Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
NPA 27 -  Eure

Articles avec #luttes ouvrieres tag

Un repreneur autorisé à licencier plus de la moitié des salariés de GM&S. La mobilisation continue !

14 Septembre 2017 , Rédigé par NPA 27 Publié dans #Luttes Ouvrières

Lire la suite

le 12 septembre : tous et toutes en grève!

7 Septembre 2017 , Rédigé par NPA 27 Publié dans #Luttes Ouvrières

Les appels à la grève se multiplient. Après l'annonce par la CGT d'un appel à la grève pour le mardi 12 septembre, La FSU et SUD ont embrayé le pas et se mobiliseront pour "une première riposte de grèves et de manifestations". 166 rassemblements sont annoncés.
La surprise est venue du côté de Force Ouvrière avec les déclarations de son secrétaire général, Jean Claude Mailly : "cette loi n'est pas la casse du code du travail, notre modèle social n'est pas remis en cause". Quelle différence entre la loi El Khomri à laquelle s'est opposée FO et les ordonnances Macron qui veut aller vite, satisfaire le Medef, et casser nos acquis ?
Heureusement, que sur le terrain, une trentaine d'unions départementales (39 selon une source FO) ont rejoint les appels à manifester. 6 fédérations professionnelles (transports, équipement, énergie, chimie, éducation) feront pareil.
Avec la CGT, Solidaires, la FSU et une partie de FO, il y aura du monde dans la ru, le 12!
 Si on veut gagner sur ce lourd dossier et casser les rêves du Medef de mettre le monde du travail à l'heure du néolibéralisme, il ne faudra pas des journées de grève et d'actions éparpillées sur plusieurs mois, aussi inutiles que démobilisatrices. Ce qu'il faut préparer dès maintenant, c'est un mouvement en continue, tous et toutes ensemble. Ce sera le seul moyen d'attirer d'autres secteurs dans la lutte pour arriver à bloquer le pays et obliger le gouvernement à remballer sa réforme.
La force est de notre côté, sachons l'utiliser!

 

Le jeudi 31 août le premier minisitre etsa ministre du travail ont présenté le détail des cinq "ordonnances" destinées à dynamiter le Code du Travail dans la continuité du Code du Travail en l’aggravant.

Pour le MEDEF, il faut en finir avec un Code du travail qui défend les salariés contre les abus de leurs employeurs. Désormais, pour ce gouvernement, il s’agit d’assurer plus de « liberté » et de « sécurité »… aux chefs d’entreprise !

Ce qui se prépare c’est :

- L’inscription dans la loi la précarité, pressurer les travailleurs et les salaires, avec le Cdi de chantier.
- La réduction à néant les prud'hommes, outils de défense  des salariés,  en plafonnant les indemnités pour licenciement abusif, c'est à dire sans cause réelle, à un niveau très bas.  

- Le contournement les syndicats de lutte, et la mise au pas de ceux qui ont la signature facile.
- La possibilité pour les multinationales de truquer leurs résultats et de prétendre avoir des difficultés en France pour licencier plus facilement.

- L’introduction de la « rupture conventionnelle collective » – pour « libérer » l’entreprise de l’obligation de présenter un « plan social.
 
 - L’inversion de la « hiérarchie des normes » pour permettre à une entreprise de négocier avec ses représentants syndicaux (ou dans les petites entreprises, directement avec les salariés) une baisse ou la disparition de toutes les primes, y compris celles qui étaient garanties par la Convention collective, en pratiquant le chantage à l’emploi, à la fermeture ou à la délocalisation.


Une partie des travailleurs ne trouve pas d’emploi, tandis que d’autres souffrent au travail. Il faut partager la tâche, répartir le travail entre toutes et tous, avec 32h hebdomadaires sans diminution de salaire. Les 60 milliards de dividendes distribués en 2016 par les entreprises du CAC 40 représentent 2 millions d’emplois à 1700 euros par mois.
Macron veut aller très vite. Il est urgent et nécessaire de construire un front le plus large possible, unitaire, pour contraindre le gouvernement à reculer.
Le NPA appelle toutes les forces syndicales, politiques, associatives disponibles à s'unir.
Il est dangereux de faire cavalier seul comme s’apprête à le faire JL Mélenchon avec SA manifestation du 23 Septembre : cette désunion est contreproductive et démobilisatrice.
Nous appelons les salarié-es de tous secteurs, jeunes, retraité-es,
privé-es d'emplois à participer aux manifestations du 12 Septembre, 1ere étape indispensable pour poser les bases d'une riposte unitaire et victorieuse.

Rendez-vous place du champ de ville (Louviers) à 14h pour un départ collectif pour aller à Evreux.

le 12 septembre : tous et toutes en grève!
Lire la suite

Les livreurs de Deliveroo en lutte montrent la voie à suivre tous et toutes.

2 Septembre 2017 , Rédigé par NPA 27 Publié dans #Luttes Ouvrières, #RESISTANCE

Le couperet est tombé chez Deliveroo ; une livraison rapportera en  tout 5,75 euros pour les coursiers parisiens et 5 euros pour ceux ailleurs en France, au lieu de 7,50 euros de l’heure auparavant,   auxquels venait s’ajouter une prime à chaque course comprise en 2 et 4 euros .  Aucune rémunération pour l’attente, aucune prime de présence. C'est de fait une astreinte gratuite. Ce qui va occasionner pour eux une perte de revenu de 8 à 33 % en fonction de leur temps de travail. L'annonce, en plein été, de la modification unilatérale des contrats des livreurs embauchés avant septembre 2016 a été la goutte d’eau qui a fait déborder le vase.                                                                                                                                                                                              

En réponse, ils défendent la revendication unifiante de 7,50 euros par course avec un minimum garanti de deux courses par heure ce que Deliveroo, à ce jour, se refuse à négocier bien que la pression médiatique l’ait obligé à leur répondre officiellement. C’est un changement au niveau de la rémunération des livreurs qui a poussé ces derniers à marcher, ce lundi 28 août.

La société Deliveroo, créée en Angleterre en 2013, est devenu le leader  de la FoodTech – sa valorisation dépasse désormais le milliard de dollars – et compte désormais 7 500 livreurs dans vingt villes françaises. La réussite de ces plateformes, dont le développement nécessite des levées de fonds importantes, est avant tout liée au fait que ces livreurs sont systématiquement embauchés sous le statut d’auto-entrepreneur, qui permet en particulier de s’affranchir du versement des cotisations patronales, alors que cette activité constitue, pour un nombre croissant d’entre eux, un travail à part entière.

Quelle que soit l’issue de leur combat, le courage des livreurs, qui peuvent être remerciés simplement en appuyant sur un bouton, a déjà changé beaucoup de choses : outre le regard porté sur eux, ils ont tordu le cou à la fatalité qui voudrait que des travailleurs « indépendants » soient incapables d’actions collectives. Le mythe de l’ubérisation heureuse  chère à  Macron, est aussi mis à mal. Plus encore, alors que le pouvoir, à travers sa loi Travail XXL, veut généraliser à l’ensemble du monde du travail ce modèle « social », où la loi cède le pas au contrat, leur détermination est un formidable encouragement à se mobiliser le 12 septembre et après.

 Les livreurs de Deliveroo en lutte montrent la voie à suivre tous et toutes.

invitation au meeting du NPA à Port Leucate d'un représentant du collectif CLAP qui se bat.

Lire la suite

Appel collectif. Pour un Code du Travail protecteur des salarié.e.s, non à la loi travail XXL !

5 Juillet 2017 , Rédigé par NPA 27 Publié dans #RESISTANCE, #Luttes Ouvrières

Lire la suite

GM&S La Souterraine (23) : Macron, tout pour les patrons !

22 Juin 2017 , Rédigé par NPA 27 Publié dans #Luttes Ouvrières

Lire la suite

SOLIDARITE AVEC LES SALARIE-ES DE GM&S

13 Mai 2017 , Rédigé par NPA 27 Publié dans #COMMUNIQUES, #Luttes Ouvrières

Lire la suite

Publié depuis Overblog et Facebook

11 Mai 2017 , Rédigé par NPA 27 Publié dans #RESISTANCE, #Luttes Ouvrières

Lire la suite

Macron, Le Pen et la Sécu, une leçon de choses

6 Mai 2017 , Rédigé par NPA 27 Publié dans #Santé, #Luttes Ouvrières

Lire la suite
Lire la suite

1950 et après: Trois décennies d’activités trotskystes à Vernon (Eure) et au Laboratoire de Recherches Balistiques et Aérodynamiques (LRBA)

31 Décembre 2016 , Rédigé par NPA 27 Publié dans #Luttes Ouvrières

Lire la suite
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 > >>