Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
NPA 27   Comités NPA de l'Eure

Articles avec #communiques tag

Non à la privatisation de l’hôpital public - Communiqué de la LCR du 17-04-2008

18 Avril 2008 , Rédigé par LCR 27 Publié dans #COMMUNIQUES

Non à la privatisation de l’hôpital public

 

Communiqué de la LCR

 L’allocution de N. Sarkozy, à Neufchateau, dans les Vosges, confirme toutes les craintes que pouvait faire naître le rapport Larcher. La priorité est donnée au regroupement des services hospitaliers au détriment de la proximité, avec l’argument de l’incitation financière à la clef. 235 hôpitaux seraient, ainsi, menacés. La priorité est donnée à la privatisation tout azimuth : missions de service public attribuées à des cliniques privées dont la raison d’être est de faire du bénéfice ; privatisation de l’hôpital public lui-même, du statut des médecins et personnels hospitaliers ; gestion de l’hôpital, calquée sur celle de l’entreprise avec un directeur tout-puissant. La réalité c’est la baisse programmée des capacités d’accueil : le nombre de lits est passé de 5,2 pour 1000 habitants en 1990 à 3,2 en 2005. La réalité c’est le numerus clausus qui limite le nombre de médecins, d’infirmier-e-s formées, avec, en conséquence, des conditions d’accueil aux urgences et des conditions de travail du personnel hospitalier déplorables, ainsi que des pénuries de médecins dans certaines spécialités médicales. La volonté de faire des économies sous-tend cette contre-réforme de l’hôpital. G. Larcher le dit sans détour : « un hôpital efficace est un hôpital qui coûte moins cher ». Pour la LCR, une réforme de l’hôpital public ne peut pas être une réforme comptable. Elle doit pouvoir conjuguer technologies de pointe et maintien de la proximité des structures hospitalières. L’objectif c’est l’accès aux soins gratuits et le droit à la santé pour tous.

 Le 17 avril 2008

Lire la suite

Hold-up sur les allocations familiales - Communiqué de la LCR du 16-04-2008

17 Avril 2008 , Rédigé par LCR 27 Publié dans #COMMUNIQUES

Hold-up sur les allocations familiales

Communiqué de la LCR

Les attaques en rafale contre les droits sociaux continuent. A partir du 1er mai, un décret prévoit de réviser à la baisse les majorations des allocations familiales pour des enfants atteignant leur onzième et quatorzième année. Il n’y aura plus désormais qu’une seule majoration au lieu de deux : à 14 ans. Coût de l’opération pour les familles : 600 euros en moins, récupérés par la Caisse nationale des allocations familiales (CNAF) à hauteur de 138 millions d’euros par an. Ce décret pris par le gouvernement Fillon, malgré l’avis défavorable rendu par le conseil d’administration de la CNAF, est un exemple de plus, après l’épisode de la carte famille nombreuse de la SNCF, de la politique anti-sociale menée. A chaque fois, ce sont quelques dizaines de millions ou quelques centaines de millions d’euros qui sont « économisés » alors que dans le même temps 15 milliards d’euros de cadeaux fiscaux sont distribués au plus riches. Chacun sait que les allocations familiales sont un apport précieux dans les familles nombreuses pour faire face aux dépenses, notamment scolaires. La politique du gouvernement Fillon n’en est que plus indécente et scandaleuse. La LCR condamne sans réserve cette décision gouvernementale et exige le retrait de ce décret.

Le 16 avril 2008

Lire la suite

Sans-papiers en grève pour leur régularisation - Communiqué de la LCR du 15-04-2008

16 Avril 2008 , Rédigé par LCR 27 Publié dans #COMMUNIQUES

Sans-papiers en grève pour leur régularisation

 

Communiqué de la LCR

 Depuis ce matin, près de trois cents sans-papiers salariés d’une vingtaine d’entreprises en Ile-de-France sont en grève pour leur régularisation. Travaillant dans la restauration, le nettoyage industriel, le BTP, etc., ils sont l’illustration vivante de l’hypocrisie de la politique du gouvernement. Travaillant dans les secteurs qui connaissent des pénuries de main d’œuvre, ils exercent dans des métiers que M.Hortefeux, ministre de l’immigration et de l’identité nationale, voudrait leur interdire. Après les grèves pour la régularisation des salariés sans-papiers à Modeluxe, chez Buffalo Grill, au restaurant la Grande Armée, cette action souligne l’aspiration des sans-papiers à vivre au grand jour, dans la dignité et de voir leur travail justement rémunéré par leurs patrons qui, actuellement, profitent de leur situation pour les surexploiter. La LCR soutient la grève des travailleurs sans-papiers pour leur régularisation : égalité des droits et des salaires entre les travailleurs français et immigrés.

 Le 15 avril 2008

Lire la suite

Des économies sur le dos des malades - Comuniqué de la LCR du 14-04-2008

15 Avril 2008 , Rédigé par LCR 27 Publié dans #COMMUNIQUES

Des économies sur le dos des malades

 

Communiqué de la LCR

C’est ce qu’annonce Roselyne Bachelot, ministre de la santé, à propos des frais d’optique et dentaires qui seraient remboursés uniquement par le biais des mutuelles ou des assureurs privés. Une enquête récente de l’IRDES a révélé qu’un français sur sept ne se soigne pour des raisons financières et que parmi les soins auxquels les malades renoncent figurent en premier lieu les soins dentaires (63%) et les frais d’optique (25%). La ministre de la santé annonce ainsi très clairement que les 3 milliards d’euros d’économies de l’assurance-maladie en 2009 se fera sur le dos des personnes les plus modestes. Après les franchises médicales, c’est un nouveau coup porté au droit à la santé pour tous. La LCR condamne cette approche comptable de la sécurité sociale. Ce n’est pas ainsi que les personnes qui aujourd’hui ne peuvent plus se soigner, pourront bénéficier des soins auxquels elles ont droit. Pour la LCR, le droit à la santé c’est l’accès aux soins gratuits pour tous.

 Le 14 avril 2008

Lire la suite

Non aux suppressions d’emplois à Gandrange - Communiqué de la LCR du 2-04-2008

3 Avril 2008 , Rédigé par LCR 27 Publié dans #COMMUNIQUES

Non aux suppressions d’emplois à Gandrange

 

Communiqué de la LCR

 Le Comité d’entreprise européen (CEE) de Arcelor-Mittal vient de confirmer la suppression de 575 emplois à l’usine de Gandrange (Moselle) et donc le licenciement des salariés occupant ces postes de travail. C’est une décision révoltante et scandaleuse que la LCR condamne. Le marché de l’acier est porteur et Arcelor-Mittal est une firme qui se porte bien : 7,5 milliards d’euros de bénéfice en 2007. Le coût des investissements nécessaires dans cette entreprise est dérisoire par rapport aux bénéfices réalisés. Une fois de plus, la preuve est faite que les rachats ou fusion d’entreprises se font sur le dos des salariés malgré les déclarations faites par L.Mittal au moment du rachat d’Arcelor. Pour obtenir l’annulation des 575 licenciements, la seule solution c’est la mobilisation des salariés d’Arcelor-Mittal à Gandrange, l’occupation du site en lien avec les autres salariés du groupe et les salariés de Kléber à Toul, de Smoby à Saint-Claude, de Lenoir et Mernier à Bogny-sur-Meuse, tous victimes de patrons voyous et de la rapacité patronale. Il faut multiplier les mobilisations et manifestations unitaires de tous les salariés victimes de licenciements.

 Le 2 avril 2008
Lire la suite

Les lycéens contre Fillon "la rigueur" - Communiqué de la LCR du 1er avril

1 Avril 2008 , Rédigé par LCR 27 Publié dans #COMMUNIQUES

Les lycéens contre Fillon "la rigueur"

 

Communiqué de la LCR

En réponse aux déclarations de F.Fillon annonçant des coupes sombres dans les dépenses publiques, plusieurs milliers de lycéens mais aussi des enseignants ont manifesté dans les rues de Paris contre les 11 200 suppressions de postes dans l’éducation nationale à la rentrée 2008. Une nouvelle journée d’action et de manifestations est prévue jeudi 3 avril. C’est par les mobilisations, les grèves, les manifestations qu’on pourra faire échec au plan d’austérité pluri-annuel planifié dans la Fonction publique : 35 000 fonctionnaires en moins en 2009 annoncé par le 1er ministre, 8O 000 suppressions de postes d’enseignants prévues sur quatre ans. F. Fillon et N. Sarkozy, après avoir arrosé, avec le paquet fiscal de 15 milliards d’euros en juillet 2007, les couches privilégiées de la société, asphyxie la fonction publique et l’éducation nationale. La LCR soutient les manifestations des lycéens et des enseignants, appellent à y participer pour l’annulation des 11 200 suppressions de postes, contre le Bac pro en 3 ans et la liquidation du BEP, et le rapport Pochard qui vise à justifier les suppressions de postes par une avalanche d’heures supplémentaires et à détruire les droits sociaux des personnels enseignants. X. Darcos doit céder !

Le 1er avril 2008.

Lire la suite

Cotiser 41 ans, c’est non ! C’est 37,5 pour tous ! Communiqué de la LCR du 28-03-2008

28 Mars 2008 , Rédigé par LCR 27 Publié dans #COMMUNIQUES

Cotiser 41 ans, c’est non ! C’est 37,5 pour tous !

 

Communiqué de la LCR

X. Bertrand a reçu, jeudi 27 mars, les organisations syndicales, au sujet de l’allongement de la durée de

cotisations. Mais, sur le fond, la décision est déjà prise. Il faudra cotiser 41 ans pour bénéficier d’une retraite à taux plein dans le privé, dans la Fonction Publique et pour les ex-régimes spéciaux. Nul besoin d’accéder à la demande du patronat de reculer l’âge de la retraite au-delà de 60 ans. L’allongement de la durée de cotisations poussera inévitablement les salariés à travailler plus longtemps, tout au moins ceux qui auront encore un emploi. On nage en pleine hypocrisie. La cessation d’activité tourne autour de 58 ans et l’emploi des seniors n’a en rien décollé depuis 2003 : 38%, un des taux d’emploi les plus bas en Europe. Il n’y a rien à attendre des auditions chez X. Bertand. Ce ne sont que des simulacres de concertation, destinées à donner le change.
 L’ensemble des organisations syndicales refuse l’allongement à 41 ans de la durée de cotisations. Il est de leur responsabilité d’engager la mobilisation sur la durée pour faire reculer le gouvernement. La LCR est contre tout allongement de la durée de cotisations à 41 annuités. Entre 1960 et 2006, le Produit intérieur brut (PIB) en euros constants a augmenté de 328%, les besoins de financement des retraites de + 104%. Pour la LCR, les moyens financiers existent pour un retour aux 37,5 annuités pour tous, la retraite à 60 ans, avec un taux de remplacement égal à 75%. C’est pourquoi, la LCR sera présente à la manifestation du 29 mars, avec O.Besancenot, au point fixe à la hauteur du métro Faidherbe-Chaligny, à 14h30.

Le 28 mars 2008.
Lire la suite

Grève pour 300 euros à ST Microélectronics - Communiqué de la LCR du 28-03-2008

28 Mars 2008 , Rédigé par LCR 27 Publié dans #COMMUNIQUES

Grève pour 300 euros à ST Microélectronics depuis 8 jours!

 

Communiqué de la LCR

 

Olivier Besancenot, porte-parole de la LCR, apporte son soutien total à la lutte que mènent les salariés de ST Microélectronics de Rousset pour leurs salaires. ST Micro est une de ces entreprises du CAC 40 qui cajolent leurs actionnaires et n’assurent même pas à leurs salariés le maintien du pouvoir d’achat face à l’inflation. Alors que l’état vient d’augmenter sa participation au capital de l’entreprise, la responsabilité du gouvernement est directement engagée dans une politique qui garantit les profits au détriment des salaires. La détermination des salariés, en grève reconductible depuis le 20 mars pour 300 euros, est un espoir pour tous ceux qui dans ce pays ne se résignent pas à subir l’arbitraire patronal. Les salariés du site de Rousset ne sont pas isolés. Les nombreuses luttes en cours tracent la voie à un mouvement d’ensemble pour l’augmentation des salaires, des minima sociaux, la défense des retraites.

Le 28 mars 2008

 

 

 

Lire la suite

Troupes françaises hors d’Afghanistan! Communiqué de la LCR du 28-03-2008

28 Mars 2008 , Rédigé par LCR 27 Publié dans #COMMUNIQUES

Troupes françaises hors d’Afghanistan!

 


Communiqué de la LCR.

 Dans le cadre de son rapprochement avec son complice Bush, N. Sarkozy vient d’annoncer l’envoi d’un renfort de 1000 soldats français en Afghanistan, s’ajoutant aux 1670 déjà présents. Ainsi, N. Sarkozy engage la France encore plus dans une guerre sans issue menée contre le peuple afghan au nom de la lutte contre les talibans. Nous n’avons rien à faire dans une intervention militaire menée par les USA pour sauver leurs intérêts stratégiques et économiques dans la région. En Irak, en Afghanistan, c’est aux peuples concernés d’agir pour régler leurs problèmes. La LCR est contre l’envoi de nouvelles troupes en Afghanistan. Elle exige le retrait immédiat de toutes les troupes françaises qui sont sur place et l’arrêt de la politique de collaboration avec les gouvernements des USA et de la Grande-Bretagne.

 Le 28 mars 2008.
Lire la suite

Solidarité avec les salariés de Dacia en grève pour une augmentation de 148 euros - Communiqué de la LCR

27 Mars 2008 , Rédigé par LCR 27 Publié dans #COMMUNIQUES

Solidarité avec les salariés de Dacia en grève pour une augmentation de 148 euros

 

Communiqué de la LCR

 Depuis le 24 mars, les salariés roumains de l’usine Dacia de Pitesti sont en grève illimitée pour une augmentation de 148 euros. Malgré plusieurs débrayages il y a quelques semaines, la direction ne semble pas avoir pris vraiment conscience de la détermination des grévistes. La direction de l’usine Dacia persiste à camper sur une position de refus, prétextant un coût inassumable par l’entreprise. Le salaire brut moyen des salariés de Dacia s’élève actuellement à 285 euros mais un grand nombre d’entre eux touche un salaire qui dépasse à peine 200 euros. L’usine Dacia fabrique la Logan dont le succès a dopé les ventes de véhicules Renault et les profits du groupe présidé par Carlos Ghosn. Les salariés roumains, qui ont vu leur charge de travail s’accroître avec l’augmentation des Logan fabriquées, exigent une autre répartition des richesses qui leur permettent de profiter de la croissance des ventes. Ils s’affrontent ainsi à la logique de la délocalisation qui voit les grands groupes industriels s’implanter dans les pays à bas coût de main d’œuvre. La LCR soutient totalement la grève générale illimitée des salariés de Dacia pour 148 euros d’augmentation. La direction de Renault doit céder. Il est temps de mettre en place, dans le secteur de l’automobile, un réseau de solidarité qui prenne des initiatives pour soutenir la grève en Roumanie.

 Le 27 mars 2008

Lire la suite