Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
NPA 27 -  Eure

Le mouvement étudiant se renforce : 43 universités touchées vendredi 16-11

16 Novembre 2007 , Rédigé par LCR-27 Publié dans #RESISTANCE

PARIS, 16 nov 2007 (AFP) - 

Quarante-trois sites universitaires étaient "perturbés" vendredi à 18H00 par la contestation étudiante de la loi Pécresse sur l'autonomie des universités, dont 28 bloqués à des degrés divers et 8 fermés, selon des sources concordantes.
 
  Selon un comptage qui recoupe les informations recueillies par les bureaux  régionaux de l'AFP et celles du syndicat étudiant Unef, 43 sites  universitaires étaient touchés vendredi, entre autres par des blocages (28),  des barrages filtrants (4), ou une fermeture administrative (8).
   mouvement---dudiant-nov07-1.jpgDe son côté, la ministre de l'Enseignement supérieur Valérie Pécresse  faisait état vendredi matin de 32 universités touchées "à des degrés divers".
   Parmi les universités bloquées, pour tout ou partie de leur site,  figuraient Amiens (lettres, sciences humaines), Angers, Bordeaux II et  Bordeaux III, Caen, Dijon (lettres), Grenoble III, Le Havre, La Rochelle,  Limoges, Lille I, Lille III, Metz, Montpellier II, Nancy II, Orléans (lettres  et sciences humaines), Paris I-Tolbiac, Paris III, Paris V, Paris VIII, Paris  XII, Paris XIII, Pau, Reims, Rouen, Toulouse II et III, et l'IUT de Tarbes.
 
   A Perpignan, les cours étaient suspendus.
   Des universités étaient fermées administrativement: Lyon II, Saint-Etienne,  Montpellier III, Nantes, Aix-Marseille I, Grenoble II et III (ainsi que  l'IEP), Brest (lettres), Lyon II.
   S'ajoute le cas particulier de Paris X-Nanterre: vendredi, faute de  transports en commun, le blocage n'a pas pu en effet se mettre en place, selon  l'Unef.

   mouvement---dudiant-nov07-2.jpgA la Sorbonne (Paris I, III, IV et V), "les cours se déroulaient  normalement"
, selon le rectorat, qui a précisé à l'AFP que le site serait  fermé samedi mais réouvert lundi.
   Des barrages filtrants étaient installés à Chambéry, Orléans (sciences),  Paris XII et Tours. A Rennes I, des opérations d'informations sur la loi  Pécresse était organisées par Sud-Etudiant.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article