Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
NPA 27   Comités NPA de l'Eure

Cinram Champenard: le délégué CGT gêne!

23 Décembre 2013 , Rédigé par NPA 27 Publié dans #RESISTANCE

http://img.over-blog.com/300x225/0/07/76/29/Luttes-ouvrieres/DSCN7348.JPGL'an dernier, le groupe canadien CINRAM fermait le site de Louviers après avoir organisé méthodiquement le redressement judiciaire de cette usine de DVD et CD. Après une dure lutte le dos au mur, 90 salariéEs se retrouvaient au chômage, avec le minimum légal. Aujourd'hui, l'autre site, à Champenard près de Gaillon, annonce des embauches (au lance-pierre, bien sûr). Tant il est vrai que les travailleurs ne sont pour ces requins qu'une variable d'ajustement. Mais ce serait tellement mieux en se débarrassant des syndicalistes gênants ! Olivier Van Houtte, salarié depuis 25 ans chez Cinram,  était convoqué vendredi pour un "entretien préalable afin d'envisager une mesure de licenciement afin d'envisager une mesure de licenciement"... sans notification de motifs précis!

Un rassemblement a eu lieu devant la porte, dans lequel on notait en particulier la présence de représentants d'Allibert qui avait pu contrer avec succès une agression du même type, montée de toute pièces, contre un DS nouvellement nommé... Curieux non ? En tout cas une claque pour la direction. Résultat : 5  votes défavorables, unanimité contre. C'est maintenant à l'inspection du travail de donner son avis. Olivier doit être réintégré!

Photo: piquet de grève, 2012

Lire la suite

NPA Seine-Eure: Tract de décembre 2013

23 Décembre 2013 , Rédigé par NPA 27 Publié dans #Comité NPA Seine-Eure

2013-12_TractNPAPC.JPG

Tract dU NPA distribué en ville, dans les quartiers et à la porte d'entreprises.

 

Il y a 30 ans, une marche partait de Marseille contre le racisme et l'égalité des droits. Le 03 Décembre 1983, ils étaient acceuillis par une manifestation de 100 000 personnes. c'est comme ça que la carte de séjour de 10 ans a été obtenue. Mais l'espoir était vite retombé: la promesse de Mitterand sur le dorit de vote aux municipales pour les étrangers n'a jamais été tenue. Renouvelée par Hollande en 2012, elle connaîtra le même sort!

 

A lire aussi, au recto:

 

> Les gouvernements passent, le racisme et les discriminations restent

> Contre le racisme, imposer des mesures concrètes:

> Le combat antiraciste, la lutte pour unir les victimes de la crise, pour la solidarité

 

Au verso:

> Retrait de la réforme Peillon

> Il y a 100 ans naissait le travail à la chaine

> Suppression du péage d'incarville

> Et nos salaires?

> Le FN parti patronal: la preuve par M-Real

> Le 18 Janvier, le NPA au moulin!

> Sous, sous, souscription!

 

Pour lire le tract, cliquez ici!

Lire la suite

Librairie La Brèche à Rouen

22 Décembre 2013 , Rédigé par NPA 27 Publié dans #CULTURE

Cadeaux

Pour vos cadeaux de fin d'année : à offrir ou à s'offrir, les livres, DVD, BD conseillés par la librairie La Brèche !

A suivre sur : https://www.facebook.com/labrecherouen

Lire la suite

Nouvelle réussite pour "Non à l'autoroute"

21 Décembre 2013 , Rédigé par NPA 27 Publié dans #ENVIRONNEMENT- ECOLOGIE

WP_20131220_004.jpgPéage d' Incarville, "on y retourne" était inscrit sur les affiches annonçant la nouvelle action de l'association "Non à l'autoroute". NAA maintient la pression et ce sont 150 personnes, membres ou non , usagers, élu-e-s (mais où est donc le député?!) qui ont investi vendredi soir la barrière de péage pendant une heure pour rappeler l'inutilité du contournement est de Rouen A28-A13, son non-sens écologique, son coût exorbitant et le scandale que constitue ce péage qui est bien le noeud du problème dans les engorgements journaliers et les risques d'accidents à la hauteur de Criquebeuf sur seine.

Il en faudra plus pour obtenir la gratuité promise  par le président du conseil général à titre d'essai; la SAPN quant à elle ne renoncera bien sûr pas à cette source de profits sans un mouvement déterminé, mais "NAA" a pour l' heure montrer sa capacité à mobiliser et l'accueil reçu encourage à persévérer dans cette lutte! A suivre...

 

 


 

 
Lire la suite

Pensez-vous que le NPA soit un parti utile ?

21 Décembre 2013 , Rédigé par NPA 27 Publié dans #Nouveau Parti Anticapitaliste

Oui, sans le NPA, sans Philippe Poutou et Olivier Besancenot, sans les militants et les militantes qui font vivre la résistance tous les jours, est-ce qu'il ne manquerait pas quelque chose dans le paysage politique ?

Question idiote ? Et pourtant...  Nos faibles résultats aux élections législatives nous ont privés de tout financement public. A l'époque, la volonté de donner une majorité à Hollande nous a marginalisés, nous qui avions affirmé qu'il fallait virer Sarko sans faire confiance à Hollande. Aujourd'hui, alors que la colère, la rancoeur et le découragement font le lit de l'héritière Le Pen, nous n'aurons pas les moyens de nous exprimer au niveau nécessaire sans un coup de main, parce que...

Le Sarkothon a rapporté 10 millions d'euros en 3 semaines à un escroc patenté. Nous nous honorons de ne pas jouer dans la même cour, tant au plan moral que matériel: il nous faut un million d'euros avant la fin de l'année.
Nos souscripteurs n'ont pas les mêmes moyens que tous ces gens qui ont fait un bon placement de défiscalisation, un de plus.

Alors...

http://npa2009.org/sites/default/files/images/Souscription-2013.png

 

Les dons ouvrent droit à une réduction d’impôts égale à 66% de leur montant dans la limite de 20 % du revenu imposable.

Tous les dons effectués avant le 31 décembre 2013 seront déductibles des impôts pour l'année 2014.

2 façons de verser :

  • Par chèque à l'ordre de « NPA souscription » à renvoyer à :
    Philippe Thouement (conseil municipal à Louviers)                                     9 bis, rue du 11 Novembre 27400 Louviers
  • Par carte bancaire, sur notre site NPA27 ou sur le site national :
 

Vous pouvez également, pour des motifs légitimes, vous opposer au traitement des données vous concernant.

Lire la suite
Lire la suite

ALIZAY: ON AVAIT RAISON DEPUIS LE DEBUT !

18 Décembre 2013 , Rédigé par NPA 27 Publié dans #EMPLOIS - LICENCIEMENTS

ALIZAY: ON AVAIT RAISON DEPUIS LE DEBUT !

Pièce jointe Mail-copie-3

L'usine de pâte à papier, fermée depuis 5 ans après une longue lutte, va redémarrer, la chaudière biomasse est promise à un bel avenir  ! C'est la confirmation, tardive et inattendue, des positions martelées par le "Collectif pour le maintien et le développement de l'emploi chez M-real" et de l'intersyndicale CGT-CGC, appuyée par une expertise indépendante. Le groupe M-real avait à l'époque balayé ces conclusions d'un revers de main, car, au delà des mensonges proférés la main sur le coeur et les yeux dans les yeux, il n'avait pour autre objectif que de se débarrasser du site tranche par tranche. Ainsi  l'exige la loi de la recherche du profit immédiat, qui nécessite de faucher sans pitié les hommes et les machines. ...
Il se trouve que cette logique a été enrayée par la détermination d'hommes et de femmes qui ne se sont pas laissé faire. En refusant par principe tout licenciement, en argumentant même sur la possibilité de créer de nouveaux emplois, en se manifestant sur tous les terrains sans se préoccuper de savoir si c'était bien légal ou pas, elles et ils sont devenus incontournables: un vote unanime du conseil général et du conseil régional sur le principe de la nationalisation en l'absence de repreneur, ça ne pousse pas comme violette au printemps ! La période des présidentielles y a aidé bien sûr, et le détour par M-real est devenu un point de passage obligé, avec son lot de promesses qui ont fait pschitt...M-real a fini par fermer, le combat le dos au mur, sans lutte d'ensemble contre les licenciements, ne pouvait pas être gagné. Mais deux choses essentielles avaient été arrachées: un PSE de très haut niveau, et l'engagement formel à céder le site si un repreneur se manifestait. Et ce fut le groupe Double A. On sait bien que s'il a investi à Alizay, c'est en fonction  d'objectifs de développement capitalistiques qui n'ont rien à voir avec la philantropie, il suffit de suivre de loi les événements en Thaïlande pour en avoir une vague idée. Certes, Double A a baissé le niveau de vie des réembauchés (7o%)  de 20%. Mais Il faut être bien aveuglé pour ne pas voir dans la relance d'aujourd'hui l'empreinte de la formidable mobilisation qui a marqué la région. Et la lutte reprendra, pour de nouveaux acquis, soyons en sûrs ! 

Piece-jointe-Mail-copie-4.jpeg

http://haute-normandie.france3.fr/2013/12/17/alizay-double-rachete-l-usine-de-pate-papier-qui-complete-la-papeterie-379319.html

D'après le communiqué de presse commun du département de l'Eure et de Double A : «Nous sommes d’accord sur le prix de vente des terrains, des bâtiments et des actifs nécessaires à la relance de la production de pâte à papier. Il nous reste aujourd’hui à rédiger les actes notariés dont nous souhaitons, l’un comme l’autre, la signature rapide, pour engager une reprise de l’ensemble de l’activité papetière sur le site» précise Jean-Louis Destans, Président du Conseil général de l’Eure


L'aboutissement d'un long processus 

Le 23 janvier 2013, pour sauver la papèterie d'Alizay, propriété du groupe finlandais M'Real, le département de l'Eure s'est porté acquéreur de l'ensemble du site industriel.

Le jour même, Double A a racheté au département les terrains et les actifs nécessaires à la reprise de la fabrication de papier. Mais le département restait propriétaire notamment de l'usine de pâte à papier.

Depuis juin 2013, le groupe thaïlandais a relancé la production de papier à Alizay, mais en important la matière première de Thaïlande et du Brésil. En rachetant désormais l'usine de pâte à papier, Double A va pouvoir redémarrer à Alizay la production de la matière première nécessaire à la production des bobines de papier.

Avec ce rachat, l'effectif du site d'Alizay devrait passer de 150 à 250 salariés, d'après les responsables du groupe Double A. Voyez le reportage réalisé par Frédéric Lafond et Eric Lombaert avec les interventions de :
  • Thirawit Leetavorn, vice-président exécutif senior Double A
  • Jean-Louis Destans, président PS du Conseil Général de l'Eure
  • Gaëtan Levitre, maire PCF et Conseiller Général d'Alizay

 

Lire la suite

Grève et manifestation pour la poste de Broglie

18 Décembre 2013 , Rédigé par NPA 27 Publié dans #Comité NPA de BERNAY

 http://www.paris-normandie.fr/media/imagecache/article-taille-normale/breves/2013-12/2013-12-13/breves52ab441b8d6f0_1-631031.jpg  Vendredi 13 au matin, les 14 facteurs de Broglie, tous en grève, badgés CGT, appelaient à un rassemblement devant la poste. Une grosse centaine d'habitants étaient présents, plus quelques maires, et conseillers municipaux des localités alentour. Quelques slogans, et une prise de parole d'un responsable CGT-Poste départemental, avant d'envisager un déplacement dans le centre, jour de marché
   La poste de Broglie, comme d'autres, est victime d'un plan de restructuration de la direction. La banque postale ferme, les facteurs sont déplacés sur Bernay. A terme, le guichetier présent dans ces locaux, devenus trop vastes pour lui seul, sera très certainement déplacé dans un local plus petit, ailleurs, ou sous la responsabilité d'une commune, ou de la communauté de commune de Broglie. Comme il est fréquent, les heures d'ouverture iront s'amenuisant, avant de mettre en "péril économique" le lieu, la direction obtenant ainsi, en fin de compte, sa fermeture. C'est un processus graduel, mais consciencieusement mis en place par une direction avide de se débarrasser de ces bureaux pas très "rentables". A ce propos, il faut rappeler que la Poste travaille maintenant beaucoup plus avec les professionnels qu'avec les particuliers. Dans notre secteur géographique, la population vieillissante ne présente donc plus vraiment d'intérêt pour la société anonyme qu'est devenue cet établissement, dont les principaux actionnaires (l'Etat et la Caisse des dépôts et consignation) demandent des retours sur investissements.
   La nouvelle d'une potentielle fermeture du bureau de poste est cruelle, car elle intervient, entre autres, après la fermeture de la trésorerie, d'un cabinet de médecin, et des lourdes menaces qui pèsent sur l'avenir du collège, celui-ci devant être fusionné avec celui de La Barre En Ouche, à la Barre.
  Dans cette région rurale de l'ouest de l'Eure, comme en bien des endroits, la situation de l'emploi est très déprimée. C'est donc une population inquiète de son isolement géographique, de la désertification, du déclin économique local, de la disparition des services de proximité au public, qui est partie en manif dans les rues du bourg. Il faut chercher très loin dans le temps, pour retrouver la trace, ici, de quelque chose qui s'apparente à une manif...

 

photo: www.paris-normandie.fr

Lire la suite

Suicides à Renault Cléon, 3 enquêtes accablantes (L'humanité, 16.12.13)

18 Décembre 2013 , Rédigé par NPA 27 Publié dans #EMPLOIS - LICENCIEMENTS

2013-12Reanult-CleonHuma.JPG

Pour lire l'article, cliquez ici!

Lire la suite

Décès de N.Mandela: prise de position de Philippe Thouement

16 Décembre 2013 , Rédigé par NPA 27 Publié dans #NOTRE ELU NPA A LOUVIERS

Après avoir été emprisonné pendant 27 ans pour avoir été un dirigeant de l’ANC et de la lutte armée des noirs pauvres contre l’Apartheid, Nelson Mandela est encensé aujourd’hui par les représentants de partis français et de pays qui n’avaient rien trouvé à redire à son emprisonnement quand il croupissait dans les prisons d’Afrique du sud.
Remettons les pendules à l'heure; en dehors de mon courant, du PCF, de courant chrétiens de gauche, qui a participé à la campagne du boycott de l'apartheid demandée par l'ANC à l'époque ?

Devenu chef de l’État, il avait mis un terme à l’apartheid, tout en protégeant la frange de privilégiés noire ou blanche au nom de la « réconciliation ». C’est cela qui lui vaut aujourd’hui les hommages venus de toutes parts. Mais l’apartheid social, lui, n’a pas disparu. L'Afrique du sud demeure le pays du monde où les inégalités sont les plus importantes.  Comme la grande grève et le massacre de MARIKANA l'ont encore illustré l'an dernier, le combat de sa vie ne peut être mené au bout que par le combat des exploités contre tous leurs exploiteurs, noirs ou blancs. Je vote évidemment pour qu'une rue porte son nom, mais un grand homme mérite une grande rue; je propose que ce soit la rue du Maréchal massacreur Foch, à laquelle ce conseil a déjà refusé de donner le nom que je proposais, celui d'un député engagé contre la guerre, Pierre Brizon. Peut-être cette proposition-ci sera-telle retenue !

Je rappelle aussi que Mandela, qui aurait pu être réélu triomphalement, a choisi de ne faire qu'un mandat. Là aussi un exemple qui n'inspire pas grand monde parmi ceux qui l'encensent aujourd'hui.

 

Philippe Thouement, conseiller municipal NPA à Louviers

Lire la suite
1 2 > >>