Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
NPA 27 -  Eure

Articles avec #communiques tag

Justice et vérité pour Wissam El-Yami.

10 Janvier 2012 , Rédigé par NPA 27 Publié dans #COMMUNIQUES

Communiqué du NPA

Justice et vérité pour Wissam El-Yami.

 

Wissam-copie-1.jpgWissam el-Yami qui avait été arrêté dans la quartier de La Gauthière, à Clermont-Ferrand, est mort hier lundi 9 janvier.
Il était dans le coma, après avoir fait un malaise cardiaque durant son transport au commissariat. Menotté, plaqué et maintenu au sol, son interpellation avait été particulièrement violente.
Depuis son arrestation l'émotion et l'indignation étaient vives dans le quartier, ainsi que dans toute la ville, et une marche silencieuse pour demander que "justice soit faite" avait rassemblé plus de 500 personnes samedi 7 janvier.
Dans un quartier quadrillé par la police, survolé par un hélicoptère, 17 personnes ont encore été interpelé hier soir. Des mois de prison ferme sont requis pour jet de pierres.
Cette situation est révoltante !
Le NPA, avec son candidat à l'élection présidentielle, Philippe Poutou, condamnent la violence policière qui aboutit à la mort d'un homme.
Les policiers mis en cause doivent immédiatement être suspendus et il faut cesser la répression contre les jeunes et toutes les personnes qui protestent contre la mort de Wissam El-Yami.
Une information judiciaire est ouverte qui devrait être requalifiée en " violences volontaires ayant entrainé la mort sans intention de la donner par personnes dépositaire de l'autorité publique ". Elle doit aller jusqu'au bout en toute indépendance.
La famille, les amis de Wissam, les habitants de La Gauthière, ont droit à la vérité et à la justice, comme ils le réclament : "Personne ne doit être au dessus de lois"
Le 10 janvier 2012.

Lire la suite

Le Front national à Saint-Denis : c'est NON !

7 Janvier 2012 , Rédigé par NPA 27 Publié dans #COMMUNIQUES

Communiqué du NPA

Le Front national à Saint-Denis : c'est non !

NON à lavermine fafLe NPA sera partie prenante de la large mobilisation unitaire, à Saint-Denis, le dimanche 8 janvier contre la venue de Marine Le Pen, à l'occasion d'une initiative festive.

Déjà, le Front national avait tenté, dans un passé récent, de venir sur le site de PSA à Aulnay. Sans succès devant la mobilisation des salariés et des militants antifascistes.

Quoiqu'il fasse en terme de communication, depuis la passation de pouvoir entre JM Le Pen et sa fille, le Front national n'est pas un parti qui défend les travailleurs. Bien au contraire, il n'a de cesse de dresser les salariés entre eux, en fonction de leurs origines, de s'attaquer à leurs droits sociaux et aux libertés.

Le discours anti-immigré constant ne peut qu'alimenter le racisme, la xénophobie et l'islamophobie. Le camp naturel du Front national c'est celui des riches et des grands groupes du CAC 40.

Nous ne laisserons pas le Front national tenter de duper les couches populaires sans réagir à chaque fois par des mobilisations unitaires.

Soyons nombreux à manifester dimanche 8 janvier, à partir de 12h, devant la mairie de Saint-Denis et à 13h au départ de la Porte de Paris.

Le 5 janvier 2012.

Lire la suite

TVA antisociale : hold up sur les salaires.

3 Janvier 2012 , Rédigé par NPA 27 Publié dans #COMMUNIQUES

Communiqué du NPA

TVA antisociale : hold up sur les salaires.

Defendre-protection-sociale.jpgUne nouvelle fois, lors de ses vœux, N. Sarkozy ‘’annonce’’ une hausse de la TVA pour financer la protection sociale et ‘’soulager’’ le cout du travail.

Il exauce ainsi les vœux du MEDEF. Il y a quelques semaines celui-ci demandait cette mesure à hauteur de 30 à 80 milliards d’euros.

Quelque soit l’emballage utilisé « TVA anti délocalisation » « TVA sociale » l’arnaque consiste à faire payer par un impôt sur la consommation des salariés, des chômeurs, des retraités, ce que le patronat verse actuellement sous forme de cotisations sociales.

80 milliards de TVA en plus, c’est près de 80 milliards de pouvoir d’achat en moins pour les salariés.

80 milliards d’exonération de cotisations patronales c'est 80 milliards de profits en plus pour les actionnaires : tel est le but fondamental de la TVA antisociale

La TVA c’est, de plus, l’impôt le plus injuste puisque qu’en proportion, moins on est riche, plus on le paye !

Ce pouvoir, toujours prêt à dénoncer l’impôt pour les plus riches, n’hésite pas une seconde à l’augmenter quand il s’agit de faire payer les salariés et les classes populaires.

Quant à l’effet anti délocalisation, si les baisses de cotisations sociales avaient permis de sauver ou de créer des emplois, cela ce saurait depuis 30 ans que les gouvernements de droite comme de gauche appliquent cette mesure, sans aucune efficacité.

Avec la TVA antisociale, N.Sarkozy, continue son combat pour « autre répartition des richesses »…. en faveur de ses amis du Fouquets.

C’est bien l’inverse qu’il s’agit de leur imposer en refusant toute augmentation de la TVA pour financer la protection sociale et en exigeant le financement de la sécurité sociale exclusivement par des cotisations (patronales).

Le 3 janvier 2012.

Lire la suite

Les agents de sécurité en grève dans les aéroports ont raison !

21 Décembre 2011 , Rédigé par NPA 27 Publié dans #COMMUNIQUES

Communiqué du NPA

Les agents de sécurité en grève dans les aéroports ont raison!

greve-aeroport-syndicats.jpgLe mouvement de grève des agents de sécurité des aéroport est symbolique par tous ses aspects.
Il s'agit avant tout d'un secteur qui a été "externalisé" par les pouvoirs publics au profit de sociétés privées qui bénéficient ainsi d'une rente de situation.
Or, le patronat de ce secteur maintient les travailleurs à des salaires se situant seulement entre 1100 et 1400 euros en moyenne et, surtout, impose des horaires de travail infernaux ne permettant pas l'existence d'un minimum de vie sociale.
Face à cette exploitation, la lutte des agents de sécurité des aéroports est parfaitement légitime. De ce point de vu, l'annonce par le gouvernement de la mobilisation de 400 policiers et gendarmes pour briser cette grève est dans la continuité des réquisitions dans la pétrochimie lors du mouvement contre la réforme des retraites. Sous prétexte de "prise d'otages" des voyageurs, il s'agit d'un nouvel épisode de la guerre sociale larvée que mène le gouvernement français contre les travailleurs de ce pays, d'une nouvelle atteinte aux droits des salariés.
Les vrais "preneurs d'otage" sont les patrons de ce secteur qui, aidés par le gouvernement, contraignent les agents de sécurité à être enchaînés à leur lieu de travail pour des salaires de misère.
Le NPA soutient sans réserve la grève des agents de sécurité des aéroports et apelle à une solidarité générale en leur faveur."


Le 21 décembre 2011.

Lire la suite

Hommage à Vaclav Havel.

21 Décembre 2011 , Rédigé par NPA 27 Publié dans #COMMUNIQUES

Communiqué du NPA

Hommage à Vaclav Havel.

Vaclav-Havel.jpgAncien président de la Tchécoslovaquie puis de la République tchèque, Vaclav Havel vient de mourir des suites d'une longue maladie.

Né en 1936, homme de lettres et de théâtre, il s'opposa à l'intervention et à l'occupation soviétiques qui mirent fin au « Printemps de Prague » en 1968.

Par la suite, refusant l'exil, il s'engagea pleinement en faveur de la défense des libertés démocratiques et de la construction d'une société débarrassée de la dictature d'un parti qui n'avait de communiste que le nom.

A ce titre, il fut un des cofondateurs de la Charte 77 qui regroupait nombre d'intellectuels, de personnalités et de militants, tous dissidents qui entendaient poursuivre, en Tchécoslaovaquie même, la lutte pour le triomphe des idéaux du Printemps de Prague.

Il paya cher le prix de son engagement politique : ses oeuvres furent interdites et il passa de longues années en prison, ce qui contribua à dégrader sa santé.

Avec Vaclav Havel, disparaît un intellectuel, militant politique, qui milita pour les droits et les libertés démocratique malgré la chape de plomb stalinienne.

Il n'hésita pas, ces dernières années, à mettre en garde les gouvernements européens contre les dangers de « l'intolérance racial, de la xénophobie, de l'égoïsme national ».

A l'heure où la crise économique du capitalisme engendre des tentatives de replis nationalistes, la prolifération de la xénophobie, cette mise en garde est d'une brûlante actualité.

Le 19 décembre 2011.

Lire la suite

Prostitution : contre l'hypocrisie de la pénalisation des clients.

18 Décembre 2011 , Rédigé par NPA 27 Publié dans #COMMUNIQUES

Communiqué du NPA

Prostitution : contre l'hypocrisie de la pénalisation des clients.

 

logo-NPALe NPA lutte pour une société débarrassée de toute oppression dont l'oppression patriarcale à laquelle participe le système prostitutionnel.

La proposition de loi des députés D.Bousquet et G.Geoffroy prétend protéger «les victimes de la traite des êtres humains et du proxénétisme» en pénalisant les clients. Soi-disant menée au nom des droits des femmes, cette proposition s'inscrit au contraire dans la droite ligne de la LSI de 2003 introduisant le délit de racolage passif, qui conduit à criminaliser les prostitué-e-s et à aggraver leur vulnérabilité.

En effet, la pénalisation du client ne fait pas disparaître la prostitution, mais rend simplement plus difficile les conditions dans lesquelles elle s'exerce. Contraint-e-s d'exercer dans des lieux cachés des forces de police, les prostitué-e-s auront, si cette mesure est adoptée, encore moins accès aux services de santé et de dépistage et seront davantage exposé-e-s aux agressions tout en vivant dans la hantise d'un contrôle policier. Cette proposition de loi s'inscrit donc dans une logique de criminalisation de la pauvreté et de stigmatisation des personnes prostituées.

Pour le NPA, une vraie politique pour les prostitué-e-s doit avant tout s'attaquer à la misère et aux violences générées par les politiques libérale, sécuritaire et de fermeture des frontières dont se nourrit le système prostitutionnel. Elle doit supprimer toute répression directe (délit de racolage) ou indirecte (pénalisation des clients) des prostitué-e-s et leur permettre de bénéficier des lois contre les violences. Elle doit favoriser leur accès aux droits: à la protection sociale, au logement, au titre de séjour, à la justice, au droit d'association, à la formation et une aide réelle pour ceux/celles qui veulent sortir de la prostitution.

C'est pourquoi le NPA s'engage contre cette pénalisation du client et s'associe aux mobilisations qui s'y opposent, notamment celles du 17 décembre contre les violences faites aux prostitué-e-s, dans le cadre de la manifestation parisienne à 14h, au départ de la place Pigalle.

Le 15 décembre 2011.

Lire la suite

Liberté pour Josu Esparza !

14 Décembre 2011 , Rédigé par NPA 27 Publié dans #COMMUNIQUES

Communiqué du NPA

Liberté pour Josu Esparza !

logo-NPALa manifestation de Bayonne, samedi dernier, à l’appel d’un collectif de quatorze organisations ( LDH, Etxerat, Cimade, CDDHPB, Askatasuna, Anai Artea, Herriarekin, LAB, SOlidaires, CFDT santé-sociaux PB, Segi, Batasuna, NPA, Abertzaleen Batasuna) a réuni 4000 personnes en faveur d’une résolution démocratique du conflit au Pays Basque.

Des éluEs de tous bords (des partis abertzale mais aussi des Verts, du PS, du Modem) et de nombreux syndicalistes (de la CGT, de la CFDT, de Solidaires…) étaient présents. Aurore Martin (militante de Batasuna de nationalité française) et Josu Esparza (militant d’Askatasuna de nationalité espagnole), tous deux sous le coup d’un MAE (mandat d’arrêt européen) étaient là.

Les manifestantEs ont exigé l’arrêt immédiat de toutes les formes de répression dont les mandats d’arrêt européens, le rapprochement des prisonniers au Pays Basque, la libération des prisonniers malades et conditionnables, la légalisation des organisations interdites, ont appelé à la réconciliation et la reconnaissance de toutes les victimes. Ce sont là les points nécessaires pour avancer vers une résolution démocratique et politique du conflit.

La réponse de l’état français a été rapide et brutale. Dans l'après midi du 12 décembre, il a envoyé sa police interpeller Josu Esparza. Son transfert à Madrid est imminent, sans doute déjà en cours.

Josu est sous le coup de deux mandats d’arrêt européens.

Répression, encore et toujours la répression : telle est la première réponse des états français à la nouvelle donne au Pays Basque, à la volonté de dialogue et de processus démocratique qui s’exprime aujourd’hui de plus en plus massivement. Mais ce mouvement est profond, ne cèdera pas devant la provocation des états.

Mardi 13 décembre à 18h30, un rassemblement a eu lieu devant la sous-préfecture de Bayonne. Pour la libération de Josu ! Pour l’arrêt des poursuites envers Josu, Aurore et tous-tes les autres ! La mobilisation va s’intensifier et le NPA y prend toute sa place. « Pays basque : une solution démocratique maintenant » !

Le 14 décembre 2011.

Lire la suite

Solidarité avec les manifestants arrêtés en Russie.

9 Décembre 2011 , Rédigé par NPA 27 Publié dans #COMMUNIQUES

Communiqué du NPA

Solidarité avec les manifestants arrêtés en Russie.

contre-poutine.JPGDepuis le scrutin du 4 décembre, plusieurs manifestations ont lieu dans les principales villes de Russie.

Les manifestants entendaient dénoncer les fraudes, constatées par des observateurs russes indépendants ou l'OSCE, et défendre les libertés démocratiques.

Toutes ces manifestations ont été durement réprimées et 1600 manifestrants à Moscou, à Saint-Pétersbourg, entre autres, arrêtés.

Le NPA exige la libération des manifestants arrêtés, l'arrêt des violences policières, l'annulation des condamnations prononcées, le respect de l'ensemble des droits démocratiques.

Le 8 décembre 2011.

Lire la suite

Le plan d'austérité pour les étudiants a commencé.

26 Novembre 2011 , Rédigé par NPA 27 Publié dans #COMMUNIQUES

Communiqué du NPA

Le plan d'austérité pour les étudiants a commencé.

Le NPA soutient les assemblées générales étudiantes et les rassemblements qui auront lieu devant les CROUS en fin de semaine pour réclamer le paiement immédiat et intégral des bourses du mois de novembre.

Au scandale des universités mises sous tutelle car leurs budgets sont en déficit, s'ajoute celui des bourses non versées.

Vendredi, lors du vote du Conseil national des œuvres universitaires et sociales (CNOUS), les dotations financières de vingt-et-un Centres régionaux (CROUS) sur vingt-huit devraient baisser pour l'année 2012.

À l'heure actuelle, des dizaines de milliers d'étudiants boursiers n'ont toujours pas perçu leurs bourses du mois de novembre. Il est même probable, selon les syndicats étudiants, que la situation soit pire au mois de décembre. Les 560000 boursiers pourraient ne rien toucher du tout! C'est déjà le cas dans certaines académies, comme Aix-Marseille ou Reims.

En cause, la mise en place d'un dixième mois de bourse. Annoncée en grande pompe cet été, cette mesure, pourtant promise dès 2007, n'aurait donc pas été anticipée, causant une «désorganisation» dans les services administratifs.

La réalité, c'est que les caisses sont vides. Les CROUS sont de moins en moins financés. L'État, une fois de plus, fait le choix de la pénurie budgétaire pour les jeunes et les plus pauvres.

Le montant des bourses versées chaque année s'élève à 800 millions d'euros, une goutte d'eau comparé aux milliards versés pour le remboursement de la dette, par exemple.

Pour le NPA, il faut un investissement massif dans les services publics, notamment d'Éducation et un plan d'embauches d'enseignants avec le statut de fonctionnaire. Pour que les jeunes puissent se former et vivre leur vie sans dépendre de leurs familles ou d'un emploi précaire, il faut une allocation d'autonomie pour tous les 16-25 ans, à hauteur du SMIC, financée par des cotisations sociales.

Le 24 novembre 2011.

Lire la suite

Hommage à Danielle Mitterrand.

22 Novembre 2011 , Rédigé par NPA 27 Publié dans #COMMUNIQUES

Communiqué du NPA

Hommage à Danielle Mitterrand.

daniel-M.jpgDans la nuit de lundi à mardi, Danielle Mitterrand est décédée. Le NPA tient à rendre hommage à la militante qu'elle fut toute sa vie, y compris lorsqu'elle était selon la terminologie officielle « la première dame de France ».

Résistante pendant la seconde guerre mondiale, toute sa vie elle s'impliqua, avec sa fondation, France Libertés, dans la défense des droits de l'homme, des droits des peuples et n'hésita pas à s'engager en faveur des minorités opprimées, à nouer des contacts avec le sous-commandant Marcos, par exemple, figure emblématique de la révolte des zapatistes, à soutenir le mouvement altermondialiste.

Sa lutte inlassable pour que chacun-e ait accès à l'eau potable publique illustre bien son souci de défendre au quotidien les droits fondamentaux de l'être humain.

Le 22 novembre 2011.

Lire la suite