Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
NPA 27 -  Eure

Face au gouvernement du Medef, il faut une vraie gauche de lutte EDITO de la semaine-22-05-07

23 Mai 2007 , Rédigé par LCR-27 Publié dans #EDITOS

Face au gouvernement du Medef,
il faut une vraie gauche de lutte!
 

 

logo-lcr.gifNicolas Sarkozy vient de composer un gouvernement de choc pour attaquer les acquis sociaux. Les ministres comme François Fillon et Alain Juppé ont en commun de s’être attaqués à la protection sociale et au droit à la retraite en 1995 et 2003. Ils ont suscité des grèves et des mouvements sociaux sans précédent. 

Un gouvernement à droite toute !
Ils sont déterminés à appliquer le programme antisocial de Sarkozy :
- cadeaux aux patrons (exonération des cotisations sociales sur les heures supplémentaires), 
- remise en cause du droit de grève (service minimum dans les transports), 
- explosion du code du travail (contrat unique visant à faciliter encore le licenciement), 
- nouvelles attaques contre la sécurité sociale menaçant les droits à la santé et à la retraite, 
- destruction de la fonction publique et nouvelles privatisations.
 Le « ministère de l'immigration, de l'intégration et de l'identité nationale » annonce clairement la couleur : répression et fermeture des frontières, moins de régularisations et plus d'expulsion de familles sans papiers. L’ordre moral est au pouvoir avec Christine Boutin, ennemie acharnée du droit à l’avortement et du PACS.
vraiegauche-de-lutte-05-07.jpgLe PS n’est pas un parti utile pour résister à Sarkozy
La direction du PS pleurniche sur la « récupération »et le « débauchage ». Mais il faut être tombé bien bas pour regretter des individus comme Besson ou Kouchner!
Depuis le temps qu'il dérive vers la droite et soutient la politique étrangère des USA, Kouchner ne se renie pas vraiment en ralliant Sarkozy. Le plus surprenant est qu'il soit encore présenté comme caution de gauche !
Au-delà des personnes, ce que montre ce gouvernement c'est, plus encore que l'habileté de Sarkozy, la minceur de la différence entre les projets politiques libéraux de droite et ceux étiquetés de gauche. Non, Besson n'estpas plus à droite aujourd'hui 
que quand il soutenait Ségolène Royal.
Le PS n'a pas été un outil efficace pour combattre la politique de Chirac et de son gouvernement pendant 5 ans, il n'a pas été un rempart contre l'élection de Sarkozy et ne sera plus utile pour résister à sa politique.
Il faut une vraie gauche de lutte
Pour résister à Sarkozy, il faut une politique vraiment à gauche, qui impose le partage des richesses et qui remette en cause le pouvoir absolu des patrons et des actionnaires. 
- Pour gagner plus, il faut le Smic à 1500 euros net et l'augmentation des salaires de 300 euros.
- Pour lutter contre le chômage il faut interdire les licenciements et imposer le contrat stable pour tous.
- Pour garantir le droit au logement il faut construire un million de logements dans le cadre d'un service public.
- Pour mener une politique écologique, il faut arrêter l'EPR et sortir du nucléaire.
Ces mesures d'urgences ont été défendues par Olivier Besancenot lors de l'élection présidentielle, elles sont aussi celles des 500 candidatures aux législatives soutenues par la LCR.
Pour montrer que notre détermination et nos espoirs sont intacts votons le plus à gauche possible ! C'est un vote qui comptera pour l'avenir, pour encourager nos résistances face au gouvernement et au Medef.

 Le 22 mai 2007logol--gislat07.jpg


Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article