Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
NPA 27 -  Eure

Il faut régulariser MARIA SIMAO!

19 Mai 2006 Publié dans #RESISTANCE

Pour Maria et Carmen, un seul et dernier recours: Monsieur le Préfet de l'Eure!

IL FAUT REGULARISER MARIA SIMAO !

Il y a quatre ans, Maria SIMAO anivait en France avec Carmen, son unique enfant alors âgée de 12 ans. Elle fuyait la prison angolaise où elle avait subi de très graves sévices et été menacée de mort, accusée à tort d'avoir facilité le départ d'Angola d'un responsable de l'UNITA pourchassé par la police.

Après sa fuite d'Angola, un mandat d'arrêt a été lancé contre elle.

Depuis son anivée en France, Maria a tenté, longtemps sans aide ni avocat, d'obtenir le statut de réfugié et la protection de l'état français pour elle et sa fille. .. mais en vain, en cette période où les refus sont devenus la règle.

Aujourd'hui, après qu'un arrêté préfectoral de reconduite à la frontière (émis le 06/10/05) ait été annulé par le tribunal administratif de Rouen (le 21/10/05) et rétabli par la cour d'appel de Douai (le 03 mai 2006) à la requête du préfet de l'Eure, Maria risque à tout moment l'arrestation, l'internement en centre de rétention et l'expulsion vers l'Angola où sa vie est plus que jamais en danger. Si Maria devait être expulsée, elle a décidé que ce sera seule. Sa fille Carmen se retrouvera en situation de mineure isolée, orpheline en puissance..

 

Monsieur le Préfet, vous avez le pouvoir discrétionnaire d'accorder à Maria un titre de séjour

 « vie privée et familiale »

Depuis quatre années qu'elles vivent en France, Maria SIMAO et sa fIlle Carmen sont parfaitement intégrées et appréciées de tous.

Nous n'accepterons pas que leurs deux vies soient à nouveau menacées.

Pas d'expulsion pour Maria SIMAO! 

Désormais leur vie est ici!

Le Collectif de l'EURE de soutien à Wei-Ying et Ming, aux Mineurs et Jeunes majeurs Scolarisés sans papiers et

le Collectif Etrangers - Français pour l'Egalité des Droits (CEFED)

Appellent à un RASSEMBLEMENT devant la préfecture d'Evreux,

LUNDI 22 MAI 2006 A PARTIR DE 17H30

avec le soutien de:

L'Abri; Les Amis de la Terre; Amnesty International-Evreux ; APSE ; ATTAC Risle Charentonne; Ecole Emancipée; Educ'CGT; FCPE de "Eure; FSU; LDH; Musik'Ami; PEMN; Prisonniers sans frontières; Ras l'Front; Secours Catholique; SGEN-CFDT; Solidarité Plus; SUD-Education Haute-Normandie; Union Départementale CFDT (27) .Les Alternatifs; FO Collèges et Lycées; LCR ; PRG ; PS ; PT; Les Verts; Confédération Paysanne de l'Eure; UNSAEducation 76.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article