Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
NPA 27 -  Eure

Bulletin Carton Rouge - mars 2006

25 Février 2006 , Rédigé par LCR-27 Publié dans #Jeunes NPA

Journal des lycéen-ne-s des JCR / LCR de l'Eure - Mars 2006

 

 

Non au CPE, non à la précarité !

Tous ensemble en grève le 7 mars

De Villepin a utilisé le 49-3 (qui permet de faireadopter un texte de loi sans vote) pour imposersa loi sur « L'égalité des chances " dont fait partie le texte sur le Contrat première embauche (CPE) qui avait été auparavant voté, de nuit, par... 50 députés ! Mais il n?a pas encore gagné la bataille !

Le gouvernement a peur. Après les manifestations du 7 février, il espérait que la mobilisation allait s?essouffler avec les vacances scolaires. Mais on est toujours là ! A Rennes, à Toulouse, Grenoble, Lyon, St Etienne et dans de nombreuses autres villes, la mobilisation s?est poursuivie pendant les vacances de notre zone.

Cette mobilisation, il nous faut continuer à la construire pour mettre en échec cette politique de généralisation de la précarité.

 Photo : cpeembauches.jpg

Leur “égalité des chances”, c’est la précarité pour tous !

 

 

 

 

Villepin fait passer sa politique au nom de de "l'égalité des chances". Quelle hypocrisie ! L'égalité des chances, c?est, pour les jeunes de moins de 26 ans, avoir la possibilité de signer un Contrat première embauche qui permet aux patrons de les licencier comme ils veulent durant les deux premières années. Cela ne diminuera en rien ni les CDD, ni l?intérim, ni le chômage. Les patrons n?embaucheront pas plus, ils se contenteront d?utiliser la loi pour avoir une main-d?oeuvre jeune sur laquelle ils feront peser la menace quotidienne  du licenciement. La seule chose que Villepin augmente, c?est la précarité. Et c?est ça le fond de la politique du gouvernement : généraliser l?insécurité, fragiliser les travailleurs et les jeunes

S'organiser pour construire la grève du 7 mars !

Faire reculer Villepin sur le CPE serait marquer un point important pour l?ensemble des jeunes et des travailleurs. C?est possible. Une grande majorité de l'opinion s'oppose à cette loi : ce désaveu doit s'exprimer dans la rue, comme il s'est exprimé en 1994 contre le SMIC-jeunes de Balladur, voté puis retiré après 2 mois 1/2 de mobilisation incessante.

Une grande journée de mobilisation est prévue le 7 mars. A nous de la réussir en organisant dans chaque lycée des réunions pour préparer la grève et discuter des actions à mener ce jour-là. Il faudra aussi se coordonner avec tous les autres lycées en lutte pour décider démocratiquement de la suite à donner à la grève du 7 mars.

Tous ensemble, on peut gagner !

MANIFESTATION DÉPARTEMENTALE

EVREUX, 15H, PRÉFECTURE

CNE : NOUS VOILÀ PRÉVENUS !

Le CNE (Contrat nouvelles embauches), comme le CPE, impose une période d'essai de deux ans aux salariés de plus de 26 ans dans les entreprises de moins de 20 salariés. Six mois après son entrée en vigueur, la presse nationale s'est fait l'écho des premiers cas de licenciements.

 En voici quelques exemples :

! un salarié licencié après avoir prévenu son patron

! un boucher du nord de la France renvoyé pour avoir

! un employé remercié pour dix minutes de retard.

! une jeune femme licenciée quelques jours après avoir

! des salariés renvoyés après avoir réclamé le paiement

! un salarié licencié après avoir prévenu son patron qu'il devait se faire opérer.

! un boucher du nord de la France renvoyé pour avoir fait ses courses "en jogging", un jour de repos,   dans le supermarché où il travaille habituellement.

! un employé remercié pour dix minutes de retard.

! une jeune femme licenciée quelques jours après avoir annoncé sa grossesse.

! des salariés renvoyés après avoir réclamé le paiement d'heures supplémentaires.

BILAN DES MANIFESTATIONS

DU 7 FÉVRIER DANS L’EURE

- 150 à Louviers - 100 à Gaillon

- 150 à Pont-Audemer - 100 à Gisors

- 350 à Bernay - 150 aux Andelys

- 600 à Evreux

BERNAY : TOUR DE CHAUFFE.

Fallait qu’on en veuille au CPE pour nous retrouver à plusieurs centaines en manif malgré les bacs blancs. Après la tournée des grands ducs (Fresnel, St Anselme, Ader), le cortège s’est grossi du nombre des mécontents de chaque établissement jusqu’à stationner tranquillement devant la sous-préfecture et au carrefour de la fontaine.

L’après-midi, nous avons de nouveau manifesté. Des contacts ont été pris dans tous les établissements de Bernay pour créer une structure souple et permanente afin de contrer plus efficacement le CPE. Signez la pétition qui circule, et pour le 7 mars, prévoyez baskets, slogans, sifflets, pancartes, bonne humeur et détermination !...

Tous ensemble, nous ferons reculer le gouvernement Villepin sur le C(chômage) P(précarité) E(exploitation) !

LOUVIERS : MALGRE LES OBSTACLES, UN SUCCES

A 8h, malgré les bacs blancs, on était 150 massés devant le lycée des Fontenelles. Début difficile, car tout de suite le chef de la police (présente avec 3 véhicules) est venu nous dire que si nous partions en manif, il avait ordre du préfet de la faire disperser. Sa raison, c’est que nous ne l’avions pas déclarée 3 jours à l'avance. Mais la semaine d’avant, la CGT avait fait une manif contre les licenciements, sans rien demander, comme d’habitude, et ils n’avaient pas été embêtés ! Déjà l’année dernière, lors du mouvement contre les lois Fillon, il y avait eu des tentatives d’intimidation. Evidemment, ces tracasseries nous ont fait perdre du monde. Mais grâce à l’intervention de représentants de la CGT et de la Ligue des Droits de l’Homme, nous avons pu défiler, motivés, et aller chercher des lycéens de Decrétot.

CPE, PRÉCARITÉ… :

NOTRE AVENIR SE DÉCIDE DANS LA RUE !

Aujourd’hui existe un large front de syndicats, d’associations et departis de gauche qui se mobilisent contre la politique du gouvernement. Le CPE fait l’unanimité contre lui et c’est tant mieux ! Pourtant, du côté de certains partis de « gauche », comme le PS ou le PRG, il n’y a apparemment rien de plus pressé que d’attendre …les élections présidentielles et législatives de 2007 ! Son premier secrétaire, Hollande, a déclaré dans le journal Le Monde du 1er février

« Soyons réalistes, le texte va passer. Le travail que nous engageons trouvera son dénouement non dans la rue, mais dans les urnes, en 2007 ». Attendre 2007 pour virer ce gouvernement ? Mais pour mettre quoi à la place ? Contre le CPE, les dirigeants du PS n’ont rien à proposer sinon d’autres formes de précarité qu’ils ont déjà mises en oeuvre quand ils étaient au pouvoir. « Contrats sécurité formation », « emplois jeunes », « emplois sécurité insertion », ils proposent tous des contrats précaires pour les jeunes avec des subventions à la clef pour les patrons, en retrait par rapport aux dispositions actuelles du code du travail. Pas question pour eux de prendre le contrat à durée indéterminé (CDI) comme référence. Ce serait pourtant la seule façon d’en finir avec la précarité des jeunes.

Le maire de Louviers, Franck Martin, suite à une rencontre avec une délégation de lycéens en grève, déclare que « le CDI qui vous conduit du diplôme à la retraite fait partie d'un monde aussi révolu que les disques vinyles... » Et il rajoute : « Ce serait mentir que de cacher aux jeunes générations qu'ils trouveront de l'emploi si la société accepte de rendres les emplois plus mobiles, plus flexibles et qu'ils doivent s'y préparer. »

Décidemment, il n’y a rien à attendre de ce côté-là. Notre avenir se décide dans la rue. Il n’y a rien à attendre d’une « alternance » en 2007 ! C’est par nos mobilisations que nous pouvons imposer le retrait du CPE et en finir avec la précarité.

CARICATURES DE MAHOMET :

LE RETOUR DU MOYEN-ÂGE !

Depuis plusieurs semaines, les manifestations se multiplient dans de nombreux pays pour dénoncer la publication de caricatures de Mahomet dans un journal danois, caricatures reprises ensuite par France Soir et Charlie Hebdo. Il ne faut être dupe ni d’un côté, ni de l’autre. Le journal danois en question, très marqué à droite, a voulu créer un amalgame entre islam, intégrisme et terrorisme, en publiant une caricature montrant Mahomet affublé d’un turban en forme de bombe et ceci à un moment où l’extrême-droite raciste a le vent en poupe au Danemark.

Cela dit, nous combattons l’obscurantisme religieux, quel qu’il soit et défendons le droit de critiquer toutes les croyances et les superstitions, le droit de caricaturer et de “blasphémer” contre l’avis du pape, de Bush, Chirac et Le Pen, qui, eux aussi, montent au créneau pour appeler à l’interdiction des caricatures religieuses.

Ici en France, l’église catholique a obtenu en avril 2005 que Canal + renonce à diffuser un sketch où la marionnette du Pape bénissait les fidèles « Au nom du père, du Fils et du IIIème Reich », allusion à l’indulgence du Pape de l’époque envers le régime nazi. Aujourd’hui, l’Opus Dei, une des tendances intégristes de l’église catholique, veut censurer le film « Da Vinci Code » qui jette une lumière crue sur les pratiques de cette secte et l’attitude de l’église vis-à-vis des femmes.

Contre les intégrismes de tous poils, il faut défendre la liberté d’expression. Et si la question religieuse cristallise tant de tensions actuellement, c’est qu’elle dévoie la haine légitime que provoque un système injuste et inhumain, particulièrement au Moyen-Orient, une région dévastée par l’impérialisme.

Par delà les préjugés racistes ou religieux, nous on se bat pour l’unité des exploités et des opprimés contre le capitalisme.

Photo : faujour1.jpg

SI TU VEUX PARTICIPER À LA RÉDACTION DU PROCHAIN CARTON ROUGE,

FAIRE PASSER UNE INFO... CONTACTE-NOUS !

TÉL : 06 30 45 93 36

E-MAIL : BriceGDA@aol.com

LCR 27 site http://bulletindestravailleurs.over-blog.com

LCR site national http://www.lcr-rouge.org 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article