Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
NPA 27   Comités NPA de l'Eure

Soutien à la lutte du peuple guyanais

26 Mars 2017 , Rédigé par NPA 27 Publié dans #Déclarations de Philippe POUTOU

Lire la suite
Lire la suite

À Saint-Ouen, Poutou donne un nouveau départ à sa campagne

24 Mars 2017 , Rédigé par NPA 27 Publié dans #Déclarations de Philippe POUTOU

Lire la suite

Non à la fermeture du collège Pablo Neruda!

24 Mars 2017 , Rédigé par NPA 27 Publié dans #Education

Non à la fermeture du collège Pablo Neruda!
Lire la suite

Louviers, la ville où il fait bon lire?

23 Mars 2017 , Rédigé par NPA 27 Publié dans #Comité NPA Seine-Eure

Le maire l'a annoncé le 14 février. En 2017, la lecture est la Grande cause municipale. C'est l'occasion de montrer au public les moyens que les services mettent à sa disposition pour accéder à la lecture de livres et sur d'autres supports. Moyens tels que le dispositif de lutte contre l'illettrisme mis en place par le service Jeunesse à la Chaloupe et au centre Pastel ou les lectures et écoutes musicales aux seniors de la résidence du Parc et de l'Ermitage par le personnel de la médiathèque. Là, rien de nouveau.

Le programme annonce des animations lors de diverses manifestations. Là non plus, rien de nouveau. La médiathèque n'a pas attendu la Grande cause pour y participer, ni pour créer un club de lecture.

Bien sûr, il y a des "nouveautés nouvelles" : la dictée de début juillet, pour le bonheur des élèves déjà presque en vacances, la lecture marathon pour le télethon et les 5 boîtes à livres réparties en ville en partenariat avec le Lions Club (qui pose ainsi en douceur ses pattes sur le domaine public).

Mais qu'en est-il vraiment de la médiathèque ? L'ancien maire avait commencé à la dépecer avec la destruction de milliers de livres, la fermeture de la salle des usuels et du laboratoire de langues. Le maire actuel continue le travail en revoyant à la baisse le budget pour l'acquisition de documents et en diminuant la masse salariale. Les agents partant en retraite ne sont pas remplacés. Malgré un surcroît de travail pour les agents en place et leur investissement, une dégradation du service rendu au public ne peut être évitée : moins de nouveautés sur les rayons, diminution des accueils de classes, baisse du nombre d'usagers en salle informatique...

De là à penser que la Grande cause n'est que de la poudre aux yeux, il n'y a qu'un pas.

 

NPA Seine-Eure

Ah la belle époque!

Ah la belle époque!

Lire la suite

O. Besancenot (Nouveau Parti Anticapitaliste) : " L'abstention la plus utile c'est de voter Poutou " - RFI

23 Mars 2017 , Rédigé par NPA 27 Publié dans #OLIVIER BESANCENOT

Lire la suite
Lire la suite

Un « petit candidat », oui, mais un gars qui se bat au quotidien contre un système qui nous écrase, ça change !

21 Mars 2017 , Rédigé par NPA 27 Publié dans #Nouveau Parti Anticapitaliste

Les « principaux candidats » ont débattu ensemble sur TF1 lundi. Belle démocratie qui ne traite pas à égalité tous ceux qui ont franchi la barrière déjà bienanti-démocratique des 500 parrainages ! Alors, on a vu : Le Pen et sa démagogie raciste, Fillon et la casse de nos acquis, Macron en chevalier de la liberté du renard libre dans le poulailler libre... Hamon et Mélenchon ont, eux, distillé des propositions bien timides face à l’ampleur de la crise sociale et écologique. Si Philippe Poutou avait pu parler, voilà ce qu’il aurait pu dire :

 

1) Interdire les licenciements, partager le temps de travail, fixer le SMIC à 1700 euros nets.

Une partie des travailleurs ne trouve pas d’emploi, tandis que d’autres souffrent au travail. Il faut partager la tâche, répartir le travail entre toutes et tous, avec 32 heures hebdomadaires sans diminution de salaire. Les 60 milliards de dividendes distribués en 2016 par les entreprises du CAC 40 représentent 2 millions d’emplois à 1700 euros par mois.

 

2) Réquisitionner les banques et les grandes entreprises, planifier l’économie pour éviter la catastrophe climatique

La logique de la concurrence et du profit détruit les services publics et la Sécu, accentue l’effet de serre pour le plus grand profit des lobbies comme ceux du BTP, du pétrole, de l’agrobusiness. Il faut mettre sous le contrôle de celles et ceux qui produisent les grandes entreprises qui font tourner l’économie pour décider démocratiquement des priorités, de ce qui doit être produit et comment.

 

3) Donner le contrôle à ceux qui font tourner la société

Il faut supprimer la fonction présidentielle et le Sénat, limiter le salaire des élu-e-s à ce que touche un salarié moyen, permettre leur révocation, imposer un temps maximum havant le retour au boulot.

 

4) Mettre au centre la solidarité et l’égalité

Nous voulons la fin de l’état d’urgence, le désarmement de la police, la suppression de toutes les lois racistes et islamophobes, l’ouverture des frontières, la liberté de circulation et d’installation. Le Pen veut taper sur les immigrés ou les musulmans pour réduire les droits de tout le monde. Les migrants fuient les guerres provoquées ou soutenues par nos pays, la moindre des choses c’est de les accueillir. L’état d’urgence a jeté la suspicion sur les musulmans et permis de cogner sur les jeunes des quartiers populaires et les militants sans faire avancer d’un pouce la lutte contre les djihado-fascistes de Daech.

 

Ce n’’est pas en élisant tel ou telle prétendu-e « sauveur suprême » qu’on résoudra quoi que ce soit.
Philippe Poutou, ouvrier chez Ford à Bordeaux, se bat actuellement avec ses collègues pour sauver les emplois. Ca change d’une héritière, des apparatchiks, des anciens ministres et banquiers. Avec lui, nous voulons montrer que celles et ceux d’en bas peuvent relever la tête pour s’opposer aux capitalistes et à leurs serviteurs qui emmènent la planète et la société droit dans le mur. Avec lui, nous voulons prouver qu’on peut prendre ses affaires en main. Avec lui, nous mettons le NPA au service de la construction d’une nouvelle force politique démocratique, un instrument pluraliste pour que celles et ceux qui luttent sur tous les terrains puissent se retrouver et enfin se représenter eux-mêmes.

 

Un « petit candidat », oui, mais un gars qui se bat au quotidien contre un système qui nous écrase, ça change !
Lire la suite

"un ouvrier, pas un notable" ce slogan prend tout son sens aujourd'hui. Quel candidat à la présidentielle peut en dire autant ? Aucun!

21 Mars 2017 , Rédigé par NPA 27 Publié dans #Déclarations de Philippe POUTOU

Philippe Poutou partage le quotidien de millions de salariés qui vivent avec la rage de défendre leur emploi, la peur de le perdre. Si la politique n'était pas une rente de situation, un moyen de faire carrière, on parie que le SMIC et les minima sociaux auraient augmenté depuis longtemps!

Lire la suite

À la marche contre les violences policières, Philippe Poutou fouillé puis "bloqué" par la police

20 Mars 2017 , Rédigé par NPA 27 Publié dans #Nouveau Parti Anticapitaliste, #REPRESSION

Lire la suite
1 2 3 4 > >>