Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
NPA 27 -  Eure

Tunisie : Ben Ali assassin ! Sarkozy complice !

9 Janvier 2011 , Rédigé par NPA 27 Publié dans #International

Communiqué du NPA

Ben Ali assassin ! Sarkozy complice !

 

logo-NPALe 4 janvier meurt Mohamed Bouazizi, jeune diplômé chômeur, contraint de vendre des fruits et légumes. Son immolation après la confiscation de son étal, avait déclenché la révolte de Sidi Bouzid. Après d'autres décès et tentatives de suicides, la colère et la contestation continuent de s'étendre.

Un grand élan de solidarité internationale a donné lieu à de nombreux rassemblements de soutien aux populations tunisiennes, notamment le 6 janvier en France et dans le monde.

Né de revendications sociales légitimes pour une aspiration à une vie digne, du travail pour tous et des salaires décents, ce mouvement, profondément populaire, ancré dans la jeunesse, s'est peu à peu transformé en une dénonciation politique de la dictature de Ben Ali. La population manifeste contre la censure omniprésente, la mainmise de la famille régnante sur l'économie du pays, la corruption et le népotisme qui gangrènent la société, l'utilisation mafieuse du pouvoir à des fins personnelles.

Cette radicalisation contredit dans les faits la version officielle du pouvoir, reprise à son compte par une opposition de façade, qui tente d'accréditer la thèse d'une manipulation des média étrangers .

Au prétexte de lutter contre l'islamisme, le régime de Ben Ali détruit les libertés individuelles et collectives, promettant en échange le fameux «miracle économique» dont le revers a été dévoilé par la crise mondiale. Ce «miracle», bien loin de profiter aux travailleurs tunisiens, enrichit le clan de Ben Ali et ses soutiens, européens notamment.

Le peuple tunisien étouffé par tant d'années d'un régime liberticide, ose affronter la répression pour dire sa colère et son ras-le-bol, un courage qu'il faut saluer quand on connaît la violence et le recours à la torture de ce régime meurtrier.

Il y a urgence à exiger du gouvernement français et de l'Union Européenne de rompre, conformément aux principes du Droit International, avec la clique au pouvoir en Tunisie qui en bafoue impunément toutes les règles relatives aux Droits humains.

Le 8 janvier 2011

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article