Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
NPA 27 -  Eure

Bulletin d'entreprise M-REAL 2-05-2006

2 Mai 2006 , Rédigé par LCR- section de LOUVIERS Publié dans #Comité NPA d'EVREUX

BULLETIN D'ENTREPRISE M-REAL  du 2 mai 2006

TOUS TOUCHES, TOUS CONCERNES !         

C’est clair, dans le PSE, les camarades de la fabrication sont aux premières lignes : à la chaudière par exemple leurs tripatouillages font que si  ça passe, certains opérateurs auraient 4 installations à gérer au lieu de deux. Mais en même temps, il faut bien voir que sur la MAP, ça tape aussi : si on se laisse faire, le boulot labo sera redispatché sur les opérateurs, tout comme la sécurité. Une pseudo-polyvalence aggravera nos conditions de travail. La première des choses, c’est de refuser de participer au groupe de sécurité, qui ne sert qu’à préparer le vidage de collègues. La deuxième, c’est de refuser les heures supplémentaires. C’est simple : il suffit de ne plus répondre au 72.72. La troisième, c’est de participer nombreux aux actions tournées vers l’opinion publique, comme vendredi dernier au carrefour d’Igoville. C’est efficace et ça ne coûte pas d’argent. Mais évidemment, à un moment ou à un autre, il faudra aussi arrêter la production !  

BOTNIA-M-real AURAIT BIEN VOULU POLLUER TRANQUILLE  EN URUGUAY !
Manifs, barrages routiers : la construction  de deux usines à papier par Botnia et l’espagnol Ence sur le fleuve Uruguay  à la frontière argentine suscite une forte opposition populaire:  Les opposants refusent un projet largement motivé par un souci d'éluder les règles environnementales sur les rejets toxiques (dioxines et furanes cancérigènes) en vigueur en Europe. Ils soulignent que les études d'impact réalisées pour ces projets l'ont été par ces sociétés elles-mêmes ! Alors que l’Argentine réclame la suspension pure et simple des travaux, Botnia s’est d’abord dit prêt à suspendre le chantier pendant 90 jours pour permettre des études d’impact indépendantes, puis s’est ravisée en n’arrêtant plus que 10 jours ! C’est sûr, ils ont la conscience tranquille. DEFENDONS NOS EMPLOIS CONTRE CES PREDATEURS !  

MARECHAL, NOUS VOILA !                                 
On se demande encore quelle mouche a bien pu piquer les vilains opérateurs qui ont canardé les fenêtres de son bureau à coup de pâte. Mais après tout, elle leur avait sans doute vraiment tapé sur les nerfs ! En tout cas, elle ne devait plus y voir grand-chose. Fort heureusement, le brave Pouic Pouic a volé à son secours et a lavé les carreaux… avant de lui cirer les pompes, bien sûr ! Bravo Caporal, tu les a mis au pas. Ces nouvelles fonctions des contremaîtres MAP nous feront faire de substantielles économies. Plus besoin de la société ORTEC pour le lavage des vitres, des contremaîtres s’en chargent.

CES GENS QUI NOUS DIRIGENT …        En août 2001, Michel Roulleaux est  resté plusieurs semaines entre la vie et la mort après avoir été happé par le presse-pâte. Travailleur sous contrat, il n’avait pas la formation suffisante pour le poste. La direction vient d’être condamnée en appel par le Tribunal des affaires sociales pour « faute inexcusable ». Mais ça n’arrête pas les requins qui nous dirigent : ils attaquent devant la cour de Cassation… Ils n’ont pas tué Michel sur sa machine, ils veulent l’achever psychologiquement. Car ils savent bien que depuis une loi de 2005, devant le Conseil d’Etat, il faut prendre un avocat qui coûte un minimum de 5000€. Eux s’en foutent, ils sont assurés. Michel ne peut compter que sur la solidarité des autres travailleurs et du syndicat CGT.

ARRET ANNUEL : BOLKESTEIN PAS LOIN
Pendant 15 jours, on a compté autour de 1000 personnes sur le site. Parmi eux, il suffisait d’écouter pour repérer pas mal d’ouvriers étrangers. Comme par hasard, ce sont des polonais et des roumains qui ont fait les travaux dans les chaudières ou nettoyé les capacités ; il aurait sûrement été instructif de se pencher sur leurs contrats, de regarder de près leurs conditions de travail et de vérifier si la législation française est respectée. Le manque criant d’inspecteurs du travail arrange bien plus d’un patron ! Rappelons seulement qu’il y a 4 ans, après intervention du CHSCT, une entreprise polonaise s’était fait sévèrement aligner pour non respect du repos quotidien.

UN DEBRIS INSUBMERSIBLE
Il en est à son quatrième directeur général! En voilà un qui possède un réel talent pour flotter en eaux troubles ! Prêt à faire le vide autour et au-dessous de lui, alors qu’il n’a plus rien à « développer », il a quand même  réussi à se trouver un rôle dans l’organisation du plan de déstructuration de la boîte. Son talent à se recycler n’a d’égal que le mépris que ses agissements méritent.         

COMMENT EST PRODUIT L’EUCALYPTUS ?
L’eucalyptus qui arrive maintenant par cargos sur le port de Rouen pour nous alimenter en pâte n’est pas un bois comme les autres. Ainsi par exemple, des millions de litres d'herbicides sont déversés sur les centaines de  de milliers d’hectares de plantations en monoculture. Le nombre d’emplois y est faible, le travail précaire, les salaires particulièrement bas… Un environnement toxique qui se transforme en désert vert. Un eucalyptus consomme aussi 30 litre d'eau par jour. Un coût écologique et social exorbitant. Des raisons supplémentaires de se battre.

DEMAIN, N‘OUBLIE PAS TON PORTE-MONNAIE

Tu apprécies notre bulletin ; nous avons besoin de ton aide financière pour continuer à l’éditer. Donner à la collecte, c’est aussi pour celles et ceux qui collectent les infos, l’écrivent, le tirent et le diffusent un encouragement réel.  Alors, demain, pense à avoir de l’argent sur toi.

  Bulletin M-real  2-05-2006

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article