Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
NPA 27 -  Eure

Rouen : malgré l'intervention des forces du désordre l'occupation du DAL est maintenue au profit de 6 familles sans logis

12 Février 2012 , Rédigé par NPA 27 Publié dans #RESISTANCE

Des militants ont été blessés et la police à matraqué délibérément l'appareil photo d'un journaliste de Paris Normandie : atteinte grave au droit d'informer...Mais les forces du désordre, malgré l'ampleur des moyens déployés,  n'ont pu pénétrer dans les appartements réquisitionnés pour loger les six familles sans logis.

Lire l'article ci-dessous publié dans Paris Normandie du samedi 11 février 2012

Les forces de l'ordre dégagent manu militari l'accès au 25 de la rue des Augustins à Rouen
 

Le DAL (Droit au Logement) a manifesté cet après-midi dans les rues de Rouen. Les militants ont pris possession "d'un immeuble au 25 de la rue des Augustins dans lequel la ville de Rouen a des logements de fonction. Et ils sont totalement inoccupés" confiait en fin d'après-midi Bernard Lecouveur, un des "occupants". La police, placée sous les ordres du commissaire Pichon, n'a pas tardé à intervenir. Une intervention conjointe d'une quinzaine de personnels, casqués, harnachés, boucliers en avant et d'une demi-douzaine de policiers en civil, dotés pour certains de matraques téléscopiques et bombes de gaz lacrymogènes.

En quelques minutes la trentaine de manifestants qui étaient sur le trottoir devant la porte d'entrée du 25 de la rue des Augustins ont été repoussés manu-militari par les forces de l'ordre.Emploi de gaz, coup de matraque (délibéré sur au moins un appareil photo, celui du journaliste de Paris-Normandie)... De l'autre côté, nous avons vu voler quelques projectiles depuis les fenêtres de l'immeuble : bidons d'huile...

Ensuite la police tenta à plusieurs reprises d'accéder à l'intérieur de l'immeuble "inauguré" par le DAL. En vain. La porte barricadée de l'intérieur résista aux charges des policiers... sous les acclamations des occupants. Après un face à face relativement bon enfant, le commandant Pichon informa les militants du retrait de ses hommes. Il précisa par ailleurs qu'une plainte avait été déposée.
B.V.

Vidéo/Rouen : La police tente de déloger le DAL

 

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article