Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
NPA 27 -  Eure

Egypte : immenses manifestations pour le départ de Moubarak

9 Février 2011 , Rédigé par NPA 27 Publié dans #International

 

 08/02/2011 

Mobilisation sans précédent en Egypte

LIBERATION.FR, AFP

Place Tahrir, au Caire.

Place Tahrir, au Caire. (Yannis Behrakis / Reuters)

L'ESSENTIEL - La contestation du régime de Moubarak entame sa troisième semaine, ce mardi. Et semble même connaître un regain: ils sont des dizaines de milliers au Caire. Sur la place Tahrir, poumon de la révolte, mais aussi devant le parlement ou le ministère de l'Intérieur.

Moubarak a formé une commission pour amender la Constitution, en vue d'élections plus ouvertes en septembre. Wael Ghonim, cadre égyptien de Google, a été relâché hier soir, après douze jours de détention.

Les syndicats de plusieurs pays appellent à manifester devant les ambassades égyptiennes. A Paris, rendez-vous est donné à 17h30.

François Fillon, le Premier ministre français, confirme que ses vacances en Egypte, à Noël, ont été partiellement payées par le gouvernement égyptien.

Les manifestations les plus importantes depuis le début du mouvement. D'après des photographes de l'AFP au Caire place Tahrir, épicentre du mouvement au Caire, le nombre de manifestants a dépassé celui des rassemblements précédents, au moment où le mouvement entre dans sa troisième semaine.

D'après des témoins à Alexandrie, il en était de même dans la grande ville du nord de l'Egypte.

Wael Ghonim, le cadre de Google libéré hier, accueilli en héros place Tahrir. Ce cybermilitant égyptien, emprisonné douze jours et libéré hier,a pris la parole place Tahrir, cet après-midi. «Je ne suis pas un héros, vous êtes les héros, c'est vous qui êtes restés ici sur la place», a-t-il lancé à la foule, galvanisée par sa présence.

Dylan Martinez / Reuters

«Il faut que vous insistiez pour que nos revendications soient satisfaites. Pour nos martyrs, il faut que nous insistions», a-t-il ajouté.

Le jeune cadre de Google a suscité l'émotion lundi soir, lors de l'interview accordée à la chaîne privée Dream 2. Il y a également confirmé être l'administrateur de la page Facebook «Nous sommes tous Khaled Said», qui a relayé l'appel à manifester le 25 janvier, et ainsi participé au lancement du mouvement. 

Wael Ghonim avec la mère de Khaled Saïd, sur la place Tahrir le 8 février 2011 (AFP Khaled Desouki)

La France veut une émergence de la démocratie "sans violence", les Etats-Unis souhaitent une transition "en bon ordre". La France appelle à "l'émergence des forces démocratiques" en Egypte au cours d'une transition qui doit se dérouler "sans violence et aussi rapidement que possible", a déclaré mardi le ministre français de la Défense Alain Juppé lors d'un déplacement à Washington.

De leur côté, les Etats-Unis jugent "crucial" que l'Egypte progresse vers une transition démocratique "en bon ordre", a déclaré mardi le secrétaire à la Défense américain Robert Gates, se félicitant que la "retenue" de l'armée égyptienne y contribue.

La place Tahrir à nouveau noire de monde. Au 15e jour de la contestation contre le régime Moubarak, des dizaines de milliers de manifestants sont de nouveau rassemblés sur cette "place de la Libération", pour marquer la troisième semaine du mouvement de contestation.

Asmaa Waguih / Reuters

Dylan Martinez / Reuters

Dylan Martinez / Reuters

3arabawy, journaliste et blogueur, twitte la contestation. De son vrai nom Hossam el-Hamalawy, il filme également en direct les manifs, comme sur cette vidéo, où une manif de professeurs rejoint une place Tahrir déjà bien remplie, en fin de matinée:

 

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article