Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
NPA 27 -  Eure

CARTON ROUGE- JANVIER 2006

2 Janvier 2006 , Rédigé par JCR-EURE Publié dans #Jeunes NPA


  Journal des lycéen-ne-s des JCR / LCR de l’Eure - janvier 2006

Seigneurs du monde,

saigneurs du tiers-monde !

                                                                                     

Les maîtres du monde ne manquent jamais de promettre à chaque réunion du G8 - le sommet des dirigeants des 8 pays les plus riches - un nouvel ordre mondial de démocratie, de paix et de prospérité. Un simple regard sur l’actualité suffit pour démentir ces promesses. Les violences sociales, les guerres civiles endémiques, les génocides se multiplient.

La raison d’être du G8, comme celle des institutions internationales (FMI, OMC, Banque Mondiale, ONU...), est d’organiser et maintenir la main-mise des multinationales sur le monde, à commencer par les pays les plus pauvres, pour pouvoir y utiliser une main-d’oeuvre surexploitée, accéder aux produits et aux matières premières dont ils ont besoin et contrôler les marchés pour écouler leurs marchandises.

Cette mainmise s’organise de bien des façons, du contrôle des cours mondiaux des matières premières à l’intervention militaire directe en passant par la pression de la dette des pays pauvres.

Rwanda : les responsabilités

de l’état français

Sans doute plus que tout autre, le Rwanda a payé le prix fort de cet ordre mondial impérialiste.

Jusqu’en 1989, le Rwanda était autosuffisant sur le plan alimentaire. La même année, les Etats-Unis imposent dans le cadre du GATT (l’ancêtre de l’OMC) une baisse de 50 % du prix du café, une des principales sources de revenu du pays. Parallèlement le Rwanda est contraint par le FMI de faire des coupes sombres dans le budget de l’Etat pour rembourser sa dette. La monnaie est dévaluée de 50 %, ce qui entraîne une forte hausse des prix et plonge encore plus la population dans la misère.

C’est dans ce contexte qu’un génocide commence en décembre 1993 avec la complicité active de la France. Il y aura un million de morts pour une population de 7,5 millions. La France a soutenu jusqu’au bout le régime en place en lui fournissant armes et conseillers militaires pour former les miliciens qui ont perpétré les massacres contre les Tutsis et les opposants Hutus. Et comme le cynisme ne connaît aucune limite, les autorités françaises ont usé de leur influence dans les instances internationales pour que tout nouveau prêt soit conditionné au remboursement de la dette de l’ancienne dictature, dette essentiellement constituée d’achats d’armes. En somme, la France exigeait des victimes du génocide de rembourser les armes achetées par leurs bourreaux pour les exterminer !

Onze ans plus tard, une instruction judiciaire vient d’être ouverte contre l’armée française pour « complicité de génocide » après des mois où la ministre des Armées et l'Etat français ont tout fait pour bloquer la procédure. Rien ne garantit cependant que l’armée française sera reconnue coupable puisque l’instruction est menée par le tribunal... des Armées seul habilité à juger des militaires pour des actes commis dans le cadre de leurs fonctions !

Au-delà du Rwanda, ce sont tous les crimes coloniaux de la France qui sont en cause et que le gouvernement cherche à réhabiliter aujourd’hui, les pillages, les massacres, l’esclavage, les tortures et la répression dont furent victimes les populations des territoires colonisés. Mais encore au-delà, c’est le système capitaliste mondial et ses institutions qu’il faut combattre pour  bâtir une société basée sur la satisfaction des besoins de tous et non sur les profits de quelques-uns.

LOI SUR LES « BIEnFAITS »

DE LA COLONISATION :  

CHIRAC CONTRAINT AU RECUL, C’EST TOUTE LA LOI QU’IL FAUT ABROGER !

Le 23 février dernier, les députés avaient adopté une loi qui dit que « la Nation exprime sa reconnaissance aux femmes et aux hommes qui ont participé à l’oeuvre accomplie par la France dans les anciens départements français d’Algérie, au Maroc, en Tunisie et en Indochine...» (art.1). L’article 4 vise même à  obliger les profs à enseigner le bon temps des colonies : «les programmes scolaires  reconnaissent en particulier le rôle positif de  la présence française (…), et accordent à l’histoire et aux sacrifices des combattants de l’armée française issus de ces territoires la place éminente à laquelle ils ont droit.»

Amusant, quand on sait que la voie ferrée Congo-Océan a coûté la vie à 20 000 travailleurs africains, ou qu’en Algérie, seuls 10% des enfants étaient alphabétisés en 1945 !

La riposte s’est organisée, avec une pétition unitaire (PS, PCF, LCR, LO, Verts) demandant l’abrogation de l’article 4 de cette loi. Elle a recueilli plus de 40 000 signatures sur le net.

Devant le mécontentement, Chirac cherche à botter en touche en confiant la réécriture de la loi à son ami Debré, le député-maire d’Evreux. Ne nous contentons pas d’un toilettage ! C’est toute la loi qu’il faut abroger, pour empêcher la réhabilitation des sales guerres coloniales menées sous les gouvernements de gauche comme de droite !

 

 

 

ConfÉrence de l'OMC : marchÉ de dupeS au profit des Pays riches  

 

 

Le bilan du dernier sommet de l'Organisation Mondiale du Commerce (OMC) qui réunit 149 pays membres, est bien maigre. Si l’élimination de toute forme de subvention aux exportations agricoles d’ici 2013, a été décidée, ce n’est qu’un marché de dupes pour que les pays pauvres s’ouvrent davantage encore aux multinationales du Nord dans le secteur des services et des produits manufacturés. Ainsi, l’ouverture des marchés aux produits non agricoles mettra en concurrence frontale les multinationales des pays riches et les petites "industries locales" qui ne feront pas le poids. L’OMC n’œuvre pas pour le bien des peuples mais les soumet au joug des multinationales.

A VOIR : “LORD OF WAR”

“Lord of war” : Seigneur de guerre. Ce film est une satire et une critique des gouvernements du Conseil de sécurité et des marchands d'armes prêts à tuer des peuples entiers au nom de quelques bénéfices substantiels. Une véritable leçon de géopolitique qui rend accessible à tous le nouveau désordre mondial. Le film a le mérite de ne pas être manichéen du tout puisque le réalisateur adopte le point de vue du marchand d'armes (Nicolas Cage). A voir et à faire voir donc.

dette : le cercle vicieux

 

Les pays pauvres ont depuis longtemps déjà remboursé leur dette. Aujourd’hui, si leurs budgets continuent d’être grevés, c’est qu’ils paient des intérêts mirobolants qui les contraignent à emprunter de nouveau. Ainsi, de 1980 à 1992, ces Etats ont versé aux pays riches 1 672 milliards de dollars pour le paiement d’une dette qui s’élevait à l’origine, en 1980, à 567 milliards… soit un bénéfice net de 1 105 milliards, une véritable rente pour les pays capitalistes qui, avec le soutien du FMI, n’ont de cesse d’accroître la dépendance des pays pauvres. C’est l’annulation, sans condition, de la dette qu’il faut réclamer !

Coupes sombres dans l’Éduc’ 

 

 

Toujours moins d’école, moins de professeurs titulaires ; un recours systématique aux emplois précaires… la casse du service public d’éducation se poursuit. Pour 2006, ce sont 6 050 postes en moins qui seront ouverts aux concours de recrutement dans l’éduc’, dont 1 500 en moins dans le primaire, alors même qu’on y annonce une hausse des effectifs de + 42 700 élèves ! C’est l’avenir des étudiants qui se destinent à l’enseignement qu’on remet en cause, ce sont aussi les conditions d’enseignement, les effectifs des classes et la scolarisation des 2 ans qui en pâtiront.

lyCÉE FRESNEL - BERNAY

Espagnol au  rabais, si señor !

Depuis plusieurs années les classes espagnol LV3 font 2 heures la semaine au lieu de trois. Pour Mme la proviseur les groupes seraient trop petits pour pouvoir bénéficier d’un traitement optimum… C’est marrant, nous on pense exactement le contraire !

 J’ai faim ! BIP !

 

Fin janvier une pointeuse à carte sera mise en service à la  cantine. Elle délivrera le plateau repas dans des conditions horaires très strictes. Si tu es en dehors des clous de 2 mn, tu pourras continuer de regarder la machine te faire la gueule !… Et tout ça pour économiser un demi poste de pion affecté au réfectoire…

School is money…

STT et L sortent  beaucoup et c’est tant mieux ! On aimerait que les autres filières puissent en bénéficier autant. Mais ces sorties coûtent cher à l’élève et à sa famille, même si la moitié du coût des abonnements théâtre ou sorties ciné est pris en charge par le lycée… Plus de 35 euros pour le 1er trimestre ! Vive l’école laïque, obligatoire et GRATUITE !

 

Collège A. Allais Val de Reuil :

grève des profs pour des moyenS

Il ne suffit pas de refaire les locaux et de faire de la pub autour, il faut aussi donner les moyens de fonctionner !  A force, ça a énervé les profs, qui ont fait grève à 100% les 2 jours avant les vacances de Noël, et bloqué l’accès au collège... comme nous l’avions fait l’an dernier en juin pour nos lycées !

Il est trop tôt pour savoir si ils obtiendront les postes demandés, mais il est déjà certain qu’une bonne partie des élu-e-s  PS de VDR n’ont jamais eu à faire une vraie grève de leur vie : ils ont dans Paris-Normandie dénoncé le mouvement comme « trop dur, et les moyens employés «excessifs» » !

Collège C. Lemaître Vernon :

des flics dans la cours de récré !

Mettons d’abord les choses au clair : on trouve indéfendable de se mettre à plusieurs pour harceler quelqu’un, qui plus est un élève de deux ans plus jeune. C’est à peu près aussi nul que de brûler la voiture de sa voisine de palier pour marquer son rejet de la société. Mais début décembre, la seule réponse que des responsables du système scolaire ont su trouver, c’est de faire débouler des flics en pleine récré pour arrêter des gamins de 13 ans, qui ont été placés en garde à vue…

Quand la répression passe avant l’éducation, il y a un gros blème ! Voilà ce qui arrive quand il n’y a plus assez d’éducateurs formés à l’écoute dans les bahuts !

 

OLIVIER BESANCENOT à

« ENVOYÉ SPÉCIAL » JEUDI 12

Ce jeudi, France 2 diffusera un portrait de notre porte-parole dans l’émission « Envoyé spécial ». Malgré un commentaire plutôt hostile, on y verra quand même la réalité de la vie de la seule des personnalités du monde politique qui sache ce que c’est que de se lever à 5h pour gagner sa vie, c’est à dire son salaire de facteur.

Apparemment, ça énerve les journalistes, qui ne comprennent pas comment on peut vivre pour ses idées, sans volonté de faire carrière. Il y aura aussi un retour sur ses années de jeune militant au lycée de Louviers, là où il a fait ses premières armes en participant à l’animation de plusieurs grandes grèves lycéennes… alors, ne manquons pas ça.

FÊTE DÉPARTEMENTALE LCR / AGV

SAMEDI 14 JANVIER AU MOULIN DE LOUVIERS

 

 

 

16h à 18h :  Les OGM, qu’est-ce que c’est ? Quelles conséquences pour l’environnement, la santé ? Comment arrivent-ils dans nos assiettes ? Quel enjeu pour la société ? Avec Dominique Cellier, professeur à la faculté de sciences de Rouen, membre de la LCR.

18h15 à 19h30 :  luttes et actions syndicales en cours, la situation après le référendum du 29 mai 2005, la révolte des banlieues... Quelles perspectives ?

A partir de 19h30 : apéro  -  Entrée libre.

 

 

Si tu veux participer à la rédaction du prochain Carton Rouge, faire passer une info... contacte-nous !

 

 

 TÉL : 06 30 45 93 36 / E-MAIL : BriceGDA@aol.com

LCR27 http://bulletindestravailleurs.over-blog.com

LCR  http://www.lcr-rouge.org


Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article