Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
NPA 27 -  Eure

Azeo-Alizay : Solidarité avec les salarié(e)s en grève contre la fermeture

14 Janvier 2012 , Rédigé par NPA 27 Publié dans #Luttes Ouvrières

Après l'annonce de la liquidation judiciaire de l'entreprise, les salariés ont décidé dès le 13 janvier la grève avec occupation du site. La fermeture de l'entreprise située à Alizay, c'est 71 licenciements qui se rajoutent aux 330 de M-real.  Le tribunal a décidé la liquidation alors que le patron n'a pas vraiment cherché de repreneur et que le carnet de commandes est plein.

Le NPA apporte sa solidarité entière aux salarié(e)s d'Azéo en grève avec occupation pour défendre leur outil de travail et leurs emplois. Dès le 13 janvier visites quodiennes des militants du NPA aux salarié(e)s d'Azéo devant les portes de l'entreprise.

Les salariés d'Azéo bloquent l'accès à l'usine

Publié dans Paris Normandie, le vendredi 13 janvier 2012 

Alors qu'ils ont appris jeudi soir la liquidation prochaine de leur entreprise par le tribunal de commecre d'Evreux, les salariés de l'entreprise Azéo d'Alizay, placée en redressement judiciaire, ont décidé de bloquer l'accès à l'usine de conditionnement d'aérosols. Malgré la visite du Portugais Colep - concurrent d'Azéo et spécialiste des produits cosmétiques - le 21 décembre, il semble qu'aucun candidat à la reprise ne se soit manifesté. Sans syndicats, les travailleurs sont soutenus par les membres du comité d'entreprise et la municipalité d'Alizay qui a mis un chapiteau à leur disposition. Pour Simone El Hocine et Eva Joviac, secrétaire et trésorière du CE, " il y a peu d'espoir qu'un repreneur ne se manifeste d'ici le 20 janvier. Le seul espoir pour l'entreprise était notre concurrent COLEP qui est venu visiter le site et l'a trouvé obsolète et n'a pas souhaité reprendre Azéo. Il nous reste plus qu'à négocier les indemnités de licenciement..." En attendant le site sera occupé jusqu'au 20 janvier et aucune marchandise de la plateforme logistique Kapa Reynolds ne devrait sortir du site d'Alizay.

 

Fin de partie pour Azeo
Le 13 janvier 2012 

Publié dans Paris Normandie

Social.

Le tribunal de commerce d'Evreux dans l’Eure a annoncé le 12 janvier la mise en liquidation judiciaire pour le 19 janvier prochain de l'entreprise Azeo d’Alizay, filiale du groupe français Kapa.
L’usine spécialisée dans le conditionnement à façon d’aérosols pour la cosmétique et les produits d’entretien avait été placée en redressement judiciaire le 3 novembre dernier par le même tribunal.
Sa nouvelle décision ne passe pas auprès des 71 salariés dans ce village de 1 369 habitants, déjà sinistré par la fermeture annoncée de sa papeterie M-Real où travaillent 330 personnes.
Elus et salariés estiment qu’ils ont été floués par la direction qui a refusé d’indiquer quels repreneurs potentiels elle avait contactés. Ils jugent aussi que le tribunal n’a laissé aucune chance à Azeo en prenant une décision « brutale ». Ils espéraient un nouveau délai, au moins au vu du carnet de commandes, rempli, de l’entreprise.
Même si celle-ci avait du mal à les honorer faute de fonds de roulement. « Le tribunal aurait dû laisser du temps et obliger le groupe à prendre un cabinet spécialisé pour trouver un repreneur, tempête Gaëtan Levitre, le maire d’Alizay, car il n’a pas apporté la preuve qu’il en ait cherché un ».
Sollicités par leur patron pour travailler jusqu’au 20 janvier, « preuve qu’il y a des commandes », les salariés se sont mis en grève le 13 janvier et occupent leur usine. De son côté, la direction était injoignable


Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article