Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
NPA 27 -  Eure

Louviers : interventions de Philippe Thouement au Conseil municipal du 27 juin

27 Juin 2011 , Rédigé par NPA 27 Publié dans #NOTRE ELU NPA A LOUVIERS

Conseil municipal du Lundi 27 Juin. 

 

Interventions de Philippe Thouément, conseiller municipal NPA : 

 

Garanties d'emprunts : 

 

Philippe Thouement-copie-1Je voterai pour ces garanties d'emprunt (Rue Leroy Marie et Rue Abbé Caresme).

Créer du logement neuf pour loger ou reloger les habitants est une bonne chose.

Néanmoins, je souhaiterai savoir sur quelles études vous vous basez pour créer ces nouveaux logements alors que les chiffres le montrent, Louviers à plutôt tendance à se dépeupler.

Pour preuve, ces chiffres pris dans vos documents d'orientation budgétaires :

+ 2008 : 19 102 habitants
+ 2009 : 18 785 hab
+ 2010 : 18 635 hab
+ 2011 : 18 785 hab

On le sait, sur notre secteur, les licenciements se poursuivent, les fermetures d'usines se succèdent...Et j'en profite d'ailleurs pour préciser que, contrairement à ce que annonciez au dernier Conseil, NON, M'Real n'est pas encore fermé, ses ouvriers se battent soutenus par un Collectif pour le maintien de l'emploi et ils appellent à une manifestation Jeudi prochain à 15h à Pont de l'Arche.

Enquête publique : 

 

En commission des finances la semaine dernière, j'avais demandé que la majorité se renseigne sur les produits de base (30 000 tonnes tout de même !) ainsi que sur la composition précise et détaillée du «digestat» proposé à l'épandage sur un champ de Louviers. En effet, on ne connait que trop ces produits «riches en éléments fertilisants» proposés aux agriculteurs, souvent gracieusement.

Je vois que la nouvelle mouture de la délibération précise, en ce qui concerne les matières brutes “graisses de déchets solides, de déchets liquides et de déchets à hygiéniser”; concernant le digestat, que cette délibération propose à l'épandage sur un champ de la commune, il est précisé “riche en éléments fertilisants...tels que matières organiques, azote, phosphore potassium ou encore soufre”. Je doute que cela soient les seuls éléments de ce digestat et aurait aimé une composition plus détaillée qui prenne en compte les métaux lourds tels que le cadmium, le mercure...

Je vous rappelle que les boues d'Achères sont aussi proposées à l'épandage à des agriculteurs du département alors que leur composition recèle bien des métaux lourds (cadmium, mercure,...) dangereux pour la santé.

Je vous rappelle aussi que, par délibération au Conseil municipal du 17 Mai 2010, vous aviez refusé l'épandage de matières issues de l'usine M'Real.

Je soutiens donc la création de l'usine de méthanisation, mais en attendant d'en savoir davantage sur la nature exacte de ce digestat, je m'abstiendrai sur cette délibération.

 

Taxe locale sur la publicité extérieure : 

 

On peut tous le constater, l'abord des villes (de toutes tailles) et les centre-ville sont, au fur et à mesure des années, devenues des panneaux publicitaires à part entière. La pression des annonceurs a été peu et fort mal encadrée. Il en résulte des abus de toutes sortes que cette délibération, hélas, ne résoudra pas. La pollution publicitaire, même ainsi encadrée par une taxation fort peu contraignante n'enlèvera pas cet amoncellement d'affichages.

Je rappelle qu'il y a quelques années, moi et mes camarades avions compté l'ensemble des panneaux d'affichage commercial sur la commune.

Le résultat est sans-appel :

+ 124 grands panneaux de 3M sur 5

+ 57 plus petits (dont 32 panneaux Decaux)

Cela s'est-peut-être- un peu arrangé depuis, comme le disait Mme Beaudet.

Néanmoins, il n'y a toujours que deux colonnes Morris non-commerciales (Champs de Ville et Kolysé) et 3 petits panneaux d'affichage libre (porte de l'eau, rendez-vous bus et carrefour des oiseaux)!

Je citerai le cas de la commune de Forcalquier qui n'a pas renouvelé le contrat avec l'installateur de panneaux publicitaires. Il n'y en a donc plus dans l'espace public. De plus, un décret de cette même commune a été pris, enjoignant les propriétaires à supprimer les panneaux dans l'espace privé.

A quand un arrêté municipal qui contraindrait plus les annonceurs à Louviers?

 

Je voterai contre cette délibération.

 

Louviers-Plage : 

Voici une opération mise en place par votre majorité, que nous avons soutenue depuis le début ! Comme quoi, nous ne passons pas notre temps à nous opposer et voter contre comme vous le disiez M le maire.

Les familles, parents et enfants, pour qui «vacances» ne rime avec rien, peuvent bénéficier sur place d'animations diverses durant tout le mois de cette oprétaion.

Je voterai pour l'ensemble des délibérations concernant les partenariats avec les associations.

 

Centre de loisirs-Convention avec Incarville : 

2 questions :

+ pourquoi seulement maintenant ?

+ pourquoi avec la seule commune d'Incarville ? Je suppose que d'autres enfants d'autres communes fréquentent aussi le Centre de Loisirs.

 

Financement de l’école privée Notre Dame :

L’Education Nationale a l'obligation d’accueillir tous les enfants mais elle voit ses charges et responsabilités augmenter d’année en année :

+ difficultés sociales de certaines familles qui entraînent évidemment des difficultés scolaires chez les enfants. + obligation de scolariser et d’intégrer des enfants handicapés

+ suppression des postes de RASED

+ encore 1 500 classes fermées à la rentrée 2011;

+ La loi  Carle qui impose aux communes de financer la scolarisation de leurs enfants dans des écoles privées d'autres communes

+ Sur proposition du sénateur UMP M Carle, 4 millions d'euros ont été retirés au budget 2011 consacré à l'enseignement public, pour être réaffectés au privé.

Voilà pourquoi je m’oppose au financement de l’école privée par l'argent public.

Les parents ont le choix de l’école ? Très bien. Qu’ils assument leur choix !

L’argent public doit aller à l’école publique !

Il ne s’agit pas de rallumer la guerre scolaire.

Il s’agit de ne pas oublier l’histoire et le contexte historique qui a vu naître l’école privée.

Alors si malheureusement la loi oblige les municipalités à financer les écoles privées, vous pourriez au moins formuler un vœu, montrer votre désapprobation de la situation qui nous est faite.

J'appelle  tous les défenseurs de l'école publique à au moins s'abstenir sur cette délibération.

Elle sera votée avec les seules voix des défenseurs naturels de l'école privée : les 5 voix de droite.

Je voterai contre cette délibération.

 

Travaux et acquisitions pour les écoles : 

Je voterai pour cette délibération.

Les travaux engagés dans les écoles sont demandés par les équipes d'enseignants et les parents.

Je souhaiterai savoir, concernant l'école Jules Ferry, s'il y a eu un changement récent d'architecte.


Charte pour l'entretien de l'espace public de l'Eure : 

 En mai 2009, ma camarade Sophie Ozanne proposait, au nom de notre groupe, dans la tribune municipale, la suppression de l'utilisation d'herbicides à Louviers. Nous évoquions la dangerosité des produits désherbants, tant pour la santé publique que pour l'environnement. Gérard Prévost était lui aussi intervenu en Conseil sur ce sujet. Nous avons à plusieurs reprises demandé que Louviers rejoigne les collectivités comme Rennes, le Conseil Général de l'Isère dans la lutte contre les infiltrations de produits chimiques dangereux dans les sols.
Donc, je ne peux qu'approuver la délibération que vous proposez ce soir, j'ai envie de dire "enfin"!
Je note néanmoins que cette délibération est assortie d'une certaine souplesse dans l'application des consignes anti-herbicides, puisque les collectivités ne sont pas soumises à respecter un rythme rapide. A part l'obligation de tenir le 1er engagement en un an, le reste n'est soumis à aucune contrainte. Il serait dommage que la présentation de cette délibération en reste là. 
J'espère que les 3 étapes prévues se passeront assez vite afin de concrétiser la bonne volonté politique en faveur d'un environnement plus sain.

Je voerai pour cette délibération.

 

Avenant n°6 au contrat avec Dalkia : 

J'aurai pu voter pour cette délibération : en effet, ce contrat révisable qui permet de retirere des charges de la Villes certains établissement du contrat avec Dalkia est une bonne chose.

Néanmoins, vous savez que quelques écoles de Louviers se plaignent régulièrement du surchauffage en période d'hiver, obligeant à créer des courants d'air dès 7h15 et à ouvrir les fenêtres des classes pour abaisser la température. Dalkia a été pour le moment incapable de régler ces soucis, pourtant récurrents depuis quelques années. Cela mériterait AUSSI d'être pris en compte dans cet avenant?. A croire que Dalkia n'a aucun intérêt à régler ces soucis, profits obligent.

Pour ma part, la seule réponse à apporter est le retour en régie publique de ce service.

Je voterai donc contre cette délibération.

 

Taxe communale sur la consommation finale d'électricité : 

 Avant, la taxe était fondée sur le montant de la facture d'électricté:
+ le ménage était taxé de 6,4 € par tranche de 100 €
+ l'entreprise de 2,4 € par tranche de 100€

Avec la loi NOME :
pour une consommation de 5000 kWh = 5 MWh (consommation classique pour les foyers), le ménage est taxé de 22,50€ et l'entreprise de 2,50 €.

C'est profondément injuste puisque le particulier est taxé 10 fois plus que par le précédent calcul !

Dans cette délibération, il ne s'agit pas de se prononcer sur le texte de loi mais sur le coefficient que VOUS souhaitez appliquer.
Vous avez choisi d'appliquer le coëfficient maximu sachant que la facture énergétique est insupportable pour toujours plus de foyers.

Je voterai donc contre cette délibération.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article