Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
NPA 27 -  Eure

SNECMA VERNON : TOUJOURS PLUS DUR POUR LES PRESTATAIRES

10 Juin 2014 , Rédigé par NPA 27 Publié dans #EMPLOIS - LICENCIEMENTS

http://cgtevry.fr/wp-content/uploads/2012/12/medef-ouvriers-souples-222x300.jpgIci, 1100 embauché-e-s (dont42% d’ingénieurs et cadres)  construisent les moteurs du lanceur d'ARIANE 5… sans compter les indispensables « prestataires ». C’est le cas des 15 salarié-e-s de Soflog-Telis. Cette société a pris la suite de »ISS Logistique et production » en avril 2013.

Dès le départ, cette société a annoncé la "couleur" : maintien des acquis pendant un an (minimum légal), puis « re-discussion » des contrats de travail.

SUD, auquel tout le monde est syndiqué,  a aussitôt tiré la sonnette d alarme : avec 11 € de l'heure pour 14 ans d'ancienneté, pas question de lâcher sur quoi que ce soit.

ISS-LP SNECMA et SOFLOG-TELIS ont réagi par la création d’une filiale "SOFLOG-SOLUTIONS", afin de priver les 2 représentants SUD de leurs mandats. De nombreuses démarches  ont alors été entreprises, en commun avec SUD, CGT et FO de Snecma, qui aboutissent à un succès : les acquis vont rester.

Reste une question lancinante : Pourquoi ces trois sociétés (dont Safran-Snecma, côté au CAC 40) s'attaquent-t-elles obstinément, en commun, à des prestataires et précaires qu'elles connaissent et utilisent, pour certains, depuis 20 ans, au lieu de les embaucher à Snecma ? « L'externalisation » de tout ce qui n'est pas le « cœur du métier » de Snecma  (en gros, ce qui n'était pas dirigé directement par un Ingénieur Grande École) pour des raisons idéologiques et court-termistes est une raison, la combativité de ce personnel en est certainement une autre.

La ré-internalisation de la sous-traitance avec l’embauche du personnel sur site reste une  revendication majeure.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article