Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
NPA 27 -  Eure

Louviers : interventions de Philippe Thouement, conseiller municipal NPA,.

17 Mai 2011 , Rédigé par NPA 27 Publié dans #NOTRE ELU NPA A LOUVIERS

 

Conseil municipal du 16 Mai 2011.

 

Interventions de Philippe Thouément, conseiller municipal NPA.

 

Schéma départemental de coopération intercommunale :

Philippe Thouement-copie-1à la demande de l'Etat, il nous est demandé de nous exprimer sur cette proposition de la Préfecture.

Me concernant, je trouve que l'existence des Communautés de Communes et d'Agglomération est une bonne chose. En effet, rassembler des communes dont les habitants ont des habitudes de vie communes (travail, loisirs, déplacements) en mutualisant les moyens humains , techniques et financiers et en permettant à chaque commune de disposer d'un arsenal de dispositifs que seules elle ne pourraient pas s'offrir, me paraît être une bonne idée. Que cela concerne la voirie, les transports, les loisirs...la coopération intercommunale est un progrès important.

Néanmoins, si les Maires et Présidents des Communautés ont été interrogés pour l'élaboration de ce document, je constate une fois de plus que les populations n'ont, quant à elles, jamais été consultées.

Les Intercommunalités continuent donc à se construire, se développer, se recomposer sans que les principaux intéressés, les habitants, soient associés.

D'autre part, je remarque qu'il n'est toujours pas fait état du mode de représentation des citoyens et des courants de pensée politique dans ce document. Depuis des années les Communautés existantes fonctionnent sans élection au suffrage direct. Vous allez bien entendu me dire que tous les représentants siégeant sont issus des Conseils municipaux élus par les citoyens ! Certes ! Les sénateurs aussi sont élus par des «grands électeurs». Est-ce pour autant démocratique ? Pas du tout. Je signale par exemple que dans ce Conseil tous les groupes ont été élus selon le même principe démocratique mais qu'il n'y en a qu'un seul qui est représenté à la CASE . Où est la démocratie la-dedans ? Où le vote des Lovériens se retrouve-t-il retranscrit dans les instances de la CASE ? Nulle part.

De plus, ce sont les techniciens qui décident avec quelques élus influents, vu que les dossiers se compliquent. Les gens peuvent avoir l'impression que d'aller voir le maire de sa commune c'est plus pratique, que le pouvoir de décision leur appartient encore un peu, que ça peut paraître un lieu de pouvoir plus proche des citoyens.

Qui va à la CASE écouter les débats ?

Qui va à la CASE demander des explications ?

Elargir les communautés n'est pas synonyme de participation, loin de là.

Il faut réfléchir pour donner plus de pouvoir aux citoyens qui doivent avoir leur mot à dire sur les sujets importants qui les concernent.

Voter une fois tous les 6 ans est insuffisant, surtout dans les conditions actuelles.

Il est donc urgent que la réflexion soit menée sur ce sujet.

 

Personnel communal : poste de chargé de mission «Journaliste» :

Juste une remarque d'ordre général.

Je souhaite signaler ici que ce type d'emploi «hors statut fonction publique», sans passer de concours, se généralise à tous les niveaux. Dans l'Education Nationale, commencent à se répandre des postes à profil, des contrats de droit privé...Il va de soit que les personnes qui occupent ces postes accomplissent leurs missions avec beaucoup de dévouement et compétence.

Mais, pour qui est attaché à la Fonction Publique, il y a là un réel danger de casser le statut de fonctionnaire et ce n'est pas par attachement fétichiste que je dis cela mais bien parce qu'il représente le meilleur garde fou contre le fait du prince : en passant les concours pour rentrer dans la fonction publique, tout le monde est à égalité.

Question :

à la fin des délibérations, se trouve l'arrêté N° ST11-128AMP concernant un appel d'offre pour l'entretien des espaces verts de la ville de Louviers.

3 entreprises ont été retenues pour 13 lots pour un montant de 73 574, 28€ TTC.

Cela appelle une remarque.

Depuis une dizaine d'années, à chaque nouvelle construction ou chaque nouvel aménagement, la Mairie a fait appel à de la sous-traitance pour l'entretien des espaces verts, alors que cela pourrait parfaitement être fait par les employés municipaux.

Je le redis donc encore aujourd'hui comme au précédent conseil : votre politique budgétaire se fait au détriment de l'emploi public en déléguant à des entreprises extérieures. Vous cherchez à faire des gains de productivité sur le dos de l’emploi municipal, donc des services rendus à la population.

D'ailleurs c'est bien ce que disait le Rapport de la Chambre Régionale des Comptes de Haute-Normandie qui signalait la baisse significative des Equivalents Temps Pleins entre 2006 et 2009.

Nul doute que dans 4 ans, le prochain rapport nous en apprendra encore beaucoup.

Je voudrais donc savoir si vous souhaitez continuer sur cette lancée ?

 

 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article