à l'initiative de NON à L'autoroute. L'association proposait une soirée-débat sur le thème de la démocratie participative dans le cadre de projets inutiles. Les deux intervenants, Françoise Verchère et Stephen Kerckhove, l'une ayant été investie dans un rassemblement d'élus opposés à NDLL (voir la dépêche de la semaine dernière, également sur le site NPA27), l'autre membre de "Agir pour l'environnement"   à Macon ou ils sont en bagarre contre l'implantation d'un Center parc, ont rapidement mis en évidence que de concertations en réunions publiqes, les principaux concernés, riverains, associations, syndicats étaient baladés et que cette "démocratie participative" était malheureusement une coquille vide.

Ces concertations sont à prendre pour ce qu'elles sont: l'opportunité d'opposer aux certitudes et à la suffisance des "experts" des alternatives sérieuses et étayées. Mais cela ne suffit jamais. La victoire sur de telles bagarres ne peut jamais être acquise qu'en passant par le biais institutionnel. Elle nécessite la construction d'un mouvement embrassant un maximum de la population et des acteurs locaux, une information de la population et une occupation du terrain.

Françoise Verchère l'a dit clairement: "Vous avez jusqu'à la pose de la première pierre". Le temps est donc compté. Usons de toutes les opportunités pour enrayer le projet de contournement Est de Rouen. Faisons sauter le verrou que constitue le péage d'Incarville, véritable caillot dans la circulation entre le territoire de la CASE et l'agglo rouennaise: la suppression du péage d'Incarville permettrait de donner à la portion de l'A13 allant de Val de Reuil à Bourg Achard son rôle de rocade péri-urbaine gratuite! Réduisons sur la portion la vitesse pour gagner en sécurité et faire baisser les émissions de gaz à effet de serre. Démontrons avec la suppression du péage l'inutilité du contournement Est de Rouen. 

Ca ne se fera pas en un claquement de doigts ou une occupation de péage comme nous en avons déjà fait, la SAPN a trop à y perdre (cf. La Dépêche du 09.09), mais l' échéance immédiate est le dépôt de plainte collectif à l'initiative d'élu-e-s, notamment verts et pcf contre la SAPN pour défaut d'aménagement et mise en danger de la vie d'autrui. Alors, tous le mardi 06 Octobre à la gendarmerie de Pont de l'Arche à 18h30 pour appuyer cette initiative! 

 

Lire la suite

NON A L'AUTOROUTE MARDI 15.09 A PONT DE L'ARCHE

13 Septembre 2015 , Rédigé par NPA 27 Publié dans #ENVIRONNEMENT- ECOLOGIE, #Maintenant ça suffit

Interview parue dans "La Dépêche" du 11-9-2015

Interview parue dans "La Dépêche" du 11-9-2015

Lire la suite

ÇA DEVAIT ARRIVER!

7 Juillet 2015 , Rédigé par NPA 27 Publié dans #Maintenant ça suffit

ÇA DEVAIT ARRIVER!
La SAPN laisse la situation pourrir, le Préfet ferme les yeux!

Sortie 20, la SAPN joue la sécurité à géométrie variable !!!

Pour notre sécurité et un meilleur trafic, suppression du péage d'Incarville !
Lire la suite

Pas de nouveau péage à Criquebeuf! Suppression du péage d'Incarville!

27 Mars 2015 , Rédigé par NPA 27 Publié dans #NPA 27, #Comité NPA Seine-Eure, #Maintenant ça suffit

Pas de nouveau péage à Criquebeuf! Suppression du péage d'Incarville!

Jeudi 26 mars 2015 : à l'initiative du collectif lovérien "Maintenant ça suffit !", 80 personnes se sont retrouvées au péage d'Incarville. Les barrières ont été levées pendant une heure pour réclamer sa suppression et refuser la création d'un nouveau péage à Criquebeuf sur Seine. En effet, toujours plus d'automobilistes s'accumulent du matin jusqu'au soir à la sortie de Criquebeuf pour éviter le péage d'Incarville. Cette situation dangereuse ne peut cesser que par la suppression pure et simple du péage d'Incarville et le refus d'une nouvelle barrière à Criquebeuf. Parmi les participants à cette action, on reconnaissait des élus du PCF (Gaëtan et Arnaud Levitre) et d'EELV (Maryannick Deshayes) et Jérôme Bourlet, élus régional EELV.  des militants du NPA, et des citoyens non encartés. La surprise est venue de la présence de Guy Auzoux et de Madame Blandin, maire d'Igoville, qui jusque là n'avaient jamais pris position publiquement contre le péage d'Incarville. On verra s'ils continuent le combat au-delà des élections départementales. Pour la suppression du péage d'Incarville et contre un nouveau à Criquebeuf, le combat continue !

Lire la suite

Un péage à Criquebeuf? Une provocation.

12 Mars 2015 , Rédigé par NPA 27 Publié dans #Maintenant ça suffit

Un péage à Criquebeuf? Une provocation.

Aux bouchons à Criquebeuf s/ Seine, qui polluent le quotidien de centaines d'automobilistes et créent un risque d'accident majeur à la hauteur de la sortie n°20, la SAPN et certains élus, dont le président de la CASE Leroy répondent par la création d'un nouveau péage à Criquebeuf, qualifiant la gratuité "d'anomalie" et en suivant cette logique: les gens refusent de payer à Incarville en quittant l'autoroute à Criquebeuf, et bien, on va les y contraindre. Au moins, ils resteront sur l'A13 et il y aura moins de voitures en amont... Une provocation à laquelle réagit le collectif maintenant ça suffit qui milite entre autres POUR la suppression du péage d'Incarville. Après le succès de la pétition de l'Automne pour la suppression du péage, avec plus de 2000 signatures remises au président de la CASE, il s'agit de maintenir la pression, y compris dans le contexte de la campagne départementale et se rappeler au bon souvenir du président/candidat Destans qui avait promis il y a dix ans un essai de la gratuité pendant trois mois pour répondre à ces mêmes problèmes.

Une dizaine de militants a distribué hier soir un appel à participer à une action au péage d'Incarville le Jeudi 26 Mars, encouragés par des usagers à bout et interloqués par ce projet de nouveau péage. Alors qu'on subit les effets de la crise et de la vie chère, c'en est trop!

 

Rendez-vous : JEUDI  26 MARS AU ROND POINT DES CLOUETS, à Val de Reuil à 17H15
(bien chaussés et munis d'un gilet jaune)

Lire la suite

Soirée d'information et de discussion autour du TAFTA organisée par le collectif lovérien « Maintenant ça suffit ».

8 Décembre 2014 , Rédigé par NPA 27 Publié dans #Maintenant ça suffit

IMGP1845.jpgAprès une présentation pour expliquer les grandes lignes du TAFTA, traité commercial négocié dans le plus grand secret entre les Etats-Unis et l'Europe, deux intervenants, l'un de la LDH, l'autre d'ATTAC, ont apporté des éclaircissements complémentaires.

Ensuite, les 48 personnes réunies ont pu échanger et confronter leurs points de vue, dans une ambiance conviviale et militante. Si des approches différentes sont apparues, tous étaient convaincus que seule la mobilisation des peuples pourra venir à bout de ce traité utile aux seuls capitalistes qui ne cherchent qu'à élargir leurs zones commerciales et augmenter leurs profits.  Pour le NPA, il ne s'agit pas d'opposer "les Américains" aux "Européens". En effet, un travailleur français aura toujours plus de points communs avec un travailleur américain, ou espagnol ou chinois, qu'avec un patron français. Il s'agit d'organiser la lutte entre les peuples pour faire entendre les voix des 99% qui n'ont que leur tête et leurs mains pour vivre, face aux 1% de prédateurs qui s'accaparent illégitimement les richesses.  Les participants se sont quittés en se déclarant prêts pour rejoindre les opposants au TAFTA. Les luttes qui s'organisent dans le monde entier sont notre seule chance pour faire échouer ce véritable armada antisocial, anti-démocratique et nocif pour la santé et l'environnement.

Lire la suite

Suppression du péage d'Incarville!

22 Novembre 2014 , Rédigé par NPA 27 Publié dans #Maintenant ça suffit

2014-MCS-2968rnb.jpgA l'appel du collectif Maintenant ça suffit, 25 personnes se sont retrouvées jeudi 20 novembre à la CASE pour remettre aux élus les 1700 signatures de la pétition pour la suppression du péage d'Incarville.
Le collectif  regroupe les militants du NPA, du PCF et des non encartés  qui ont décidé de poursuivre le travail et  la mobilisation autour des sujets débattus et défendus pendant les municipales à Louviers. Tous sont convaincus que la crise n'est pas une fatalité et refusent  les renoncements des gouvernements Hollande-Ayrault-Valls.

C'est ainsi qu'ils ont remis les 1 700 signatures de la pétition aux élus de la CASE afin qu'ils agissent dans l'intérêt général, avec le collectif, pour obtenir la suppression de cet aberrant péage qui crée tant de nuisances dans la région. Gaëtan Levitre a lu le communiqué du collectif lors de la séance plénière.
Il faut agir avant qu'un accident fatal se produise à la sortie n°20 de Criquebeuf : les véhicules sont obligés de rouler sur la bande d'arrêt d'urgence, en dépit de la réglementation autoroutière, risquant ainsi un accident à tout moment. Si l'irréparable se produit, les élus et les services de l'Etat ne pourront pas dire qu'ils ne savaient pas!
De plus à l'heure où la crise frappe durement, il est inadmissible de débourser 2x2,10 pour aller travailler, étudier, se soigner, faire ses courses à Rouen et revenir chez soi.

La Cour des comptes a dénoncé la rente financière que représentent les concessions autoroutières qui ont permis à des sociétés privées de faire des bénéfices énormes : sur 100 euros dépensés par les automobilistes, 23 euros vont directement dans la poche des sociétés d'autoroute.
Il faut donc supprimer le péage d'Incarville, en expropriant la SAPN qui a largement profiter de la manne depuis le temps! Aucune suppression d'emplois : tous les postes doivent être maintenus (travail administratif et de sécurité).

Cette mesure d'intérêt général rendra service à la population et règlera bon nombre de problèmes de circulation dans la région de Pont de l'Arche. Nous faisons le pari qu'elle prouvera également que la future autoroute payante est inutile. Le milliard d'euros prévu pour sa construction  (combien à l'arrivée ? ) serait mieux utilisé à rendre transports en commun plus efficaces, nombreux, réguliers et gratuits. Voilà une mesure sociale et politique qui, à chaque fois qu'elle est appliquée, diminue fortement l'utilisation de la voiture.

Le collectif Maintenant ça suffit continuera à agir, avec d'autres, pour obtenir satisfaction.

Lire la suite
1 2 > >>