Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
NPA 27 -  Eure

Appel du collectif des organisations de jeunesse au 7 mars

24 Février 2006 Publié dans #RESISTANCE

Mobilisés jusqu’au retrait du CPE!


Les Alternatifs, ATTAC Campus, Confédération étudiante, FIDL, JC, JCR, Jeunes CGT, Jeunes Verts, JOC, JSRAG, Fédération Léo Lagrange, MARS jeunes, MJS, PRS Jeunes, UEC, UNEF, UNL, UNSA Jeunes


Le Collectif des organisations de jeunesse constate avec satisfaction l’élargissement de la mobilisation contre le CPE. Quelle que soit l’issue des débats au Sénat, nous resterons mobilisé-e-s jusqu’au retrait du CPE !

Le Collectif des organisations de jeunesse constate avec satisfaction l’élargissement de la mobilisation contre le CPE.

La mobilisation des lycéen-nes continue comme en témoignent les manifestations dans les zones de retour de vacances.

En ce qui concerne l’enseignement supérieur, 11 universités sont d’ores et déjà en grève. Une coordination étudiante se construit. Ailleurs, les assemblées générales se multiplient et rencontrent un écho favorable auprès des étudiant-e-s, la mobilisation parisienne en atteste. Sur ces bases, la mobilisation des étudiants se prépare pour le 28 février et le 7 mars.

Du côté salarié, les appels unitaires à la grève et à manifestation pour la journée du 7 mars 2006, tant dans le secteur privé que dans les fonctions publiques, se multiplient. Ces appels démontrent que la mobilisation contre le CPE n’est pas uniquement une affaire de jeunes : tous les salariés sont concernés ! Cette mobilisation renforce notre détermination et notre optimisme pour la manifestation du 7 mars.

Notre lutte n’est pas animée par des intérêts partisans. Elle est bien un combat pour le droit de maîtriser son avenir, un choix de société. Nous souhaitons une société qui adresse des signes de confiance à sa jeunesse, et non des signes de défiance comme le CPE.

Le Collectif appelle les jeunes, scolarisés ou non, à se mobiliser le 28 février et à se joindre à l’ensemble des salarié-e-s le 7 mars. Il appelle également les collectifs locaux à multiplier les réunions dans les quartiers avant le 7 mars pour amplifier la mobilisation.

Quelle que soit l’issue des débats au Sénat, nous resterons mobilisé-e-s jusqu’au retrait du CPE !

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article