Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
NPA 27   Comités NPA de l'Eure

Articles avec #communiques tag

Assurer le succès des 4 heures contre les franchises - Communiqué de la LCR du 28-09-2007

28 Septembre 2007 , Rédigé par LCR-27 Publié dans #COMMUNIQUES

Assurer le succès des 4 heures contre les franchises

Communiqué de la LCR

 logo-lcr1.jpgA Paris et dans de nombreuses villes en régions, des rassemblements sur le thème « 4 heures contre les franchises » auront lieu. Il faut que ce soit le coup d’envoi d’une mobilisation prolongée contre les franchises médicales. Faire payer les malades à hauteur de 50 euros par malade c’est une rupture supplémentaire avec le principe de solidarité qui est à la base de la protection sociale. N.Sarkozy veut remplacer la garantie collective par un impôt ponctionné sur les malades. Taxer les malades, laisser filer à la hausse les exonérations de cotisations sociales, laisser les stocks-options et autres profits financiers de toute imposition : c’est la marque d’une gestion capitaliste de la sécurité sociale. La LCR est partie prenante de ces initiatives le 29 septembre, et appelle à y participer massivement. Pour contraindre le gouvernement à renoncer, il faudra amplifier la mobilisation, en étant présent dans la manifestation du 13 octobre pour commencer. 

Le 28 septembre 2007

Lire la suite

Solidarité avec les réfugiés à Cherbourg - Communiqué de la LCR du 27-09-2007

27 Septembre 2007 , Rédigé par LCR-27 Publié dans #COMMUNIQUES

Solidarité avec les réfugiés à Cherbourg

Communiqué de la LCR

La fermeture du centre de Sangatte n’a rien résolu. Fuyant leur pays en proie à la guerre, fuyant les persécutions, des réfugiés irakiens, afghans, iraniens, somaliens errent à Cherbourg. Ils ont trouvé refuge dans un squat que le maire de Cherbourg veut faire évacuer, ce qui enfoncerait ces réfugiés encore davantage dans la précarité et rendrait plus difficile le travail des associations qui leur viennent en aide. C’est pourquoi, à l’appel du Collectif contre le racisme et les idées d’extrême-droite dont elle est partie prenante et d’autres organisations ou associations, la LCR participera au rassemblement vendredi 28 septembre, à Cherbourg, Place Charles de Gaulle, à 17h30 pour :
-  Réclamer le respect du droit d’asile et une solution politique aux problèmes des réfugiés ;
-  empêcher une évacuation du squat qui aggraverait la situation ;
-  exiger de l’Etat l’ouverture d’un dialogue avec les associations et les collectivités locales pour assurer un accueil digne aux réfugiés. 

Le 27 septembre 2007

Lire la suite

Total hors de Birmanie ! Communiqué de la LCR du 27-09-2007

27 Septembre 2007 , Rédigé par LCR-27 Publié dans #COMMUNIQUES

Total hors de Birmanie !

Communiqué de la LCR

La répression des militaires au pouvoir contre le mouvement démocratique, s’est durcie en Birmanie, faisant plusieurs morts. Or, la France est particulièrement engagée en Birmanie. La multinationale tricolore Total a d’importants investissements dans le pays (équivalent à quelque 7% du budget de l’Etat !) et collabore depuis 1992 avec la junte militaire. En 2003, Bernard Kouchner avait publié un rapport, fort bien rémunéré, lavant de toute accusation le pétrolier français, mis en cause dans la surexploitation des travailleurs birmans. Devenu ministre des Affaires étrangères, il réaffirme, de New York, que Total doit rester en Birmanie. A Paris, après avoir reçu le Dr. Sein Win, Premier Ministre du gouvernement birman en exil, Nicolas Sarkozy a jugé que « les sociétés privées, Total par exemple » devraient faire « preuve de la plus grande retenue » en évitant d’effectuer de « nouveaux » investissement dans ce pays. Au moment où la répression risque de prendre des proportions massives, comme en 1988, ces déclarations ne sont pas à la mesure de la situation. Il faut mettre fin à toute forme de collaboration avec la junte birmane, une dictature militaire sans aucune légitimité. Total doit se retirer de Birmanie ! La LCR s’associe à toutes les formes de protestation contre la répression, à commencer par le rassemblement devant l’ambassade de Birmanie, aujourd’hui 27 septembre. LA LCR exige la libération de tous les prisonniers politiques et de toutes les personnes arrêtées à l’occasion des récentes manifestations. 

Le 27 septembre 2007
 

La junte birmane assiégée

(article paru dans "Rouge", hebdo de la LCR)

Après 45 ans de régime militaire, la junte au pouvoir en Birmanie se trouve dans l’œil d’un cyclone social. La récente hausse du prix des carburants a provoqué un renchérissement insupportable du coût de la vie : elle a été la goutte d’eau qui a fait déborder le vase de la dictature.

L’entrée en dissidence d’un nombre croissant de bonzes a ouvert une brèche dans laquelle la population s’est engouffrée. Les manifestations de rue ont pris une ampleur inégalée depuis 1988 rassemblant, selon des estimations de témoins, plus de 100 000 personnes (et jusqu’à 30 000 moines), notamment le 25 septembre 2007, à Rangoon et ses environs. Nourri par le malaise social, puis radicalisé par la répression, le mouvement a pris une dimension ouvertement politique : dimanche 23 septembre, les manifestants se sont arrêtés devant la demeure d’Aung San Suu Kyi, principale figure de l’opposition, assignée à résidence des années durant.

En 1988, face à une mobilisation de masse analogue, l’armée avait noyé le mouvement démocratique dans le sang (3 000 morts), envoyant des soldats déguisés en moines jouer les provocateurs dans les manifestations. Il est à craindre qu’aujourd’hui encore, les militaires n’usent de telles méthodes pour reprendre le contrôle de la situation - bien que le contexte international rende, actuellement, le recours à la force politiquement plus risqué qu’il y a vingt ans. En ces heures décisives, le mouvement démocratique birman doit pouvoir compter sur notre solidarité.

Lire la suite

41 ans, non merci ! Communiqué de la LCR du 26-09-2007

26 Septembre 2007 , Rédigé par LCR-27 Publié dans #COMMUNIQUES

41 ans, non merci !

Communiqué de la LCR

logo-lcr1.jpgDans son marathon anti-social, le premier des ministres vient d’en rajouter une couche : le passage à 41 années de cotisation pour la retraite, assorti d’une menace à peine voilée contre le dispositif mis en place pour les carrières longues, jugé trop onéreux. Les objectifs de N.Sarkozy et de son gouvernement sont donc clairs : aligner les « régimes spéciaux » à 40 annuités de cotisations et passer tous les salariés du public et du privé à 41 ans à échéance de 2012. Il n’y a pas d’autre réponse à apporter qu’un tous ensemble des salariés contre cette dégradation supplémentaire. C’est pourquoi la LCR soutient le grève du 18 octobre, décidée par cinq syndicats de cheminots. Cette première riposte, qui touchera également le secteur de l’énergie et sans doute d’autres secteurs, doit être le coup d’envoi d’une mobilisation prolongée et interprofessionnelle pour contraindre le gouvernement à retirer ses projets. Cadeaux fiscaux pour les uns, toujours plus d’austérité et de rigueur pour les salariés : ça suffit ! Il faut répartir autrement les richesses pour un retour aux 37,5 annuités pour tous et une retraite à 60 ans à taux plein. 

Le 26 septembre 2007

Lire la suite

Toujours plus de cadeaux et d’exonérations - Communiqué de la LCR du 26-09-2007

26 Septembre 2007 , Rédigé par LCR-27 Publié dans #COMMUNIQUES

Toujours plus de cadeaux et d’exonérations

Communiqué de la LCR

 En dépit des dénégations new-yorkaises de N.Sarkozy, le projet de budget 2008, bâti sur une hypothèse de croissance totalement improbable, est bien marqué du sceau des cadeaux pour les uns et de la rigueur pour les autres. Au rayon des cadeaux supplémentaires, le paquet fiscal voté en juillet 2007 d’un montant de 15 milliards d’euros, de nouveaux allègements d’impôts pour les contribuables soumis à l’ISF. A quoi, il faut rajouter 32 milliards d’exonérations de charges, en nette augmentation par rapport au budget 2007. Exonérations de charges destinées à favoriser l’emploi paraît-il, ce qui est absolument démenti par la réalité. Pour la LCR, le budget 2008 tourne le dos aux besoins sociaux, tourne le dos à l’emploi, comme le montre la suppression de plus 23 000 postes de fonctionnaires. C’est un budget d’attente, avant les municipales de 2008, qui prépare des coups sombres dans les dépenses publiques une fois l’échéance électorale passée. 

Le 26 septembre 2007

Lire la suite

Sarkozy à la télé: un grand numéro de démagogie - Communiqué de la LCR du 20-09-2007

21 Septembre 2007 , Rédigé par LCR-27 Publié dans #COMMUNIQUES

Sarkozy dans un grand numéro de charme et de démagogie

Communiqué de la LCR

Lors de son intervention télévisée - troisième prestation présidentielle en trois jours ! - Nicolas Sarkozy s’est livré à un grand numéro de charme et de démagogie. Pour autant, aucun artifice ne peu masquer l’évidence : toutes les mesures qu’il a annoncées visent à promouvoir les intérêts et les exigences du patronat et des plus riches, au détriment des salariés et des couches populaires. Pour la LCR, cette mise en musique du programme du MEDEF et cette attaque en règle contre toutes les conquêtes sociales le confirme : l’heure est à construire la mobilisation sociale la plus large et la riposte politique la plus déterminée.

Montreuil, le 20 septembre 2007

Lire la suite

Solidarité avec Stéphane Lhomme - Communiqué de la LCR du 20-09-2007

20 Septembre 2007 , Rédigé par LCR-27 Publié dans #COMMUNIQUES

Solidarité avec Stéphane Lhomme

Communiqué de la LCR

 La cour d’appel de Bordeaux vient de condamner le porte-parole du réseau « Sortir du nucléaire » à deux mois de prison avec sursis. En l’occurence, il s’agit d’un cas supplémentaire de criminalisation du mouvement social. En 2003, l’association « Tchernoblaye », présidée par S.Lhomme, avait déposé une plainte contre EDF à propos de la centrale nucléaire de Blaye que l’association accusait d’avoir fonctionner pendant plusieurs mois sans avoir eu les autorisations nécessaires pour les rejets d’eau chaude. Il faut croire que le lobby pro-nucléaire est influent puisque cette plainte est restée sans suite mais que par contre, c’est Stéphane Lhomme qui est sanctionné pour avoir, en 2006, mené une action spectaculaire destinée à exiger que la justice suive son cours à l’égard d’EDF. La LCR proteste contre cette condamnation et affirme sa totale solidarité avec Stéphane Lhomme. 

20 septembre 2007

Lire la suite

Fonction publique : résister à la liquidation annoncée - Communiqué de la LCR du 19-09-2007

20 Septembre 2007 , Rédigé par LCR-27 Publié dans #COMMUNIQUES

Fonction publique : résister à la liquidation annoncée

Communiqué de la LCR

 logo-lcr1-1.jpgPoursuivant son entreprise de destruction des conquêtes sociales, N.Sarkozy a annoncé aujourd’hui sa volonté de privatisation de la Fonction publique. Les hommages fielleux aux fonctionnaires ne peuvent pas cacher l’essentiel. La fin des statuts qui définissent les missions et les droits des fonctionnaires, l’individualisation de la rémunération au bon vouloir de la hiérarchie, l’introduction des contrats de droit privé, l’inflation d’heures supplémentaires pour pallier aux milliers de suppressions d’emplois, la mise en pièce des 35 heures : la soi-disante « refondation de la fonction publique » serait la fin de cette Fonction publique dont l’Europe libérale ne veut pas. Pas un mot sur les centaines de milliers de non-titulaires employés depuis des années, en toute illégalité, par des gouvernements dont N.Sarkozy fut ministre. Pas un mot sur les pertes de pouvoir d’achat cumulé des fonctionnaires du fait d’augmentation famélique qui ne couvrait même pas la hausse du coût de la vie. Par contre, réaffirmation de la volonté de ne pas remplacer un fonctionnaire sur deux partant en retraite, au détriment du service rendu aux usagers. Les conférences de « concertation » sont des leurres dans lesquels il ne faut pas tomber. Le scénario est déjà écrit : c’est celui de la guerre sociale voulue par N.Sarkozy. Il y a urgence à réagir massivement, tout de suite, par la mobilisation des fonctionnaires et des usagers, par la grève. Il y a urgence à mettre un coup d’arrêt à la politique de liquidation des conquêtes sociales, du service public de N.Sarkozy. 

Le 19 septembre 2007

Lire la suite

Kouchner va-t-en guerre - Communiqué de la LCR du 18-09-2007

18 Septembre 2007 , Rédigé par LCR-27 Publié dans #COMMUNIQUES

Kouchner va-t-en guerre

Communiqué de la LCR

Bien qu’il s’en défende et qu’il prétende délivrer un message de paix, B.Kouchner, ministre des Affaires étrangères de N.Sarkozy s’est bien positionné comme un va-t-en-guerre, dimanche 16 septembre, en déclarant qu’il fallait « se préparer au pire » et ajoutant « le pire c’est la guerre. Partisan de la guerre en Irak, M.Kouchner prône, comme G.Bush, la guerre sans limite comme unique solution aux problèmes posés par le régime iranien. La LCR condamne ses propos guerriers et toutes les intentions bellicistes à l’égard de l’Iran. Pour la LCR, c’est toutes les puissances nucléaires qui doivent procéder à la destruction de leur arsenal nucléaire, capable de faire exploser plusieurs fois la planète. 

Le 18 septembre 2007.

Lire la suite

Ignoble ! Communiqué de la LCR du 13-09-2007

13 Septembre 2007 , Rédigé par LCR-27 Publié dans #COMMUNIQUES

Ignoble !

Communiqué de la LCR.

 Après Brice Hortefeux rappelant à l’ordre les préfets qui ne font pas du chiffre dans les expulsions d’immigrés, c’est au tour de Thierry Mariani, député UMP, d’enrôler les tests génétiques pour s’opposer au regroupement familial. Nonobstant le fait que cette proposition de loi est contraire à l’article 16 du Code civil, vouloir enrôler la science au service d’une politique anti-immigrée relève d’une politique digne de la colonisation. En fait, le gouvernement Sarkozy-Fillon, s’ingénie à multiplier les obstacles pour réduire à néant le regroupement familial au profit du pillage des cerveaux et des qualifications. Après la maîtrise préalable du français, à une demande de visa, voici maintenant les tests ADN pour vérifier la légitimité de la filiation biologique, à charge bien sûr du demandeur qui devrait remettre son sort entre les mains de laboratoires américains ou européens. La LCR dénonce ce projet de loi raciste qu’il faut absolument bloquer, appelle au rassemblement unitaire, le 18 septembre, devant l’Assemblée nationale, contre les rafles et les expulsions, et réaffirme son exigence de régularisation de tous les sans-papiers. 

Le 13 septembre 2007.

Lire la suite