Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
NPA 27 -  Eure

LGV : intervention du NPA au débat public de Vernon le 29 novembre 2012

7 Décembre 2011 , Rédigé par NPA 27 Publié dans #ENVIRONNEMENT- ECOLOGIE

LGV : intervention  du NPA au débat public de Vernon le 29 novembre 2012.

  Intervention de Sophie Ozanne

« Bonsoir à tous et à toutes.

Je vais intervenir au nom du NPA pour dire toute notre opposition à ce projet de train à grande vitesse.

Nous contestons l’intérêt de ce projet.

Sophie-Ozanne-.jpgDépenser entre 10 et 15 milliards d’euros en période de crise économique aig üe c'est-à-dire au moment où les attaques contre les salariés et les privés d’emplois pleuvent de tous côtés est inadmissible et choquant.

Tout ça pour quoi faire ? Pour gagner du temps !

Pour gagner du temps les promoteurs du projet nous proposent de dévaster l’environnement, de découper des espaces forestiers, de sacrifier la faune, de défigurer des paysages, de sacrifier des terres agricoles alors qu’il est établi qu’au rythme actuel la France pourrait être obligée d’importer des denrées alimentaires en 2050. 236 hectares d’espaces naturels et agricoles disparaissent chaque jour.

C’est ça la modernité qu’ils nous vantent ?

 

Non-a-la-LGV.jpgNous le réaffirmons ce train à grande vitesse n’est pas le train de monsieur et madame tout le monde. Or l’argent public doit servir à améliorer la vie quotidienne de milliers de gens. Là en l’occurrence,  ça passe par l’amélioration de l’existant.
Si nous reprenons les 5 objectifs définis  par le projet, avec lesquels nous sommes d’accord, on s’aperçoit qu’on n’a pas besoin d’une ligne à grande vitesse

Augmenter le nombre de dessertes ferroviaires locales, régionales, nationales

Ce que les passagers veulent ce sont des trains fréquents, fiables, peu chers. Ce qui importe, c’est un moyen d’effectuer son déplacement. Alors oui, il faut augmenter les dessertes et construire enfin les voies qui manquent tant dans le Mantois. Ca coûtera moins cher que la LNPN et ça améliorera la vie de tous les passagers. 

II. Améliorer l’attractivité, la ponctualité et le confort

Là encore, pas besoin de train à grande vitesse pour ça.

III. Développer les modes de transport les plus économes en énergie

• Le train peut être un formidable moyen de transport, économique, moins polluant que la voiture et le camion, et aussi plus sûr• Bien plus utile qu’une taxe carbone, une politique des transports ferroviaires intelligente devrait favoriser les TER, les trains Corail. Les prévisions d’utilisation des TGV se sont avérées erronées.

V. Abaisser les temps de parcours

Qui ce gain de temps va-t-il satisfaire quand l’arrivée se situe à la Défense, le pôle financier du pays? D’autre part, comme il faut des dizaines de kilomètres pour lancer un train à 250 km/h et vu le nombre d’arrêts aux gares prévues (Evreux, Bernay, Lisieux, Rouen), il apparaît évident que ces trains ne rouleront pas longtemps à cette vitesse. Enfin le peu de temps gagné par la grande vitesse sera annulé par le trajet supplémentaire imposé par l’éloignement des nouvelles gares des centres des villes.

Oui, nous avons besoin de trains, en nombre suffisant, sûrs et surtout accessibles."

 


Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article