Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
NPA 27 -  Eure

CARTON ROUGE - septembre -journal lycéen LCR/JCR de l'Eure

10 Septembre 2007 , Rédigé par LCR-27 Publié dans #Jeunes NPA

 

 Journal des lycéen-ne-s des JCR / LCR de l’Eure - septembre 2007

Contre Sarkozy, l’ami des riches, préparer la riposte

des jeunes et des travailleurs

 
Depuis son élection, Sarkozy n’a pas ménagé sa peine pour servir les intérêts des riches et des puissants. Ceux-là mêmes qui lui ont offert cet été des vacances dans une villa aux Etats-Unis à 44 000 euros les 15 jours ; ceux-là mêmes qui lui offraient une croisière en yacht au large de Malte au lendemain de la présidentielle à 173 000 euros la semaine !
Prendre aux pauvres pour donner aux riches...
faujoursept07.jpgC’est que ses amis milliardaires ont de quoi lui être reconnaissants ! Pour les combler, Sarkozy ne lésine pas.
13 milliards d’euros, c’est le coût estimé de sa réforme fiscale adoptée cet été qui ne profitera qu’aux plus hauts revenus en baissant l’impôt des plus riches et en exonérant encore un peu plus les entreprises de leurs charges sociales.
Ovationné et chaleureusement remercié il y a quelques jours lors de l’université d’été du Medef, le syndicat des patrons, Sarkozy a promis d’aller plus loin encore : s’en prendre au droit de grève, casser le droit du travail, amputer encore plus les dépenses publiques...
Ce que Sarkozy donne à ceux qui ont déjà tout, il le prend dans les poches des plus pauvres. Rien, ou à peine, pour augmenter le SMIC ou les minima sociaux de ceux qui devront payer plus les dépenses de la rentrée scolaire, le transport, la visite chez le médecin... Rien pour les 7 millions de pauvres, 11% de la population, condamnés à survivre avec, au plus, 788 euros par mois. Rien pour les salaires de la grande majorité des travailleurs qui stagnent.
Une jeunesse sacrifiée

Ce sont aussi les services publics (l’éducation, la santé, la culture, les transports...) qui trinquent et, avec eux, les jeunes. 22 700 fonctionnaires ne seront pas remplacés l’an prochain.
 Dans les collèges et lycées, ce sont
11 200 postes d’enseignants, d’agents, de secrétaires... qui seront supprimés pour la rentrée 2008 (75 000 en moins ces 5 dernières années !). De quoi rendre plus difficiles encore les conditions d’études des lycéens. 
Pour les bacheliers qui ont rejoint les bancs de la fac, la loi sur l’autonomie des universités prépare une privatisation de l’enseignement supérieur, la mise en concurrence des universités, et la sélection des étudiants.

Et aux jeunes (et moins jeunes) travailleurs Sarkozy promet l’instauration d’un contrat de travail unique inspiré du CNE, le “grand frère” du CPE, au prétexte que les entreprises n’embauchent pas parce qu’elles ne peuvent pas licencier assez facilement !

S’organiser contre Sarkozy...
 
Les raisons de se mobiliser ne manquent pas. La jeu-nesse a, il y a peu de
 temps, montré qu’elle avait la force de faire reculer le gouvernement sur le CPE. C’est à une mobilisation plus large et plus puissante encore qu’il faut se préparer pour arrêter les mauvais coups de Sarkozy contre les jeunes et les travailleurs.

... et le système qu’il sert 
Mais il ne s’agit pas uniquement de nous battre pied à pied contre le gouvernement. Au delà, c’est le fonctionnement de toute la société qu’il faut remettre en cause afin de construire une société au service du plus grand nombre, débarrassée des injustices, de la misère, des inégalités. C’est le sens de l’appel d’Olivier Besancenot à la création d’un nouveau parti pour regrouper les forces de tous ceux et celles qui veulent en finir avec le capita-lisme. Rejoignez-nous !
Qui sommes-nous ?
 
Nous nous reconnaissons dans les combats et le programme de la Ligue Communiste Révolutionnaire et de son porte-parole Olivier Besancenot.
 
Nous nous battons pour un changement radical de la société, pour une société débarrassée de toute exploitation et aliénation, pour une société socialiste.
Nous sommes révolutionnaires parce que cette société ne peut naître que d’une rupture radicale avec l’ordre existant. Parce que nous n’avons rien à attendre d’un système générateur de millions de chômeurs, de précaires et de mal-logés dans les pays riches, et de centaines de millions d’affamés dans le sud, d’un système qui menace de détruire la planète elle-même.
Le capitalisme impose sa barbarie guerrière partout dans le monde, la démocratie parlementaire n’est qu’une coquille vide sans le moindre contrôle direct de la population, une réelle égalité homme-femme reste encore à gagner et la planète ressemble de plus en plus à une déchetterie industrielle.
 
Sarkozy et son gouvernement servent les plus riches. Les vieux partis de gauche comme le PS ou le PC ont depuis longtemps renoncé à changer la société.
Des milliers de travailleurs et de jeunes ressentent le besoin d’une force contestant jusqu’au bout l’ordre bourgeois. La LCR propose, dans les mois qui viennent, de jeter les bases d’un nouveau parti anticapitaliste pour que tous ceux et toutes celles qui veulent porter le projet d’une autre société débarrassée de l’oppression et de l’exploita-tion se regroupent et deviennent une force capable de changer le monde.
Rejoignez-nous !
 
Pour prendre contact avec nous :
 
TÉL : 06 30 45 93 36  
E-MAIL : lcr27@wanadoo.fr
LCR 27 http://lcr-27.over-blog.com/
LCRwww.lcr-rouge.org
 
Cet été pas de trêve dans la chasse aux sans papiers !  
Sarkozy l’a dit : il veut 25 000 reconduites à la frontière cette année. Comme certaines préfectures étaient en retard sur leurs quotas, le sinistre ministre Hortefeux a fait des remontrances aux préfets. La chasse s’est donc accélérée pendant l’été pourri : mises en centre de rétention (y compris des nourrissons et jeunes enfants), des enfants qui se retrouvent séparés de leurs parents, le jeune Ivan qui veut s’enfuir par la fenêtre lors de l’irruption de la police dans son appartement et qui se fracasse 4 étages plus bas. Toujours des situations dramatiques et des pratiques inadmissibles et indignes. A Evreux, le nouveau préfet aura sans doute les félicitations de son ministre et du président :
- HOUHANES  (école du Clos au Duc) a été expulsé avec son petit frère et sa mère vers l’Arménie.
- EMILIAN, 20 ans (en CAP serrurerie au lycée Augustin Hébert) a été arrêté, mis en centre de rétention et expulsé en catimini.
- MERCY, jeune femme nigériane, enceinte de 6 mois d’un bébé de père français mise en rétention, envoyée deux fois à Roissy pour expulsion a été finalement libérée grâce à sa résistance et à la solidarité militante.
Dans nos classes, soyons vigilants. Si l’un(e) de nos camarades risque une expulsion ne restons pas passifs ! Mobilisons nous, informons les élèves, les profs et les parents pour faire en sorte que sa chaise ne devienne pas une chaise vide.

L’école gratuite : t’as vu jouer ça où ?
 
La loi dit que l’école publique doit être gratuite mais la rentrée coûte cher. L’allocation de rentrée scolaire (272,57 euros versés à 2,8 millions de foyers modestes) ne couvre qu’en partie les dépenses des familles. Les prix des fournitures ont augmenté et le caddie de rentrée devient de plus en plus lourd pour les budgets. Non seulement ça creuse encore les inégalités mais ça permet aux grands groupes commerciaux de faire des profits plus grands encore. Hypocritement, Darcos, le ministre de l’Education, leur a demandé de modérer les hausses de prix des fournitures scolaires. Ils viennent d’accepter... au moment où tous les achats ont déjà été effectués !
Pour une école réellement gratuite tout le matériel devrait être fourni par les établissements scolaires. Cela passe par une augmentation du budget de l’éducation. Faute de quoi l’école sera toujours plus difficile d’accès pour les enfants des plus pauvres.  

 Après Sarkozy et son Karcher, Mothron et son Malodore
Faujour-09-07.jpgGeorges Mothron, maire UMP d’Argenteuil veut bien de la pauvreté mais pas des pauvres. C’est ainsi qu’il a fait acheter au début de l’été un produit, le « Malodore », un produit nauséabond à pulvériser destiné à éloigner les SDF du centre-ville. Devant le refus des agents municipaux d’utiliser le produit, le maire a fait cadeau de son stock à un centre commercial qui l’a testé. Devant le scandale suscité, l’entreprise Firchim qui commercialise le produit s’est engagée à le retirer de la vente. Reste à se débarrasser des politiciens qui empestent le mépris des plus pauvres.

 « 4 mois, 3 semaines, 2 jours » échappe à la censure
 
Le film de Cristian Mungiu « 4 mois, 3 semaines, 2 jours », qui relate l’avortement clandestin d’une étudiante dans la Roumanie de Ceausescu, a obtenu la Palme d’Or à Cannes, ainsi que le Prix de l’Éducation nationale.
Mais dans le gouvernement Sarkozy/Fillon, le lobby anti-avortement a les coudées franches. Sous la pression de ce lobby, le ministre de l’Éducation, Xavier Darcos, voulait empêcher la diffusion du DVD pédagogique dans les collèges et les lycées.
Face à la mobilisation des enseignants, de la société des réalisateurs de films, de la ligue des droits de l’homme, et du Planning familial, Darcos a dû reculer. Reste que, quand un ministre de l’Education se met à cautionner ceux qui combattent l’avortement, quand il s’apprête à censurer des œuvres cinématographiques, la vigilance est de mise.
Oui à l’information sur la contraception et l’avortement dans le cadre scolaire, non à la censure des œuvres !
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article