Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
NPA 27 -  Eure

Articles avec #communiques tag

Avec les lycéens pour le retrait de la réforme Darcos. Communiqué LCR du 18-12-2008

18 Décembre 2008 , Rédigé par LCR 27 Publié dans #COMMUNIQUES

Avec les lycéens pour le retrait de la réforme Darcos.

 
Communiqué de la LCR.

En catastrophe, X. Darcos a annoncé le report de la réforme des lycées, croyant ainsi mettre un couvercle sur les manifestations lycéennes. Ce qu’il n’est pas arrivé à faire puisque depuis les lycéens ont continué à descendre dans la rue. Les déclarations récentes de F. Fillon estimant qu’il y avait une « incompréhension généralisée » de la réforme Darcos et qu’il fallait prendre le temps d’expliquer ne risque pas de calmer les choses. Aussi bien les lycéens que les personnels de l’éducation nationale ont bien compris que la réforme Darcos n’était qu’un habillage pour faire disparaître des postes par milliers. C’est vrai dans le premier avec la suppression des Rased, dans les lycées professionnels avec le Bac Pro en 3 ans au lieu de 4, de la réforme des lycées qui entraînerait plusieurs milliers de postes en moins. Alors que des milliards d’euros sont déversés dans la poche des banquiers et des patrons, il est insupportable que le service public d’éducation soit privé des financements budgétaires nécessaires. C’est pourquoi, la LCR soutient les manifestations lycéennes et appelle à y participer pour exiger le retrait de la réforme Darcos, le rétablissement des 13 500 postes supprimés à la rentrée 2009 ainsi que des 3000 postes de Rased sacrifiés par X. Darcos. La solidarité de la LCR est complètement acquise à tous les enseignants qui font de la résistance à la réforme Darcos dans le premier degré.
Le 18 décembre 2008.

Lire la suite

HAUTE-NORMANDIE: PLUS DE 6000 DEMANDEURS D'EMPLOI ATTENDENT LE TRAITEMENT DE LEUR DOSSIER ASSEDIC

17 Décembre 2008 , Rédigé par LCR 27 Publié dans #COMMUNIQUES

Communiqué de presse du SNU-FSU ANPE/ASSEDIC Haute-Normandie.

 

EN RÉGION HAUTE-NORMANDIE, PLUS DE 6000 DEMANDEURS D'EMPLOI ATTENDENT LE TRAITEMENT DE LEUR DOSSIER ASSEDIC : CE SONT LES 6000 PREMIÈRES VICTIMES DE LA FUSION/PRIVATISATION ANPE/ASSEDIC.

 

Plus de 6000 privés d'emploi attendent, en Haute-Normandie, le traitement de leur dossier ASSEDIC, malgré l'implication active d'agents des ASSEDICS, submergés par leur charge de travail. Cette surcharge, en partie liée à une situation économique en nette dégradation, est aussi la conséquence d'une organisation et d'un management de l'activité particulièrement inadaptée par rapport aux besoins des usagers, et qui surcharge et dégrade fortement les conditions de travail des agents de l'ASSEDIC.

 

Début janvier, la fusion/privatisation théorique des 2 établissements ANPE et ASSEDIC se fera, créant un monstre hybride, « pôle emploi » Menée à marche forcée et à la va-vite, elle va s'effectuer dans un contexte social explosif, tant du coté ANPE que du coté ASSEDIC, avec un personnel totalement écœuré par l'autisme de la direction devant ses justes revendications. Le futur mode d'organisation retenu pour Pôle emploi est directement calqué sur le modèle ASSEDIC. Celui-ci étant déjà inadapté à la fonction d'indemnisation, il l'est encore plus au métier de conseil à l'emploi.

 

A compter du 17 Décembre, je rendrai visite aux médias régionaux pour leur présenter un dossier de presse détaillant la problématique de la fusion/privatisation ANPE/ASSEDIC.

 

Alain PIMOULLE
 

Secrétaire régional du SNU-FSU ANPE/ASSEDICS.

portable : 06.68.53.19.60

Lire la suite

Répondre non à Christine Albanel : communiqué LCR du 16-12-2008

17 Décembre 2008 , Rédigé par LCR 27 Publié dans #COMMUNIQUES

Répondre non à Christine Albanel.

 

Communiqué de la LCR.

Par la voix de Christine Albanel, ministre de la culture et de la communication, le gouvernement de Mrs Sarkozy et Fillon viennent de demander au président de France Télévisions, P. de Carolis, de se charger lui-même des basses besognes gouvernementales et de décréter la suppression de la publicité à compter du 5 janvier 2009. C’est une grande première : un gouvernement prétend faire appliquer une loi avant même qu’elle soit votée. Outre que c’est un véritable affront à l’égard des parlementaires, c’est un déni de démocratie qui souligne combien le futur PDG de France Télévision ne sera qu’une marionnette aux ordres de N. Sarkozy. Non seulement, la demande de Christine Albanel est irrecevable mais, de plus, ce projet de loi met en l’audiovisuel public devant un danger mortel, du point de vue de son indépendance vis-à-vis du pouvoir et des moyens financiers nécessaires afin de pouvoir fonctionner et améliorer sans cesse la qualité des programmes. Ce passage en force est le signe d’un gouvernement aux abois qui est en grande difficulté sur plusieurs projets de loi actuellement. Pour la LCR, solidaire des personnels de France Télévision et de l’audiovisuel public légitimement inquiets pour leur avenir, P. de Carolis doit refuser d’obtempérer aux ordres du gouvernement Fillon.

Le 16 décembre 2008.

Lire la suite

Construire un parti radicalement écologiste: communiqué LCR du 17-12-2008

17 Décembre 2008 , Rédigé par LCR 27 Publié dans #COMMUNIQUES

Construire un parti radicalement écologiste.


Communiqué de la LCR.


Plus de quatre-vingt militants se sont retrouvés les 13 et 14 décembre pour échanger, débattre et enrichir le programme qui sera adopté au congrès de fondation du NPA. Des représentants du mouvement des « Objecteurs de la Croissance » ont participé à ces travaux en qualité d’observateurs. Après un échange sur l’expérience militante de chaque participant, les débats ont porté l’eau, la crise climatique, les alternatives énergétiques, l’agriculture, du développement et de la décroissance, de l’écologie politique. La réflexion a porté également sur la nécessité de rendre l’écologie transversale afin qu’elle soit partie intégrante des préoccupations des différentes commissions thématiques du nouveau parti. Le souci d’articuler le social et l’écologique a été clairement affirmé, ainsi que la nécessité de donner à la question écologique une dimension internationale. Ce week-end de travail est une étape importante pour la fondation d’un parti anticapitaliste radicalement écologiste.

 Le 17 décembre 2008.
Lire la suite

Soutien aux intermittents en lutte: communiqué LCR du 16-12-2008

16 Décembre 2008 , Rédigé par LCR 27 Publié dans #COMMUNIQUES

Soutien aux intermittents en lutte.

 

Communiqué de la LCR.

 Les intermittents du spectacle manifestent, aujourd’hui 16 décembre, devant le siège du MEDEF pour s’opposer à la réduction des durées d’indemnisation, à des restrictions supplémentaire pour l’accès aux droits, ce qui laisseraient sur la paille beaucoup d’intermittents. La moitié des actuels intermittents sont menacés de disparaître si le régime dit de « filière unique » était mis en place. Alors que le gouvernement distribue des milliards d’euros aux banques et aux entreprises, alors que le chômage fait des bonds en avant, il est absolument intolérable que les intermittents du spectacle soient sacrifiés en raison de la crise économique qui s’installe. C’est pourquoi, la LCR soutient les mobilisations des intermittents pour la défense de leur régime d’indemnisation et que tous les intermittents en bénéficient.

Le 16 décembre 2008.

Lire la suite

La compagnie pharmaceutique GSK force les familles pauvres à tester ses vaccins : 12 bébés morts

13 Décembre 2008 , Rédigé par LCR 27 Publié dans #COMMUNIQUES

La compagnie pharmaceutique GSK force les familles pauvres à tester ses vaccins : 12 bébés morts

Le 11 decembre 2008

Natural News

 

GlaxoSmithKline, la grande compagnie pharmaceutique, a été accusée de faire pression sur des parents pauvres du Tiers Monde pour qu’ils engagent leurs enfants dans des essais expérimentaux de médicaments qui ont entraîné la mort d'au moins 12 enfants.

Cette compagnie teste actuellement un vaccin expérimental contre la pneumonie sur les enfants de moins d'un an en Argentine, en Colombie et au Panama. Selon la Fédération argentine des Professionnels de la Santé (Feprosa), des parents pauvres argentins ont été « obligés et contraints de signer les formulaires d’acceptation. »

Juan Carlos Fesprosa de Palomares a dit : « Dans la plupart des cas, ces gens, forcés d’engager leurs enfants, sont défavorisées, beaucoup d'entre eux ne sachant ni lire ni écrire. »

« Cela se déroule sans aucune sorte de contrôle étatique [et] ne satisfait pas aux exigences éthiques minimums, » a observé la fédération.

Au moins 12 bébés argentin incorporés dans l'étude sont morts au cours de l'année écoulée.

Répondant aux reproches, GlaxoSmithKline a rétorqué que ses stricts protocoles de sécurité sont contrôlés par un comité indépendant, et que personne n’est forcé de participer au programme.  

« L’inscription aux tests est sur la base du volontariat et ceux qui participent aux essais sont libres de se retirer à tout moment, » a fait savoir la compagnie.

Mais, selon Julieta Ovejero, la grand-tante de l'un des enfants décédés, « Beaucoup de gens voulant arrêter le protocole n’en sont pas autorisés ; ils sont forcés de continuer, menacés de ne recevoir aucun autre vaccin en cas d’abandon. »  

Le test du vaccin a aussi suscité des accusations de corruption : Dans la province argentine de Santiago del Estero, les essais ont été autorisés par le Ministre de la Santé de la province, Juan Carlos Smith, le frère du principal chercheur de l'étude.  

Des critiques, comme Ana Maria Marchese, pédiatre à l’hôpital pour enfants de Santiago del Estero, où l'étude est en cours, accusent GlaxoSmithKline d'utiliser les enfants du Tiers Monde comme des cobayes.  

 « Parce qu'ils ne peuvent pas expérimenter en Europe ou aux États-Unis, ils viennent le faire dans les pays du Tiers Monde, » dit-elle.  

Article original en anglais : http://www.naturalnews.com/025032.html

 

Traduction libre de Pétrus Lombard.

Lire la suite

Aux côtés de la jeunesse grecque : communiqué LCR du 9-12-2008

10 Décembre 2008 , Rédigé par LCR 27 Publié dans #COMMUNIQUES

Aux côtés de la jeunesse grecque

 


Communiqué de la LCR.


 Samedi 6 décembre, la répression policière systématique des mobilisations étudiantes a franchi un dramatique palier : un jeune de 15 ans, Andréas Grigoropoulos, est mort tué par un policier des « forces spéciales » alors qu’il n’y avait ni manifestation, ni jet de pierres à l’encontre des forces de police. Depuis, de nombreuses manifestations de protestation des étudiants grecs se sont déroulés à Athènes et dans de nombreuses villes dans un climat de violences policières e plus en plus lourd. Ces événements s’inscrivent dans une situation politique et sociale très dégradée : corruption, scandales financiers et incompétence du gouvernement Caramanlis, opposition des étudiants contre la privatisation des facultés, des lycéens contre le manque de moyens, les réformes scolaires et les salaires de misère qui les attendent à la fin de leurs études. Mercredi 10 décembre, une grève générale est prévue à l’appel des organisations syndicales contre la remise en cause des droits à la retraite, pour les salaires et pour l’emploi. La LCR, qui partage totalement la tristesse et la colère des étudiants grecs est solidaire de la révolte de la jeunesse grecque contre les violences policières et des mobilisations des travailleurs et de la population contre la répression et la politique du gouvernement Caramanlis. La LCR appelle l’ensemble des organisations de gauche à prendre des initiatives afin de manifester notre solidarité avec la jeunesse et la population en Grèce.

 Le 9 décembre 2008.
Lire la suite

A la poubelle, les réformes de Darcos. Communiqué LCR du 10-12-2008

10 Décembre 2008 , Rédigé par LCR 27 Publié dans #COMMUNIQUES

A la poubelle, les réformes de Darcos.

 
Communiqué de la LCR.

Fin d’année agitée pour X. Darcos ! Les mobilisations se multiplient contre ses réformes libérales de l’éducation. Rassemblements et manifestations la 10 décembre, manifestations de lycéens et d’étudiants en IUT, « nuit des écoles », refus d’appliquer sa réforme du premier degré par un directeur d’école dans l’Hérault.

Jamais avare d’une provocation ou d’une forfanterie, X. Darcos se vante de ne pas être un « ministre de l’hésitation ». Ce qui est sûr c’est qu’il est un ministre de la destruction et du retour en arrière : destruction de 25 000 emplois publics en deux ans, régression de la formation professionnelle publique avec le Bac Pro en 3 ans, « réforme » des lycées dont une des conséquences sera de supprimer des milliers de postes, destruction des RASED et régression des programmes dans le 1er degré.

Le ministre de l’éducation, sponsorisé par F. Fillon et N. Sarkozy, passe la formation à la moulinette de la gestion comptable et de la rentabilité. L’éducation doit rester un service public au service de tous les jeunes pour leur donner une formation, une qualification, un diplôme le plus élevé possible. Cette exigence tourne le dos au Smic éducatif, au système scolaire à plusieurs vitesses, qui sont sous-jacents aux projets ministérielle. Avec à la clef, un chantage vis-à-vis des organisations syndicales : vous signez d’abord, on discute ensuite.

La LCR soutient toutes les mobilisations des personnels, des lycéens, des étudiants et des parents. Contre les suppressions de postes, pour le retrait des « réformes libérales » de l’éducation, un mouvement d’ensemble prolongé dans l’éducation est nécessaire. Il faut stopper la spirale destructrice de la politique gouvernementale en matière d’éducation.

Le 10 décembre 2008.

Lire la suite

Non au démantèlement de l’AP-HP. Communiqué LCR du 8-12-2008

8 Décembre 2008 , Rédigé par LCR 27 Publié dans #COMMUNIQUES

 Non au démantèlement de l’AP-HP.


Communiqué de la LCR.

 L’intersyndicale de l’Assistance Publique – Hôpitaux de Paris (AP-HP) appelle à une grève le mardi 9 décembre et à une manifestation, à 10h, de Montparnasse au Ministère de la Santé. Le projet de loi de R. Bachelot, « Hôpital, Patients, Santé, Territoire » par le biais de la mise en place de « territoires de santé », sous la houlette de super-préfets sanitaires, à la tête d’Agences régionales de santé (ARS), vise à supprimer ou à démanteler un grand nombre d’hôpitaux de proximité au profit de super-groupes hospitaliers. 20 OOO emplois sont, dans la foulée, menacés de suppression. Les objectifs affichés d’économie et de rentabilisation, poursuivis par le gouvernement, détériorent les conditions de travail et fragilisent notre système de santé. La porte est ouverte pour une privatisation de plus en plus importante avec comme corollaire l’exclusion des plus démunis, dans l’incapacité de faire face aux dépenses. Par la mobilisation des personnels et des usagers, il faut balayer le projet de loi Bachelot. Déjà, il y a quelques mois, à Carhaix, le personnel et la population, mobilisés ensemble, ont fait échec au dépeçage de l’hôpital et réussi à garder les services chirurgie et maternité. La LCR soutient la grève et la mobilisation du 9 décembre. L’urgence est de lutter pour le maintien d’hôpitaux de proximité, contre l’asphyxie financière et le financement de l’hôpital par la tarification en fonction de l’activité, contre les suppressions d’emplois programmés. La santé est un droit pour tous quelque soit son niveau de revenu. C’est pourquoi, la LCR est favorable à la gratuité des soins pour tous.
 Le 8 décembre 2008.

Lire la suite

Refuser le chômage et la précarité. Communiqué LCR du 5-12-2008

6 Décembre 2008 , Rédigé par LCR 27 Publié dans #COMMUNIQUES

Refuser le chômage et la précarité.
Communiqué de la LCR.

 Les organisations de chômeurs et de privés d’emplois sont à l’initiative d’une manifestation unitaire samedi 6 décembre, à 14h au métro Stalingrad, contre le chômage et la précarité. Alors que 360 milliards d’euros sont mis à la disposition des banques, que N. Sarkozy a annoncé un plan de relance de 26 milliards d’euros en faveur du patronat, pour les salariés et les chômeurs ce sont les CDD, le chômage technique à répétition, la précarité, les licenciements, les aumônes en guise de minimas sociaux, la retraite à 70 ans ... Ensemble, salariés et chômeurs, il faut combattre la précarité. La LCR, qui sera présente à cette manifestation, soutient les revendications des organisateurs : 300 euros net pour tous, le SMIC à 1500 euros net, l’indexation des salaires sur les prix, l’interdiction des licenciements, la retraite à 60 ans à 75% du salaire et 37,5 annuités de cotisation, la défense et l’extension de tous les services publics.

Le 5 décembre 2008.

Lire la suite