Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
NPA 27 -  Eure

Evreux : communiqué du collectif unitaire URGENCE LOGEMENT

25 Décembre 2011 , Rédigé par NPA 27 Publié dans #Comité NPA d'EVREUX

Communiqué du collectif unitaire
URGENCE LOGEMENT

 

Au nom du collectif "Urgence Logement" regroupant des citoyens militants au sein d'associations et d'organisations, nous venons d'être reçus par Monsieur Thierry Desfresnes, adjoint au maire en charge du logement au conseil municipal de la ville d'Evreux.
Nous lui avons fait part de notre préoccupation face aux difficultés croissantes que rencontrent nos concitoyens pour se loger à un prix abordable , particulièrement pour les faibles revenus.
Pour preuve des milliers de demandes se sont accumulées auprès des sociétés d'habitat social et  du service de la ville alors que près de 2000 logements (tous propriétaires confondus)   sont portés vacants à Evreux en Nov 2011 , dont 250 à la SAIEM .

Aujourd'hui, à Evreux comme ailleurs, la part du revenu des locataires destinée au logement, s'est largement accrue, précipitant les plus démunis au seuil de la pauvreté, ou pire, à la misère et à la rue. Les destructions d'immeubles liées à l'Agence Nationale de la Rénovation Urbaine ont privé la population de trop nombreux appartements à loyer réellement modérés, les relogements s'accompagnant de hausses substantielles.
Nous ne doutons hélas pas que les perspectives économiques à court terme viendront aggraver la précarisation d'une part de la population.

Nous appuyant sur la déclaration universelle des droits de l'homme et sur le préambule de la constitution qui font du droit au logement un droit inaliénable, nous souhaitons concourir à la réflexion visant à conserver localement des moyens et des marges de manœuvre pour répondre à ce besoin fondamental.

La ville d'Evreux est actuellement propriétaire de six immeubles place Rabelais à La Madeleine. Ils sont parmi les moins chers du parc locatif, mais sont pour un tiers vides d'occupants.
Un projet de cession de cet îlot à la Secomile/SAIEM semblerait proche d'aboutir .
- Deux bâtiments seraient voués à la destruction, alors qu'ils sont équipés d'ascenseurs aux normes .
- Les quatre autres bâtiments, dont la gestion notoirement défaillante les a progressivement
transformés en ghettos, seraient destinés à la réhabilitation et à la désormais inévitable hausse  de loyer qui s'ensuit.
Or parmi les 240 logements de l'ilot Rabelais , 80 sont vacants .

C'est pourquoi nous sommes favorables à un projet municipal alternatif en phase avec les besoins  de la population et permettant à la ville de conserver la totalité de ce patrimoine .
Nous nous proposons de participer à l'élaboration d'un projet de réhabilitation dans lequel les habitants du quartier seraient partie prenante. Il pourrait s'agir de confier à ceux d'entre eux actuellement sans emploi et formés aux métiers du bâtiment de rénover les appartements, et d'offrir à d'autres la possibilité d'une expérience voire d'une qualification en partenariat avec les établissements de formation à ces métiers, les travaux les plus spécifiques et pointus seraient confiés  à des entreprises locales.
Une telle réalisation dynamiserait le quartier, en permettant aux participants de subvenir à leurs besoins, de se former, d'investir le quartier. Ces éléments seraient vecteurs de cohésion sociale, de structuration du vivre ensemble et pourraient être la première pierre d'une véritable politique de service public municipal du logement.

Nous venons de confier à Monsieur Thierry Desfresnes la mission de communiquer à la représentation municipale , notre refus citoyen de laisser céder le patrimoine commun et notre volonté de nous inscrire comme partenaires d'une politique alternative à la marchandisation du droit à vivre sous un toit.
Nous nous réservons la possibilité d'agir selon les moyens qui nous sembleront les plus appropriés pour promouvoir cette idée et amener les décideurs locaux à s'en saisir.

 

Ce collectif créé récemment regroupe associations, syndicats et partis.

Premiers membres du collectif : LDH , CEFE, RESF 2, FSU-27,UL-CGT-Evreux , Secours Catholique , CNL27 , NPA , PG , PCF

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article