Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
NPA 27   Comités NPA de l'Eure

Articles avec #declarations de philippe poutou tag

Déclaration de Philippe Poutou : Solidarité avec les salariés de Pétroplus

29 Décembre 2011 , Rédigé par NPA 27 Publié dans #Déclarations de Philippe POUTOU

Déclaration de Philippe Poutou

Solidarité avec les salariés de Pétroplus.

Le groupe suisse Petroplus, qui a racheté cinq de ses raffineries européennes à Shell, dont celle de Petit-Couronne, a annoncé avant-hier que les banques refusaient de lui accorder le moindre crédit supplémentaire.

philippe poutouC'est donc un milliard de dollars attendu par Petroplus qui se retrouve bloqué, ce qui l'empêche de commander du pétrole brut. Petroplus, dont le titre a dévissé en bourse et qui a déjà perdu 98% de sa valeur en 2010, fait planer la menace de la fermeture de tous ses sites !

C'est inadmissible. Ce sont des milliers de salarié-e-s en Europe, dont 550 à Petit-Couronne, sans compter les centaines de sous-traitants, qui sont directement concerné-e-s.

A Petit-Couronne, les salarié-e-s sont engagé-e-s dans un bras de fer avec leur patron depuis plusieurs semaines déjà, puisque celui-ci avait annoncé en novembre dernier, la fermeture prochaine du secteur des huiles, c'est-à-dire la suppression de 120 emplois.

Ils ont donc décidé mercredi matin, après une assemblée générale, de bloquer toutes les expéditions de carburant, de garder les stocks.

Le NPA apporte tout son soutien.

Aucun salarié ne doit faire les frais des magouilles financières des grandes multinationales du pétrole et de la rapacité des banques. Aucun licenciement ! Aucune suppression d'emploi !Aucune perte de salaire !

Et il est temps de placer l'ensemble du secteur énergétique sous contrôle de la population, après expropriation, sans indemnité ni rachat, de tous les grands groupes du secteur, dont Esso, Total et Areva.

Le 29 décembre 2011.

Lire la suite

Succès de la manifestation pour une solution au problème basque.

12 Décembre 2011 , Rédigé par NPA 27 Publié dans #Déclarations de Philippe POUTOU

Déclaration de Philippe Poutou

Succès de la manifestation pour une solution au problème basque.

 

Avec plus de 4000 personnes, la manifestation, à Bayonne, de ce jour est un véritable succès .

Poutou-aC’est une étape importante dans la résolution démocratique du conflit. Il faudra amplifier la mobilisation.

Alors que l’ETA a annoncé le 20 octobre l’arrêt définitif de l’activité armée, la balle est maintenant dans le camp des Etats espagnol et français.

Dans l'immédiat, il est temps de regrouper les prisonniers politique basques en Pays basque et de libérer les prisonniers malades ou conditionnables.

Au lieu de ça, la répression continue. Ainsi Aurore Martin (militante de Batasuna de nationalité française) et Josu Esparza (militant d’Askatasuna de nationalité espagnole, réfugié en France) sont toujours sous le coup de mandats d’arrêts européens (MAE). Les deux ont participé à la manifestation du 10 décembre. Un ordre d’arrestation pèse sur eux, et donc l’extradition vers Madrid et les prisons espagnoles.

Nous demandons l’arrêt immédiat du mandat d’arrêt européen et exigeons qu’Aurore et Josu puissent vivre librement. Nous refusons leur arrestation. Nous ne laisserons pas faire!

La lutte armée a cessé, mais les raisons politiques du conflit demeurent. La question politique de fond est en effet le droit à l’autodétermination pour le peuple basque, c’est-à-dire le droit de choisir son destin, d’être consulté sur son devenir.

Il faudra des mobilisations de plus en plus fortes pour les gagner. Le NPA prendra toute sa place dans ce combat.

Le 10 décembre 2011

Lire la suite

Avec A. Merkel et N. Sarkozy c'est l'Europe des banques et des spéculateurs.

5 Décembre 2011 , Rédigé par NPA 27 Publié dans #Déclarations de Philippe POUTOU

Déclaration de Philippe Poutou

Avec A. Merkel et N. Sarkozy c'est l'Europe des banques et des spéculateurs.

 

Poutou-aNicolas Sarkozy et Angela Merkel ont annoncé avant le sommet européen de la fin de semaine qui est censé "garantir l'avenir de l'Europe" leur volonté d'imposer « à marche forcée » un "nouveau traité" de l'Union européenne d'ici "au mois de mars" des 17 membres de la zone euro. Leur but essentiel est de renforcer les politiques d'austérité au niveau de toute l'Europe. Ce nouveau traité permettrait des "sanctions automatiques" envers les pays membres de l'Union européenne dont le déficit dépasserait les 3% du PIB, Avec en prime, l'instauration d'une "règle d'or renforcée et harmonisée au niveau européen", afin que les cours constitutionnelles de chaque pays puissent vérifier les budgets des Etats.

Il s'agit d'imposer à chaque Etat un carcan budgétaire pour renforcer les politiques d'austérité que l'on nous promet pour de longues années.

La question n'est pas de savoir si Sarkozy a cédé à Merkel mais bien de combattre les politiques d'austérité mises en oeuvre contre les travailleurs et les peuples d'Europe.

L'Europe de Merkel et Sarkozy, c'est l'Europe des banques et des spéculateurs. A travers les mobilisations qui se multiplient contre l'austérité, c'est bien une autre Europe qui se construit, une Europe démocratique des travailleurs et des peuples.

Le 5 décembre 2011.

Lire la suite

28 novembre 2011 : c'est la fête pour Monsanto !

29 Novembre 2011 , Rédigé par NPA 27 Publié dans #Déclarations de Philippe POUTOU

Déclaration de Philippe Poutou

28 novembre 2011 : c'est la fête pour Monsanto !

philippe poutouLe rapprochement est édifiant. Aujourd'hui, lundi 28 novembre 2011, le conseil d’Etat annule la suspension de culture du MON 810, le maïs OGM de Monsanto, prise par le gouvernement français en février 2008. Le conseil répond ainsi à la demande de la cour de justice européenne selon laquelle l'existence d'une situation susceptible de présenter un risque important "mettant en péril de façon manifeste la santé humaine, la santé animale ou l'environnement" n’aurait pas été suffisamment évaluée. Le plus élémentaire principe de précaution est une nouvelle fois bafoué.

Au même moment, l’assemblée nationale débat d’une loi visant à imposer le paiement d'une taxe aux agriculteurs qui gardent une partie de leur récolte pour la ressemer. Cette taxe qui concernerait 21 espèces aboutirait à un prélèvement compris entre 100 à 200 millions d'euros chaque année pris dans la poche des agriculteurs pour enrichir les firmes semencières, avec au premier rang… Monsanto !

Au nom de la propriété intellectuelle, les profits sont à nouveau privilégiés contre le droit des agriculteurs à vivre de leur travail, le droit de la population à une nourriture suffisante et saine, la défense de la biodiversité.

Il s’agit bien d’un jour de fête pour Monsanto et d’une journée noire pour celles et ceux qui combattent l’agriculture productiviste responsable de la crise alimentaire et agricole qui pousse les peuples dans la famine ou la malbouffe et les paysans dans le désespoir.

Le 28 novembre 2011.

Lire la suite

Déclaration de Philippe Poutou : Halte au massacre en Egypte.

21 Novembre 2011 , Rédigé par NPA 27 Publié dans #Déclarations de Philippe POUTOU

Déclaration de Philippe Poutou

Halte au massacre en Egypte.

 

817247_heurts-entre-police-et-manifestants-le-19-novembre-p.jpgExcédés par la mainmise de l'armée sur un pouvoir qu'elle ne veut pas lâcher, des milliers de manifestants ont réinvesti la place Tahrir, exigeant le retrait de la réforme constitutionnelle qui maintient les privilèges de l'armée et que celle-ci cède le pouvoir aux civils.

Ils ont été durement réprimés puisque le nombre de morts ne cesse d'augmenter. En plus des centaines de blessés, plus de 30 morts sont à déplorer, victimes de tirs à balles réelles ou asphyxiées par les gaz employés.

Cette manifestation, sauvagement réprimée, témoigne d'une poursuite de la mobilisation qui veut que le processus révolutionnaire enclenchée aille jusqu'au bout, que les libertés démocratiques soient respectées par le pouvoir en place, que les conditions de vie et de travail changent en Egypte.

Le NPA tient à réaffirmer sa solidarité totale avec la population égyptienne qui manifeste pour que la révolution, qui abouti au départ de Moubarak, ne soit pas confisquée par l'armée.

Le NPA exige l'arrêt de la répression en cours.


Le 21 novembre 2011.

Lire la suite

La finance ne doit pas gouverner les peuples !

12 Novembre 2011 , Rédigé par NPA 27 Publié dans #Déclarations de Philippe POUTOU

Déclaration de Philippe Poutou

La finance ne doit pas gouverner les peuples !

 

philippe poutouAprès avoir émis l'idée d'un référendum, Papandréou a été sommé par les dirigeants européens de démissionner et de remballer son projet. Il a été remplacé par l'ex numéro 2 de la BCE qui vient de composer un gouvernement d'union nationale allant des socialistes à l'extrême droite. C'est un geste inquiétant qui montre sans doute la volonté d'imposer par la force les plans d'austérité voulus par Sarkozy et Merckel, avec l'appui de l'Union européenne et du FMI. Que pensent les socialistes français, et en particulier son candidat François Hollande de cette union sacrée allant jusqu'à l'extrême droite la plus réactionnaire ?
Or après la Grèce, c'est maintenant au tour de Berlusconi d'être lui aussi lâché par ses amis financiers et homologues chefs d’État européens, puisqu'il devrait être remplacé dans les heures qui viennent. L'objectif est le même : faire payer la crise à la majorité de la population, avec toute la fermeté nécessaire.
Personne ne versera de larmes sur le sort de Papandréou et Berlusconi mais ces derniers événements montrent qu'on ne peut faire aucune confiance à ce système en panique et à ses serviteurs. C'est aux peuples, et non aux financiers et aux politiques à leur service, de décider des choix qui les concernent.
Le NPA s'est adressé dans un courrier envoyé le 8 novembre à l'ensemble de la gauche politique et sociale : il y a urgence à se mobiliser dans l'unité pour imposer des mesures répondant aux besoins du plus grand nombre et refuser leur politique d'austérité totalement injuste. Face à la dictature de la finance, nous devons organiser sans attendre la résistance.


Le 12 novembre 2011.

Lire la suite

Déclaration de Philippe Poutou. Sarkozy-Fillon : et maintenant l'austérité durable !

7 Novembre 2011 , Rédigé par NPA 27 Publié dans #Déclarations de Philippe POUTOU

Poutou1Fillon vient d'annoncer une politique d'austérité qui s'installe dans la durée. Après les mesures annoncées au mois d'août, le gouvernement veut infliger aux salarié-e-s, aux précaires, chômeurs et retraité-e-s de nouveaux sacrifices obligatoires.

Fillon et Sarkozy voudraient enfermer le débat de la campagne présidentielle dans le cadre obligé de l'austérité comme seule politique possible sur la durée, avec la menace et le chantage d'une politique encore plus dure après l'élection.

La baisse de la croissance économique, hypothèse déjà fort probable lors du débat budgétaire, sert de prétexte pour cogner sur les prestations sociales, gelées ou plafonnées à 1% de revalorisation, les dépenses publiques, augmenter la TVA dans certains secteurs. C'est une politique qui aggravera la menace de récession.

Fillon a le cynisme de parler d'efforts « équitables » mais la TVA est l'impôt le plus injuste qui soit puisqu'il pèse indistinctement sur tous les consommateurs. Augmenter la TVA c'est clairement choisir de faire payer les couches populaires.

Bousculer le calendrier de l'âge de la retraite à 62 ans, c'est bafouer et insulter une 2e fois, les salarié-e-s qui se sont mobilisé-e-s contre cette dégradation supplémentaire du régime de retraite en 2010.

Taper sur les dépenses publiques c'est oublier sciemment que depuis les années 80, elles n'ont pas augmenter. Par contre, les recettes, elles, ont baissé. Diminuer les dépenses publiques c'est affaiblir encore plus le système éducatif, l'hôpital et l'ensemble des services publics.

Une fois de plus, ce ne sont pas les banquiers et les financiers, les responsables de la crise, qui sont appelés à boucher le trou des 6 à 8 milliards d'euros à combler. Ce sont les salariés et les couches populaires qui devront payer la crise. Il suffirait pourtant de ne pas rembourser les intérêts de la dette pour récupérer près de 50 milliards d'euros.

Une riposte unitaire est indispensable. Le NPA propose la tenue d'une réunion, dans les prochains jours, rassemblant la gauche sociale et politique pour mettre en place une riposte.

Le 7 novembre 2011.

Lire la suite

Poutou condamne le plan d'austérité gouvernemental, "une attaque" contre "les populations"

6 Novembre 2011 , Rédigé par NPA 27 Publié dans #Déclarations de Philippe POUTOU

 BORDEAUX, 5 nov 2011 (AFP) -

 

Philippe Poutou, candidat du NPA à la présidentielle, a condamné samedi à Bordeaux le plan d'austérité que le gouvernement dévoilera lundi, le qualifiant d'"attaque (...) contre les populations", lors d'un entretien avec l'AFP.
"Le plan d'austérité ou le plan de rigueur qui se prépare pour lundi (...) c'est encore une attaque contre nous, contre les populations. On sait que c'est ça qui fait que la crise va s'aggraver encore et que dans quelques
temps, il y aura une nouvelle couche. On ne s'en sort pas", a-t-il expliqué à l'AFP, à l'occasion de la fête du NPA de Gironde.
Le candidat à l'élection présidentielle, à qui les sondages attribuent 1% d'intentions de vote, s'oppose notamment à une éventuelle hausse de la TVA dans la restauration et les travaux de rénovation des logements, qui pourrait faire partie du plan de rigueur gouvernemental.
"Ils discutent de taxer les flux spéculatifs et on voit que c'est compliqué parce qu'ils disent qu'il va falloir s'entendre internationalement (...) Par contre, ce qu'il est facile de faire, c'est de s'attaquer de suite à la TVA, l'impôt le plus injuste, et de faire payer les gens", a-t-il souligné avant de prendre la parole devant environ 200 sympathisants.
"De l'argent, il y en a. Mais cet argent-là, il doit être mis à profit du collectif, de la société. Ca veut dire développer les services publics, ça veut dire embaucher, augmenter les salaires. Il n'y a que comme ça qu'on sortira de la crise", a-t-il assuré.

Lire la suite

Déclaration de Philippe Poutou. Overdose de baratin : les peuples doivent agir, c'est urgent.

5 Novembre 2011 , Rédigé par NPA 27 Publié dans #Déclarations de Philippe POUTOU

Poutou1Nous avons eu droit ce soir à un nouveau sketch du "Sarkozy comédie club". Insupportable !

Avec son nouvel ami Obama, Sarkozy nous a fait une leçon de gouvernant méprisant envers les peuples qui payent très cher leur crise, en ce moment.

Ce qui dérange les gouvernants, ce ne sont pas les dettes qui se sont envolées à cause de leur politique ni les plans d'austérité qui se traduiront pas un recul du niveau de vie pour les populations. Non, ce qui leur pose problème, c'est la contestation sociale qui monte, c'est que le peuple grec devienne acteur et exige l'annulation de la dette et la démocratie maintenant.

Du coup, les dirigeants paniquent et se donnent la main pour essayer de faire passer la pilule. Ils font tout pour assommer les peuples, pour nous faire accepter la rigueur présentée comme inévitable.

Il y en a marre de cette propagande. Le peuple grec ne doit pas rester seul, le mouvement des indignés doit se renforcer, s'étendre et se généraliser.

Nous devons prendre nos affaire en main et ne pas laisser tous ces politiciens de droite comme de gauche mener ces politiques libérales qui conduisent à la catastrophe sociale.

Nous devons dire stop ! C'est aux capitalistes seuls de payer la crise.

La solution à leur crise, elle est du côté de la révolte des peuples, du côté de la rupture avec le capitalisme.

Lire la suite

Philippe Poutou au côté des salariés de M Real samedi 29 octobre.

29 Octobre 2011 , Rédigé par NPA 27 Publié dans #Déclarations de Philippe POUTOU

Communiqué du NPA.

Philippe Poutou au côté des salariés de M Real samedi 29 octobre.

 

Poutou-a.jpegPhilippe Poutou sera samedi 29 octobre à l'usine M Real d'Alizay à partir de 10 heures pour soutenir les salariés dans leur lutte contre la fermeture de l'entreprise.

Malgré l'existence de deux repreneurs, le patron de M Real s'obstine à vouloir fermer l'entreprise.

Les salariés de la papeterie ne sont pas décidés à les laisser faire. Ce sont eux qui ont fait la valeur de cette usine. Ils ne veulent pas se laisser déposséder de leur travail, de leur savoir faire professionnel.

Avec leurs organisations syndicales, ils ont décidé de faire tourner l'usine, de la remettre en marche samedi 29 octobre.

Le NPA et Philippe Poutou, candidat à l'élection présidentielle, les soutiennent totalement et seront donc présents samedi 29 octobre à la papeterie M Real, Clos Pré-ZI, 27460 Alizay.

Le 27 octobre 2011.

Lire la suite
<< < 1 2 3 4 5 6 7 > >>