Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
NPA 27 -  Eure

NDDL, LGV, liaison A28-A13: Non aux projets inutiles!

27 Mars 2013 , Rédigé par NPA 27 Publié dans #RESISTANCE

 

grandsprojets.jpgLe gouvernement Hollande poursuit la politique de grands travaux autoroutiers des gouvernements précédents.

Ainsi, le contournement-Est de Rouen réactivé vient enrichir la liste des projets inutiles. Inutile car au regard des chiffres des déplacements sur Rouen et la région, l’essentiel des déplacements domicile-travail sont internes à l’agglomération, donc ne se reporteront pas sur le contournement (80% se font sans franchir la Seine). Même chose pour les poids lourds (38 000 /jour) dont 85% sont liés à la logistique et internes à l’agglomération. Les seuls susceptibles d’utiliser le contournement sont ceux qui transitent par Rouen (15% des poids lourds).

Le conseil régional, les deux conseils généraux du 76 et du 27, la chambre de commerce, les bétonneurs sont enfermés dans des logiques fausses où autoroute rime avec développement économique. Ils espèrent qu’en bétonnant la région, les entreprises afflueront. Ces logiques-là sont démenties depuis longtemps. Sans compter qu’ils prévoient un partenariat public-privé pour assurer le coût estimé à plus d’un milliard d’euros. Donc, les contribuables paieront à la construction et à l’utilisation. Un vrai racket !

De plus, à l’heure où le réchauffement climatique impose de réduire drastiquement les gaz à effets de serre, où la diminution des réserves de pétrole est amorcée, cette politique du tout-routier est criminelle.

Il est plus que temps de promouvoir une politique qui privilégie les transports en commun nombreux et accessibles à tous, voire gratuits. Il est urgent de lancer une politique du fret qui passe par le fleuve et le rail plutôt que par les camions. Si, comme l’affirment L. Fabius et le gouvernement, le but est de désengorger Rouen, alors utilisons l’existant. Le contournement par l’ouest est opérant, il n’y manque qu’un raccordement au pont Flaubert. D’autre part, une mesure d’utilité publique serait à prendre : la suppression du péage d’Incarville dont l’effet dissuasif déverse sur les routes des milliers de véhicules chaque jour. JL Destans s’était engagé, en 2005, à tester sa suppression pendant trois mois, on attend toujours !

 

Mais s’il urge de développer le rail et de doubler la ligne entre Paris et Mantes, il est absurde d’engloutir plus de 10 milliards dans la future LGV simplement pour aller plus vite de Paris au Havre. Ce dont nous avons besoin ce sont des trains plus sûrs, plus fréquents et peu chers.

Là encore, prédominent des logiques économiques dépassées et dangereuses car elles saccagent l’environnement et les écosystèmes, détruisent les terres agricoles, polluent et nuisent à la santé et au cadre de vie des populations.

 

Les élus qui soutiennent la fuite en avant vers toujours plus de croissance favorisent les intérêts des capitalistes dont le temps est conditionné par la recherche rapide du profit maximum. L’intérêt collectif et la satisfaction des besoins de la population ne sont pas leurs soucis premiers. A nous de prendre nos affaires en mains pour s’impliquer, pour décider, pour agir. Nos vies valent plus que leurs profits !

 

 

Pour signer la pétition en ligne contre le projet de contournement Est de Rouen, cliquez ici !

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article