Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
NPA 27 -  Eure

Hausse des prix en cascade au 1er janvier 2011

31 Décembre 2010 , Rédigé par NPA 27 Publié dans #Comité NPA d'EVREUX

Les hausse des prix et les mauvais coups au 1er janvier 2011

 

HAUSSE.jpgLes prix de l’énergie, des transports, de la santé,  des assurances… augmentent touchant particulièrement les ménages des classes populaires.

La politique du régime Sarkozy le rend de plus en plus impopulaire. Ces mauvais coups ne manqueront pas d’alimenter la colère de la population qui se manifestera lors des prochains mouvements sociaux de l’année 2011.

 

 

 


ENERGIE
 

--> ELECTRICITE : le prix de l’électricité augmentera de 3 % pour les particuliers


--> GAZ : les tarifs du gaz augmenteront en avril.


TRANSPORTS

--> SNCf : les prix des billets de TGV vont augmenter en 2011, à la suite d’un accord conclu entre la SNCF et l’État sur le financement des trains interrégionaux, lignes déficitaires. Traifs dévoilés en janvier .

--> RATP : en Île-de-France, les voyageurs peuvent s’attendre à une hausse du prix du ticket.

 

SANTÉ

--> La consultation chez les médecins généralistes coûtera un euro de plus qu’en 2010, soit 23 €.
--> Les médicaments remboursés à 35 % ne le seront plus qu’à 30 %.
--> Le seuil de la contribution de 18 € s’appliquant à l’hôpital augmente
Les patients devront désormais s’acquitter    d’un ticket modérateur de 20 % sur les actes jusqu’à 120 €.

--> Les étrangers sans papiers disposant de moins de 600 € de revenu mensuel pourront toujours bénéficier de l’aide médicale d’État, mais devront payer un droit d’entrée de 30 € par an.

--> Les assurances santé augmenteront de 5,3 % à 8,5 %, ce qui répercute les déremboursements et l’introduction d’une taxe de 3,5 % sur les contrats d’assurance dits responsables.

 

FISCALITÉ


--> Les déclarations de revenus multiples l’année du mariage, du pacs ou du divorce, qui permettaient dans certains cas de réduire ses impôts, ne seront plus possibles.

--> Le crédit d’impôt sur les panneaux solaires sera réduit de moitié.


INTERNET

--> La TVA sur les offres « Triple play » (qui combinent Internet/téléphone/télévision) augmentera de 5,5 % à 19,6 %. Les factures mensuelles des abonnés Triple play devraient prendre 2 à 3 € en moyenne, franchissant la barre des 30 €.

--> Les forfaits mobiles 3G permettant de regarder la télévision sur son portable subiront aussi cette hausse.                                                                                                                

 

AUTOMOBILE

--> La prime à la casse instaurée il y a deux ans disparaît.

--> L’actuel bonus de 2.000 euros dont bénéficie le GPL sera supprimé et les voitures fonctionnant au GPL (et GNV) seront soumises au barème général.

-->Les tarifs des assurances automobiles augmenteront de 2,5 % à 4,5 %, ceux des assurances multirisques habitation de 3,5 % à près de 8 %.

--> PV de stationnement : les contraventions de première catégorie (11 €) seront relevées dans une fourchette comprise entre 15 et 20 €.
--> Les cyclomoteurs de moins de 50 cm3 mis en circulation avant le 1er juillet 2004 devront obligatoirement être immatriculés. Les conducteurs en infraction s’exposeront à une amende de 750 € !

Lire la suite

Tunisie : Ben Ali limoge des gouverneurs et réprime les manifestations populaires de mécontentement

31 Décembre 2010 , Rédigé par NPA 27 Publié dans #International

AFP, 30-12-2010

Tunisie: le gouverneur de Sidi Bouzid limogé, l'opposition veut des réformes

Le président tunisien Zine El Abidine Ben Ali a limogé jeudi le gouverneur de la région de Sidi Bouzid, en proie à des troubles sociaux, et l'opposition a appelé à des réformes profondes.

Des forces de l'ordre face aux manifestants à Sidi Bouzid le 27 décembre 2010

Ce limogeage intervient à la suite de troubles sociaux qui ont secoué la Tunisie depuis quelques jours, après la tentative de suicide d'un jeune vendeur ambulant de légumes et de fruits dans la région de Sidi Bouzid (centre-ouest).

Le gouverneur de Sidi Bouzid, Mourad Ben Jalloul a été remplacé par Abdelhamid Aloui, selon l'agence gouvernementale TAP.

Deux autres gouverneurs ont été aussi remplacés. Celui de Jendouba (nord-ouest) Faouzi Ben Arab dont le poste a été confié à Mohamed Ben Abdallah et le gouverneur de Zaghouan (nord-est) Kamel Labassi a été remplacé par Lotfi Chouba.

Aucune précision officielle n'a été donnée sur les raisons des remplacements des gouverneurs de Jendouba et Zaghouan.

Ces changements ont eu lieu au lendemain d'un remaniement ministériel partiel touchant les ministères de la Communication, du Commerce et de l'artisanat ainsi que le ministère des Affaires religieuses.

Le départ du ministre de la Communication, Oussama Romdhani, qui a dirigé depuis 1995 le secteur de la communication en tant que PDG de l'Agence tunisienne de la communication extérieure (Atce), est le fait le plus notable de ce remaniement.

Son poste a été confié à Samir Laabidi, ministre de la Jeunesse et du Sport.

Dans le cadre de ce remaniement ministériel, Kamel Omrane a été nommé ministre des Affaires religieuses, en remplacement de Boubaker El Akhzouri.

Slimane Ourak a été nommé ministre du Commerce et de l'Artisanat en remplacement de Ridha Ben Mosbah et Abdelwaheb Jmal a été nommé Secrétaire d'Etat auprès du ministre des Affaires étrangères chargé des Affaires européennes.

Des formations de l'opposition tunisienne ont plaidé jeudi pour des "solutions radicales" pour remédier à "une crise sociale profonde" à la suite des troubles dans la région de Sidi Bouzid.

Au cours d'une conférence de presse dans la capitale tunisienne, l'Alliance pour la citoyenneté et l'égalité, regroupant des partis d’opposition de gauche et des indépendants en Tunisie, a estimé que les troubles dans la région de Sidi Bouzid "illustrent une crise sociale grave, loin d'être conjoncturels ou de cas isolés qui nécessitent des solutions radicales".

"La poursuite du mouvement de protestation et son extension dénotent une crise sociale et une impasse dans laquelle a abouti la politique qui a échoué à répondre aux attentes légitimes de toutes les régions et catégories sociales pour un développement global et une répartition équitable de la richesse nationale", affirment les opposants.

Mustapha Ben Jaâfar, chef du Forum démocratique pour les libertés et le travail (Fdlt) a appelé le gouvernement à "la révision des choix politiques, économiques et sociaux".

Outre la Fdlt, l'Alliance pour la citoyenneté et l'égalité, réunit le Mouvement Ettajdid (Renouveau), le Parti du travail patriotique et démocratique, le Courant pour la réforme et le développement et des militants indépendants.

Les manifestations de protestation se sont étendues ces derniers jours dans plusieurs villes de la Tunisie, dont la capitale.

Les plus violentes ont eu lieu dans la région de Sidi Bouzid, faisant un mort, des blessés et des dégâts matériels importants, selon le ministère de l'Intérieur.

Lire la suite

Nouveau report du projet de terminal méthanier d'EDF à Dunkerque : l'arnaque !

30 Décembre 2010 , Rédigé par NPA 27 Publié dans #EMPLOIS - LICENCIEMENTS

L'arnaque du nouveau report du projet de terminal méthanier d'EDF à Dunkerque

 

Le groupe EDF a dit mercredi qu'il n'avait toujours pas pris de décision concernant ce projet, malgré la promesse de l'ancien ministre de l'Industrie Christian Estrosi qu'il serait "entériné avant la fin de l'année".

Ce nouveau report "ne nous étonne pas. Mais de toutes façons, il y a belle lurette qu'on n'y croyait plus", a réagi Philippe Wullens, délégué Sud à la raffinerie des Flandres.

"Pour moi, ça a toujours été une sorte d'arnaque. Total avait sorti ça de son chapeau au moment de l'annonce de la fermeture pour faire diversion. Et puis, ça arrangeait bien les politiques de pouvoir dire qu'ils ne laissaient pas fermer le site sans solution de rechange", a-t-il dit
AFP, 30-12-2010 

Terminal méthanier à Dunkerque : le Nord craint un "marché de dupes"

 

"Arnaque", "marché de dupes" : le nouveau report du projet de terminal méthanier d'EDF à Dunkerque, présenté par le gouvernement comme une compensation à la fermeture de la raffinerie Total, était accueilli jeudi avec fatalisme et amertume dans le Nord.

Manifestations et barrages à la raffinerie Total des Flandres afin de protester à la fermeture du site, le 14 janvier 2010

Le groupe EDF a dit mercredi qu'il n'avait toujours pas pris de décision concernant ce projet, malgré la promesse de l'ancien ministre de l'Industrie Christian Estrosi qu'il serait "entériné avant la fin de l'année".

Ce nouveau report "ne nous étonne pas. Mais de toutes façons, il y a belle lurette qu'on n'y croyait plus", a réagi Philippe Wullens, délégué Sud à la raffinerie des Flandres.

"Pour moi, ça a toujours été une sorte d'arnaque. Total avait sorti ça de son chapeau au moment de l'annonce de la fermeture pour faire diversion. Et puis, ça arrangeait bien les politiques de pouvoir dire qu'ils ne laissaient pas fermer le site sans solution de rechange", a-t-il dit.

La fin du raffinage à Dunkerque ne signifie pas la fermeture du site Total qui doit être transformé en dépot pétrolier, centre d'assistance technique et centre de formation. Il emploie toujours le même nombre de salariés, soit environ 300 personnes et, de source syndicale, aucun d'eux ne serait volontaire pour aller travailler au terminal méthanier.

La mort du raffinage a surtout affecté les entreprises sous-traitantes, qui représentent environ 500 emplois.

Plusieurs élus du Nord ont dénoncé l'annonce de M. Estrosi faite au mois de juin. "On savait que c'était pipé. C'est des effets d'annonce. J'espère que la prochaine fois les gens feront attention avant de dire n'importe quoi", a réagi Eric Rommel (PRG), maire de Loon-Plage, où doit être construit le terminal.

"Le projet méthanier était parti bien avant que Total ait décidé de fermer", souligne ce fervent partisan du projet. Selon lui, le report du projet d'EDF s'explique par la conjoncture du marché mondial du gaz et n'est pas enterré. "On va continuer à attendre", dit-il.

Le projet, qui remonte à 2006, a déjà fait l'objet de multiples reports. Il avait resurgi en mars en pleine polémique sur la fin du raffinage. L'ensemble des raffineries Total de France s'étaient mises en grève.

Pour calmer le jeu, EDF et Total avaient annoncé qu'un accord interviendrait "avant l'été". Mais fin juin, EDF avait annoncé un report sine die. Quelques jours plus tard, M. Estrosi avait assuré que les deux groupes s'étaient engagés à ce qu'il soit "entériné avant la fin de l'année".

"Le gouvernement nous a leurrés, il a essayé de nous endormir, en nous disant +vous allez avoir le terminal méthanier+, alors qu'il était décidé depuis plusieurs années. Aujourd'hui, on est toujours dans l'attente", a réagi Bernard Derosier, le président du Conseil général du Nord, dénonçant un "marché de dupes".

Le projet de terminal méthanier doit représenter plus de 20% de la demande gazière française, mobiliser 1.200 personnes durant la construction puis une cinquantaine d'emplois directs et 150 emplois indirects pour l'exploitation.

Mais les membres de la direction d'EDF seraient toujours partagés sur le projet, en raison des inconnues qui pèsent sur le marché mondial du gaz.

Christian Hutin, député-maire MRC de Saint-Pol-sur-Mer (Nord) et vice-président de la communauté urbaine de Dunkerque, y croit toujours. "On souhaite que le gouvernement s'investisse, car il a fait une promesse. Ce serait une bonne chose qu'il le fasse maintenant. La parole de l'Etat est en jeu", a-t-il dit.

Lire la suite

Remplacement annoncé d'Olivier Besancenot comme porte-parole du parti.

29 Décembre 2010 , Rédigé par NPA 27 Publié dans #OLIVIER BESANCENOT

 

"Olivier Besancenot souhaitait quitter sa fonction depuis longtemps"

(L'express.fr)

Omar Slaouti, tête de liste NPA en Île-de-France lors des dernières élections régionales, revient sur le remplacement annoncé d'Olivier Besancenot comme porte-parole du parti.

Le leader du NPA envisagerait de quitter la fonction de porte-parole du parti anticapitaliste selon Libération. Quelle est votre réaction ?

Il souhaitait quitter sa fonction de porte-parole depuis longtemps. Cette question du porte-parolat était déjà abordée depuis plusieurs mois, voire plusieurs années. Il estime que c'est le bon moment. Cela n'a rien à voir avec les résultats électoraux en-deçà de ce qu'on pouvait s'attendre. A chaque fois, les débats du moment, comme sur les retraites, nous ont occupés et ne nous ont donc pas permis de procéder à ce changement. Il était prévu dès le départ que l'on personnalise le moins possible cette fonction. Nous voulons des rotations. Le changement se fera en février 2011 lors de notre Congrès.

Qui peut le remplacer? On parle de Myriam Martin et de vous-même ?

Nous avons crée une commission sur cette question. L'idée, c'est de promouvoir les nouvelles générations et de faire tourner les camarades. Il devrait y avoir plusieurs têtes, avec deux porte-parole. Les camarades veulent un duo, mixte, avec un homme et une femme pour représenter le parti.

Olivier Besancenot reste-t-il le candidat naturel du NPA pour 2012 ?

Il n'y a pas de candidat naturel au NPA pour 2012. Cela peut être lui ou un autre. Il n'y a pas d'exclusivité derrière quelqu'un. Il se peut aussi que le NPA présente une candidature unitaire avec d'autres partis de gauche. Pourquoi pas, non plus, soutenir quelqu'un qui cristallise derrière lui le mouvement des retraites, comme un leader syndical?

Où en est-on de la question des alliances éventuelles avec d'autres partis pour les prochaines échéances électorales ?

Nous avons voté une motion. Nous sommes ouverts à des listes unitaires, mais toujours en indépendance avec le PS. Pour les cantonales de mars 2011, nous présenterons des listes sous les couleurs du NPA dans certains cantons. Dans d'autres, il y aura des listes unitaires, essentiellement avec le Front de gauche.

Lire la suite

Lettre aux ami(e)s : AIDEZ le NPA à CONTINUER son COMBAT !

28 Décembre 2010 , Rédigé par NPA 27 Publié dans #Nouveau Parti Anticapitaliste

Souscription 2010 : AIDEZ le NPA à CONTINUER son COMBAT !


Cher(e)s ami(e)s, cher(e)s sympathisants

1/ Vous sympathisez avec les idées du NPA, même si vous ne les partagez pas toutes.  

Il ne vous a pas échappé que ce jeune parti ne vit quasiment que des cotisations de ses membres et que pour financer ses activités, il a besoin de votre soutien, y compris financier. Ça tombe bien, vous allez pouvoir y contribuer en allant directement au mode d'emploi.

 

2/ Vous n'êtes globalement pas sympathisant-e-s du NPA.  

Ok, mais je suis certain que vous êtes de gauche, que vous trouvez ce parti utile, que vous êtes attachés au pluralisme. Alors pas d'hésitation, un petit geste en fin d'année est indispensable. Ça tombe bien, vous allez pouvoir le faire en allant directement au mode d'emploi.

Venceremos !


Mode d'emploi :

- Soit remplir un chèque à l'ordre de NPA-souscription et l'envoyer à NPA, 2 rue Richard Lenoir, 93 100 Montreuil sous bois (vous pouvez également me porter les chèque à la maison, vous serez bien accueillis !).

-   soit vous munir de votre carte bleu et cliquer ici : http://www.npa2009.org/souscription

      (pas d'inquiétude, c'est parfaitement sécurisé).

 

En faisant cela avant le 31 décembre à minuit, vous aiderez le NPA à trouver les 250 000 euros qui lui manquent pour atteindre l'objectif de 400 000 euros pour la souscription 2010.

Sachez que les dons ouvrent droit à une réduction d’impôts égale à 66% de leur montant dans la limite de 20 % du revenu imposable. Tous les dons effectués avant le 31 décembre 2010, 23h59 seront déductibles des impôts pour l'année 2010. Les dons effectués après cette date ouvriront des droits à une remise d'impôts seulement pour l'année 2011.

 

En vous remerciant chaleureusement et en vous souhaitant de passer de bonnes fêtes,

Lire la suite

Les dégâts de la crise aux USA

28 Décembre 2010 , Rédigé par NPA 27 Publié dans #International

La classe ouvrière américaine paie chèrement la crise

Extrait d’une dépêche Reuters du 15-12-2010

14,9 millions d'actifs américains sont sans emploi, selon le ministère du Travail. Le secteur manufacturier a supprimé 11,4% de ses emplois en 2009 , un record historique. Près de la moitié des huit millions d'emplois, perdus durant la crise qui a débuté fin 2008,  l'ont été dans la manufacture ou la construction, secteurs où les salaires étaient élevés et les occasions d'ascension sociale et professionnelle importantes...

 

FERNDALE, Michigan -

Scott Stevenson n'avait que dix ans lorsqu'il a entendu pour la première fois dire que sa génération vivrait moins bien que celle de ses parents.

Il n'en a alors rien cru mais réalise trente ans plus tard que ce pronostic était "une prophétie" du tour qu'a pris sa vie.

A 39 ans, il est un des 14,9 millions d'actifs américains sans emploi, selon le ministère du Travail. Pis encore, il fait partie des 6,2 millions de chômeurs dits de longue durée, privés de travail depuis 27 semaines au moins.

En quatre ans, il a tout perdu: son emploi à l'usine payé 38.000 dollars par an puis sa maison de trois chambres, saisie. Il y a deux ans, il s'est installé dans le sous-sol du pavillon de ses parents. "Ça me rend dingue. J'ai presque 40 ans et je ne suis pas capable de me prendre en charge. Mais je n'ai pas le choix", dit-il.

En juin, après 99 semaines, ses droits aux allocations ont expiré. Il passe maintenant l'essentiel de son temps chez ses parents, à chercher sur internet un emploi qui se dérobe à lui ou à jouer sur ordinateur, n'importe quoi "qui ne coûte rien"…

Lire la suite

Appel unitaire : Aurore Martin ne doit pas être extradée vers l’Espagne

28 Décembre 2010 , Rédigé par NPA 27 Publié dans #REPRESSION

Appel unitaire :

Aurore Martin ne doit pas être extradée vers l’Espagne

Militante du parti indépendantiste basque Batasuna (légal en France), Aurore Martin est sous le coup d’une extradition imminente vers l’Espagne depuis que la cours d’appel de Pau a validé le mandat d’arrêt européen délivré par la justice espagnole. Elle risque 10 à 12 ans de prison.

C’est en réalité son engagement politique qui est condamné puisque le mandat d’arrêt porte sur la participation de cette citoyenne française à des réunions et des conférences de presse de l’autre côté des Pyrénées.

Nous, signataires de cet appel, condamnons le recours à la procédure qui conduit à ce qu'un citoyen soit poursuivi par les autorités d'un Etat européen pour des faits que la France ne considère pas comme illégaux. Nous considérons que ce recours traduit une volonté non de lutter contre le terrorisme mais de criminaliser l'action politique et d'instrumentaliser la justice.

Aussi nous exigeons du gouvernement français qu'il n'exécute pas ce mandat d'arrêt à l'encontre de cette militante politique. Nous appelons également les autorités européennes à réviser profondément la procédure du mandat d'arrêt européen afin de garantir les libertés individuelles et à ne pas permettre de tels dévoiements de cette procédure.


Premiers signatairesau niveau national :

- Alternatifs,

- Alternative Libertaire,

- Europe Ecologie/les Verts,

- Fédération pour une Alternative Sociale et Ecologique,

- Gauche Unitaire,

- Mouvement Politique d'éducation Populaire,

- Nouveau Parti Anticapitaliste,

- Parti Communiste Français,

- Parti de Gauche,

- Union syndicale Solidaires…

Lire la suite

DSK et le FMI imposent la semaine de 60 heures aux Roumains

27 Décembre 2010 , Rédigé par NPA 27 Publié dans #International

DSK et le FMI imposent la semaine de 60 heures aux Roumains

 Rédaction Lepost.fr

La législation du travail en Roumanie est sur le point de basculer en faveur des employeurs, à la demande du FMI (Dominique Strauss-Kahn) et de la pression des multinationales. Les employés pourraient travailler 10-12 heures par jour, et les licenciements seront facilités.

DSK-1.jpg

A la demande du Fonds monétaire international” (FMI) un texte faisant passer la semaine de travail de 40 à 60 heures, et assouplissant les procédures de licenciement. Ces mesures vont à l’encontre de la directive européenne qui limite le temps de travail à 48 heures par semaine. La Roumanie, tout comme le Royaume-Uni, “pourrait disposer d’une dérogation [opt-out] permettant à une personne de travailler 60 heures par semaine, mais pas plus de six mois” d'affilée par an, affirme le journal.  le pays se retrouve pris par les exigences du FMI au sujet de cette loi.

Le 19 novembre à Francfort, DSK fait plusieurs propositions

« Les citoyens européens ne sont pas à leur plein potentiel ».

il souhaite le lancement « d'une initiative pour un marché du travail unique au niveau européen. Ceci se traduirait par l'harmonisation des fiscalités du travail, des prestations sociales et des législations pour la protection de l'emploi »

Mais le FMI de DSK va encore plus loin. Il pointe qu’« en France, le marché du travail et le marché des produits se caractérisent par d’importantes restrictions ».

Et il appelle : « réduire la dualité entre les CDD et les CDI » et poursuite de « la modération du salaire minimum (SMIC) ».

le rapport que le FMI a publié le 15 juin dernier sur la France.


Le meilleur premier ministre que la France puisse avoir déverse sa potion toxique.

« La maîtrise des dépenses sociales est cruciale. Les mesures de rigueur, notamment la poursuite de la réduction des effectifs des fonctionnaires (avec le non-remplacement d’un départ à la retraite sur deux)… permettront de maîtriser la hausse des dépenses des administrations publiques ».

Le FMI indique aussi que « la réforme des retraites et du système de santé doivent constituer la pierre angulaire de la stratégie budgétaire de moyen terme »

La potion actuellement appliqué à la Grece.

-Salaires gelés jusqu’en 2014.
-Primes du 13e et 14e mois (Noël et Pâques)
-Baisse des investissements publics de 1,5 milliard €.
-Taux de TVA, passé en mars de 19 à 21, relevé à 23%.
-Mise en place d’un nouveau salaire minimum applicable aux jeunes et aux chômeurs de longue durée.
-Réduction du nombre de départs anticipés à la retraite, avec comme objectif d’interdire ces départs avant 60 ans.
-Libéralisation des marchés des transports et de l’énergie.etc....

Les sondages nous indiques que 65 % des Français plébiscitent DSK ?
Il serait donc, selon les sondages, le meilleur candidat de la gauche et même le meilleur 1 er ministre que la France puisse avoir  !!!!

Lire la suite

Grande-Bretagne : 100.000 licenciements prévus d’ici le printemps 2011

27 Décembre 2010 , Rédigé par NPA 27 Publié dans #International

Le gouvernement britannique fait payer durement la crise aux travailleurs en licenciant massivemnt dans le sectreur public. L'heure n'est pas aux négociations mais à la lutte tous ensemble pour défendre le droit à l'emploi: c'est une grève générale qu'il faut organiser et à l'échelle européenne.

Grande-Bretagne : 100.000 licenciements prévus d’ici le printemps 2011

Site Donnetonavis.fr

 EXTRAITS

Le nombre de licenciements résultant directement de mesures d’austérité décidées par le gouvernement de coalition, devrait franchir le cap des 100.000 d’ici le printemps 2011, selon des chiffres officiels publiés par la presse.

Ces licenciements opérés dans le secteur public, s’ajouteront à la perte de 33.000 emplois dans ce secteur enregistrée au cours des trois derniers mois en raison des mesures prises par le gouvernement afin de faire face aux sévères compressions budgétaires qui entreront en vigueur en avril 2011.

Selon les syndicats, la vague de nouveaux licenciements du secteur public augmentera la pression sur le gouvernement qui a prévu de supprimer 330.000 emplois dans le secteur public au cours des quatre prochaines années, insistant toutefois sur le fait que « ces postes seront compensés par une hausse des emplois du secteur privé ».

Les employeurs et les syndicats ont commencé en cette fin d’année, une série de négociations visant à éviter le maximum de licenciements obligatoires, l’annulation de contrats de travail intérimaire et le gel du recrutement.

Les dernières statistiques officielles sur l’emploi de l’Office National des Statistiques (ONS) ont révélé une hausse de 35.000 du nombre de personnes sans emplois au cours des trois derniers mois, principalement causée par la perte de 33.000 emplois dans le secteur public, tandis que le secteur privé stagne.

 

Selon l’ONS, l’augmentation du chômage chez les femmes est deux fois plus importante que chez les hommes. Le chômage touche également les jeunes de façon draconienne : 943.000 jeunes sont aujourd’hui à la recherche d’un travail, soit un taux de 19,8%, l’un des chiffres les plus élevés depuis 1992, observe l’ONS.

 

Lire la suite

Vidéo de la manifestation du LKP à Point à Pitre

27 Décembre 2010 , Rédigé par NPA 27 Publié dans #RESISTANCE

Vidéo de la manifestation du LKP à Point à Pitre le 14 décembre, jour de la grève générale.

Plus de 20 000 manifestants

 

Court extrait de la manifestation du LKP mardi 14 décembre 2010. Images (et son d'ambiance) prises au rond-point Miquel, quelques centaines de mètres après le début de la manifestation. Tout au long du parcours la foule des manifestants ne cessera pas de grossir, jusqu'à l'arrivée devant la sous-préfecture de Pointe à Pitre.
Gwan woulo bravo pou Stanbasic ki ka filmé, monté é bannou fwi a travay ay pou difizyon.

 

Pour voir la vidéo cliquer ICI


Lire la suite
1 2 3 4 5 6 7 8 > >>