Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
NPA 27 -  Eure

Alizay : relance du Collectif de soutien aux travailleurs de M-Real

11 Mai 2011 , Rédigé par NPA 27 Publié dans #Comité NPA VAL d'ANDELLE

RELANCE DU COLLECTIF M-real

 

Mardi 11 mai, on n’était pas loin de pousser les murs dans la salle communale pour la conférence de presse de relance du collectif (voir photo). C’est que l’annonce  en CE extraordinaire le 4 mai de la possible fermeture du site (au plus tard mars 2012) si un repreneur n'était pas trouvé avant septembre soulève l’indignation. Ainsi, il y avait beaucoup de maires représentés, y compris de droite, ce qui est nouveau : c’est que la disparition de l’usine signifierait la perte de 15 millions d’euros de recettes pour les communes environnantes.


Mais le fond de l’affaire, c’est que quelques mois après la fermeture de l’usine de pâte et le refus des solutions alternatives pour le site de production intégré qui ont été établies par des experts incontestés, la réalité s’impose : le groupe M-Real prend prétexte des pertes absolument prévisibles et prévues de 2 à 3 millions d’euros par mois sur l’usine de papier pour s’en débarrasser par tous les moyens. Cela représente quand même encore  330 emplois,auxquels il faut ajouter 224 extérieurs à temps plein dans l’usine et le double d’emplois induits !  Alors, qu’il y ait réellement un acheteur ou pas, la seule chose qui peut peser, c’est la mobilisation sans attendre, tant que le carnet de commandes est plein.


On le voit une fois de plus : IL FAUT INTERDIRE LES LICENCIEMENTS CHEZ M-real COMME AILLEURS, c’est une nécessité vitale pour les travailleurs ! Si nécessaire, IL FAUDRA EXPROPRIER M-real ! Et même certains trouvent ça irréaliste, nous on pense que la toute première chose à faire, c’est de demander à l
’Etat et à la Région d’exiger de M-real le remboursement des aides et la dépollution du site avant de partir. On saura vite si repreneur il y a vraiment, s’il est sérieux cette fois, ou s’il s’agit d’un coup de pipeau comme le ministre Le Maire en avait monté un pendant les élections régionales. Alors il sera temps d’envisager la suite, sur la base du plan de redémarrage soutenu par le collectif (nouvelle chaudière biomasse, pellettes de bois, désencrage, bio carburant).


Et comme le disait Patrick Dupin au nom du NPA: « alors que des expertises payées 70 000€ par le département et la région ont établi de manière  incontestable la rentabilité du site de production intégré pâte+papier selon les critères du marché capitaliste, la préfète,  les diverses autorités administratives et élues n'ont fait que s'incliner devant le sacro-saint respect de la propriété privée du groupe M-real. Il ne faut plus accepter ce diktat »

Correspondant du comité du val d'Andelle

     

Collectif-M-Real-mai-2011.JPGConférence de presse de relance du "collectif pour le maintien et le développement de l'emploi chez M-real " mardi soir mairie d'Alizay
De doite à gauche Jacques Calmon (PS) - Eric Lardeur (CGC) Gaëtan Levitre (maire d'Alizay conseiller général PCF)-  René Bécart (Filpac CGT) - Patrick Dupin (NPA)- Jérôme Bourlet (conseiller régional Verts)                                  

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article