Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
NPA 27 -  Eure

Olivier Besancenot soutient ses collègues postiers pour le paiement des heures sup.

4 Décembre 2007 , Rédigé par LCR-27 Publié dans #Luttes Ouvrières

Besancenot soutient ses collègues postiers pour le paiement des heures sup’

PARIS, 4 déc 2007 (AFP) 

- Olivier Besancenot a reconnu mardi que beaucoup de ses collègues de la poste de Neuilly-sur-olivier_b-2007-1.jpgSeine faisaient des heures supplémentaires et qu’il les avait encouragés et aidés à obtenir leur paiement. Le porte-parole de la LCR a indiqué sur RMC/BFM TV que lui-même n’avait pas fait d’heures supplémentaires mais, a-t-il ajouté, "dans mon bureau il y a beaucoup de collègues qui en font". Il a souligné le côté "cocasse" de cette situation à Neuilly-sur-Seine "qui est quand même la ville de Nicolas Sarkozy". "On a donné tellement d’heures supplémentaires à mes collègues qu’on n’avait plus les moyens de les payer (...) On a menacé d’aller en pénal, d’aller devant les Prud’hommes et on a eu gain de cause parce que, comme on est un bureau un petit peu à part, évidemment le siège s’en est mêlé et a donné beaucoup d’argent pour payer tout le monde", a relaté M. Besancenot. "J’ai dit à mes collègues : plutôt que d’accepter que vos heures sup’ soient transformées en repos compensatoires puis à terme sur un compte épargne temps, demandez à être payés tout de suite et si tous les postiers faisaient ça aujourd’hui, on se rendrait compte que la Poste ne pourrait pas payer l’ensemble de ses salariés", a expliqué le leader d’extrême gauche. "Je ne vais pas culpabiliser mes collègues qui font des heures sup’. Ils le font parce qu’ils sont pris à la gorge", a-t-il justifié. Selon M. Besancenot, "le vrai scandale derrière le slogan +travailler plus pour gagner plus+ c’est qu’aujourd’hui il y a neuf plaintes sur dix à l’inspection du travail qui sont déposées par des salariés qui font des heures sup’ et qui ne sont pas payés"

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article