Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
NPA 27 -  Eure

Tract CGT d'appel à la manifestation contre les licenciements dans l'Eure du 16-12-2006

17 Décembre 2006 , Rédigé par LCR-27 Publié dans #Luttes Ouvrières

ARRETONS LE MASSACRE

TOUS ENSEMBLE MOBILISONS-NOUS

 

Après la casse 2005, quelques exemples dans notre département pour l’année 2006 :

 

 

 

 

Région de Louviers :

TNT (fermé) 140 licenciements

CINRAM 120 licenciements

 

 

 

Région de Vernon :

SMURFIT SOCAR Papeterie 44 licenciements

PEGUFORM 77 licenciements

ROWENTA 74 licenciements

SCHNEIDER Pacy 320 licenciements

CADENCE INNOVATION Fermeture (+ de 300 salariés)

 

 

Région de Pont de l’Arche

M.REAL 200 licenciements

METZELER 360 licenciements

 

 

Région de la Vallée de l’Eure

CHESAPEAKE COFFRET 72 licenciements

STRATEC  54 licenciements

 

 

 

Région Rugles/Verneuil/Breteuil

SAFET 200 licenciements

 

 

Région d’Evreux

 

 

FAURECIA 95 licenciements

 

Contre les licenciements 

Contre la casse du potentiel industriel dans notre département et le démantèlement des Services Publics

Pour l’augmentation des salaires et des pensions

Pour de vrais emplois pour tous

Pour le respect des droits et des libertés

Dans le département, les localités et partout en France, la casse des entreprises ne cesse de se poursuivre. Il n’y a pas une journée où l’on n’annonce une délocalisation, un plan social, une fermeture !

 

Rien n’est épargné, industrie comme services publics ! des familles entières se trouvent jetées dans de grandes difficultés pour répondre à l’appétit du profit toujours grandissant du patronat et des actionnaires.

Concernant le chômage, le gouvernement se fait plus discret. En dépit des artifices statistiques, le nombre de demandeurs d’emploi dits de catégorie 1, c’est à dire ceux qui cherchent effectivement un emploi à temps plein en CDI, progresse. La dégradation s’observe sur l’ensemble du trimestre. Le nombre des chômeurs de catégorie 1, enregistré à l’ANPE au cours des trois derniers mois, augmente de 5,8% par rapport au précédent trimestre.

Les entrées ANPE faisant suite à un licenciement économique sont en hausse (+12,4%) , tout comme celles faisant suite à un licenciement pour motif autre qu’économique (+10,3%), celles consécutives à une fin de mission d’intérim (+5,8%) et une fin de contrat à durée déterminée (+4,5%). Le nombre de premières entrées augmente aussi (+3,7%). Quant aux sorties ANPE, elles sont quasiment stables au cours du dernier trimestre, en dépit des entrées en stage qui augmente de 6,7%. En revanche les reprises d’emploi diminuent de 0,5%.

La réalité du chômage est plus grave. Les chiffres annoncés et commentés ne concernent qu’une partie des privés d’emploi.

Il existe d’autres catégories (les dispensés de recherche d’emploi, les Rmistes non inscrits à l’ANPE) qui ne sont pas incluses dans les statistiques du chômage. En tenant compte de l’ensemble de ces catégories, le chômage est donc 2 fois plus élevé que le chiffre annoncé.

La CGT continue d’affirmer que pour réduire le chômage, il faut améliorer les conditions de la croissance de moins en moins favorables au niveau mondial.

La faiblesse des salaires et du pouvoir d’achat, la précarité de l’emploi, la faiblesse de l’investissement des entreprises et l’austérité budgétaire de l’Etat empêchent une croissance solide et pérenne.

 

 

l'appel de la CGT – CGC – FO soutenue  par la FSU

Manifestation départementale   

SAMEDI 16 DECEMBRE 2006

Bourse du Travail - Evreux

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article