Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
NPA 27 -  Eure

NON A LA REPRESSION du RESEAU "SORTIR DU NUCLEAIRE"

17 Mai 2006 , Rédigé par LCR Publié dans #REPRESSION

La police politique de l’Etat français s’en prend à Stéphane Lhomme le porte-parole du réseau écologiste "Sortir du nucléaire"

Ce n’est pas la Russie de Poutine, et pourtant en France aussi, l’Etat et le lobby du nucléaire s’attaque aux écologistes et à leurs justes combats. Stéphane a été arrêté et placé en garde à vue mardi à Bordeaux par la Direction de la surveillance du territoire (DST).

Il est soupçonné de détenir un document classé "confidentiel-défense" sur le réseau nucléaire EDF. L’opération a été ordonnée par le parquet de Paris dans le cadre d’une enquête préliminaire pour "compromission du secret de la défense nationale".

La DST a perquisitionné à son domicile dans le but de retrouver le document en question, diffusé par "Sortir du nucléaire" sur son site web.

L’organisation écologiste avait notamment publié en février dernier des documents EDF présentés comme classés "confidentiel", qui montraient selon elle que l’EPR, nouveau type de réacteur nucléaire, ne résisterait pas au choc d’un avion lors d’un attentat suicide avec un avion.

Elle a aussi publié d’autres documents montrant, selon elle, que certaines pièces des circuits de refroidissement de secours de 34 centrales nucléaires EDF ne sont pas en conformité.

Il serait passible de cinq ans de prison et de 75 000 euros d’amende.

Contre la censure : publions le document Confidentiel Défense !

Appel à la publication du document confidentiel sur l’EPR à l’initiative du Réseau Sortir du Nucléaire et de Greenpeace France. La fédération de l'Eure de la LCR s’associe à cette action.

Nous, citoyens, associations, élus, partis politiques déclarons solennellement être en possession du document Confidentiel Défense émanant d’EDF et portant sur la résistance de l’EPR aux chutes d’avion de ligne que la DST est allé chercher chez Stéphane Lhomme, porte-parole du Réseau Sortir du nucléaire, au cours d’une perquisition le mardi 16 mai 2006. Stéphane a été remis en liberté après plus de 14h de garde à vue et la DST a procédé à de nombreuses saisies à son domicile personnel.

Nous publions ce document sur nos sites internet, publications ou tout autre moyen de rendre public ce document et encourrons à ce titre 75.000 euros d’amende et 5 ans de prison. Ainsi, nous nous élevons pour que cessent les attaques contre le droit à l’information des citoyens dans notre pays et la répression des opposants. C’est aujourd’hui ceux qui dissimulent les informations qui devraient être poursuivis.

Nous appelons tous les citoyens à télécharger ce texte et à le publier le plus largement possible.

Télécharger le document confidentiel défense au format pdf

 

 

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article