Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
NPA 27 -  Eure

Tract du NPA pendant les vacances (semaine du 15 juillet)

15 Juillet 2009 , Rédigé par NPA 27 Publié dans #EDITOS

  Pendant les vacances, ne laissons pas les précaires au bord de la route

Ça y est, c’est les vacances… enfin, pas pour tout le monde ! Alors plutôt que d’offrir des vacances aux précaires, le gouvernement a décidé de leur octroyer un autre type de cadeau estival : désormais, le RSA, Revenu de Solidarité Active, remplace le RMI et l’Allocation Parents Isolés API. ), lainsi que les primes forfaitaires de retour à l’emploi A croire qu’en cette période de crise où la précarité se propage de façon épidémique comme le grippe A, la solution serait d’être toujours plus précaire… Implacable, la logique gouvernementale : puisque la précarité existe bel et bien, pourquoi ne pas l’institutionnaliser et la légitimer ?

Car en effet, le RSA veut imposer aux bénéficiaires de prendre un petit boulot sous-payé, en généralisant le temps partiel et des conditions de travail dégradées. Certes il permet à certains-es de dépasser de justesse le seuil de pauvreté (880 e/mois) . Mais ces précaires rejoignent le lot démusuré des travailleurs pauvres (dont 80 % sont des femmes) ; le RSA désengage les patrons à payer correctement leurs salariés-es puisque l’Etat prend en charge ces bas-salaires ; il amplifie la concurrence entre les salariés-es sans création d’emploi stable (9% des chômeurs ont retrouvé un emploi grâce au RSA, emplois à 70% précaires…) ; les jeunes de moins de 25 ans en sont exclus et restent sans autre ressources, sans droit ni reconnaissance sociale…

Malgré la vaste opération de propagande autour du RSA et du Pôle Emploi, les choses sont claires : flicage et radiation attendent les RSAistes. Comme si c’’était le manque de volonté et d’intérêt personnel qui interdisait aux chômeurs de travailler.... Ce genre de théorie fumeuse fait l’impasse sur le caractère profondément inégalitaire de la société dans laquelle nous vivons, et minimise les conséquences sociales de la crise actuelle : les plans de licenciements se multiplient dans le privé laissant des dizaines de milliers de salariés sur le carreau, tandis que des milliers de postes sont supprimés dans la fonction publique !

C’est pourquoi nous, militants-es du NPA, nous combattons toutes les formes de précarité et nous revendiquons l’application immédiate de :

 

--> 300 euros d'augmentation pour tous, SMIC à 1500 euros net, indexation des salaires sur les prix. Diminution du temps de travail pour que TOUS travaillent moins et gagnent plus ! il faut repenser le travail en fonction des besoins fondamentaux et écologiques de chacun. 
--> un droit à un emploi durable et de qualité pour tous-es, une interdiction des licenciements : obligation imposée solidairement au patronat de maintenir les contrats de travail et de transformer les emplois précaires en emploi stable. Il faut une ouverture des livres de comptes afin de vérifier où va l’argent ; interdiction réelle des paradis fiscaux. 
--> un statut de vie sociale et professionnelle pour tous garantissant un revenu individuel dès 16 ans, ayant pour référence le SMIC revalorisé, et non diminué des prestations sociales et de logement. Ce statut de vie sociale et professionnelle sera à la charge du patronat 
--> l’arrêt de la fusion au pôle emploi subie par les salariés-es et usagers, arrêt des radiations, du contrôle des papiers et de la traque aux sans papiers ; STOP à l’offre raisonnable d’emploi et au RSA. 
--> l’arrêt des discriminations sous toutes leurs formes (raciste, sexiste…) ; égalité salariale entre les hommes et les femmes

-->  Développement et accélération de la construction de logements sociaux, de l’égalité des soins, et d’une éducation égalitaire pour tou(te)s, de la gratuité des transports publics pour les précaires,mais aussi retour sous contrôle public de l’énergie (EDF/GDF) avec nationalisation sans rachat ni indemnité des entreprises privées de l’énergie (Areva, Total etc.) … pour que les services publics soient accessibles à TOUS !

Le 13 juillet 2009

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article