Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
NPA 27 -  Eure

Meeting de la LCR à Rouen: 1350 personnes

13 Avril 2007 , Rédigé par LCR-27 Publié dans #OLIVIER BESANCENOT

Meeting de la LCR: 1350 personnes à Rouen avec Olivier Besancenot 

1350 personnes comptées au meeting d’Olivier Besancenot à Rouen. 800 places assises, les travées remplies à ras-bord. Un public attentif et enthousiaste. Un public populaire, où les jeunes étaient très nombreux. La plus jeune demande de contact avec la LCR avait juste 14 ans ! Un peu plus tôt, plusieurs centaines de personnes avaient manifesté en ville contre la police de Sarkozy, filmée en train de matraquer à terre deux étudiants quelques jours auparavant.

 En ouverture du meeting, Julian, des JCR, a dénoncé cette police de Sarkozy qui se croit tout permis, qui matraque la jeunesse, une jeunesse condamnée à la précarité. Etienne, du centre de tri en lutte depuis plusieurs mois, dénonçait la privatisation qui rime avec suppression de postes, appelant à un grand tous ensemble, salariés et usagers. Le tout sur fond de grève des postiers du Cailly.Dominique introduisait par des exemples locaux le beau clip "laissez les grandir ici" du réseau éducation sans-frontière.

 Gérard, militant Lcr de Renault Cléon, revenait sur les luttes des travailleurs de l’automobile, près de 50 000 dans la région. Après un grand coup de chapeau à ceux de Citroen Aulnay, il retraçait les efforts militants pour une riposte unitaire des salariés de Renault et des sous-traitants, frappés de plein fouet par les restructurations. On ne vous parle pas de l’intervention d’Olivier Besancenot, toujours aussi efficace, il faut aller l’écouter ! Que du bonheur ! Qui fait à la fois rêver et réfléchir à un monde où nos vies vaudraient plus que leurs profits. La ville était déjà couverte d’affiches, mais en sortant le public enthousiaste chargeait ses bras des 17 000 tracts à sa disposition, alors que les affiches de campagne s’arrachaient. Des dizaines de collages pour la dernière ligne droite. Plus de 30 demandes de contact. Un moment pédégogique et enthousiasmant.

La dépêche AFP :

ROUEN, 12 avr 2007 (AFP) - Le candidat de la LCR à l’élection présidentielle Olivier Besancenot a mis en garde jeudi soir à Rouen contre un "hold-up" de la droite et de l’extrême droite sur le scrutin autour des thèmes de "l’insécurité, l’identité et l’immigration". "Il reste quelques jours et il y a urgence car si cela continue la droite et l’extrême droite vont encore réussir un hold-up autour de l’insécurité, l’identité et l’immigration", a-t-il déclaré devant 1.200 personnes réunies au Parc des expositions de Rouen. Le candidat a appelé à recentrer la campagne sur "les questions sociales" qui sont à ses yeux "tenaces". Il a en particulier souligné l’importance de la période "exceptionnelle" qui a commencé avec le non de gauche au traité constitutionnel européen et s’est poursuivie avec les évènements dans les banlieues et la mobilisation contre le CPE. Très critique vis-à-vis de la droite, Olivier Besancenot n’a pas épargné la candidate du PS, Ségolène Royal. "Que Sarkozy coure après Le Pen c’est cohérent, l’inquiétant c’est que la gauche court après Sarkozy", a-t-il dit. "Avec les socialistes, c’est le drapeau tout de suite et le SMIC à 1.500 euros brut en 2012", a-t-il ajouté. A l’adresse des autres candidats de la gauche anti-libérale, en particulier la communiste Marie-George Buffet, il a dit : "Le projet politique de la LCR est de rassembler sans sectarisme, un rassemblement qui dure, mais crier "unité unité" pour mieux rallier le PS cela ne sert à rien".

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article