Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
NPA 27 -  Eure

Appel à la grève dans les grands magasins parisiens, à l'occasion des soldes.

27 Juin 2007 , Rédigé par LCR-27 Publié dans #RESISTANCE

Appel à la grève dans les grands magasins parisiens, 
à l'occasion des soldes.

Trois fédérations syndicales ont appelé les salariés à faire grève pour dénoncer leurs conditions de travail et réclamer des augmentations de salaires.

Trois fédérations syndicales du commerce (CGT, FO et CFDT) ont appelé les salariés des grands magasins parisiens à cesser le travail mercredi 27 juin, premier jour des soldes, pour dénoncer leurs conditions de travail et réclamer des augmentations salariales.

Les magasins des Galeries Lafayette, du Printemps Haussmann et du Bon Marché Rive Gauche sont notamment concernés par cet appel, selon FO. "Aujourd'hui, la colère est à son comble, car la baisse constante du pouvoir d'achat des salariés du commerce fait que, depuis quelques années, on assiste en région parisienne à un phénomène inacceptable: certains salariés travaillant à temps complet ne mangent qu'une fois par jour, d'autres sont sans domicile fixe à cause du prix des loyers", assure l'organisation syndicale dans un communiqué.

80% au SMIC

"Il faut savoir, par exemple, qu'aux Galeries Lafayette, comme au Printemps, 50% des salariés ne gagnent que le SMIC et 80% sont en dessous de 2.000 euros bruts, alors même que ces entreprises du commerce parisien réalisent des bénéfices leur permettant de distribuer des dividendes exorbitants à leurs actionnaires", dénonce FO.
Au Printemps, l'intersyndicale a appelé dans un communiqué les salariés à la mobilisation "pour exprimer (leur) mécontentement concernant les conditions de travail, les extensions d'horaires, les ouvertures les jours fériés et les dimanches et les salaires". Au Printemps, "62% des employés gagnent moins de 1.355 euros bruts", selon l'intersyndicale. 

(D'après AP)

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article