Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
NPA 27   Comités NPA de l'Eure

Articles avec #declarations de philippe poutou tag

Déclaration de Philippe Poutou : Assez de violences policières à Mayotte !

19 Octobre 2011 , Rédigé par NPA 27 Publié dans #Déclarations de Philippe POUTOU

Déclaration de Philippe Poutou

Assez de violences policières à Mayotte !

philippe poutouDepuis que le mouvement social contre la vie chère a commencé à Mayotte, nombreuses ont été les manifestations de la population pour demander une baisse des prix pratiqués par la grande distribution sur tous les produits, y compris de consommation courante.
Aujourd'hui, un manifestant est mort à l'occasion d'une manifestation à Mamoudzou. Il est officiellement décédé d'une crise cardiaque. Mais, un autre manifestant a été blessé par un tir de flash-ball. C'est dire la violence de la répression.
Le NPA renouvelle sa solidarité totale avec la population de Mayotte, les salariés, les chômeurs et leurs organisations.
Il est urgent que la violence policière cesse et que le gouvernement, les pouvoirs publics, la grande distribution acceptent les revendications de l'intersyndicale sur la baisse des prix.
Mais une baisse des prix qui ne soit pas limitée à quelques mois mais qui soit définitive et contrôlée par la population et les organisations syndicales.
Le 19 octobre 2011

Lire la suite

Ralliement de A. Montebourg à Hollande

16 Octobre 2011 , Rédigé par NPA 27 Publié dans #Déclarations de Philippe POUTOU

Déclaration de Philippe Poutou

A. Montebourg dans les clous de l'alternance sociale libérale.

Poutou1Le pourfendeur de la finance A. Montebourg, dorénavant impétrant à l'alternance sociale libérale, votera finalement F. Hollande.
Après avoir défendu des propos hostiles au libre échange, à la mainmise de la finance sur la société et occupé l'espace le plus à gauche de la primaire socialiste, A. Montebourg a choisi entre Aubry et Hollande. Or l'un comme l'autre ont rejeté toutes propositions radicales concrètes qui sortiraient l'orientation du PS des rails de l'alternance sociale libérale . Si l'on ne peut que se réjouir du désarroi actuel de la droite, on ne peut que constater qu'une nouvelle fois le « virage à gauche du PS » n'a pas eu lieu.
Vouloir infléchir l'orientation du PS de l'intérieur ou de l'extérieur est une illusion.

Défendre une politique 100% à gauche contre la droite, c'est avoir la cohérence de défendre un programme faisant payer la crise aux capitalistes. Un programme insoluble dans les primaires d'aujourd'hui ou dans un gouvernement d'union de la gauche demain.

Le 14 octobre 2011.

Lire la suite

Primaires socialistes : deux candidats dans un mouchoir de poche.

14 Octobre 2011 , Rédigé par NPA 27 Publié dans #Déclarations de Philippe POUTOU

Déclaration de Philippe Poutou

Deux candidats dans un mouchoir de poche.

 

 philippe poutouSur l'essentiel, comme ils l'ont souligné ce soir, les deux candidats à la présidentielle sont d'accord puisqu'ils partagent le même programme. Ce débat, la "Socialist Academy", ne nous rassure malheureusement pas en cette période de crise.
« Économie de marché », « libre-échange », « exonérations de charges », « payer la dette », ces mots prononcés lors du débat nous confortent dans notre analyse de la nature du programme social-libéral du PS.
À propos des licenciements : les deux candidats ne nous parlent que de mesures qui existent déjà. Il ne s'agit pas de les interdire, pas même pour les entreprises qui font des bénéfices.
Les retraites ? Pas question pour le PS de revenir sur la loi phare du gouvernement Fillon-Sarkozy contre laquelle nous avons été des millions à manifester. Abaisser l'âge légal à 60 ans sans diminuer le nombre d'annuités et sans supprimer le système de décote ne permettra pas aux salariés de bénéficier d'une retraite dignement.
Les services publics ? François Hollande évoque un « État rétréci », la poursuite de la décentralisation, Martine Aubry l'acte III de la décentralisation. Mais les promesses de renationalisation d'EDF-GDF ou encore de La Poste se sont évaporées du programme du PS.
Le NPA ne choisira pas entre la prétendue gauche « dure » de M. Aubry et la soi-disant gauche « solide » de F. Hollande, mais continuera à proposer dans ces élections présidentielles un véritable programme anticapitaliste et d'urgence sociale.
Le 13 octobre 2011.

Lire la suite

Stop aux sanctions contre des militants syndicaux aux Archives de France.

12 Octobre 2011 , Rédigé par NPA 27 Publié dans #Déclarations de Philippe POUTOU

Déclaration de P. Poutou

Stop aux sanctions contre des militants syndicaux aux Archives de France.

philippe poutouAprès des mois de luttes contre la transformation des Archives nationales en Maison de l'histoire de France, le gouvernement entend taper sur les militants syndicaux qui ont mené la résistance contre le projet impulsé par N. Sarkozy.

Trois d'entre eux sont menacés de sanctions pour s'être opposés à la disparition des Archives nationales, héritage de la Révolution française, au profit d'un projet présidentiel donnant de notre passé une image formatée par la droite au pouvoir.

Cette Maison de l'histoire de France, voulue par N. Sarkozy, ne serait qu'un instrument de propagande pour diffuser une histoire officielle, gommant un passé riche de mouvements sociaux, révoltes, révolutions, guerres anti-coloniales, luttes pour les droits sociaux et démocratiques.

Ce projet a suscité l'opposition non seulement des personnels du ministère de la culture mais également des historiens, d'universitaires, de professionnels de la culture, d'artistes et de nombreuses personnalités.

Un an après, ce combat continue et le NPA le soutient entièrement.

Le NPA exige l'arrêt des menaces et des intimidations contre les militants syndicaux inquiétés et la levée des sanctions à leur égard.

Le 12 octobre 2011.

Lire la suite

Déclaration de P. Poutou : Solidarité avec une salariée de Pôle Emploi menacée de licenciement.

12 Octobre 2011 , Rédigé par NPA 27 Publié dans #Déclarations de Philippe POUTOU

Déclaration de P. Poutou

Solidarité avec une salariée de Pôle Emploi menacée de licenciement.

 

 philippe poutouIsabelle de Léon, conseillère à Pôle Emploi, est convoquée en conseil de discipline et risque le licenciement. La direction lui reproche de ne pas appliquer les procédures d'inscription résultant de la fusion ANPE-ASSEDIC.

Isabelle de Léon, comme d'autres résistants ou désobéissants, entend défendre le service public et veut réellement répondre aux demandes des chômeurs qu'elle reçoit.

Isabelle inscrit son combat dans le cadre de la défense des services publics.

Isabelle ne doit pas être sanctionnée !

Elle doit conserver son emploi.

Je lui apporte, avec l'ensemble du NPA, notre total soutien dans son combat.


Le 11 octobre 2011.

Lire la suite

Déclaration de Philippe Poutou. Affaire Karachi : Hortefeux mis en cause.

23 Septembre 2011 , Rédigé par NPA 27 Publié dans #Déclarations de Philippe POUTOU

  Poutou1

Après les mises en examen de N. Bazire et de Th. Gaubert, c'est au tour d'un autre homme politique très proche de N. Sarkozy d'être mis en cause : B. Hortefeux, ancien ministre de l'intérieur, qui a appelé Th. Gaubert le 14 septembre dernier pour le prévenir que sa femme balançait beaucoup, ce qui ne peut s'expliquer que par une connaissance du procès-verbal de l'audition de cette dernière. Dans le même registre, comment le communiqué de l'Elysée peut-il affirmer que le nom Sarkozy n'apparaît nulle part dans un dossier d'instruction qui n'est pas rendu public à ce jour ?
Plutôt que d'envoyer des communiqués, N. Sarkozy devrait venir s'expliquer devant le juge d'instruction.
Woerth, Bettencourt, Lagarde et Tapie, Bourgy, les affaires s'enchaînent, les casseroles gouvernementales s'accumulent. Ce n'est plus un gouvernement. C'est une batterie de cuisine géante.
A quand le master chef de la plus grosse casserole politique ?
Il est temps d'en finir avec la professionnalisation de la politique qui est à l'origine des rapports incestueux des élus avec la finance.
La 5e république est carbonisée.
Il faut tout changer, plafonner la rémunération des élus, instituer la révocabilité de ces derniers, interdire le cumul des mandats.
Voilà quelques pistes pour instituer la démocratie réelle dont parlent les indignés espagnols et grecs.
Le 23 septembre 2011

Lire la suite

Déclaration de Philippe Poutou. Fillon pour la retraite à 67 ans !

23 Septembre 2011 , Rédigé par NPA 27 Publié dans #Déclarations de Philippe POUTOU

La crise économique et la dette souveraine servent d'alibi aux plans d'austérité, aux mesures anti-sociales à répétition. En Grèce mais aussi en France. Nous en avons une fois de plus la preuve avec la récente déclaration de F. Fillon.

Le premier ministre en exercice, sous couvert d'harmonisation avec l'Allemagne au niveau fiscal et social, vient de jeter un pavé dans la mare en programmant un recul supplémentaire pour l'âge de départ légal à la retraite : à 67 ans, puisque c'est ce qui est prévu par la réforme votée en 2007 en Allemagne.

Cette nouvelle provocation qui vise à satisfaire les agences de notation et les marchés financiers est une véritable insulte à l'égard des salariés et des couches populaires qui subissent déjà une grave détérioration de leur niveau de vie à cause du chômage, de la précarité et de la hausse des prix dans de nombreux domaines.

La campagne présidentielle qui s'ouvre ne doit pas empêcher le mouvement social de riposter massivement pour faire barrage à cette nouvelle dégradation de notre droit à la retraite dans de bonnes conditions.

Pour le NPA, le retour à la retraite à 60 ans, à taux plein, pour 37, 5 annuités de cotisations, c'est possible avec une autre répartition des richesses.

Le 22 septembre 2011.

Lire la suite

Déclaration de Philippe Poutou. La dictature des agences de notation continue.

20 Septembre 2011 , Rédigé par NPA 27 Publié dans #Déclarations de Philippe POUTOU

Poutou1  

L'agence de notation « Standard and Poors » vient de rabaisser la note de la dette italienne qui passe de A+ à A.
Par ce déclassement touchant l'Italie, l'agence de notation donne des armes supplémentaires à Silvio Berlusconi et à son gouvernement pour accentuer sa politique d'austérité à l'égard des travailleurs et de la population, baisser les salaires, les pensions de retraite, augmenter le chômage et la précarité, détruire les services publics.
Déjà, deux plans successifs en juillet et en août pour un montant d'environ 100 milliards d'euros ont entrainé le relèvement de la TVA, des hausses d'impôts, une baisse des dépenses publiques et une allongement des cotisations retraite pour les femmes dans le privé.
La véritable dictature exercée par les agences de notation sur les politiques économiques et sociales sert de justificatif aux pouvoirs en place en Europe pour intensifier leur politique d'austérité.
Ce n'est ni aux salariés, ni aux classes populaires, de payer la crise du capitalisme.
En Italie, en Grèce, en Espagne, partout en Europe, il faut construire une riposte unitaire, un mouvement d'ensemble pour refuser de payer la crise.
Le 20 septembre 2011.

Lire la suite
<< < 1 2 3 4 5 6 7