Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
NPA 27   Comités NPA de l'Eure

Articles avec #communiques tag

Aux côtés de la jeunesse grecque : communiqué LCR du 9-12-2008

10 Décembre 2008 , Rédigé par LCR 27 Publié dans #COMMUNIQUES

Aux côtés de la jeunesse grecque

 


Communiqué de la LCR.


 Samedi 6 décembre, la répression policière systématique des mobilisations étudiantes a franchi un dramatique palier : un jeune de 15 ans, Andréas Grigoropoulos, est mort tué par un policier des « forces spéciales » alors qu’il n’y avait ni manifestation, ni jet de pierres à l’encontre des forces de police. Depuis, de nombreuses manifestations de protestation des étudiants grecs se sont déroulés à Athènes et dans de nombreuses villes dans un climat de violences policières e plus en plus lourd. Ces événements s’inscrivent dans une situation politique et sociale très dégradée : corruption, scandales financiers et incompétence du gouvernement Caramanlis, opposition des étudiants contre la privatisation des facultés, des lycéens contre le manque de moyens, les réformes scolaires et les salaires de misère qui les attendent à la fin de leurs études. Mercredi 10 décembre, une grève générale est prévue à l’appel des organisations syndicales contre la remise en cause des droits à la retraite, pour les salaires et pour l’emploi. La LCR, qui partage totalement la tristesse et la colère des étudiants grecs est solidaire de la révolte de la jeunesse grecque contre les violences policières et des mobilisations des travailleurs et de la population contre la répression et la politique du gouvernement Caramanlis. La LCR appelle l’ensemble des organisations de gauche à prendre des initiatives afin de manifester notre solidarité avec la jeunesse et la population en Grèce.

 Le 9 décembre 2008.
Lire la suite

A la poubelle, les réformes de Darcos. Communiqué LCR du 10-12-2008

10 Décembre 2008 , Rédigé par LCR 27 Publié dans #COMMUNIQUES

A la poubelle, les réformes de Darcos.

 
Communiqué de la LCR.

Fin d’année agitée pour X. Darcos ! Les mobilisations se multiplient contre ses réformes libérales de l’éducation. Rassemblements et manifestations la 10 décembre, manifestations de lycéens et d’étudiants en IUT, « nuit des écoles », refus d’appliquer sa réforme du premier degré par un directeur d’école dans l’Hérault.

Jamais avare d’une provocation ou d’une forfanterie, X. Darcos se vante de ne pas être un « ministre de l’hésitation ». Ce qui est sûr c’est qu’il est un ministre de la destruction et du retour en arrière : destruction de 25 000 emplois publics en deux ans, régression de la formation professionnelle publique avec le Bac Pro en 3 ans, « réforme » des lycées dont une des conséquences sera de supprimer des milliers de postes, destruction des RASED et régression des programmes dans le 1er degré.

Le ministre de l’éducation, sponsorisé par F. Fillon et N. Sarkozy, passe la formation à la moulinette de la gestion comptable et de la rentabilité. L’éducation doit rester un service public au service de tous les jeunes pour leur donner une formation, une qualification, un diplôme le plus élevé possible. Cette exigence tourne le dos au Smic éducatif, au système scolaire à plusieurs vitesses, qui sont sous-jacents aux projets ministérielle. Avec à la clef, un chantage vis-à-vis des organisations syndicales : vous signez d’abord, on discute ensuite.

La LCR soutient toutes les mobilisations des personnels, des lycéens, des étudiants et des parents. Contre les suppressions de postes, pour le retrait des « réformes libérales » de l’éducation, un mouvement d’ensemble prolongé dans l’éducation est nécessaire. Il faut stopper la spirale destructrice de la politique gouvernementale en matière d’éducation.

Le 10 décembre 2008.

Lire la suite

Non au démantèlement de l’AP-HP. Communiqué LCR du 8-12-2008

8 Décembre 2008 , Rédigé par LCR 27 Publié dans #COMMUNIQUES

 Non au démantèlement de l’AP-HP.


Communiqué de la LCR.

 L’intersyndicale de l’Assistance Publique – Hôpitaux de Paris (AP-HP) appelle à une grève le mardi 9 décembre et à une manifestation, à 10h, de Montparnasse au Ministère de la Santé. Le projet de loi de R. Bachelot, « Hôpital, Patients, Santé, Territoire » par le biais de la mise en place de « territoires de santé », sous la houlette de super-préfets sanitaires, à la tête d’Agences régionales de santé (ARS), vise à supprimer ou à démanteler un grand nombre d’hôpitaux de proximité au profit de super-groupes hospitaliers. 20 OOO emplois sont, dans la foulée, menacés de suppression. Les objectifs affichés d’économie et de rentabilisation, poursuivis par le gouvernement, détériorent les conditions de travail et fragilisent notre système de santé. La porte est ouverte pour une privatisation de plus en plus importante avec comme corollaire l’exclusion des plus démunis, dans l’incapacité de faire face aux dépenses. Par la mobilisation des personnels et des usagers, il faut balayer le projet de loi Bachelot. Déjà, il y a quelques mois, à Carhaix, le personnel et la population, mobilisés ensemble, ont fait échec au dépeçage de l’hôpital et réussi à garder les services chirurgie et maternité. La LCR soutient la grève et la mobilisation du 9 décembre. L’urgence est de lutter pour le maintien d’hôpitaux de proximité, contre l’asphyxie financière et le financement de l’hôpital par la tarification en fonction de l’activité, contre les suppressions d’emplois programmés. La santé est un droit pour tous quelque soit son niveau de revenu. C’est pourquoi, la LCR est favorable à la gratuité des soins pour tous.
 Le 8 décembre 2008.

Lire la suite

Refuser le chômage et la précarité. Communiqué LCR du 5-12-2008

6 Décembre 2008 , Rédigé par LCR 27 Publié dans #COMMUNIQUES

Refuser le chômage et la précarité.
Communiqué de la LCR.

 Les organisations de chômeurs et de privés d’emplois sont à l’initiative d’une manifestation unitaire samedi 6 décembre, à 14h au métro Stalingrad, contre le chômage et la précarité. Alors que 360 milliards d’euros sont mis à la disposition des banques, que N. Sarkozy a annoncé un plan de relance de 26 milliards d’euros en faveur du patronat, pour les salariés et les chômeurs ce sont les CDD, le chômage technique à répétition, la précarité, les licenciements, les aumônes en guise de minimas sociaux, la retraite à 70 ans ... Ensemble, salariés et chômeurs, il faut combattre la précarité. La LCR, qui sera présente à cette manifestation, soutient les revendications des organisateurs : 300 euros net pour tous, le SMIC à 1500 euros net, l’indexation des salaires sur les prix, l’interdiction des licenciements, la retraite à 60 ans à 75% du salaire et 37,5 annuités de cotisation, la défense et l’extension de tous les services publics.

Le 5 décembre 2008.

Lire la suite

Non à la sarkopsychiatrie sécuritaire. Communiqué LCR du 4-12-2008

4 Décembre 2008 , Rédigé par LCR 27 Publié dans #COMMUNIQUES

Non à la sarkopsychiatrie sécuritaire.

 


Communiqué de la LCR.

Surfant une nouvelle fois sur l’émotion légitime suscitée par le meurtre, à Grenoble, d’un jeune homme, par un patient, sorti sans consentement de l’établissement psychiatrique, Nicolas Sarkozy, veut imposer les mesures auxquelles il avait dû renoncer dans la loi dite de « prévention de la délinquance ».

Il prétend, en ramenant la psychiatrie à ses heures les plus sombres, en faire un simple outil d’ordre public au service de sa politique sécuritaire. A l’heure où la psychiatrie manque dramatiquement de moyens pour soigner, où les dispositifs de soins de proximité qui permettent la prévention et le soin sans enfermement sont fragilisés, le président de la république n’a d’autre réponse, à la souffrance de ceux que l’on appelle « malades mentaux », que l’enfermement, la « localisation électronique » et la création d’un fichier des malades en hospitalisation d’office aux relents particulièrement sinistres.

Il n’y a pas plus de meurtriers parmi les personnes souffrant de troubles psychiques que dans le reste de la population. Faudrait il suivant la logique présidentielle enfermer l’ensemble de la population pour prévenir des crimes qui bouleversent chacun ?

La LCR appelle à combattre les mesures scandaleuses annoncées par N. Sarkozy et exige que la psychiatrie publique dispose des moyens humains nécessaires, non pour réprimer mais pour et mener une politique de prévention et de soins, ouverte sur la cité, seul moyen efficace de prévenir autant qu’il est possible des drames comme celui de Grenoble.

Le 4 décembre 2008.

Lire la suite

Dérive sécuritaire: communiqué LCR du 2-12-2008

3 Décembre 2008 , Rédigé par LCR 27 Publié dans #COMMUNIQUES

Dérive sécuritaire.

 


Communiqué de la LCR.

 La remise en liberté de trois des cinq emprisonnés du groupe de Tarnac par la cour d’appel de Paris ne fait que démontrer l’inanité de l’accusation de terrorisme, complaisamment colportée par les enquêteurs et le pouvoir politique. Ces arrestations à grands renforts de forces policières et très médiatisés sont un des signes d’une dérive sécuritaire et liberticide, galopante, de plus en plus affirmées. Que ce soit la scandaleuse et brutale arrestation d’un ancien directeur de publication de Libération, Vittorio de Filippis, accusé de diffamation, que ce soit la perquisition dans un collège du Gers avec des chiens policiers qui ne peut que traumatiser de jeunes collégiens, chacun de ces événements voient les libertés publiques mises à mal. N. Sarkozy porte une lourde responsabilité en la matière. Le discours sécuritaire, qu’il véhicule depuis plusieurs années, agrémenté d’agressions verbales, visant à stigmatiser tous ceux et toutes celles qui portent une parole différente de la sienne ne pouvait que déboucher sur une police, et parfois une justice, à son image. Fréquemment, des sans-papiers, des jeunes sont victimes des mêmes agissements dégradants dans l’anonymat le plus total. La LCR affirme sa totale solidarité avec les victimes de ces agissements inhumains. Les libertés publiques sont menacées. Il y a urgence à se rassembler pour les défendre.
 
Le 2 décembre 2008.
Lire la suite

Solidarité avec les salariés de l’ANPE en grève: communiqué LCR du 1er-12-2008

1 Décembre 2008 , Rédigé par LCR 27 Publié dans #COMMUNIQUES

Solidarité avec les salariés de l’ANPE en grève.


Communiqué de la LCR.


Le 1er décembre, les salariés de l’ANPE sont en grève à l’appel de l’ensemble de leurs organisations syndicales. Ils entendent ainsi se mobiliser contre leurs conditions de travail qui vont se dégrader suite à la mise en place à marche forcée du Pôle Emploi qui vise à regrouper les services de l’ANPE, service public, et des ASSEDIC, de droit privé. A la différence de statut se rajoute une inégalité des rémunérations en défaveur des agents de l’ANPE. Les missions assignées aux agents de l’ANPE, en terme de suivi des demandeurs d’emploi, la hausse continue du chômage depuis plusieurs mois, conséquence de la crise du système capitaliste, aggravent considérablement les conditions de travail des personnels de l’ANPE. Jusqu’à présent, la direction a répondu par une fin de non –recevoir aux revendications des organisations syndicales en terme d’augmentation des salaires, d’augmentation des effectifs et de refus d’utiliser le 3949, la plate-forme téléphonique, passage obligatoire et payant pour un chômeur avant de pouvoir être reçu. C’est pourquoi, les personnels de l’ANPE sont en grève le 1er décembre et manifestent à partir de 13h30 depuis la Bastille. La LCR soutient totalement les revendications des personnels en grève de l’ANPE et de leurs organisations syndicales.
Le 1er décembre 2008.

Lire la suite

Halte au démantèlement du CNRS. Communiqué LCR du 29-11-2008

30 Novembre 2008 , Rédigé par LCR 27 Publié dans #COMMUNIQUES

Halte au démantèlement du CNRS.
Communiqué de la LCR.

A l’occasion la tenue du Conseil d’administration qui devait avaliser le démantèlement du CNRS, enseignants, chercheurs, ingénieurs, techniciens, administratifs et étudiants ont manifesté le 27 novembre, avec des succès à Grenoble (400 manifestants), Toulouse (2000) et Paris (4000). La manifestation parisienne a débouché sur l’occupation de l’Agence Nationale pour la Recherche (ANR), évacuée en fin de soirée.

Cette journée a permis d’exprimer le rejet des contre-réformes en cours : pilotage par l’ANR, précarité généralisée, attaques contre les statuts, casse des IUT et des IUFM, menaces sur le CAPES et l’agrégation. Dans le cadre du processus européen de Lisbonne, les critères patronaux de rentabilité et d’employabilité sont imposés à la recherche et à l’enseignement. A l’inverse, nous défendons l’idée d’une recherche indépendante et d’un enseignement de qualité répondant aux besoins de la population.

La LCR soutient la lutte de l’enseignement supérieur et de la recherche et condamne l’évacuation de l’ANR par la police. Il faut dès maintenant élargir la mobilisation. L’unité réalisée le 20 novembre, avec les luttes du primaire et du secondaire, est un acquis précieux. Elle doit être étendue pour la défense des services publics et de leurs salariés (Poste, SNCF, statistique publique). Il faut aussi créer des solidarités avec les luttes du privé contre les licenciements et le blocage des salaires.

Le 29 novembre 2008.

Lire la suite

Mobilisation contre le chômage: communiqué LCR du 29-11-2008

30 Novembre 2008 , Rédigé par LCR 27 Publié dans #COMMUNIQUES

Mobilisation contre le chômage.

 

Communiqué de la LCR.

Avec plus de 2 millions de chômeurs officiellement recensés en octobre, c’est une augmentation de 2,4% qui s’inscrit au compteur. Ce chiffre n’intègre pas, bien évidemment, les chômeurs radiés, en stage, les intérimaires licenciés, etc. L’addition est lourde. Toutes les tranches d’âge sont concernées.

Le MEDEF veut faire payer la crise aux salariés. Le chômage technique avec à la clef des pertes de salaire, les licenciements collectifs, les fermetures d’entreprise, les délocalisations frappent tous les jours les salariés.

Pendant ce temps-là, les milliards d’euros vont dans la poche des banquiers et des spéculateurs.

Pendant ce temps-là, les profits se portent bien. Arcelor-Mittal, qui veut licencier 9OOO salariés dans le monde, a réalisé 8 milliards d’euros de bénéfices pendant les neuf premiers mois de l’année 2008 et les entreprises du CAC 40 devraient dégager, cette année, un bénéfice de 12%. Quant au bouclier fiscal, il protège les grosses fortunes du financement du RSA par exemple.

Le logiciel électoral de N. Sarkozy est complètement déphasé. Le voilà maintenant qui prêche en faveur du chômage partiel, des CDD. Autrement dit, il fait droit aux exigences du MEDEF qui veut toujours plus de flexibilité et de précarité sur le marché du travail.

Une riposte collective et interprofessionnelle est à l’ordre du jour, maintenant. Les salariés de l’automobile et de la sous-traitance ont engagé les premières mobilisations. Sans attendre davantage, une initiative nationale de manifestation pour l’interdiction des licenciements, le paiement à 100% du chômage technique, le SMIC à 1500 euros net, 300 euros net pour tous devrait être organisé.

Le 28 novembre 2009.

Lire la suite

Vérité et justice pour Larami et Moushin. Communiqué LCR du 25-11-2008

26 Novembre 2008 , Rédigé par LCR 27 Publié dans #COMMUNIQUES

Vérité et justice pour Larami et Moushin.

 

Communiqué de la LCR.

Il y a un an, le 25 novembre 2007, Larami, 16 ans, et Moushin, 15 ans, mouraient dans la collision de leur moto avec une voiture de police.

Un an après, l’enquête n’a guère avancé et les familles en sont toujours à exiger la vérité sur ce qui s’est passé ce soir-là, à Villiers-le-Bel.

Un an après, plusieurs centaines de personnes ont tenu à se rassembler pour manifester dans le calme et la dignité avant de se retrouver, pour débattre de la suite, avec les familles, les avocats et de nombreux jeunes, au gymnase La Cerisaie.

La LCR et Olivier Besancenot, qui étaient représentés à l’occasion de cette journée, joignent leurs voix à celles des familles, des jeunes, des habitants de Villiers-le-Bel pour exiger qu’enfin la vérité soit connue sur les événements qui ont abouti à la mort de Larami et Moushin, le 25 novembre 2007, et que justice soit rendue.

Le 25 novembre 2008.

Lire la suite