Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
NPA 27 -  Eure

Rassemblement appelé par "non à l'autoroute" devant la CASE 26/06

29 Juin 2014 , Rédigé par NPA 27 Publié dans #ENVIRONNEMENT- ECOLOGIE

grandsprojetsUne soixantaine de personnes autour de "Non à l'autoroute" était présente Jeudi soir avec un tract et des pancartes pour accueillir les élu-e-s du conseil communautaire. Le nouveau président de droite, Leroy, est venu "dialoguer"... style différent de Martin qui aurait ignoré ou moqué, mais le verrouillage reste le même. Lui au moins ne se sera pas dérobé comme l'ont fait d'autres en évitant soigneusement le rassemblement à la porte principale de l'hôtel communautaire.

Plusieurs élu-es dont Gaëtan Levitre, Y.Lanic (FdG) et R.Jacquet (PS) et même H Zoutu (PS) sont intervenus pour dire tout le mal qu'ils pensaient de ce projet (avec des nuances...), réclamant avec vigueur qu'un réel débat sur la pertinence du projet soit organisé, mais, trop respectueux du système, avec des "Monsieur le président" à tout bout de champ, ils ne mouftent pas, se taisent, baissent la tête quand Leroy rétorque que pour lui, le débat, c'est niet.

Facile donc pour le président de la CASE de refuser en bloc, d'autant plus que dans la salle la léthargie est totale. Le public, en nombre et tassé en haut de l'hémicycle, a pu constater que ces gens-là se moquent d'eux, n'y connaissent rien, et ne veulent, par paresse intellectuelle ou faiblesse, surtout pas de débat.

Les membres de "Non à l'autoroute" ont tout fait pour bien qu'ils le comprennent. Sophie Ozanne, adhérente NALA et militante au NPA Seine-Eure est intervenue à la volée pour dire que c'était la moindre des choses que le débat puisse avoir lieu, qu'ils ne pouvaient approuver après coup un nouveau tracé, que les impacts étaient trop importants pour que les élus n'en discutent pas. Leroy l'a rappelée à l'ordre en citant le règlement intérieur. Il lui a été répondu qu'il avait l'autorité pour suspendre la séance et instaurer le débat.

La démonstration a été faite une fois de plus que la population opposée à cette nième autoroute n'avait rien à attendre des élus pour que le projet soit enterré, mais que c'est la mobilisation qui importe pour construire un rapport de force favorable aux riverains, aux opposants auxgrands projets inutiles, à tous ceux soucieux de préserver leur environnement et la santé des populations.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article