Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
NPA 27 -  Eure

Soutien aux marins pêcheurs - Communiqué de la LCR du 6-11-2007

7 Novembre 2007 , Rédigé par LCR-27 Publié dans #COMMUNIQUES

Soutien aux marins pêcheurs

Communiqué de la LCR

 logo-lcr1.jpgSaignés par la hausse des prix du gas-oil qui représente de 30 à 50% de leurs chiffres d’affaires, les marins pêcheurs sont en grève. Parti du Guilvinec, le mouvement a vite fait tâche d’huile et de nombreux ports ont été bloqués. Une revendication centrale : la baisse des prix du gas-oil. Une réunion de crise vient de se tenir avec N.Sarkozy et le ministre concerné, M. Barnier. L’accueil mouvementé réservé au président de la république traduit bien la colère des pêcheurs qui travaillent dur pour des petits salaires. Faire 15 jours de mer pour gagner 300 euros ce n’est pas une vie. Dans ces conditions, voir le salaire de N.Sarkozy augmenter de 172% est une insulte pour les marins pêcheurs comme pour l’ensemble des salariés. Exonération de cotisations et faire payer le consommateurs : vieilles recettes libérales qui ne règleront rien. Une fois de plus, N.Sarkozy et son gouvernement refusent de s’en prendre aux grandes compagnies pétrolières comme Total, qui engrangent les bénéfices - plus de 10 milliards d’euros en 2006 -, pour imposer une baisse du prix des carburants. Une fois de plus, les cadeaux fiscaux vont aux plus riches tandis qu’aux marins pêcheurs, le gouvernement leur refuse la baisse des taxes que perçoit l’état. En définitive, ce seront les consommateurs qui paieront puisque le prix du gas-oil sera répercuté sur le prix du poisson La LCR apporte tout son soutien aux marins pêcheurs qui continuent leur mouvement et exigent que le gas-oil leur soit facturé à 30 centimes le litre au lieu de 52 centimes actuellement, même s’il faut braver la commission de Bruxelles dont la politique libérale a déjà envoyé à la casse de nombreux bateaux de pêche.
 
Le 6 novembre 2007

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article