Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
NPA 27 -  Eure

Fonderie du Poitou-Aluminium : Manifestation de 350 salariés devant le tribunal de Nanterre

11 Avril 2012 , Rédigé par NPA 27 Publié dans #Luttes Ouvrières

Manifestation de 350 salariés de la Fonderie du Poitou Aluminium à Nanterre

 

Près de 350 salariés de la Fonderie du Poitou Aluminium (FDPA, groupe Montupet) d'Ingrandes (Vienne), placée en redressement judiciaire, ont manifesté ce mercredi devant le tribunal de commerce de Nanterre, où s'est tenue une audience de procédure.

 

Photi archives Phil Messelet

Le tribunal de commerce a prolongé la période d'observation jusqu'au 11 avril, date à laquelle se tiendra une nouvelle audience pour examiner les offres de reprise de la Fonderie, qui emploie 450 salariés.
Les éventuels repreneurs ont jusqu'à 17H00 pour faire connaître leurs offres.

A ce jour, trois repreneurs GMD, Arche et le groupe américain Aiken ont fait connaître leur souhait de reprendre l'entreprise. Montupet a de son côté présenté un plan de continuation.

Au son des tambours et des pétards, les salariés ont fait bruyamment connaître leur opposition au projet de Montupet.
A l'audience, Renault s'est engagé, comme l'avait annoncé Eric Besson en janvier, à commander à la FDPA en 2012 quelque 605.000 culasses. Le groupe doit porter ses commandes à 970.000 unités en 2014 puis à un million en 2015, représentant, selon les salariés, le volume nécessaire pour assurer la viabilité de l'entreprise, selon une source judiciaire.

Cette annonce a été accueillie avec soulagement par les salariés, en présence de Nathalie Arthaud, la candidate LO à la présidentielle.
Toutefois, Eric Bailly, délégué CGT et représentant de l'intersyndicale de FDPA, a renouvelé devant le tribunal le souhait des salariés "d'être réintégrés à Renault, la meilleure des solutions du point de vue économique".

Selon lui, le ministère du Travail s'est engagé à "ouvrir le robinet en terme de chômage partiel pour passer le cap des deux prochaines années avant que le volume des commandes en culasses n'atteigne le million".

Renault avait créé la FDPA en 1979 et l'avait vendue en 1998. En 2010, la Fonderie était passée aux mains de Montupet, dont le siège est situé à Clichy (Hauts-de-Seine).

La FDPA est en redressement judiciaire depuis le 20 octobre, après une grève de deux mois contre un plan de baisse des salaires. Les salariés avaient ensuite fait grève pendant deux jours, à la fin novembre, pour protester contre une diminution des commandes de Renault.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article