Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
NPA 27 -  Eure

Tract LCR-27 -20 juin 2007

20 Juin 2007 , Rédigé par LCR-27 Publié dans #EDITOS

L’arrogance de la droite désavouée, préparons-nous à faire échec à sa politique !

LCR100pour100aGauche.jpgLa vague bleue annoncée n’aura pas eu lieu. Le sursaut des électeurs de gauche qui a permis au PS de sauver sa mise vient remettre à leur place les jeunes et moins jeunes loups de cette droite « décomplexée ». Mais Sarkozy obtient néanmoins ce qu’il voulait : la majorité absolue à l’assemblée lui donnant les mains libres pour mener l’offensive annoncée contre les salariés et les classes populaires. Bluffé par son succès à la présidentielle, Sarkozy a cru pouvoir multiplier les provocations pour faire avaliser sa politique toute dévouée aux riches et aux gros actionnaires. Cela a suffi pour que la droite marque le pas, et perde de nombreux députés par rapport à 2002. L’échec personnel de Juppé, contraint à la démission ministérielle, ne peut que faire chaud au coeur de tous ceux qui l’ont combattu dans la rue en 1995. L’abstention, souvent supérieure à 50% dans les quartiers populaires, est aussi un désaveu. Nombreux ont été ceux qui n’ont pas jugé utile d’aller voter. En effet, les législatives n’apparaissent plus désormais que comme une réplique d’une élection présidentielle marquée par le bipartisme, et l’absence de proportionnelle enlève à cette nouvelle assemblée tout représentativité démocratique.

Une politique illégitime

Bleu-marine-horizon.jpgSarkozy, en multipliant les annonces avant les législatives et entre les deux tours, voulait faire avaliser par les électeurs ses attaques programmées. Après avoir décidé les cadeaux fiscaux faits aux catégories de la population les plus aisées et aux patrons, toutes les annonces sont allées dans le même sens : augmentation de la TVA de 5 points, hypocritement qualifiée de « TVA sociale », franchises sur les remboursements de soins médicaux, consultations, examens, médicaments, refus d’une réelle augmentation du SMIC. Et la défiscalisation et les exonérations des heures sups vont surtout permettre de baisser, à nouveau, le coût du travail en faisant encore des cadeaux aux patrons. Sarkozy espérait sortir renforcé des législatives. Son arrogance a reçu un début de réponse. C’est un encouragement à résister. Mais, malgré cet échec, Sarkozy et Fillon ne vont pas changer de politique. Ils vont continuer à jouer la duplicité, l’ouverture et le dialogue social pour tenter d’endormir l’opinion....et appliquer le programme du MEDEF.

La vraie opposition, les mobilisations

Oui, entre celles et ceux qui produisent les richesses, subissent les attaques patronales et cette assemblée, le fossé est profond. Les dirigeants du Parti socialiste, tout étonnés et comblés par l’heureuse surprise que les électeurs leur ont faite, reprennent espoir en leur avenir pour préparer l’alternance en...2012 ! Cette gauche libérale, intégrée au système ne nous protège de rien. La véritable opposition se construira dans les luttes et dans la rue. La LCR appelle, dès maintenant, à se mobiliser pour résister aux mauvais coups annoncés. Sarkozy et Fillon ne méritent aucun état de grâce. Rassemblons-nous pour préparer la prochaine étape : la contre-offensive des travailleurs et de la jeunesse. 

Le 18/06/07

prendre-contact.jpg

 
SMIC : opération pièces jaunes

pi--ces-jaunes.jpg« Gagner plus », ce n’est pas la devise que le gouvernement entend appliquer à ceux qui triment pour un SMIC horaire de 8,27 euros… Au 1er juillet 2007, le salaire minimum devrait n’augmenter mécaniquement que de 2 %, soit 14 centimes bruts dans la poche des salariés payés au SMIC horaire !  La plus faible augmentation depuis 1999. Même pas 1 000 euros net par mois pour ceux qui travaillent à plein temps. Dans le même temps, une véritable offensive est menée contre le pouvoir d'achat des salariés qui peinent déjà à payer les médicaments déremboursés et qui, d’ici peu se verront ponctionnés par les franchises sur les dépenses de santé.

« Travailler plus » pour leur faire « gagner plus »

Fillon annonce la couleur : les mesures fiscales vont pleuvoir cet été, saluées déjà par la patronne du Medef, Laurence Parisot. Des mesures qui ont un coût : 11 milliards d’euros, et une cible : les patrons et les plus riches. L’impôt baissera… à condition d’être assujetti à celui sur les grosses fortunes. Vous paierez moins de droits de succession… à condition d’avoir un patrimoine conséquent à léguer. Vous bénéficierez de crédits d’impôts sur les intérêts d’emprunt… à condition de n’être pas SDF, ni locataire. Vous ne vous sentez pas concernés par les mesures fiscales de Fillon ? Rassurez-vous, il pense aussi aux travailleurs qui auront la possibilité de s’user davantage encore au boulot grâce au recours aux heures supplémentaires défiscalisées qui permettront aux patrons d’économiser entre 2.5 et 5 milliards d’euros en ne versant pas les cotisations aux caisses de sécu que les salariés, toujours plus ponctionnés, s’échineront à renflouer. 11 milliards pour financer des cadeaux aux plus riches, 14 centimes dans la poche des salariés payés au SMIC… cherchez l’erreur !

Législatives : les résultats de la LCR

Dans un contexte difficile marqué par l’absence de la proportionnelle qui empêche toute représentation des différents courants politiques à l’Assemblée nationale et encourage le vote pour les partis majoritaires, la LCR a progressé en voix et en pourcentage par rapport à 2002. Les candidats de la LCR, ont recueilli 533 711 voix, soit un gain de 213 244 voix par rapport à 2002 (+ 66 %). Si la proportionnelle existait, la LCR aurait 12 députés révolutionnaires à l’Assemblée nationale pour être les porte-voix des exigences du monde du travail. Cette progression est un point d’appui indéniable pour construire un front de résistance sociale et politique au gouvernement Sarkozy-Fillon qui, dès le mois de juillet, va enchaîner les projets de loi de régression sociale. Point d’appui également pour la LCR dans sa proposition de construction d’un nouveau parti anticapitaliste. 

Dans l’Eure aussi nous progressons en voix et en pourcentage :

1394 voix, 2,89 % dans la première circonscription (806 voix, 1,65 % en 2002) ; 
1259 voix, 2,77 % dans la deuxième (839 voix, 1,9 % en 2002) ;
1245 voix, 2,57 % dans la troisième (779 voix, 1,63 % en 2002) ; 
1529
voix, 3,08 % dans la quatrième (1201 voix, 2,53 % en 2002) 
et 1043
voix, 2,07 % dans la cinquième (953 voix, 1,93 % en 2002).

Souscription « aidez la LCR »

Objectif 2007 : 150 000 euros

besoin-thunes.jpgImprimer des affiches, des tracts, des brochures, organiser des meetings, assurer la sortie régulière de Rouge, tout cela coûte cher. La LCR doit chaque année faire appel à ses amis et sympathisants pour exister. Tout cela explique pourquoi nous faisons une nouvelle fois appel à votre aide et à votre solidarité financière. Ces 150 000 euros sont absolument nécessaires pour nous permettre d’équilibrer nos comptes en 2007. Nous comptons sur vous.





Nom : ............................................ 
Prénom :...........................................
Adresse :.............................................................................................................. .......................................
.......................................  Somme versée :...........................
 
 

lisez-rouge.jpg

Chèques à l’ordre de « LCR souscription ».
Les dons ouvrent droit à une réduction d’impôt égale à 60% de leur montant.

A envoyer à : 2 rue Richard Lenoir, 93 100 Montreuil ou à remettre à un militant de votre connaissance. Association de financement « LCR Souscription ». Agrément de la CCFP du 30 juin 1995. Dons destinés à la LCR.

Pour recevoir ce bulletin par mail,  écrire à : lcr27@wanadoo.fr

Notre site fédéral : 
http://lcr-27.over-blog.com

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article