Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
NPA 27   Comités NPA de l'Eure

Chômage : hausse importante en Haute Normandie en octobre

30 Novembre 2011 , Rédigé par NPA 27 Publié dans #DES CHIFFRES

Hausse importante du chômage en Haute Normandie

 

HAUSSEEn octobre 2011, le chômage augmente de 1,8% par rapport au mois précédent (+1 591). Le nombre de demandeurs d’emploi inscrits à Pôle emploi en catégorie A est de 87 800 en Haute-Normandie fin octobre 2011. Sur un an, il est en hausse de 4,4%. L'Eure (+2,6%) est plus touchée que la  Seine-Maritime (+1,5%).

Toutes catégories confondues (A,B et C), le nombre de demandeurs d'emploi a augmenté de 0,7% en Haute-Normandie par rapport à la fin sept 2011 (+5,3% sur un an). Au niveau national le chômage augmente de 1,1% en octobre avec 4 millions 450 000 chômeurs (catégoriers A,B et C).

La seule solution pour défendre l’emploi c’est l’interdiction des licenciements et la réquisition des entreprises comme pour M-real.

Lire la suite

La dramatique envolée du chômage.

30 Novembre 2011 , Rédigé par NPA 27 Publié dans #EDITOS

Communiqué du NPA

La dramatique envolée du chômage.

logo-NPALes chiffres officiels viennent de tomber. Ils sont sans appel : le chômage s'envole. Il augmente de 1, 2 % en octobre. Le nombre de demandeurs d’emploi s'est accru de 5 % en un an, un record depuis plus de 10 ans. La situation est encore pire pour les salariés les plus âgés, qui voient leur nombre croître deux fois plus vite – plus 2, 4 % en un mois.

Le ministre du Travail, X. Bertrand, reconnaît lui-même que l’objectif de revenir à 9 % à la fin de l’année ne sera pas atteint. Pourtant il ne rechigne pas devant la chasse aux chômeurs, les radiations…

Alors que le nombre de demandeurs d'emploi de plus de 50 ans a littéralement explosé : +55% depuis mai 2007, alors que seul 40 % des salariés entre 55 et 64 ans ont un emploi, le gouvernement ne trouve rien de mieux que d’accélérer sa contre réforme des retraites.

Dans cette situation l’UMP, qui n’est pas à une contradiction près, axe son programme économique et social pour 2012 sur l’allongement du temps de travail. Elle propose de « sortir des 35 heures » et veut amener les partenaires sociaux à négocier branche par branche la durée du travail.

Le NPA exige la retraite pleine et entière à 60 ans avec 37, 5 annuités, la réduction du temps de travail à 32 heures hebdomadaires sans perte de salaire, afin que tous et toutes puissent travailler moins et mieux.
Le 29 novembre 2011.

Lire la suite

28 novembre 2011 : c'est la fête pour Monsanto !

29 Novembre 2011 , Rédigé par NPA 27 Publié dans #Déclarations de Philippe POUTOU

Déclaration de Philippe Poutou

28 novembre 2011 : c'est la fête pour Monsanto !

philippe poutouLe rapprochement est édifiant. Aujourd'hui, lundi 28 novembre 2011, le conseil d’Etat annule la suspension de culture du MON 810, le maïs OGM de Monsanto, prise par le gouvernement français en février 2008. Le conseil répond ainsi à la demande de la cour de justice européenne selon laquelle l'existence d'une situation susceptible de présenter un risque important "mettant en péril de façon manifeste la santé humaine, la santé animale ou l'environnement" n’aurait pas été suffisamment évaluée. Le plus élémentaire principe de précaution est une nouvelle fois bafoué.

Au même moment, l’assemblée nationale débat d’une loi visant à imposer le paiement d'une taxe aux agriculteurs qui gardent une partie de leur récolte pour la ressemer. Cette taxe qui concernerait 21 espèces aboutirait à un prélèvement compris entre 100 à 200 millions d'euros chaque année pris dans la poche des agriculteurs pour enrichir les firmes semencières, avec au premier rang… Monsanto !

Au nom de la propriété intellectuelle, les profits sont à nouveau privilégiés contre le droit des agriculteurs à vivre de leur travail, le droit de la population à une nourriture suffisante et saine, la défense de la biodiversité.

Il s’agit bien d’un jour de fête pour Monsanto et d’une journée noire pour celles et ceux qui combattent l’agriculture productiviste responsable de la crise alimentaire et agricole qui pousse les peuples dans la famine ou la malbouffe et les paysans dans le désespoir.

Le 28 novembre 2011.

Lire la suite

GSK-Evreux : un nouveau directeur, mais pourquoi faire ?

29 Novembre 2011 , Rédigé par NPA 27 Publié dans #Comité NPA d'EVREUX

Un nouveau directeur à Glaxo, mais pourquoi faire ?

CID-1-08-10-a

Le nouveau directeur de Glaxo, Nicolas Ragot, présenté dans Eure-Infos du 22-11-2011, s’est fixé deux objectifs :

--> poursuivre le plan de réorganisation ( restructuration et licenciements) ;

--> maintenir les efforts pour accroître la productivité du site (traduire par rentabilité maximum pour satisfaire les actionnaires).

S’il reconnaît que « c’est très difficile pour les personnes impactées par ce plan », il affirme aussitôt « mais il n’y a eu aucune délocalisation »…

Aucune délocalisation ? Une bonne partie de la comptabilité est partie en Inde !

Nicolas Ragot déclare ensuite : « la politique d’entreprise cherche à développer des gens ( ?), à les former pour les promouvoir en interne »…

Les derniers licenciés vont apprécier ! Il indique qu’il reste1060 emplois sur le site mais le PSE prévoit qu’ils ne seront plus que 1030 fin 2012… GSK n’a jamais remboursé les aides publiques accordées depuis des années et qui se montent à plusieurs millions d’€.

 

Le site d’’Evreux, réduit à près de la moitié des emplois existants en 2007, est exclusivement consacré aux produits respiratoires, ce qui le fragilise d’autant plus avec la concurrence des génériques…

Nicolas Ragot était directeur du site de Mayenne, après avoir été directeur de la production à Evreux. A Mayenne il a mis en, œuvre un PSE qui a supprimé 165 emplois.

Il est nommé à Evreux pour poursuivre la restructuration et la rentabilité du site d’Evreux qui se fera aux dépens des employés, ne nous y trompons pas !

Lire la suite

Forte hausse du chômage en octobre

28 Novembre 2011 , Rédigé par NPA 27 Publié dans #DES CHIFFRES

Hausse de 1,2% du chômage en octobre. Près de 4,5 millions de chômeurs en catégories A,B et C. 60 400 chômeurs de plus en septembre et octobre 2011. Et depuis novembre on ne cesse d'apprendre de nouvelles menaces de fermeture d'entreprises en particulier dans l'Eure.

Oui vraiment le capitalisme ruine la société; il est en fin de course et s'avère incapable de satisfaire les besoins fondamentaux de l'humanité (alimentation, santé, emploi, éducation,..). Interdire les licenciements et réquisitionner les entreprises menacées de fermetures s'avèrent d'une urgente nécessité.

 

Forte hausse du chômage en octobre

lundi 28.11.2011, - AFP

HAUSSELe nombre de demandeurs d’emploi sans activité en France métropolitaine a une nouvelle fois nettement progressé en octobre (+ 1,2 %).

Le nombre de demandeurs d'emploi sans activité en France métropolitaine a une nouvelle fois nettement progressé en octobre (+ 1,2 %). Le nombre de demandeurs d'emploi sans activité s'établit à 2,814 millions, soit 34 400 demandeurs supplémentaires, sur fond de ralentissement de la croissance, a annoncé lundi le ministère du Travail.

Le nombre de personnes en quête de travail, y compris celles exerçant une activité réduite, a également augmenté de 17 200, portant à 4,193 millions le nombre de demandeurs d'emploi (+ 0,4 %).

En intégrant les départements d'outremer, la France compte 4,459 millions de demandeurs d'emploi avec ou sans activité réduite.

Depuis le printemps, le marché de l'emploi connaît une nette dégradation. Le nombre de demandeurs d'emploi, après trois mois de hausse (mai-juin-juillet) et une stabilisation en août, a monté en flèche en septembre (+ 26 000 personnes pour la catégorie sans activité). Sur deux mois (septembre et octobre) il y a 60 400 demandeurs de plus.

La dégradation en octobre est liée à la hausse des inscrits à Pôle emploi n'ayant exercé aucune activité.

En revanche, la part de ceux qui ont exercé une activité plus ou moins longue a reculé.

Depuis le début de cette année, le nombre de demandeurs d'emploi sans activité a progressé de 91 500 et ceux ayant une activité réduite de 147 500.

 

Toutes les classes d'âge sont concernées

Toutes les classes d'âge sont concernées : le nombre de demandeurs de moins de 25 ans sans aucune activité a grimpé en octobre de 0,6 % sur le mois, le nombre total s'établissant à 440 000. Les jeunes ayant exercé une activité réduite sont aussi plus nombreux à rechercher un travail (+ 0,2 %) soit 626 000 personnes.

Les seniors en quête d'emploi sont aussi plus nombreux (+ 2,4 % pour la catégorie sans aucune activité, soit 585 000 personnes et + 1,4 %, soit 847 000 personnes pour ceux ayant eu une activité réduite).

Le nombre de chômeurs de longue durée, inscrits sur les listes de Pôle emploi depuis plus d'un an, est resté stable a 1,593 million, soit une hausse de 6,9 % sur un an.

Dès avant la publication des chiffres, le ministre du Travail Xavier Bertrand avait annoncé qu'ils ne seraient « pas bons », en raison « d'une crise dont on ne sort pas encore et qui parfois même sur le terrain s'intensifie ». « Tant que la situation économique ne s'améliorera pas, je ne vois pas comment les chiffres de l'emploi pourront réellement s'améliorer », a-t-il déclaré.

 

AFP

Lire la suite

Guéant, chargé de mission anti-immigrés.

28 Novembre 2011 , Rédigé par NPA 27 Publié dans #SANS-PAPIERS

Communiqué du NPA

Guéant, chargé de mission anti-immigrés.

63721956_p.jpgLe ministre de l'intérieur est en fait le chargé de mission de N. Sarkozy, pas encore candidat, pour tout ce qui concerne l'immigration.

Chaque jour, il choisit une cible et distille des déclarations qui visent à chasser sur les terres du Front national.

Après la volonté exprimée de durcir l'accès à la nationalité et les modalités pour obtenir le droit d'asile, c'est au tour du nombre d'étrangers accueillis en France d'être la cible de ses attaques.

Dimanche 27 novembre, il a estimé qu'il fallait réduire de 10% le nombre d'étrangers arrivant en France, au nombre de 200 000 actuellement.

Et bien évidemment, pas question d'accepter que les étrangers venant d'un pays hors Union européenne puissent voter aux élections locales.

La proximité de ses déclarations avec celles de Marine Le Pen est évidente.

La droite et l'extrême-droite se donnent la main pour tenter d'empêcher une évolution de l'opinion qui semble accepter le vote des étrangers non communautaires aux élections locales, d'après un sondage récent.

La mise à l'index des immigrés en période de crise économique c'est la vieille tactique du bouc émissaire.

Les immigrés ne sont responsables en rien de le crise actuelle. Ils en souffrent comme la quasi totalité de la population. La misère et le chômage contraignent certain-e-s à s'expatrier pour tenter de trouver un emploi.

Pour le NPA, les déclarations à répétition de C. Guéant sont insupportables. Le racisme et la xénophobie ça suffit !

Le NPA continuera à faire campagne contre les expulsions, pour la régularisation de tous les sans-papiers et l'égalité des droits dans tous les domaines, y compris le droit de vote à toutes les élections.


Le 28 novembre 2011.

Lire la suite

Changeons le système, pas le climat !

28 Novembre 2011 , Rédigé par NPA 27 Publié dans #ENVIRONNEMENT- ECOLOGIE

Communiqué du NPA

Changeons le système, pas le climat !

climate-justice-now-logo.GIFDepuis 2009 et le sommet des négociations internationales sur le climat de Copenhague, la crise climatique a disparu des agendas des grandes puissances.

Pourtant cette crise se poursuit et s’approfondit, menaçant à court terme les populations les plus pauvres de la planète.

Pour que la température moyenne de la Terre n'augmente pas de plus de 2°C, la réduction drastique des rejets de gaz à effet de serre doit être mise en œuvre dès maintenant avec comme perspective une réduction d'au minimum 40% des émissions d'ici 2020 pour les pays dits développés.

Le sommet de Durban qui s’ouvre aujourd’hui ne vise pourtant qu’à repousser le plus tard possible les décisions nécessaires pour ralentir les dérèglements climatiques.

En effet, voulant en finir avec les quelques mesures contraignantes inscrites dans le (bien insuffisant) protocole de Kyoto signé en 1997, les Etats les plus riches font trainer les négociations en longueur. Les observateurs admettent tous que le Protocole de Kyoto qui prendra fin en 2012, n’aura pas de successeur avant 2016. Compte tenu du temps nécessaire à la ratification d'un éventuel nouvel accord, celui-ci ne pourrait prendre effet qu'au plus tôt en 2020.

Repousser d'une décennie les mesures à mettre en œuvre aujourd'hui, pourrait conduire à une hausse de la température de 4°C environ d’ici la fin du siècle et à une monté du niveau des mers de plusieurs mètres, faisant disparaitre les terres habitées par des millions de personnes, au prix de catastrophes humanitaires et alimentaires sans précédent.

A Durban, face à l’inaction et à l’irresponsabilité des gouvernements qui ne cherchent qu’à marchandiser le climat et jouent la stratégie du pire, les mouvements sociaux africains seront mobilisés pour construire les résistances et construire des alternatives au productivisme inhérent au capitalisme.

Le NPA soutient donc ces initiatives qui sont les premières marches d'une mobilisation écosocialiste et tient à proclamer sa détermination pour "changer le système, pas le climat".

Le 28 novembre 2011.


Lire la suite

Appel à la solidarité face à la répression au Pakistan

27 Novembre 2011 , Rédigé par NPA 27 Publié dans #International

Appel à la solidarité face à la répression au Pakistan

lpp-congress-20101.jpg

 

Six dirigeants syndicaux ont été condamnés à un total de 490 années de prisons! Une violente offensive répressive est en cours au Pakistan.

 

Nous avons reçu un appel urgent à la solidarité. Le mouvement ouvrier et la gauche radicale est en effet soumise à une violente offensive répressive dont témoigne la condamnation à Faisalabad de neuf dirigeants syndicaux à des peines d’emprisonnement d’au moins dix ans – six d’entre eux en totalisant même 490!

Faisalabad, au Pendjab, est la troisième agglomération du pays, un centre industriel spécialisé dans le textile. Le LQM (Mouvement national des travailleurs) est une organisation syndicale territoriale qui organise notamment les ouvriers des métiers à tisser. Il a récemment impulsé d’importantes luttes sociales sur les conditions de travail, les salaires et le droit à une sécurité sociale. Le patronat a utilisé tous les moyens pour briser le LQM (deux cadres syndicaux ont été abattus par des hommes de main).

Les dirigeants du LQM sont condamnés au nom des lois antiterroristes, souvent utilisées pour criminaliser le mouvement social et donner carte blanche à la répression. Elle vise les syndicats combatifs ainsi que la gauche radicale comme le Labour Parti Pakistan (LPP, Parti du travail), organisation sœur du NPA. Le LPP a en effet contribué au développement du mouvement ouvrier à Faisalabad et des dirigeants du LQM en sont membres. Plus au nord, dans la province de Gilgit, d’autres militants de ce parti, dont Baba Jan, élu au comité fédéral, sont détenus. Ils avaient soutenu une population frappée par des inondations et un glissement de terrain (deux personnes avaient été tuées par la police lors d‘une manifestation). Dans l’ensemble du pays, 24 membres du LPP sont actuellement incarcérés.

Le pouvoir a décidé d’engager une épreuve de force pour porter un coup d’arrêt au développement d’un mouvement social combatif. L’enjeu est considérable et concerne tout le pays. Le LQM et le LPP font face, mais dans des conditions très difficiles. Ils préparent une importante mobilisation pour le 26 novembre à Faisalabad. Ils doivent organiser la défense des militants incarcérés et doivent aussi aider, le temps qu’il faudra, les familles des syndicalistes condamnés qui ont perdu l’essentiel ou la totalité se leurs revenus (le salaire des personnes détenues) et qui se retrouvent dans le plus grand des dénuement.

Dans cette situation, ils ont besoin de notre solidarité. La fédération syndicale NTUF, qui collabore avec le LQM, a contacté la Fédération internationale du textile, du cuir et de l’habillement (ITGLWF), qui a déjà manifesté sont soutien. La solidarité syndicale et politique doit se renforcer à l’échelle internationale – et la solidarité financière n’est pas moins importante. Une campagne de soutien est engagée avec l’appui du NPA. Les dons peuvent être envoyés via l’association Europe solidaire sans frontières (ESSF).

Pierre Rousset, Danielle Sabai

Lire la suite

Journée internationale contre les violences faites aux femmes.

26 Novembre 2011 , Rédigé par NPA 27 Publié dans #DROITS DES FEMMES

Communiqué du NPA

Journée internationale contre les violences faites aux femmes.

image4.jpgLes chiffres sont toujours terribles : 75 000 femmes violées par an, plus de 150 décédées sous les coups de leur compagnon ou ex-compagnon.

A l’occasion de ce 25 novembre nous avons encore droit aux déclarations de bonnes intentions. Roselyne Bachelot, ministre des Solidarités et de la Cohésion sociale, a choisi délibérément de se situer sur le terrain sécuritaire si cher au gouvernement. Elle annoncé à grand renfort de publicité des bracelets électroniques (déjà prévus en 2009 et 2010) et, sans doute, un allongement des délais de prescription au delà desquels il n’est plus possible de porter plainte.

On est loin du compte, loin d’une politique véritablement efficace pour éradiquer les violences sexistes. La loi votée en 2010 ne concerne que les violences conjugales et est bien loin de la loi-cadre travaillée et exigée par le mouvement féministe.

Le NPA, au côté du mouvement des femmes, continue d’exiger un service public d’accueil, d’écoute, d’hébergement pour les femmes victimes de violence, des campagnes d’information et de sensibilisation auprès de tous les publics et la mise en place d’une véritable éducation non sexiste à tous les niveaux de l’Éducation nationale, la formation spécifique et obligatoire en matière de prévention et de prise en charge des violences faites aux femmes pour toutEs les professionnelEs concernéEs.

Le 25 novembre 2011.

Lire la suite

Le plan d'austérité pour les étudiants a commencé.

26 Novembre 2011 , Rédigé par NPA 27 Publié dans #COMMUNIQUES

Communiqué du NPA

Le plan d'austérité pour les étudiants a commencé.

Le NPA soutient les assemblées générales étudiantes et les rassemblements qui auront lieu devant les CROUS en fin de semaine pour réclamer le paiement immédiat et intégral des bourses du mois de novembre.

Au scandale des universités mises sous tutelle car leurs budgets sont en déficit, s'ajoute celui des bourses non versées.

Vendredi, lors du vote du Conseil national des œuvres universitaires et sociales (CNOUS), les dotations financières de vingt-et-un Centres régionaux (CROUS) sur vingt-huit devraient baisser pour l'année 2012.

À l'heure actuelle, des dizaines de milliers d'étudiants boursiers n'ont toujours pas perçu leurs bourses du mois de novembre. Il est même probable, selon les syndicats étudiants, que la situation soit pire au mois de décembre. Les 560000 boursiers pourraient ne rien toucher du tout! C'est déjà le cas dans certaines académies, comme Aix-Marseille ou Reims.

En cause, la mise en place d'un dixième mois de bourse. Annoncée en grande pompe cet été, cette mesure, pourtant promise dès 2007, n'aurait donc pas été anticipée, causant une «désorganisation» dans les services administratifs.

La réalité, c'est que les caisses sont vides. Les CROUS sont de moins en moins financés. L'État, une fois de plus, fait le choix de la pénurie budgétaire pour les jeunes et les plus pauvres.

Le montant des bourses versées chaque année s'élève à 800 millions d'euros, une goutte d'eau comparé aux milliards versés pour le remboursement de la dette, par exemple.

Pour le NPA, il faut un investissement massif dans les services publics, notamment d'Éducation et un plan d'embauches d'enseignants avec le statut de fonctionnaire. Pour que les jeunes puissent se former et vivre leur vie sans dépendre de leurs familles ou d'un emploi précaire, il faut une allocation d'autonomie pour tous les 16-25 ans, à hauteur du SMIC, financée par des cotisations sociales.

Le 24 novembre 2011.

Lire la suite
1 2 3 4 5 6 7 > >>