Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
NPA 27 -  Eure

Olivier Besancenot veut "réinventer le socialisme du XXIe siècle" (Associated Press

7 Janvier 2008 , Rédigé par LCR-27 Publié dans #OLIVIER BESANCENOT

Olivier Besancenot veut "réinventer le socialisme du XXIe siècle" (Associated Press)

Olivier Besancenot voudrait "réinventer ce qui pourrait être le socialisme du XXIe siècle" et que "2008 soit l’année d’une contre-offensive générale", d’"un mouvement d’ensemble", "peut-être même une grève générale" contre la politique gouvernementale, a-t-il déclaré dimanche.

undefinedInterrogé lors du Grand Jury RTL-Le Figaro-LCI, le porte-parole de la Ligue communiste révolutionnaire (LCR) a souhaité "que 2008 soit l’année d’une contre-offensive générale qui permette d’arrêter les mauvais coups et peut-être, pourquoi pas, de célébrer les 40 ans de Mai 68 comme il se doit, c’est-à-dire par un mouvement d’ensemble (...), peut-être même une grève générale".

Dénonçant "une criminalisation sans précédent, et du mouvement social, et de ceux qui s’opposent clairement à la politique de Nicolas Sarkozy", M. Besancenot a précisé le calendrier de la création du "nouveau parti anti-capitaliste" de gauche qu’il appelle de ses voeux : le congrès de la Ligue fin janvier, les élections municipales en mars où la LCR espère "doubler le nombre de listes" qu’elle présentera, puis "tout de suite après, vers mai, juin, des assises, une espèce d’assemblée générale constituante qui permettra à tous les groupes avec lesquels on est en train de discuter ensemble ce que serait le nouveau programme, le nouveau fonctionnement et le nom de ce nouveau parti-là".

"Si ce parti voit le jour, c’est clair que la LCR en tant que telle n’aura plus vocation à exister", a souligné M. Besancenot, pour qui "l’opposition a besoin d’être plus structurée, plus forte, de faire entendre sa propre voix politique". "Il y a une nouvelle génération qui est en train de voir le jour, dans les entreprises, dans les universités, dans les quartiers populaires", s’investissant "dans un combat pragmatique et en même temps pour penser à demain", a-t-il affirmé.

Pour le porte-parole de la LCR, "la crise est telle qu’il s’agit de reconstruire d’abord un nouveau mouvement social, et au sein de ce mouvement social, de réhabiliter une perspective anti-capitaliste", "c’est-à-dire d’être capable de réinventer, refonder ce qui pourrait être le socialisme du XXIe siècle".

Pas question en revanche de passer une alliance avec le Parti socialiste pour gouverner, a répété Olivier Besancenot, même s’il veut "résister ensemble face à la droite". "Mon adversaire, ce n’est pas le Parti socialiste, c’est le gouvernement actuel qui est une véritable machine à remonter le temps", a-t-il dit. AP

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article