Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
NPA 27   Comités NPA de l'Eure

Articles avec #communiques tag

N.Sarkozy sur les terres du Front national. Communiqué LCR du 12-01-2007

12 Janvier 2007 , Rédigé par LCR Publié dans #COMMUNIQUES

N.Sarkozy chasse sur les terres du Front national


 N.Sarkozy qui sera intronisé candidat de l’UMP à la présidentielle vient de se livrer à une nouvelle attaque contre les étrangers. Il a fait savoir que le droit au logement opposable ne concernerait pas les étrangers dépourvus d’une carte de séjour de 10 ans. Dans la foulée, il prétend remettre en cause le système de l’aide médicale gratuite pour les sans-papiers et s’est félicité des expulsions individuelles et collectives réalisées par son ministère en 2006. N.Sarkozy retrouve une de ses postures favorites, celui d’un chasseur de voix sur les terres du Front national. Sa « rupture tranquille » est une rupture avec les droits humains les plus fondamentaux : droit d’asile, droit à se faire soigner, à se loger, à la citoyenneté notamment. Sa rupture soi-disant « tranquille » c’est une stigmatisation des sans-papiers. La LCR dénonce cette nouvelle attaque contre les sans-papiers et réaffirme son attachement à un droit au logement durable pour tous, au maintien de l’aide médicale gratuite pour tous, à la régularisation de tous les sans-papiers.

 Le 12 janvier 2007

Lire la suite

Non à la répression des travailleurs en lutte - Communiqué de la LCR du 10 janvier 2007

11 Janvier 2007 , Rédigé par LCR Publié dans #COMMUNIQUES

Non à la répression des travailleurs en lutte


Premier imprimeur mondial, le groupe Québécor qui s’est installé en France autour des années 80/90 en rachetant quelques uns des plus beaux fleurons industriels du pays, sans investir un seul centime aujourd’hui se désengage. Il brade les salariés, revend ou ferme les sites de production les uns après les autres. C’est une politique de rapace soutenue par les pouvoirs publics puisque dans le même temps, pour moderniser ses sites anglais et belges, Quebecor aura reçu de nombreuses aides publiques. Après Strasbourg et Corbeil, les travailleurs de Torcy et de Lille sont entrés en lutte contre des fermetures annoncées menaçant plusieurs centaines d’emplois. Avec leur manifestation commune au siège de Quebecor le lundi 8 janvier, ils ont réalisé une étape décisive qui rompt avec l’isolement du « chacun pour son usine ». Ils se battent tout à la fois pour des solutions sociales les meilleures possibles, pour maintenir les sites en activités et sauver ainsi les emplois. En temps de chômage, leurs actions devraient être déclarées d’intérêt public ! A l’inverse, Quebecor s’acharne contre 29 salariés de Torcy qui ont manifesté leur colère et qui passeront ce mois-ci au Tribunal. Un autre a été violement frappé par des policiers alors qu’il manifestait, le 9 janvier, devant le siège de Quebecor-France. Il se retrouve inculpé d’outrage et rébellion. Et la direction menace de déposer de nouvelles plaintes. Si justice doit être faite, c’est le PDG, M. Lesniak, qui doit être condamné pour destruction sociale ! La LCR est pleinement solidaire des actions des travailleurs de cette branche industrielle qui s’inscrit pleinement dans notre démarche pour l’interdiction des licenciements.

 Le 10 janvier 2007

Lire la suite

Premier recul gouvernemental - Communiqué LCR du 9-01-2007

9 Janvier 2007 , Rédigé par LCR Publié dans #COMMUNIQUES

Premier recul gouvernemental


Déclaration d’Olivier Besancenot

La mobilisation initiée par les enfants de Don Quichotte a obligé le gouvernement à débloquer 27 000 places d’hébergement d’urgence et à annoncer un projet de loi sur le droit au logement opposable qui serait mis en place en deux étapes, 2008 et 2012. La vigilance et la mobilisation doivent continuer. C’est la raison pour laquelle, dans plusieurs villes, les sans domicile fixe refusent de lever le camp. Un logement durable pour 3 207 500 personnes en situation de mal logement (dont 100 000 SDF) et les 5 670 000 menacées de basculer à tout moment dans le mal logement implique d’en finir avec la politique du tout propriété privée prônée par l’UMP. L’application de la loi de réquisition de 1945 à l’égard des 2 millions de logements vides, l’arrêt des démolitions imposées par l’Agence de rénovation sociale sont les seules solutions dans l’immédiat pour répondre aux besoins des sans logis ou des mal-logés. Un service public du logement est indispensable pour construire en urgence chaque année au minimum 320 000 logements sociaux. C’est la seule façon de rendre effectif le droit au logement opposable. Ces deux exigences, ainsi que la nécessité d’une indexation des loyers sur les revenus pour casser la spéculation immobilière, la LCR les portera dans les mobilisations et la campagne électorale.

 Le 9 janvier 2007

Lire la suite

Droit au logement : pas de poudre aux yeux électoraliste, des actes ! Communiqué LCR du 4-01-2007

6 Janvier 2007 , Rédigé par LCR Publié dans #COMMUNIQUES

Droit au logement : pas de poudre aux yeux électoraliste, des actes !

Mis sous pression par la mobilisation des Enfants de Don Quichotte en ce début de campagne électorale, le gouvernement Chirac-Villepin vient de décider de faire voter en urgence un projet de loi instituant un « droit au logement opposable ». Si cette décision répond à une des revendications des associations, elle ne répond toutefois pas à l’urgence absolue que constituent le besoin de relogement immédiat pour les sans-abris et l’interdiction des expulsions. Pire, l’annonce gouvernementale s’apparente aux trop fameuses promesses électorales qui n’engagent que ceux qui y croient. Ce n’est que fin 2008 que les « personnes dans les situations les plus difficiles » pourront être accueillies dans des maisons et à partir du 1er janvier 2012 - dans cinq ans - que ce droit sera accessible à l’ensemble des personnes habitants dans des logements insalubres. Les successeurs de Chirac et Villepin, qu’ils soient de droite ou de gauche, auront le temps d’oublier de mettre en oeuvre cette loi. La situation dramatique des SDF et des mal-logés exige des décisions immédiates. L’application de la loi de réquisition des logements vides en est une. Stopper les expulsions en est une autre. Voilà de vrais moyens de s’opposer à la misère.

Paris, le 4 janvier 2007.

Un logement c’est un droit !

La Ligue communiste révolutionnaire apporte son soutien à l’occupation de l’immeuble rue de la Banque en plein centre de Paris. Cette action est une nouvelle étape pour exiger le droit au logement pour toutes les personnes qui en sont privées.

Les actions de ces dernières semaines, comme celle des « Enfants de Don Quichotte » ou l’occupation actuelle de l’immeuble rue de la Banque à Paris ont le mérite de faire sortir du silence et de l’indifférence les pouvoirs publics et le gouvernement sur la question cruciale du logement. Le président de la République a même été contraint d’en parler dans ses voeux au pays.

Le droit au logement doit devenir un droit réel et pour cela il est temps d’imposer des conditions de logement décentes pour tous :

-  Application immédiate de la loi de réquisition de tous les logements vides.

-  Arrêt des expulsions, réhabilitation urgente de tous les immeubles insalubres avec des relogements décents et définitifs dans la commune ;

-  Obligation pour chaque commune d’atteindre les 20 % de logements sociaux sous peine de déchéance de la municipalité

-  Blocage des loyers

-  Programme massif de construction de logements sociaux, financés par les pouvoirs publics

-  Création d’un service public de l’urbanisme et du logement.

 

Lire la suite

Chirac : des voeux pour les salariés, des cadeaux pour les patrons ! Communiqué LCR du 4-01-2007

6 Janvier 2007 , Rédigé par LCR-27 Publié dans #COMMUNIQUES

Chirac : des voeux pour les salariés, des cadeaux pour les patrons !

En voulant ramener l’impôt sur les sociétés de 33 % à moins de 20 % alors qu’il était encore il y a quelques années à 50 %, Jacques Chirac a choisi le côté patronal de la fracture sociale. La baisse de ces impôts n’a jamais permis de créer des emplois mais a toujours permis d’augmenter la spéculation et les profits. Une fois de plus, ce sont les plus pauvres qui paieront la facture alors qu’il faudrait taxer lourdement les richesses pour satisfaire les besoins sociaux. Le discours social de Chirac sur le logement, l’emploi et le pouvoir d’achat lors de ses derniers voeux, c’est du vent vite emporté par la réalité d’une proposition qui ne sert que le Medef.

Paris, le 4 janvier 2007.

Lire la suite

APPLIQUEZ LA LOI DE REQUISITION! Communiqué de la LCR du 20-12-2006

20 Décembre 2006 , Rédigé par LCR Publié dans #COMMUNIQUES

Appliquer la loi de réquisition

 A l’initiative des « Enfants de don Quichotte » et de Médecins du Monde, des tentes ont surgi pour offrir aux SDF un abri contre le froid. Des personnalités ont publiquement soutenu cette initiative, en passant la nuit dehors, suscitant la mauvaise humeur de Catherine Vautrin, ministre de la Cohésion sociale qui met en avant les places vacantes en hébergement d’urgence. Du coup, les SDF s’invitent dans la campagne électorale. N.Sarkozy, jamais avare d’une promesse démagogique et d’un trémolo dans la voix, s’est engagé, s’il était élu, à ce qu’il n’y ait plus un SDF à la rue en l’espace de deux ans, désavouant ainsi son activité passée et présente comme ministre. En attendant, le ministre candidat UMP envoie sa police dégager les tentes des SDF installées aux abords de la Gare d’Austerlitz, à Paris. La LCR condamne ces interventions policières. Spéculer sur la misère et la souffrance de personnes exclues de la société pour faire des voix : voilà le triste spectacle d’un Sarkozy, politicien professionnel qui devrait commencer par faire construire dans sa ville de Neuilly-sur-Seine les 18% de logements sociaux minimum qui manquent pour être en conformité avec la loi. Au lieu de faire de la politique spectacle, il faut donner, aujourd’hui, tous les moyens aux associations, aux assistants sociaux qui portent aide et assistance, qui travaillent à la réinsertion sociale et professionnelle des sans logis. La question du logement est une question cruciale. Aussi, la LCR exige l’application de loi de 1945 sur la réquisition des logements vides, ce qu’aucun gouvernement n’a eu le courage de faire jusqu’à maintenant.

Le 20 décembre 2006
Lire la suite

Grève unitaire contre de Robien : communiqué de la LCR du 18-12-2006

18 Décembre 2006 , Rédigé par LCR Publié dans #COMMUNIQUES

Grève unitaire dans les lycées et collèges contre de Robien

En voulant s’attaquer au décret de 1950, de Robien mène une attaque en règle contre leurs conditions de travail et veut justifier les suppressions d’emplois inscrites dans le budget 2007. A la clef, la suppression de 2800 postes d’enseignants dans les collèges et lycées. L’objectif des audits menés dans les établissements scolaires c’est la diminution du nombre d’heures de cours, la disparition de plusieurs milliers d’emplois d’enseignants. Mise en danger du sport scolaire, dégradation des conditions de travail par l’imposition d’une deuxième voire d’une troisième matière à enseigner : voilà quelques-unes des méfaits de la politique ministérielle. Rentabilité et précarité sont les maîtres mots du gouvernement Villepin en matière de politique éducative. Aujourd’hui, des milliers d’enseignants sont dans la rue à l’appel d’une intersyndicale qui regroupe tous les syndicats. La LCR est totalement solidaire du combat des enseignants et de leurs organisations et exige le retrait du projet ministériel de « réécriture » du décret de 1950. Ce n’est pas en alourdissant le temps de travail des enseignants que seront résolues les difficultés scolaires d’un certain nombre de jeunes. Si M.de Robien s’obstine à passer en force, il faudra reconduire la mobilisation dès la rentrée du mois de janvier 2007.

Le 18 décembre 2006.

Le Snes-FSU, principal syndicat du secondaire, a recensé 53% de grévistes en lycées et 55% en collèges, à partir de chiffres recueillis auprès de 500 établissements à 10 heures.

Quinze organisations syndicales ont appelé à cette mobilisation, une unité jamais vue depuis la fronde contre Claude Allègre en 1998. Ils protestent contre la rénovation d’un décret de 1950 par le ministre de l’Education. Gilles de Robien souhaite économiser 2800 postes équivalent temps plein en supprimant les décharges horaires de certains professeurs liées à un surplus de travail. «Nous n’améliorons pas l’Education en chargeant la barque des enseignants, nous refusons la modification du décret de 1950 qui n’a fait en aucune façon l’objet de négociations», a déclaré à l’AFP Gérard Aschieri, secrétaire général de la FSU, principale fédération de l’Education, dans la manifestation parisienne qui a réuni plusieurs milliers d’enseignants.
Ce lundi, le conseil technique paritaire ministériel (CTPM, qui s’exprime à titre consultatif sur les questions statutaires) s’est réuni pour examiner ce projet de décret. Les membres de l’Intersyndicale élus ont annoncé dans un communiqué avoir quitté la salle pour protester contre le refus de retirer le texte et contre «le refus du ministre» de les recevoir ce jour.   (D'après AFP)

Lire la suite

Les soutiens "d'enfer" du gouvernement : communiqué LCR du 14-12-2006

15 Décembre 2006 , Rédigé par LCR Publié dans #COMMUNIQUES

Des soutiens "d’enfer" !

J.Halliday migre en Suisse, à Gstaadt, pour échapper à l’intolérable pression fiscale en France, Doc Gynéco, lui, vient de se payer un redressement fiscal de 700 000 euros. Quant à Pascal Sevran, il s’est tristement illustré par des déclarations nauséabondes et racistes dignes de l’extrême-droite à l’égard des noirs. N.Sarkozy choisit vraiment bien ses amis. Avec ce genre de soutiens, il louche du côté des nantis et de la droite bien extrême. Le candidat N.Sarkozy n’a que les soutiens qu’il mérite : des nantis pratiquant la fraude et l’évasion fiscales.

Le 14 décembre 2006.

Lire la suite

Droit à un revenu décent pour les handicapés : communiqué LCR du 12-12-2006

12 Décembre 2006 , Rédigé par LCR Publié dans #COMMUNIQUES

Droit à un revenu décent pour les handicapés

Les associations de défense des personnes handicapées organisent aujourd’hui 12 décembre une journée de mobilisations et de manifestations pour revendiquer un « véritable revenu d’existence ». En effet, aujourd’hui, 64% des handicapés ont un revenu inférieur au SMIC et 50% ne dispose que de 500 euros par mois. J.Chirac avait, en 2002, fait du handicap un chantier prioritaire. En quatre ans, rien n’a été fait à tel point que les trois quarts des handicapés qui ne travaillent ne s’en sortent pas. La LCR soutient les actions entreprises par les associations qui traitent du handicap. Les personnes handicapées doivent bénéficier des mêmes droits à l’emploi et à la formation La LCR exige un SMIC à 1500 euros net pour les handicapés comme pour les autres salariés et une augmentation de tous les salaires de 300 euros net.

Le 12 décembre 2006
Lire la suite

Pinochet échappe à la justice: communiqué LCR du 11-12-2006

11 Décembre 2006 , Rédigé par LCR Publié dans #COMMUNIQUES

Pinochet échappe à la justice

Joie d’être débarrassé d’un sinistre personnage et tristesse de le voir échappé aux poursuites judiciaires : ces sentiments du peuple chilien, des militants ayant subi la répression, les tortures, des familles des disparus, la LCR les partage totalement. Dictateur soutenu par les USA, responsable d’un coup d’état sanglant contre Allende, président démocratiquement élu, Pinochet a livré le Chili au Chicago Boys, à l’ultra libéralisme et les militants de gauche à la barbarie de sa police et de son armée. Il aura écrit une des pages les plus sombres de l’histoire du Chili marquée par l’appauvrissement absolu des couches populaires. Dictateur cruel et sans pitié, il n’a pas oublié de s’enrichir au point que la découverte de sa centaine de comptes en banque garnis de quelques 28 millions de dollars a déclenché l’ouverture de l’une des instructions judiciaires à son encontre. La LCR rend hommage au peuple chilien qui, même dans les moments les plus durs, n’a jamais courbé la tête et a toujours résisté. La LCR, qui a combattu la dictature de Pinochet, soutient l’espérance d’une autre voie à gauche qui se fait jour au Vénézuela, en Bolivie notamment, voie débarrassée de l’impérialisme états-uniens et de ses relais locaux.

Le 11 décembre 2006
Lire la suite