Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
NPA 27 -  Eure

Vaste plan de suppressions d'emplois et de fermetures de sites chez GlaxoSmithKline

26 Octobre 2007 , Rédigé par LCR-27 Publié dans #EMPLOIS - LICENCIEMENTS

Vaste plan de suppressions d'emplois et de fermetures de sites chez GlaxoSmithKline

Reuters

l y aura des suppressions d'emplois et sans doute des fermetures de sites", a déclaré, mercredi 24 octobre, à Londres, Jean-Pierre Garnier, PDG de GlaxoSmithKline (GSK), deuxième laboratoire mondial, lors de la présentation des résultats du 3e trimestre 2007.

 

 

Les bénéfices nets du groupe sont en baisse de 5,8 % par rapport au 3e trimestre 2006, à 1,31 milliard de livres (1,91 milliard d'euros). Le chiffre d'affaires trimestriel est aussi en repli, de 2,9 % à 5,5 milliards de livres. Des résultats qui ont été le signal d'un vaste "programme de réduction de coûts" comme l'industrie pharmaceutique en connaît beaucoup en ce moment.

 

Le groupe britannique entend dégager 350 millions de livres d'économies dès 2008, 550 millions en 2009 et 700 millions par an avant impôts à compter de 2010. Ces coupes dans les dépenses seront réalisées pour 40 % dans la production, pour 40 % dans les forces de vente et l'administration et pour 20 % dans les structures de recherche et développement.

 

Deux événements sont à l'origine de ces mauvais résultats trimestriels. D'une part, la chute de 38 % des ventes de l'Avandia, un antidiabétique. Une étude publiée en mai dans le New England Journal of Medicine reprochait à ce médicament d'accroître de 43 % le risque de crise cardiaque chez certains patients. D'autre part, les pertes régulières de brevets au profit des génériques, comme celles du Zofran (antinausée), dont les ventes ont chuté de 86 % à 32 millions de livres, ou de l'antidépresseur Wellbutrin.

Possible fermeture ou cession du site de GSK à Heppignies

 

25/10/2007 16:37  -Belga

 

Un conseil d'entreprise extraordinaire s'est tenu jeudi après-midi chez GlaxoSmithKline (GSK), le groupe pharmaceutique dont la direction a annoncé mercredi ses intentions de licencier du personnel au niveau mondial pour diminuer ses dépenses.

 

Un site belge sera touché: il s'agit de l'implantation d'Heppignies, en Hainaut, où 290 personnes produisent des antibiotiques. L'intention de la direction est de fermer le site progressivement ou de céder l'activité à un tiers pour la fin de l'année 2009,  pour "éviter les licenciements secs".

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article